Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Politique

RDC : l'accord de la Cenco expire dans 26 jours !

2017-12-04
04.12.2017
2017-12-04
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/4-10/cenco_eveques_17_0001.jpg -

L'accord de la Saint Sylvestre, signé le 31 décembre 2016 au Centre interdiocésain, expire ce 31 décembre 2017, soit dans 26 jours. Ce compromis politique n'avait une durée de vie que d'une année. 365 jours de sursis pour Joseph Kabila dont le mandat constitutionnel a expiré depuis le 19 décembre 2016. Les élections n'étant pas organisées comme cela était prévu au Centre interdiocésain, le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement envisage une "transition sans Kabila".

Depuis le 15 novembre, en effet, cette méga plateforme de l'Opposition est au cœur des manifestations pacifiques pour réclamer l'alternance en RDC au plus tard ce 31 décembre. Félix Tshisekedi lance une autre activité ce 19 décembre 2017, baptisée " marche de sommation ". Selon Jean-Bertrand Ewanga, " tous les leaders de l'Opposition seront présents à cette marche ".

De leur côté, les laïcs catholiques augmentent la pression sur Joseph Kabila, lui exigeant de déclarer publiquement qu'il ne sera pas candidat aux prochaines élections. Le même appel a été lancé, quelques jours avant, par les évêques de la Cenco.

Entre-temps, au Palais du peuple, la Majorité présidentielle tente un forcing pour faire voter une loi électorale qualifiée de " démocraticide" et "satanique" par Henry Thomas Lokondo. Car, estime-t-il, cette loi exclut plusieurs partis politiques, des indépendants ainsi que des Congolais pauvres. Pour le MLC et l'UNC, cette loi ne passera pas.

Dans cette atmosphère tendue au Parlement, Human Rights Watch (HRW) publie un rapport accablant sur les manifestations de décembre 2016, accusant Kinshasa d'avoir fait appel aux mercenaires du M23 pour réprimer les manifestants anti Kabila. Un rapport naturellement rejeté par la MP qui le qualifie de non objectif.

L'accord de la Cenco expire dans 26 jours, des prisonniers politiques demeurent toujours en incarcération. Ceux qui sont à l'étranger sont menacés d'arrestation au cas où ils foulaient le sol congolais. La décrispation souffre donc de sa mise en application.

Le premier ministre Bruno Tshibala devra donc négocier la prolongation de son mandat qui expire aussi le 31 décembre, de même qu'Olenghankoy du Cnsa. Car ils manqueront de légalité et de légitimité à l'expiration du mandat leur accordé par les signataires de l'accord de la Cenco.

Et le 1er janvier 2018, il ne faudra pas oublier qu'Étienne Tshisekedi, un mort en exil, totalisera 11 mois dans son cercueil sans être enterré.


MCN Team / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 8 commentaires
8550 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Kala Mbayi @NUCK7SB   Message  - Publié le 11.12.2017 à 14:44
Quousque tandem abutere patientia nostra ? s’exclamait Cicéron en son temps. Jusqu’à preuve du contraire, la CENCO fonctionne en RDC comme asbl confessionnelle et est donc régie par la loi n° 004/2001 du 20 juillet 2001 portant dispositions générales applicables aux associations sans but lucratif et aux établissements d’utilité publique qui n’est pas encore abrogée. Si la CENCO engage l’Eglise Catholique et que celle-ci est une organisation de droit étranger pcq siégeant à Rome, elle doit se conformer aux lois de la RDC et ne pas inciter le peuple à la haine et au trouble à l’ordre public. Et si elle est de droit Congolais, et bien il faut que le Président de la république instruise le Gouvernement de saisir la Cour Suprême et que l’article 17 de la loi susmentionnée soit appliquée En effet, quelle leçon de démocratie peuvent nous donner les catholiques ? Leurs responsables (évêques, prêtres, cardinaux et autres) qui donnent des ordres aux chrétiens sont-ils élus ? N’est-ce pas des conciliabules ethniques, sentimentaux et même occultes qui les installent et par après ils commencent à régner et à s’imposer en trompant les gens...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @9YYIEX6   Message  - Publié le 05.12.2017 à 10:43
Tous les signataires de cet accord ne sont pas rendu compte qu'il y avait un article IV 2 qui a prévu une rallonge à cet accord au cas où les élections ne se tenaient pas au 31 12 2017 Il faudra relire cet accord au lieu de parler comme des ignorants Que les gens se préparent aux élections en 2018, au lieu d'inciter la population à des histoires inutiles. Marche ou pas, rien ne changera. Sinon, ces opposants impolis et mal éduqués, brillants par les injures seront encore copieusement tabassés comme des petits enfants(propos de FAyulu) pour leur rééducation. Il faut vraiment, une rééducation et de la population et de la classe politique. Comment les gens ne peuvent pas respecter les autorités? Même s'ils devenaient autorité, ils vont continuer à injurier tout le monde car c'est ça leur vie. Tshisekedi Père et Fils, impolis de la même façon, non ce n'est pas vraiment un exemple à suivre. tu prends leurs disciples fayulu, kabund, Diong, Nsafu mêmement Doit-on vraiment faire confiance à cette classe politique irrespectueuse. C'est du fond de leurs cœurs qu'ils parlent, donc, c'est ce qu'ils sont. Ce sont des dangereux. D'ailleurs, le peuple a déjà...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
therese matungulu @VKD71LT   Message  - Publié le 04.12.2017 à 21:11
LDK demanda a JDMobutu:toi mobutu qui t'a fait Dieu? ns peuple te demandons aussi qui a fait de toi un president?n'es ce ns congolais?tu veus te faire Dieu?le sort de mobutu vs attends.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congolais nouveau @FC25MCL   Message  - Publié le 04.12.2017 à 17:33
Trop c'est trop, autant mourir que continuer à vivre sous l'emprise de Kabila. Avant le 31 Déc unissons nous pour chasser tous ces vautours au pouvoir.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 04.12.2017 à 17:29
Un certain LD Kabila avait été simplement abattu sur son bureau comme un pauvre chien. Il se sentait pourtant puissant. Celui qui se dit être le fils de son père n'est pas immunisé contre ce genre d'élimination. Lui le sait très bien.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @AANDEU6   Message  - Publié le 04.12.2017 à 17:15
Kanambe doit rentrer au rwanda point trait avant le 31/12/2017. Insensé! Peuple tous débout pour notre cause commune. Biso na ye;ezo sila na kobengana,maponami ya malonga ekozala avec la kanambeisme.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KABILA NA TSHISEKEDI @9EZU6L1   Message  - Publié le 04.12.2017 à 16:28
Bonjour Infirmier je trouve dommage que tu demandes aux gens de ne pas manifester. Nus devons savoir que le depart de Kabila ne se fera pas par des élections, soit le people se soulève et dans ce cas il y aura des morts car Kabila ne partira pas sans tuere des congolais qui ne sont pas ses frères. Donc il faudra des martyrs de la revolution, sans cela dans 20 ans Kabila sera toujours là.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Infirmier @9LYFJ95   Message  - Publié le 04.12.2017 à 16:22
Lequel est grand entre l'accord et la constitution? Si la constitution est piétinée que dire d'un arrangement particulier? Détrompez-vous Tshibala et son chef continueront jusqu'aux élections. S'il auraient eu des mercenaires M23, attendez-vous au pire Du 19 au 31 Décembre 2017. Donc que celui qui a encore besoin de la vie laisse la politique aux politiciens et la Chikwangue aux affamés. N'accompagnez pas les gens dans les manifestations qui n'aboutiront à aucun changement.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Richard Moncrieff (ICG) : « Les voisins de la RDC n’ont aucun intérêt à voir la situation s’envenimer »
left
Article précédent Elections en RDC : la France veut « faire bouger les lignes »

Les plus commentés

Afrique Mini-sommet d’Addis-Abeba : "Félix Tshisekedi et Paul Kagame n’ont pas le choix, ils doivent coopérer" (Azali Assoumani)

18.02.2024, 16 commentaires

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 13 commentaires

Politique Union africaine : « pas question de négocier avec le M23 » (Félix Tshisekedi)

19.02.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance