mediacongo.net - Actualités - Zimbabwe: l'armée met en garde et réclame la «fin» de la purge

Retour Afrique

Zimbabwe: l'armée met en garde et réclame la «fin» de la purge

Zimbabwe: l'armée met en garde et réclame la «fin» de la purge 2017-11-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/constantimo_chiwenga_valerio_sibanda_17_003.jpg -

Le général Constantino Chiwenga commandant Forces de défense (ZDF) au centre droite et à sa gauche le lieutenant-général Valerio Sibanda commandant de l'armée nationale du Zimbabwe (ZNA), lors d'une conférence de presse à Harare, le 13 novembre 2017.

Le chef de l’armée zimbabwéenne a dénoncé l'éviction du vice-président du pays Emmerson Mnangagwa, la semaine dernière. Ce dernier a été démis de ses fonctions, puis expulsé du parti au pouvoir, la Zanu-PF, après un bras de fer avec l’épouse du chef de l’Etat. Un limogeage vu comme ouvrant la voie aux ambitions présidentielles de Grace Mugabe.


Il s’agit d’un véritable avertissement. Lors d’une conférence de presse à Harare, le général Constantin Chiwenga a réclamé la « fin » de ce qu'il a qualifié de purge au sein du parti présidentiel, avertissant que l'armée pourrait « intervenir ».

Le limogeage soudain d’Emmerson Mnangagwa – longtemps pressenti comme un possible dauphin du président Robert Mugabe –  n’a pas plu. Considéré comme un vétéran de la lutte pour l’indépendance, il a le soutien d’une partie de l’armée.

Un limogeage d’autant plus mal accepté, que depuis, plusieurs de ses alliés au sein du parti au pouvoir ont également été mis sur les rangs.

Le général Chiwenga a mis en garde « ceux derrière ces dangereuses manigances que lorsqu'il s'agit de protéger notre révolution, l'armée n'hésitera à intervenir ».

Environ 90 hauts responsables de l'armée ont assisté à cette conférence de presse, dont le chef de l’armée et le commandant des forces aériennes.

Une déclaration particulièrement forte et rare qui sert d’avertissement à Grace Mubage, l’épouse du chef de l’Etat.


RFI/MCN
790 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Makila ya peuple | FBXY8SO - posté le 14.11.2017 à 08:47

Voilà les vaillants compatriotes qui mettent en garde les betises de l'Arrière grand père MUGABE qui veut mourrir au pouvoir en laissant tout un grand pays en danger.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Liberia : le geste de gratitude du président Weah
AUTOUR DU SUJET

Zimbabwe : Mnangagwa attaque en justice la requête de Chamisa

Afrique .., Harare, Zimbabwe

Zimbabwe : les nouvelles conditions de Donald Trump pour la levée des sanctions

Afrique .., Harare, Zimbabwe

Zimbabwe: Les 27 militants du MDC accusés de violences ont été libérés

Afrique .., Harare, Zimbabwe

Zimbabwe : l'euphorie post-Mugabe fait place à la désillusion

Afrique .., Harare, Zimbabwe