Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

«Journée de la colère» en RDC: une réussite pour l'UDPS, un échec pour le PPRD

2017-12-01
01.12.2017
2017-12-01
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/kabila_degage_inscription_17_003.jpg -

Journée particulièrement agitée ce jeudi 30 novembre en RDC. Les forces de sécurité ont empêché les marches appelées par l’opposition pour la «journée de la colère». Le bilan provisoire est de un mort à Butembo et de nombreuses arrestations à travers le pays. Côté opposition, et côté majorité, on ne tire pas les mêmes enseignements de cette journée. 

Un mort confirmé à Butembo, des blessés par balles signalés dans plusieurs villes, des dizaines d'arrestations selon la société civile. C'est le bilan provisoire de la journée de mobilisation du jeudi 30 novembre en RDC, à l'initiative du Rassemblement de l'opposition et de la société civile pour réclamer le départ du président Kabila au 31 décembre 2017.

Bilan à Kinshasa et en province

Les manifestations avaient été interdites dans la plupart des grandes villes et elles ont été réprimées, comme à Kinshasa, avant même qu'un cortège puisse se former. Comme elle l'avait annoncé la police a en effet empêché les Congolais de converger vers les points de départs prévus. Une dizaine de cadres du Rassemblement (RASSOP), dont Jean-Marc Kabund, Jean-Bertand Ewanga et Martin Fayulu ont été interpellés, plusieurs heures, et disent-ils malmenés, par la police, qui n'était pas en mesure hier soir de donner un bilan précis, alors que le calme revenait dans la ville, où les activités ont été fortement ralenties.

Même scénario dans les grandes villes de province. Justin, trente-cinq ans, militait au sein du mouvement citoyen Parlement Debout, est tombé à Furu, un quartier situé au nord de la ville de Butembo. A Kananga, le président fédéral du MR, le parti politique de Clément Kanku, a été atteint d’une balle dans la jambe. Et à Mbuji-Mayi, c’est l’enlèvement, d’abord démenti ensuite confirmé de John Mbombo, le porte-parole du Rassop. Cet opposant a été retrouvé au bord d’un ravin, battu et poignardé. Son état de santé est jugé très critique. Dans le pays, la journée de jeudi a été particulièrement marquée par des violentes répressions des manifestations anti-Kabila: à Uvira, Bukavu, Beni, Lubumbashi, Kindu et ailleurs, les forces de l’ordre et de sécurité ont procédé à de nombreuses arrestations et n’ont pas lésiné sur les moyens pour débarrasser les artères et les chaussées des pneus brûlés et des barricades érigées par des militants de l’opposition. Les marches annoncées n’ont finalement pas eu lieu… Ce fut une journée ville morte et toutes les activités ont été paralysées.


Echec ou réussite de cette journée de la colère ?

Côté opposition, et côté majorité, on ne tire pas les mêmes enseignements de cette journée. 

Ils n’étaient qu’une poignée jeudi, en fin d’après-midi aux abords de la permanence de l’UDPS. Quelques militants, frustrés d’avoir été empêchés de manifester. Des cadres du parti aussi, que l’interpellation plus tôt de leur secrétaire général n’a pas découragés, estime Cercas Kasanda Gadjessa. «On a arrêté des militants… Un de ces jours nous allons chasser Kabila et toute l’imposture ! La marche n’a pas échoué ! Nous sommes non armés, nous faisons notre marche pacifique (mais) ils nous intimident et nous empêchent de marcher mais tant que la ville est paralysée, c’est une réussite totale », nous assure t-il.

Mais du côté de la majorité on estime que c'est la peur et la sagesse qui ont poussé les Kinois à rester chez eux comme l'explique à RFI Dounia Kilanga, secrétaire permanent du PPRD à Kinshasa. « Le peuple a prouvé qu’il n’était pas avec les rassemblements, le peuple a démontré son attachement à la patrie, pour le bien-être de ce pays ! Certains ne sont pas sortis par peur et nous félicitons la maturité politique de notre peuple…»

« La population a montré qu’elle veut des élections mais pas de trouble », estimait hier soir le chef de la police de Kinshasa pour qui la journée a été presque « normale ». Il en veut pour preuve, le cortège officiel du Premier ministre Bruno Tshibala, qui a sillonné plusieurs quartiers de la capitale sans problème dans l’après-midi, n’hésitant pas à saluer, tout sourire, les journalistes au passage.


RFI
C’est vous qui le dites : 21 commentaires
8610 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Potus @VY6R1SH   Message  - Publié le 04.12.2017 à 08:08
Une honte pour kabila Mes chers compatriotes, l'histoire nous a beaucoup enseigné. Aujourd'hui, moi personnellement, je ne suis plus agité. L'histoire kabila est la même, identique que Mobutu quelque temps avant le 17 mai 1997. Kabila, c'est fini pourlui mes chers frères de la majorité. Finish

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
julien @8Z2UMCD   Message  - Publié le 02.12.2017 à 13:04
c est la reussite parceque MP a fait sorti l arme pour tirer contre les pauvres congolais et la ville etait paralyse

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 01.12.2017 à 18:57
On vie dans quel pays ou le peuple ne peut pas s'exprimer, dans quel pays le peuple ne peut pas manifester meme en EUROPES ou en AMERIQUES on laisse le peuple de MANIFESTER et la police est derriere le peuiple pour les encadrer. La RD Congo ne va pas etre developper a cause de DICTATURE KABILIE. Il faut qu'on chasse ce Rwandais la qui est a la tete de notre pays car il est de nationalite' RWANDAIS.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Infirmier @9LYFJ95   Message  - Publié le 01.12.2017 à 14:36
Il faut être fou pour dire que c'est une réussite car l'objectif principal était de faire partir Kabila, mais il est encore là.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 01.12.2017 à 12:53
C'est un échec total. Thsisekedi avait semè la terreur dans les ésprits. Amener des casseurs dans la rue, pour une guerre contre l'armée est la police. Manifester, occuoer les rues ne veut pas dire rester chez soit.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
TOFLA @JSP3YAU   Message  - Publié le 01.12.2017 à 12:34
DAWA YO MOTO NI MOTO DIT-ON = KISI YA MOTO EZA MOTO. POUR BIEN COMBATTRE, IL FAUT CONNAITRE SON ADVERSAIRE ET POUR L'ELIMINER, IL FAUT 3 CHOSES: FORCE, TECHNIQUES ET TACTIQUES. DANS L'ANCIEN TESTAMENT, LA VICTOIRE DE LA PRIERE ET LA PIERRE DE DAVID SUR L'EPEE DE GOLIATHE. DANS LE NOUV. TESTAMENT: CELUI QUI REGNE PAR LES ARMES PERIRA PAR LES ARMES. ALORS, IL FAUT DELOGER LES LOCATAIRES DE LA RDC PAR LE FEU COMME L'AVAIT FAIT LE VRAI KABILA LAURENT.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
CIMAKINA @6WADIIB   Message  - Publié le 01.12.2017 à 12:27
AVRIL - JUIN 2018: REFERENDUM OU RIEN! TOUCHEZ L' ARGENT, VOTEZ CETTE LOI POUR DES TROUBLES GENERALISES EN DECEMBRE 2018, VOUS MÊMES AUSSI DES POTENTIELLES VICTIMES DE VOTRE PROPRE PIEGE, AVEC CES TROUBLES LA, LES ÉLECTIONS SERONT ANNULLEES, PENDANT CETTE PERIODE LA, NOUS ALLONS PASSER UNE FOIS DE PLUS A L' ENRÔLEMENT DES NOUVEAUX MAJEURS POUR DES ÉLECTIONS EN 2022, AVEC MOI COMME CANDIDAT, L' ARGENT EST LA POUR VOUS?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
TOFLA @JSP3YAU   Message  - Publié le 01.12.2017 à 12:16
LES PROFS ET LES AUTRES ACTEURS POLITIQUES DE LA RDC NOUS DISAIENT: APRES L'UNIVERSITE, VOUS SEREZ CAPABLES DE CREER LES EMPLOIS, NE SOYEZ PAS DEMANDEURS D'EMPLOI. ET COMMENT TOUTE CETTE BANDE DES DICTATEURS NE PEUVENT PAS CREER L'EMPLOI A LA FIN DE LEURS MANDATS ? C'ETAIT DU MENSONGE CAR EUX-MEMES SONT INCAPABLE DE SURVIVRE HORS POUVOIR. ILS FINIRONT COMME MUGABE, MOBUTU ET CHEOCHESKY DE ROUMANIE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
JOSEPH KABILA KABANG @N2SLGIN   Message  - Publié le 01.12.2017 à 11:18
je voulais juste dire merci à la population, vous avez opté pour la prudence en restant dans vos maisons. Tous ces gens qui vous demande de sortir marché pour qu'ils trouvent de poste pour eux et leurs familles à l’extérieur. Préparons nous aux élections, je vous le promet que parmi les soit disant opposants beaucoup sont connus qu'à Kinshasa seulement.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis RDC @4EJDR32   Message  - Publié le 01.12.2017 à 11:18
Pas des polemiques, La plus grande reussite est venue du faite que " LES MANIFESTATIONS SE SONT PASSEES DANS TOUTES LES 26 PROVINCES DU PAYS" et pour la 1ere fois de ma vie des chars de combat contre la population non armée L'opposition a largement reussi President, PPRD, ET CONSORTS doivent tirer leurs consequence car la population a choisi son camp

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
sobongo @WDLWRQS   Message  - Publié le 01.12.2017 à 10:32
UN JOUR, DIEU PARLERA ET CA SERA SANS APPEL POUR CE PAYS AU NOM DE JÉSUS CHRIST. S'IL Y A DES DÉCLARATIONS CONTRADICTOIRES, CELA SIGNIFIE QU'IL Y A EU QUELQUE CHOSE QUI A FAIT MAL A CEUX QUI AIMENT PARLER, IL Y A EU DES ACTIONS ET MOUVEMENTS INHABITUELS, MÊME UN BÉBÉ DE DEUX ANS SAIT QUE LA JOURNÉE DU 30 NOV 2017 A ÉTÉ DIFFÉRENTE DES AUTRES JOURS. DIEU PARLERA POUR CE PAYS.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
AZARIAS RUBERWA @DQK5DYT   Message  - Publié le 01.12.2017 à 10:09
Une journée réussie par l'opposition, car la police et mercenaires de KABILA ont manqués du sommeil, SYLVANO a même Schiller dans sa tenue de PNC, car il a eu chaud toute la journée et le soir, il s'est fait enculé par son chef KANABE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Jamel @UPHR8QX   Message  - Publié le 01.12.2017 à 09:26
ECHEC pour les uns et les autres. La MP avait appelé les gens à vaquer à leurs occupations, désolé, nous sommes restés à la maison, donc ECHEC A VOUS. L'UDPS nous a demandé d'occuper les rues, les quartiers et au finish faire partir KABILA, résultat nous sommes restés à la maison, donc ECHEC. C'est un message pour TOUS (MP et l'opposition). Le vrai peuple a compris que vous vous battez pour vos intérêts personnels. Exemple: Qui de la MP ou de l'UDPS consolent les familles qui ont perdu les leurs en septembre dernier ????? D'autres sont même today au pouvoir et crache sur le sang de ce PEUPLE. LA vrai révolution va venir bientôt. SOYEZ PRUDENT.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
James Bond @V9EBA8Q   Message  - Publié le 01.12.2017 à 09:24
Une journée de repos pour tout le monde. ça fait du bien pour la santé

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zoe Kabila @NAMB738   Message  - Publié le 01.12.2017 à 09:05
Une journée totalement réussi, le gouvernement aurait à réfléchir de cette mobilisation e la population qui n'aime plus ce gouvernement au lieux d'aller distribuer l'argent à la population sur le marché de Gambela. Comment un locataire de plusieurs années devient un distributeur des billets de banque au marché pour encourager les pauvres vendeuses au marché? Pensez vous vraiment que ces gents vous soutiennent dans vos actions?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
dbukgo @8EG2KNA   Message  - Publié le 01.12.2017 à 08:58
FAISONS UN PARI LAISSEZ L OPPOSITION MARCHER PACIFIQUEMENT ET LE GOUVERNEMENT L ENCRDRE PAR LA POLICE ET L ARMEE APRES NOUS VERRONS QUI A PEUR DE QUI? A VOS MARQUES VOUS SAVEZ CE QUE VOUS AVEZ FAIT TOUTE CHOSE A UNE FIN C EST LA REGLE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zoe Kabila @NAMB738   Message  - Publié le 01.12.2017 à 08:42
Dounia Kilanga, il faut avoir honte en soutenant une telle thèse. dans quel pays où le pouvoir a peur comme en RDC? Juste les armes et les dispositifs militaires, sinon, la population était prête à débiter la marche. Car le PPRD pour mobiliser la foule pareille, il faut distribuer les billets de banque, il faut des cafés politique à chaque moment. la voix du peuple, c'est la voix de Dieu. JKK et ses poulains sont arrivés à la fin de leur gouverne papa, qu'il monte ou qu'il descendent, ils vont laisser le congo au congolais d'origine et non aux étrangers comme JKK et Jaynette surnomé KABILA

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 01.12.2017 à 08:39
Vous dites une chose et son contraire : "Vous dites que la population avait peur de sortir et vous dites que la population a confiance à la patrie" ...... Réfléchissons un peu, la population a confiance à la patrie et pas en vous .....Mdr

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Martin Fayulu après sa relaxation : « ils nous ont pointé les armes, ils nous ont tabassés »
left
Article précédent Loi électorale: les observations pertinentes des experts de l'AETA

Les plus commentés

Politique Le M23 en RDC : le Japon préoccupé par « les grandes quantités d’artillerie sophistiquée »

14.07.2024, 16 commentaires

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Société Justice : Koffi Olomide invité à la Cour de cassation ce lundi 15 juillet

12.07.2024, 9 commentaires

Afrique Les RDF et UPDF renforcent davantage leur soutien au M23 (Gouvernement de Kinshasa)

13.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance