mediacongo.net - Actualités - Kindu : une femme arrêtée après avoir interpellé le chef de l’État sur le « non-respect » de la parité au Maniema



Retour Provinces

Kindu : une femme arrêtée après avoir interpellé le chef de l’État sur le « non-respect » de la parité au Maniema

Kindu : une femme arrêtée après avoir interpellé le chef de l’État sur le « non-respect » de la parité au Maniema 2018-03-10
Insolite
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/05-11/femme-kindu-maniema.jpg Kindu, Maniema-

A Kindu, lors du défilé de la journées de la femme, les « mamans » ont directement interpellé le chef de l’État sur le « non-respect » de la parité au Maniema.

C’est une journée de 8 mars 2018 dont les mouvements féministes de Kindu se souviendront pendant longtemps. Et pour cause, la tournure politique qu’a pris le défilé organisé en cette journée dédiée à la femme à travers le monde.

Toutes de noir vêtues, les femmes du chef lieu de la province du Maniema avaient pourtant commencé leur marche dans le calme. Mais très vite, leur discours s’est corsé à l’encontre des autorités, au moment de revendiquer leurs droits, à la tribune de Kindu, a rapporté à Cas-Info, une marcheuse.

Dans leur collimateur, le chef de l’État, Joseph Kabila, accusé ouvertement de n’avoir rien fait pour assurer la participation des femmes dans les instances de prise de décision.

« Il s’agissait d’une célébration particulière du 8 mars en signe de contestations à l’endroit du chef de L’État et de quelques autorités provinciales pour leur non implication dans l’accompagnement de la femme dans les organes de prise de décision au Maniema où il y a zéro femme », a expliqué une participante.

Par conséquent, les femmes ont directement interpellé le chef de l’État. Ce qui n’a visiblement pas plu aux services de sécurité. Selon notre source, des agents de l’ANR ont fait irruption à la « Tribune » pour « arrêter et amener vers une destination inconnue », une nommée Régine Kapunga, organisatrice de la manifestation. Information confirmée à Cas-Info par un journaliste du Maniema travaillant pour le compte de la radio catholique Mushauri.

De leur côté les autorités sécuritaires du Maniema accusent Régine Kapunga d’avoir organisé une manifestation non autorisée par l’hôtel de ville de Kindu.


Cas-info / MCN, via mediacongo.net
12254 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Christopher Columbus | VLQA7LZ - posté le 10.03.2018 à 17:47

Bien dit, Mawangu Sitra - 10.03.2018 09:23 et judas_jordan - 10.03.2018 10:54 ; bamoni niveau. Tshintunga ! Wooooooh !!! Nanu bamoni tein ! Motif? « Manifestation non autorisée par l’hôtel de ville de Kindu », le 8 mars !!! Eh bwana, hayiko maneno iyi ???

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBC | HZ95X28 - posté le 10.03.2018 à 13:50

vraiment c'est quel pays comme ça ANR arrete des telles histoires

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA | DQK5DYT - posté le 10.03.2018 à 12:22

mais l'ANR a arrêté la soeur de maman SIFA n'est ce pas ? c'est une bonne leçon aux KAMBELEMBELE, pour qu'ils sachent que ils ont herger le serpent à doueez tête JOSEPH KABILA KABANGE, mais si tu dors dans une même maison avc un serpent, quel sera ton sort dans l'avenir ???????? OTIE TEMBE OMOKI YANGO, hooooooooo mtoto wa maman mtoto wa maman sikoyo ce mtoto wa maman n'est il pas un serpent ????????

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 10.03.2018 à 12:00

C'est bien connu depuis le sanguinaire Léopold roi des Belges: Le Congo est "une propriété privée" de Kabila et les Congolais(es) son personnel de maison.Donc, d'après le contremaître ANR, nous,peuple Congolais, avons des comptes à lui rendre !!!

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
judas_jordan | EKY77VC - posté le 10.03.2018 à 10:54

chaque jours qui passe au Congo, la médiocrité gagne un peu plus d'espace. il est vrai que Mobutu avait mis le Zaire a terre, mais force est de reconnaitre que nos amis de la MP ont carrément enterrer le Congo. c'est triste !!!

Non 0
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 10.03.2018 à 10:33

Meme les agents de sécurité médiocres ne connaissent pas leur travail. Une femme arrêté alors qu'il n'y a aucun problème de sécurité pour la RDC ni pour leur chef Kabila. C'est simplement ridicule.

Non 0
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | NY5VDP3 - posté le 10.03.2018 à 09:37

e leur côté les autorités sécuritaires du Maniema accusent Régine Kapunga d’avoir organisé une manifestation non autorisée par l’hôtel de ville de Kindu: Mensonge pur.Tout simplement parce qu'elles n'ont pas chanté à la gloire de Kabila.c'est ça leur malheur.

Non 1
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mawangu Sitra | 56XKCHN - posté le 10.03.2018 à 09:23

Qui a dit que la "démoncrature" se portait mal au Kongo, propriété privée du prénommé JKK ? C'est bon pour vous qui l'avez massivement voté en 2006 et en 2011 en narguant, d'abord JP BEMBA et ensuite Etienne TSHISEKEDI en leur disant : "Atumujuwe, si tuta voter mtoto weto Joseh. Bongele, muene. Eh Mama songa niveau. Bomoni hein ? Niveau yango wana.

Non 2
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Annie Matundu : "Nous devons considérer que le 8 mars, c'est chaque jour"

Femme ..,

L’appel au boycott de la cérémonie officielle du 8 Mars par l’Observatoire de la parité...

Femme ..,

La première dame de la RDC préoccupée par la situation des femmes

Femme ..,

Plusieurs activités pour célébrer la femme à Kananga

Provinces ..,