Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Société

Répression de la marche du CLC: La famille de Dechade Kapangala porte plainte pour « assassinat »

2018-02-19
19.02.2018
2018-02-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/19-25/kapangala-therese-dechade-marche-clc.jpg -

la famille de Thérèse Déchade Kapangala, tuée lors des marches du 21 janvier dernier, a décidé de porter plainte pour « assassinat » contre le commissaire provincial de la police de la capitale, Kinshasa, le général Kasongo, ainsi que les policiers sous son commandement.

Le courrier a été adressé le 15 février au procureur général de la République et à l'auditeur général des FARDC, l'armée congolaise. Selon des témoins et ses proches, la jeune fille de 24 ans a été tuée d'une balle dans le coeur alors qu'elle se trouvait à l'intérieur de sa paroisse.

Les proches de Thérèse Kapangala tuée lors des manifestations du 21 janvier dernier à Kinshasa déposent ainsi une deuxième plainte, pour assassinat cette fois. La première, contre X, est restée lettre morte.

Leur avocat, Me Jean-Marie Kabengele, dit avoir réuni des « preuves » de la « responsabilité pénale » du chef de la police de Kinshasa, le général Kasongo. « Il n'était pas sur place mais il sait quel bataillon étaient déployés, et ces derniers agissaient sous son commandement », argumente l'avocat.

Dans le courrier adressé aux autorités judiciaires, la famille détaille les circonstances du décès, évoque « une voix semblable à celle d'une femme » qui aurait ordonné « Tirez » à un policier qui serait « monté » sur un véhicule pour avoir accès à l'intérieur de la paroisse fermée et où se trouvait la victime quand une balle l'a atteint en plein coeur.

Les membres de la famille de Dechade ont également dénoncé, dans cette même plainte, les difficultés éprouvées pour retirer la dépouille de leur fille.

« Crime contre l'humanité »

Le Général Kasongo, commissaire provincial PNC de Kinshasa, le 16/18/2017. (© Radio Okapi/Billy Ivan Lutumba)

« Un assassinat aux apparences de crime contre l'humanité » peut-on lire dans la plainte, parce que perpétré dans une église, « un lieu protégé par les conventions de Genève ».

Le 15 février, la famille a pourtant été reçue par le ministère des Droits humains dans le cadre de la commission d'enquête ouverte sur la répression des marches des laïcs. « Mais nous n'avons aucune confiance en une commission qui agit sous contrôle de l'Etat », explique l'avocat.

« Porter plainte, c'est leur droit », répond la ministre Marie-Ange Mushobekwa, qui promet en tout cas de remettre ses conclusions à son homologue de la Justice d'ici une semaine.

Le général Kasongo n'a pas souhaité réagir. A la veille de la marche, il avait assuré avoir donné ordre à ses hommes de ne faire aucune victime le 21 janvier et de respecter les droits de l'homme. Le porte-parole de la police nationale, lui, n'était pas joignable pour un commentaire.


RFI / MCN Team / MCN, via mediacongo.net

2018-02-19-09-55-18_Plainte_Famille_Kapangala.pdf (0.28Mb)

.pdf
C’est vous qui le dites : 22 commentaires
8601 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


myrene62@yahoo.fr @4SO127A   Message  - Publié le 20.02.2018 à 07:21
Le sang de Dechade Kapangala hantera Kabila et tous les médiocres toute la vie.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Casqueblanc @FM6BDMK   Message  - Publié le 19.02.2018 à 13:41
Jean-Pierre Bemba n'était pas sur le terrain en Centrafrique mais la CPI l'a condamné à 20 ans pour les crimes de ses troupes. Le général kasongo, lui était sur le terrain des opérations comme commandant de la police de Kinshasa qui a usé des armes réelles contre des personnes sans armes repliées dans l'enceinte d'une Église de Kinshasa. Ses propos antérieurs appelant à la plus grande fermeté contre les manifestants ne sont un secret. Ils sont enregistrés Le temps de la justice le rattrapera. Qu'il se souvienne toujours du Ministre de la justice Tambwe Mwamba et son procès en Belgique.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
basonye@gmail.com @69C2XAU   Message  - Publié le 19.02.2018 à 13:26
Kasongo mérite la prison chers amis congolais et tous, ne venaient pas à l'aide de n'importe quel policier si tu a un franc à aider il faut donner aux orphelins plutôt aux kanambepoliciers

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
gis @UDQ3WPS   Message  - Publié le 19.02.2018 à 13:20
Kabila et ceux qui le soutiennent payeront bientôt de leur crime ainsi que leurs enfants

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kawasaki @8JMJEOW   Message  - Publié le 19.02.2018 à 12:56
Le Général KASONGO S. ayant des gros yeux comme un grapau, avait ordonné à ses troupes de tirer sur qui conque oserait à troubler l'ordre public. JKK qui est l'origine du trouble public jusqu'à présent est-il assassiné? Nous voulons que la justice soit rendu pour que S. Kasongo réponde de ses actes devant la justice.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KANAMBE ALIAS H @XYHQLF1   Message  - Publié le 19.02.2018 à 12:32
La mwanamputu ne fait que fermer son telephone car etant dans une position de faiblesse Attendez la justice Divine incorruptible est proche et les gents vont pleurer,pas seule de tambwe mwamba remplie des paniers et des paniers de corruption

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
"Justice" ya mboka n @TYE1YEX   Message  - Publié le 19.02.2018 à 12:31
Eh oui!la notion d'asile!asiiile! comme tant d'autres notions inconnues de la kabilie : tuée sur le perron de l'église où elle se tenait ciblée par la mitraille après avoir fuit la répression comme ceux réfugiés à l'intérieur de cette même église sans doute pour y manifester aussi!!C'est tellement logique!!!Janvier 2015 Kanyama-janvier 2018 Kasongo les autres familles éprouvées devraient se constituer partie civile afin que cesse la barbarie de Kimbuta,Shadary sous le leadership de sa royauté Kabila!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Nguma @5REW87T   Message  - Publié le 19.02.2018 à 12:20
Ce monsieur oublie que son ventre bedonnant et ses multiples concubines, il les a obtenus grâce aux contributions de ceux que lui ordonne de tuer. Le sang de Kapangala te suivra partout Mr Kasongo si c'est ça ton vrai nom.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
ODINGI @E12PR2J   Message  - Publié le 19.02.2018 à 11:51
Jean Pierre BEMBA est aujourd'hui à la CPI pour avoir donné l'ordre. Dans le cas d’espèce, est ce que celui qui a donné l'ordre de tirer ne mérite il pas être à la CPI? Il faudra que entre Kabila et Kasongo, l'un d'eux mérite se trouver à la CPI. Ce n'est pas un dossier à juger ici chez les médiocres car tous sont supervisés par Kanambé votre réaction?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
okonda @JUFAWD7   Message  - Publié le 19.02.2018 à 11:46
le général Kasongo vient alourdir la liste des gens qui doivent être poursuivi l'après Kabila

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Merlin Massamba Amba @Y7P79AW   Message  - Publié le 19.02.2018 à 11:25
Meme Kabila ne va pas accepter une telle responsabilitE voila le general est piegE, on est en preparation d'ouvrir aussi une plainte au niveau de la RSA au cas ou le general se decide de visiter le pays de Mandela la ou regne la justice pour tous #Pona Congo

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Past DSK @T9DTBCG   Message  - Publié le 19.02.2018 à 11:16
Même si vous porter plainte, cela ne va pas ramener à la vie votre Sœur. Le mieux à faire était de lui priver de participer à la marche interdite.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 19.02.2018 à 11:09
Courage et nos compassions à la famille de la disparue. Toutefois nous condamnons cette éveille tardive de la famille qui devait avant tout demander à leur fille de ne pas se mêler dans les affaires des opposants de la CENCO/CLC qui cherchent à tout prix le sang des innocents pour bien asseoir leurs pouvoirs FRANC MAÇONNIQUES, voilà à qui la perte aujourd'hui? C'est la famille qui souffre et non les ÉVÊQUES/CLC Maçonniques. QUE CELA NOUS serve de LEÇON lors des marches avenirs. ELLE est la unième martyr pour ce pays. L'église catholique/CLC qui est la responsable de sa mort finira par payée le dommage.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @AANDEU6   Message  - Publié le 19.02.2018 à 10:31
Les médiocres finiront comme tous avec leur maître kanambe qui,lui sera à la CPI.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Freud @OZLYZPD   Message  - Publié le 19.02.2018 à 10:29
Anonyme,tu es médiocre enlève les évêques dans ton argumentation

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Gardien du Monastèr @NIFLBHF   Message  - Publié le 19.02.2018 à 10:07
Monsieur l'Anonyme, Vous devez avoir un coeur de pierre pour réagir de cette façon devant la mort d'un être humain, fût-elle "belle comme une rwandaise" ou "ayant un père militaire". La mort reste la mort et devant elle nous tous nous devons avoir une certaine compassion. C'est plus facile de sortir votre français quand il s'agit des autres, qui sait? Ça pouvait être être un membre de votre famille! J'ai honte à votre place. Personnellement, je ne vois pas le lien que vous faites entre la beauté de la défunte, le métier de son père et sa mort. Sauf explication claire de votre part, si vous en avait une qui soit sensée Quant au Général de la médiocrité, je ne comprends pourquoi il n'a pas voulu réagir. Mais un jour, vous et votre Chef de file de la médiocrité vous serez contraint de parler, soit devant la CPI ou devant une juridiction nationale lorsque nous aurons rétabli la vraie démocratie Tenez ceci pour dit!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @NY5VDP3   Message  - Publié le 19.02.2018 à 10:06
coup prémedité.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
myrene62@yahoo.fr @4SO127A   Message  - Publié le 19.02.2018 à 09:49
L'ordonnateur de ces crimes et assassinats c'est Kabila Kanambé, qui doit être poursuivi à la CPI, pour crimes contre l'humanité.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Tarzan moteur bis @RQPQFD5   Message  - Publié le 19.02.2018 à 09:41
Son père a fait de même devant les enfants des autres. Voilà sa récompense. Mais après tout la petite était belle comme une rwandaise. Que son âme repose en paix. Tout ça c'est à cause des évêques !!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Feuilleton « Matata Ponyo »: l'UPC recadre Mabi Mulumba
left
Article précédent ESU : le corps académique et administratif en grève ce lundi

Les plus commentés

Politique Constant Mutamba recommande des poursuites judiciaires contre les Congolais qui prennent des armes pour accéder au pouvoir

03.03.2024, 15 commentaires

Politique Agression rwandaise : Lamuka réitère ses vœux de dialoguer avec Félix Tshisekedi sans "compromission"

02.03.2024, 12 commentaires

Politique L’ECC recommande au Président Tshisekedi d’organiser un dialogue en vue de résoudre les questions de paix, de sécurité et de la gouvernance

03.03.2024, 12 commentaires

Société Assainissement public de Kinshasa : à Antalya, Félix Tshisekedi séduit par les assurances d'un Groupe d'experts turcs en construction

03.03.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance