mediacongo.net - Actualités - Kasaï central : Clément Kanku interpelle Tshibala !



Retour Provinces

Kasaï central : Clément Kanku interpelle Tshibala !

Kasaï central : Clément Kanku interpelle Tshibala ! 2018-02-06
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/kanku_clement_18_003.JPG -

Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua

Le Congo est à la croisée des chemins. Le peuple a soif du changement à travers l’alternance démocratique. Malgré les événements malheureux qui ont émaillé toutes les marches pacifiques organisées ces derniers jours par les laïcs catholiques, dont nous rendons hommage aux victimes, je vous demande de ne pas vous décourager. 

"Nous devons tous nous mettre debout et comme l’a toujours prôné le père de la démocratie, Feu Dr Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA dont je salue la mémoire, nous devons nous prendre en charge en nous appropriant notre destin. Il y va de notre vie et de l’avenir de nos enfants" Tel est l’appel de Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua au Peuple du Kasaï Central.

Dans son message, il dénonce également la diabolisation dont il se dit victime et promet d’éventrer, le moment venu, le boa. Car, dit-il, la vérité est têtue. Plus loin, il  exhorte, une fois de plus, l’ensemble de la population à s’engager dans cette voie sans atermoiement et plus particulièrement,  aux leaders du Kasaï d’œuvrer ensemble pour consolider la paix afin de répondre aux attentes de notre population. La paix, rappelle-t-il, est le socle du développement sans laquelle cette province meurtrie ne prendra jamais son envol. Et, par conséquent, le peuple continuera à croupir dans la misère alors que la jeunesse n’aura aucune perspective d’espoir à un lendemain meilleur.

Clément Kanku invite le gouvernement à apporter une assistance conséquente à toutes les victimes de ces violences  notamment, aux déplacés et de reconstruire tout ce qui a été détruit et mettre en place un programme de réinsertion pour les jeunes. Dans cette édition, retrouvez, in extenso, le contenu de son  message de vœux.

 

 

MESSAGE DE  VŒUX DE L‘HONORABLE CLEMENT KANKU BUKASA WA TSHIBUABUA AU PEUPLE DU KASAI CENTRAL

Chers frères et sœurs,

Nous voici au début d’une nouvelle année. Celle-ci succède à une autre marquée par des événements malheureux qui ont plongé notre province dans la désolation et endeuillé plusieurs de nos familles. Je m’en voudrais de ne pas vous demander de garder une pensée pieuse en mémoire de toutes les victimes de cette violence.

En effet, notre province qui, depuis la nuit de temps, a été considérée comme un havre de paix, a connu une spirale de violences sans précédent due à un différend entre le Grand Chef des Bajila kasanga, Prince Mpandi et le pouvoir en place. La témérité et l’acharnement des certaines autorités ont poussé celles-ci à commettre l’irréparable qui est à la base de la tragédie que nous vivons aujourd’hui alors que nous étions personnellement impliqués pour trouver une solution pacifique afin d’épargner notre province de la violence.

Chers frères et sœurs,

La paix est un bien précieux que chacun de nous doit préserver. C’est nullement dans la démagogie, la calomnie, les coups bas et autres cabales politiques contre certains fils de notre province que nous allons y arriver. C’est plutôt dans la sincérité, la franchise et dans l’amour du prochain que nous y parviendrons. C’est ce qui a toujours guidé mon combat. Dans le même ordre d’idées, je n’ai jamais hésité un seul instant à apporter ma petite pierre pour le retour de la paix dans notre province, bien qu’encore fragile.

C’est pourquoi, j’exhorte une fois de plus, l’ensemble de notre population à s’engager dans cette voie sans atermoiement et plus particulièrement,  aux leaders du Kasaï d’œuvrer  ensemble pour consolider la paix afin de répondre aux attentes de notre population.

Mes Frères et Sœurs, je vous rappelle que la paix est le socle du développement sans laquelle notre province ne prendra jamais son envol. Faute de quoi, notre peuple continuera à croupir dans la misère et notre jeunesse n’aura aucune perspective d’espoir à un lendemain meilleur.

Par ailleurs, nous voulons une fois de plus demander à notre gouvernement d’apporter une assistance conséquente à toutes les victimes de ces violences, notamment aux déplacés, reconstruire tout ce qui a été détruit et mettre en place un programme de réinsertion pour les jeunes.

En ce début d’année, j’émets les vœux de voir écrire une nouvelle page de notre histoire teintée d’espoir, dans la paix retrouvée, quelles que soient les circonstances que nous vivons. Nous voulons croire que la justice et la vérité triompheront sur la médisance et le mensonge pour favoriser la vraie réconciliation des fils et des filles du Kasaï Central.

En ce qui me concerne, beaucoup d’entre vous, ayant été habitués à me voir revenir régulièrement au Kasaï, se sont posés la question de mon absence prolongée chez nous.

A ce sujet, je vous assure que ça ne saurait durer longtemps malgré que j’aie été l’objet d’une campagne de diabolisation de la part de certains milieux politiquement motivés.

Je vous rassure de ma loyauté envers vous et, personne n’y changera quelque chose. Je n’ai donc jamais trahi le Kasaï et par conséquent, je vous demande de ne pas croire à ces allégations sans fondement qui ne répondent qu’à une cabale ourdie par certaines officines et relayée par les adversaires politiques, dans le but de m’empêcher de servir mon peuple. Mais,  la vérité est têtue. Je vous assure que d’une manière ou d’une autre, elle s’imposera à tous et les vrais responsables des crimes chez nous devront en répondre.

Chers frères et sœurs,

Le Congo est à la croisée des chemins. Le peuple a soif du changement à travers l’alternance démocratique. Malgré les événements malheureux qui ont émaillé toutes les marches pacifiques organisées ces derniers jours par les laïcs catholiques, dont nous rendons hommage aux victimes, je vous demande de ne pas vous décourager.

Nous devons tous nous mettre debout et comme l’a toujours prôné le père de la démocratie, Feu Dr Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA dont je salue la mémoire, nous devons nous prendre en charge en nous appropriant notre destin. Il y va de notre vie et de l’avenir de nos enfants.

Que Dieu bénisse le Kasaï Central et toute la République Démocratique du Congo !

Honorable Clément KANKU BUKASA WA TSHIBUABUA


La Prosperité
4318 suivent la conversation
12 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

BOB LEADER | WY7WLXT - posté le 09.02.2018 à 12:23

Foule tu dois demander pardon au peuple du kasai pour ta traitrise. Tu as trahi ta propre base. BANISSONS LA HAINE, L'EGOISME ET LE MENSONGE. LA RDC MERITE MIEUX. A SUN CITY TU N'ETAIS rien. Tes actes sont désolants. TOLINGANA PE MBOKA.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kamwena nsapu | ELQXQUG - posté le 07.02.2018 à 10:53

Quel peuple ça où tout le monde se veut chef, la quête du pouvoir par tous a pour conséquence l'installation du désordre au pays! la démocratie doit se faire dans l'ordre dans le chef de tous les acteurs qui y interagissent. l'Afrique en général et le Congo en particulier a besoin d'un développement technologique efficace afin de permettre aux africains d'être réellement indépendant. "Trop parler peut tuer"

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 07.02.2018 à 08:02

" Dans son message, il dénonce également la diabolisation dont il se dit victime et promet d’éventrer, le moment venu, le boa ". Vient eventrer le boa une fois pour toute, nous sommes fatigue' avec des discours, ne soit comme l'ONU avec des discours bidons, enquette sur enquette, pas de solution mais la situation ne fait que s'agraver. EVENTRE LE BOA, POINT BARE.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDO | K7EIJDB - posté le 07.02.2018 à 07:43

Clément Kanku Bukasa, le peuple décidera de son avenir, nous ne croyons plus aux discours des renards.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 06.02.2018 à 18:27

(suite) voilà l'origine de notre malheur politique. Mobutu ayant compri cela à son temps, cassait cette pensée , ce mouvement déletaire pour le pays par des nominations. Souvenez vous ce diasait Mobutu " Soki olingi koyoka likambo tia muluba wana " gens qui aiment ,adorent le pouvoir. L'èsprit du système patriacale, ou tout homme se voit chef.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 06.02.2018 à 17:50

Un groupe des intellectuels Kassaiens voulaient et revent de prendre le pouvoir par la force sans passer par des élections. Leur chef Tshisekedi comme premier ministre il aurait put organiser les élections comme demandait et voulait Mobutu, mais lui Tshisekedi voulait le pouvoir supreme, ce qui était impossible. C'est toujours ce groupe que chaque fois qui se manifeste, parceque ils pensent que c'est un droit divin. Un ami très connu à Kinshasa,me disait, "nous les kassaiens nous devons diriger ce pays parceque nous avons plus d'intellectuels, versione congolaise de l'élite Tshutsi, malheureusement nous ne sommes pas unis". Voilà l'origine de nostre malheur du point de vu...

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 8L21GWL - posté le 06.02.2018 à 14:48

Les kassaiens toujours !!! Les opportunistes de ce pays. JKK s'est penché à eux apres avoir constaté que ses Freres de l'EST ne l'aiment plus pour des raisons de mauvaise gestion du pays;

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Merlin Massamba Amba | Y7P79AW - posté le 06.02.2018 à 14:33

C'est Monsieur devait être attendu par le Procureur de la République au moins si le Congo etait encore un état. Hélas comme nous sommes encore à l'étape de non-état, rien ne se fera dans ce sens au moins que le pouvoir se sent menacer par le monsieur, c'est a ce moment la qu'il va faire brandir ce dossier du grand Kasaï. #Pona Congo

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mandela | BBI5V3H - posté le 06.02.2018 à 14:17

MEDIOCRE

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 06.02.2018 à 13:14

Ah les opposants congolais sans vision. CKB après avoir commandité le meurtre des 2 onusiens tu refais surface avec d'autres discours? Non monsieur le Kasaï central n'a plus besoin de tes conseils. Comme ton frère John TSHIBANGU qui avait donnait à Raïs JKK 45 jours jusqu'à fin mars de quitter le pouvoir avant lui ne marche sur ce dernier à Kinshasa venait d'être arrêté en Tanzanie et extradé en RDC, tu viens de changer le langage pour séduire encore ton électorat sachant bientôt les élections seront organisées. Non Monsieur CKB cela ne passera pas.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MWIN MANGAND | WIU5GXD - posté le 06.02.2018 à 12:30

mediocre

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

L’An 1 de l’Alternance démocratique : Clément Kanku appelle Félix Tshisekedi à zapper la...

Politique ..,

Elections 2018 : le MR salue l’initiative de l’UDPS-UNC-MLC et invite les autres partis de...

Politique ..,

Unité de l’Opposition : Clément Kanku tire la sonnette d’alerte !

Politique ..,

Crise politique : le MR déplore le bras de fer entre l’Etat congolais et l’Eglise catholique

Politique ..,