mediacongo.net - Actualités - Tensions lors de la messe des victimes du 31 décembre : quelques tirs ont été entendus provoquant un mouvement de panique.

Retour Société

Tensions lors de la messe des victimes du 31 décembre : quelques tirs ont été entendus provoquant un mouvement de panique.

Tensions lors de la messe des victimes du 31 décembre : quelques tirs ont été entendus provoquant un mouvement de panique. 2018-01-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/8-14/messe_victime_31_decembre_tension_exterieur.jpg Kinshasa-

Jeune homme pris en charge par Mgr. Marcel Utembi, le SG de la Cenco, après avoir été touché. (© Twitter/mediacongo.net)

Il y avait foule ce vendredi matin à la cathédrale Notre-Dame du Congo à Kinshasa. L'église était pleine pour une messe en mémoire des victimes du 31 décembre 2017, après la répression des marches des laïcs catholiques contre le maintien au pouvoir du président Kabila. Et à la sortie, quelques tirs ont été entendus provoquant un mouvement de panique.

Peu après la fin de la messe, une petite foule scandait des slogans hostiles au président Kabila devant la cathédrale Notre-Dame lorsque des tirs ont été entendus à l’extérieur. Selon des témoins, il y a d’abord eu des tirs de gaz lacrymogènes, puis des tirs de sommation.

Après avoir pris part à la messe dite en mémoire des victimes du 31 décembre 2017, les acteurs politiques ont préféré marcher avec les fidèles catholiques qui scandaient. Les cortèges des leaders politiques - dont vital Kamerhe, Félix Tshisekedi, Jean Claude Vuemba - ont été ciblés par les coups de gaz lacrymogène des éléments de la police nationale congolaise. 

Les fidèles ont couru de toute part. Beaucoup sont allés se réfugier au fond de la paroisse, là où se trouvait le cardinal Laurent Monsengwo qui venait de célébrer la messe.

Des paroissiens choqués. « Même ici, ils tirent », a dit une religieuse. D’autant plus choqués, que de nombreuses personnalités avaient pris part à la messe : des opposants tels que Martin Fayulu, Vital Kamerhe ou encore Félix Tshisekedi, mais aussi plusieurs ambassadeurs occidentaux comme celui de l’Union européenne, du Canada, de la France, de la Belgique au premier rang. Des personnalités qui n’étaient plus sur place au moment des tirs.

Confinés dans leur cortège couvert par une centaines de fidèles, les politiciens ont vu leurs cortèges empêchés d’avancer par les forces. En voulant résister au blocage, devant l’entrée principale de la cathédrale Notre Dame du Congo, ces leaders ont été surpris par des coups de gaz lacrymogène. Plusieurs personnes sont blessés dont quelques élèves des environnements.

Cette messe a été marquée par des temps forts. Les noms des six victimes, recensées par l’Eglise, ont été égrenés, trois fois, et à chaque fois applaudis. L’auxiliaire de l’archevêque de Kinshasa a annoncé que « le 31 décembre resterait dans l’histoire, comme le jour des martyrs de l’accord de la Saint-Sylvestre ». Il a dénoncé les « mensonges » des autorités qui, selon lui, veulent « cacher » la violence de l’Etat.

Autre moment fort, le porte-parole de la Cenco qui s’est exprimé. L’abbé Donatien Nshole a redit que « l’Eglise était dans son rôle et qu’elle continuerait à appeler les Congolais à se mobiliser ». Une intervention ovationnée dans la cathédrale Notre-Dame.

Mais pour la PNC, selon les propos receuillis par la journaliste de RFI Sonia Rolley, les force de l'ordre auraient « repoussé une tentative de marche de Vital Kamerhe et de ses partisans à l'issue de la messe ». La PNC dénonce encore des « jets de pierre » pour justifier son intervention.


RFI / Cas-info / MCN, via mediacongo.net
5226 suivent la conversation
32 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Zairois - 13.01.2018 06:29

Que la communauté internationale déclare le cardinal Monsengwo président de cette fameuse transition une fois pour toute. Vous verrez maintenant comment le peuple va vous dégager en vitesse.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 13.01.2018 06:24

Catholique etikaka te jusqu'au bout! Boko vivre ango! Bosakani na ba opposants ndenge bolingi. Bosomba Badibanga, Gizenga, Bruno tshibala, Lisanga Bonganga, olenga cuca na ndeko naye Emery Okundji, Germain Kambinga na ba mususu. Bo corrompre pe cardinal Monsengwo to ndima bino.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 13.01.2018 06:17

Awa boluki guerre na église catholique, bo nettoyer bien ba minduki na bino na ko préparer bien ba vaillants hommes en uniformes oyo ya bino wana!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 13.01.2018 06:12

Personne au monde n'a condamné le cardinal Monsengwo d'avoir vous appeler des médiocres et que vous devez dégager du pouvoir! Cela vous a fait mal, mais comme c'est Monsengwo qu'il a dit, votre soit disant justice n'existe pas pour lui. Dégagez seulement! N'ayez pas honte!

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 13.01.2018 06:04

Ezo yinda déjà! Ba médiocres ba bandaki nanu ndenge nini ko tumbola église catholique? Yango nde eko silisa bango ndambu ya mayele oyo batikali n'ango! O tumbola cardinal Monsengwo, yo nani? Ata ki médiocres ango! Vous confondez tous? Bomoni ye Mwanda NSEMI? To kutino? Botala ndenge a célébré messe avec tous les ambassadeurs de grandes puissances présents.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tarzan moteur bis - 13.01.2018 05:33

Vous n'avez qu'enlever vos soutanes et raliez-vous officiellement du côté de l'opposition au lieu de jouer à l'hypocrisie. Monsengo n'a qu'a se rappeler de son bilan mitigé lors de la conférence nationale souveraine. Ce soit disant cardinal s'il avait réussit à l'époque de la CNS on est devait même pas être là où nous sommes aujourd'hui. Mobutu lui donnait de malles de billets de banque à qui il partageait avec son ami Tshisekedi.Kyungu wa Kumwaza Gabriel avait raison de l'appelait monseigneur Musenji( monseigneur ya zoba)

Non 6
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NSAKA MALANGU REHOBOTH - 13.01.2018 03:29

RADICALISER AVEC LE POUVOIR AU NOM DU CHRIST C'EST UN PEU TROP ET CELA NE PROFITERA NI A L'EGLISE NI A LA POPULATION LA BIBLE DEMANDE A L'EGLISE DE PRIER POUR LES AUTORITES ET COLLABORER AVEC ELLES POUR LA PAIX. AUX ET AUX AUTRES UN PEU D'EAU DANS SON VIN TROP SALE. EN TOUTES CHOSES ON PEUT S'ENTENDRE CAR LES REGLES ET LES CONVENTIONS SONT ETABLIES PAR DES HOMMES. PARFOIS PLUS TARD ON SE REND COMPTE QUE LE PROBLEME EST AILLEURS. COMBAT DES ELEPHANTS ET DEMONSTRATION DES FORCES. PAROLE DE LA SAGESSE

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LITOYI - 13.01.2018 01:13

Pour nous libérer,c'est par les sacrifices et les efforts que nous arriveront à mettre ces médiocres hors d’état de nuire. il faudrait que le comité LAIC soit ferme et tienne bon.Ne comptons pas sur l'ONU ni l'UE mais comptons sur nous-même.Nous devons savoir que notre malheur ne provienne que d'eux.je dirai aussi à mon frère KAMERHE,attention de vouloir s'imposer comme le leader.la trahison ne sera plus tolérer. tu es pour beaucoup sur le pourrissement de cette situation.tous ses morts! voyez -vous?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kishiko - 12.01.2018 23:04

Mosengo c'est lui le médiocre ,un traître ,qu'il enlève sa soutane pour bien jouer l'opposant ouvertement conglomérat d'aventuriers.

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.01.2018 22:51

MONSENGWO avance même au Lualaba nous soutenons le départ de KANAMBE Hypolitte et ses acolytes l'autorité morale de la médiocrité. Courage les occupants rwandais doivent dégager

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 12.01.2018 21:58

Quand Trump désigne les pays africains de "shit holes", nest-ce pas ce qu'il veut dire? Bien que son pays soit à l'origine de ces "shits" chez nous.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le peuple vaincra - 12.01.2018 21:07

Jusqu'où allons nous tolérés ces genres d'actes ignobles que ces occupants Rwandais nous imposent?

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC - 12.01.2018 20:43

Ce qui démontre que KABILA n'a ni de près ni de loin envi de céder le pouvoir d'une manière ou d'une autre...

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 12.01.2018 19:24

Est-ce que la communauté internationale ne voit pas ce qui se passe en RDC?

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso - 12.01.2018 18:48

Provocation inutile, régime à l'agonie...La messe était pleine de monde, représentants politiques et diplomatiques étaient présents;'le caractère laïque de l'Etat congolais ne peut pas empêcher l'église catholique d'accomplir sa mission...au service de la population congolaise en vue du respect des droits de l'homme et la dignité humaine indispensable à son bien-être et à son développement intégral." Amen !!

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sentinelle - 12.01.2018 18:34

Meme les soldats Israeliens respectent le culte des musulmans palestiniens qui sont consideres comme leurs ennemis a vie.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kikaya - 12.01.2018 18:04

c'est malheureux

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TSHIBALA LOUCHE - 12.01.2018 18:02

Moi, je n'ai pas demandé aux policiers de tirer. Ils ont été instruits d'aller prier et non tuer...Comme je ne suis qu'une étiquette, personne ne m'obéit! Je vais témoigner à la CPI

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sanction - 12.01.2018 17:59

Ns sommes entrain de dire ceci, peuple congolais, prenons en charge, nous ne pouvons plus des gens incapables nous diriger car le Congo appartient à nous tous et tout congolais a droit à la vie. Ensemble, nous vaincrons. Que Dieu Tout Puissant nous vienne en aide.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabupwe - 12.01.2018 17:35

la barbarie et la médiocrité ont atteint le point ....

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zemira - 12.01.2018 17:20

Kassav, tu es sur quelle planète. Comment les enfants qui sont à l'école peuvent être utilisés comme bouclier humain ? As-tu rejoint la bande à médiocres ou quoi ?

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kassav - 12.01.2018 17:04

Le seul endroit aujourd'hui pour Felix de montrer sa popularité c'est l"église Catholique. Felix ou est le corps de Papa. Tu veux vraiment enterrer ton père après plusieurs morts pour dire qu'il sont Martyre.

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Deogracias TSHIBANDA - 12.01.2018 17:00

La vérité est têtue!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kassav - 12.01.2018 16:59

Pourquoi organiser cette messe alors que nos enfants sont encore a l’école?. C'est bien de faire les marches mais certains parents ne veulent pas que l’église utilise leurs enfants comme boucliers.

Non 11
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Afande - 12.01.2018 16:54

ces médiocres irons d'erreur en erreur!ils ont le cœurs endurcis comme celui de pharaon,...

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 12.01.2018 16:35

une police de...[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE DE GROSSIERETE]..., mediocre

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBC 2017 - 12.01.2018 16:21

Vraiment désolé du comportement des médiocres sans coeur les vampires

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Motoazamotote - 12.01.2018 16:17

C'est qui est grave est que le pouvoir ne comprend pas la police qgit comme des barbares et si on parle de la barbarie, ils pensent qu'on les a insulté alors que c'est la vérité. Ceci est encore une preuce de la médiocrité au sommet. Ils sont tous MEDIOCRES.

Non 0
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kawasaki - 12.01.2018 16:15

Monsieur JKK, Mr Mende, Sylvano KASONGO,... [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INSULTES]..., Dieu n'a jamais était corrompu, sachez le quelques soient vos multiplicités de stigmatisation à la population, à l'église où les peuples de Dieu se réunissent pour chercher la grâce de Dieu, vous vous chercher le périr? oppresser MOSENGWO et sa bande? Savez-vous que lors que la population vous vomis, DIEU aussi vous vomira? JKK appartient au passé, sa bande également, Mende et les éléments en uniforme, JKK vous conduit en erreur car le moment est venu, il doit rendre compte à Dieu et son départ lui sera en paix. Comme il veut la répression, c le peuple qui...

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega - 12.01.2018 16:14

namonaki bitakuira te

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zemira - 12.01.2018 16:04

Un régime aux abois. Ce sont les soubresauts du mourant. L'ambiance est à la fin de règne.

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nguma - 12.01.2018 16:01

Je suis MONSENGWO, tu es MONSENGWO, il est MONSENGWO, elle est MONSENGWO, Nous sommes MONSENGWO, Vous êtes MONSENGWO, Ils sont MONSENGWO, elles sont MONSENGWO. TOUS NOUS SOMMES MONSENGWO Pour libérer définitivement le pays des MAINS étrangères couvertes de sang. Nous voulons un congolais à la tête du pays

Non 2
Oui 34
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Assemblée plénière extraordinaire de la CENCO: « Nous n’abandonnerons jamais notre...

Religion .., Kinshasa

Messe en mémoire des victimes du 21 janvier 2018 : l’émotion ce vendredi à la cathédrale...

Politique .., Kinshasa, RDC

Messe vendredi à la mémoire des "martyrs" des marches réprimées en RDC

Religion ..,

Marche du 21 janvier: des familles assurent avoir dû payer pour la libération de leurs proches

Société ..,