Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Politique

Réforme de la loi électorale : Dans une déclaration commune, le MLC et l’UNC « exigent » la « suspension » de l’examen du texte

2017-11-30
30.11.2017
2017-11-30
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/mlc_bazaiba_unc_kamerhe_17_003.jpg -

Les deux partis qualifient de cavalière la manière dont le projet de révision de la loi électorale a été déposé à l’Assemblée nationale par le Gouvernent. Pour ce faire, le MLC et l’UNC réclament l’arrêt immédiat du débat.

« Nous exigeons à cet instant même qu’il y ait suspension de l’examen de cette loi par la commission politique administrative et juridique », ont déclaré, mercredi soir et côte à côte, Ève Bazaïba (MLC) et Vital Kamerhe (UNC), au siège du parti de Jean Pierre Bemba.

Les deux formations de l’Opposition reprochent au texte les dispositions visant à ramener le seuil de représentativité à 3% du suffrage exprimé au niveau national pour les législatives, mais aussi l’instauration du vote électronique à travers la fameuse machine à voter de la Commission électorale nationale indépendante. Deux sujets qui font déjà polémique y compris au sein même de la Majorité présidentielle.

« Nangaa fait fausse route »

Dans les rangs de la MP en effet, les voix des « petits » partis se sont élevées ces derniers jours, à l’image du Parti Action (PA), pour dénoncer le texte. Dans un long éditorial publié dans son journal, le Soft international, Truphon Kiey Mulumba notait ainsi que Corneille Nangaa, le président de la CENI, faisait « littéralement » fausse route. « Si cette loi passe, mon parti n’existera plus », prévient également le député MP Zacharie Bababaswe, élu sous les couleurs de l’ULDC.

La révision de la loi électorale a fait l’objet le weekend dernier des révélations fracassantes du magazine Jeune Afrique. Des enregistrements sonores d’une réunion  du PPRD qui ont mis au grand jour la stratégie du parti présidentiel, qui ambitionnerait de remporterait une majorité de sièges sans avoir besoin de ses alliés, en utilisant le projet de loi incriminé. Dans l’Opposition comme dans la majorité, on dénonce la volonté de « rétablir » le Parti unique.


Cas-info / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 11 commentaires
8433 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 02.12.2017 à 10:03
Soyez prudent et on a reste' avec un SEUL VIRAGE. Soulevent populaire sans cela KABILA restera le ROI du Congo.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 02.12.2017 à 09:59
Eve Bazaiba (MLC) et Vital Kamhere, vous parlez de réforme de la loi électorale tous cela ce du passe temps puisque Joseph Kabila ne va pas organiser les elections le 31 Decembre 2017 ni le 23 Decembre 2018 puisque la Constitution et l'accord du Saint Sylvestre lui interdit de n'est pas se presenter aux elections comme candidat. Il veut se maintenir au pouvoir et apres le 31 Decembre 2017 Joseph Kabila va GLISSER donc president a vie. Le Conseil que le Congolais vous donne " allez rejoindre le Rassemblement pour etre ensemble de chasser Joseph Kabila au pouvoir". Joseph Kabila multiplie les strategies pour faire le REFERENDUM ou de faire le 3eme DIALOGUE pour rester au pouvoir. Soyez prudent et on a reste' avec un SEUL VIRAGE. Soulevent populaire sans cela KABILA restera le ROI du Congo.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
pisco @ESGLDZS   Message  - Publié le 01.12.2017 à 07:35
deboutcongolais, ne t'attaque pas à VK, car ceux là que tu soutiens n'ont pas son calibre. C'est un home d'Etat qui a un grand soutient à l'interne qu'à l'externe. Il faut faire attention.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
papillon @8UVJQHI   Message  - Publié le 30.11.2017 à 22:44
Cette histoire ressemble beacoup plus au conte:le voleur,volé chers deputés et les autres,vs n'avaient qu'à faire comme à la coutumé:soulever la main pr dire oui ou non selon vs interêts pecuniers sinon souvenez-vs du conte :le laboureur et ses enfants,et rejoiniez-ns à la campagne pr cultiver la terre,Dieu seul sait la suite au prochain numero.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Michael @JG61XFC   Message  - Publié le 30.11.2017 à 20:04
On Regrette La Première Fois Que kabila se tenue et a pris la parole comme dirigeant car c'etait l'avenue du diable en personne dans un pays ou les prières se multiplie. oh Moise vient nous liberé. ingénieur Michael Bolinga

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Dino 316 @QXG7IEG   Message  - Publié le 30.11.2017 à 19:24
Bazaiba, Kamerhe, Kin-Kie Mulumba et Bababashe, vous êtes pour certains au parlement, adressez vous à vos collègues députés du parlement afin que cette loi ne passe plus Le gros poisson veut vous avaler tous, nous peuples, vous nous avez trahi depuis, tous nos droits dans cette democratie sont avalés egalement Battez vous entre vous,bonne chance.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
RMN @PH9P6K8   Message  - Publié le 30.11.2017 à 11:59
Dieu seul vous jugera pas le peuple toi naanga, minaku et consorts

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @AANDEU6   Message  - Publié le 30.11.2017 à 09:59
Kabilie plus pire que le mobutisme! Et Vous continuez à soutenir ce petit rwandais de kanambe au détriment de vos frères et sœurs congolais! Justice ya Nzambe ezali.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
deboutcongolais@yaho @PSPFTXI   Message  - Publié le 30.11.2017 à 09:39
Vital, ton bifacelisme politique t'a fait perdre la confiance populaire et ton leadership en pati. Tu as aidé la majorité presidentielle à plus d'une fois dans ses sales besognes. Ne pense pas que les congolais te portent encore dans leurs coeurs. Tout ce que tu fais est mis au profit de la majorité. Ne laisse pas, continue et bon courage.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 30.11.2017 à 09:32
Mieux-vaut avoir 10 partis politiques au lieu d'un pletore qu'on a aujourd'hui dont le nombre avoisine 700. Et aussi les partis qui se sentent moindre n'ont qu'à se regrouper dans des plate-formes. Au finish cette loi passera.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 30.11.2017 à 08:45
ENREGISTREMENT SONORE. IL FAUT TOUT REJETER. NOUS NE SOMMES PAS DANS UNE PIECE DE THEATRE A LA RANDAISE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Sur la RDC, Macron prône une approche africaine pour « qu’en 2018 nous ayons des élections dans le cadre de la constitution »
left
Article précédent Sommet UA-UE : She Okitundu interpelle l’UE et plaide pour la levée des sanctions

Les plus commentés

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 17 commentaires

Politique Conseil de sécurité : Willy Ngoma sanctionné

21.02.2024, 15 commentaires

Politique Agression rwandaise de la RDC : pourquoi Kinshasa n'use pas de son droit universel de légitime défense ?

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 14 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance