Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Culture

Cinéma congolais au GHK : Selé M’Poko projette le film « John of God »

2014-11-19
19.11.2014 , Kinshasa
Culture
2014-11-19

Le film « John of God » sera présenté pour la première fois au public ce vendredi 21 novembre 2014, à 19 heures précises, au Salon Congo du Grand Hôtel Kinshasa Pullman. Le film explique le courage des jeunes congolais quand il faut trouver du travail. Les difficultés des filles dans les industries dominées par les hommes et les rivalités dans le monde musical. Le directeur producteur, Selé M’Poko, a annoncé qu’il réserve la primeur de cet événement cinématographique aux VIP congolais.  John of God est un nom, a expliqué Selé M’Poko, au cours d’un Point de presse, qu’il animé mardi 18 novembre au Grand Hôtel Kinshasa.  John of God, illustre parfaitement et comiquement  la dimension narcissiste de cette Star. Le film présente l’image de la RDC et sa vie au quotidien. Il montre un enchaînement incroyable de malentendus et la situation savoureuse  d’aventure du réalisateur Bradon au Congo-Kinshasa, temple de la musique africaine. C’est un film amusant, du début à la fin. Il faut bien, ce vendredi, découvrir la musique, les rires, la danse et percevoir une autre Rdc, loin des images sombres et dramatiques véhiculées par les autres films réalisés au Congo ces dernières années.

Aux Usa, a déclaré Selé, les gens connaissent peu des choses sur l’Afrique et moins sur la RD. Congo. Ils se posent  beaucoup de questions étranges, influencées par les films horrifiques et très éloignés de la réalité. « C’est là que je me suis inspiré pour produire ce film long métrage, purement congolais, assorti de musique et tout ce que la RDC renferme des meilleurs comme acteurs comiques », a fait savoir le Directeur producteur.  Cet afro-américain a trié sur le volet les personnages  principaux dans ce film. C’est le cas de Brandon, un réalisateur américain envoyé en RDC pour réaliser un documentaire sur Jean de Dieu. Un autre quidam  dans ce long métrage c’est Guy. Il est embauché pour assister Bradon, mais il ne connait rien de réalisation de films. Un congolais, explique le producteur, ne tourne jamais le dos à un emploi ou devant de l’argent potentiel. « Il te dira, oui, je peux le faire » pour obtenir  seulement le poste, et  puis il commence à apprendre sur le tas.

Un autre personnage fantastique, c’est Sandra. Une danseuse qui veut devenir chanteuse. Elle se retrouve dans une industrie où elle est exploitée. Une industrie dominée par les hommes. Ici, le réalisateur Selé M’Poko livre un message pour dire qu’il n’y a pas assez de femmes dans l’industrie musicale.  Là, on trouve Jean de Dieu (John of God). Il n’est pas seulement un narcissique plutôt un homme riche et célèbre, donc intouchable. Et, Sandra est devant un tel homme. Elle n’accepte pas passivement son destin. C’est ici que ferré Dieudonné (Godegiven) entre en danse pour rivaliser  John of God.   

Quelle image de Kinshasa montre ce film ?

Je veux montrer la vraie ville de Kinshasa. « Je souhaite que les gens qui vont suivre ce film disent : c’est vraiment Kinshasa. Il poursuit, en disant : « nous voulons que tout soit réel que possible. Notre objectif est de filmer le vrai Kinshasa et de le rendre beau, les autres films aiment montrer que les mauvais côtés, le ghetto et les villages. Nous voulons présenter les progrès à Kinshasa », explique le réalisateur Selé.

Les acteurs principaux

Bradon : originaire de New York. Il apparait dans plus d’une centaine de films et publicités. Il a participé à la réalisation des films tels que Eddie Murphy, David Caruso, Jerry O’Connel, Doloroy Lindo et autres Bill Cosby.
Jean Shaka est « Guy » : Il représente le meilleur du théâtre congolais. Plus de 40 ans d’activités en tant qu’acteur et réalisateur assorti d’une belle carrière sur scène.
Diana Kamuanga dans le rôle de « Sandra ». Nouvelle talent de Kinshasa. Elle murie l’ambition de devenir une grande actrice.
Ferre Gola, interprète « Dieudonné ». Il est l’un des musiciens les plus adulés des mélomanes congolais.
Moïse Ilunga est Jean de Dieu (John of God), artistes aux multiples facettes. 

 


C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8374 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Reprise des activités du Goethe-Institut à Kinshasa
left
Article précédent Mme Kathryn Brahy salue la présence des écrivains à la Fête du livre à Kinshasa

Les plus commentés

Politique Publication du calendrier électoral : "Ces élections auront lieu dans les temps voulus par les législateurs" (Lambert Mende)

26.11.2022, 14 commentaires

Provinces Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

25.11.2022, 11 commentaires

Politique Menaces de balkanisation de la RDC : Bernadette Tokwaulu tire la sonnette d'alarme et interpelle Félix Tshisekedi

25.11.2022, 9 commentaires

Afrique Résolutions du mini-sommet de Luanda : « Avec la partie rwandaise, le respect de la parole donnée n’a jamais été au rendez-vous » (Christophe Lutundula)

25.11.2022, 9 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance