mediacongo.net - Actualités - Processus électoral : l'urne plutôt que la rue ?

Retour Politique

Processus électoral : l'urne plutôt que la rue ?

Processus électoral : l'urne plutôt que la rue ? 2018-03-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/12-18/manifestation-opposition-kinshasa-20171120-mediacongo-net.jpg -

Ça sent les préparatifs des élections dans nombre d’états-majors politiques. De la Majorité comme de l’Opposition. Mieux, certains leaders politiques s’apprêtent même à s’installer dans le starting-block en vue de la pré-campagne électorale. C’est le cas de l’opposant Moïse Katumbi qui sera porté, ce lundi, à la tête d’une plateforme électorale.

Bonne nouvelle pour tout démocrate. Bon signe pour ceux des Congolais - et ils ont mille fois raison - qui préfèrent le débat d’idées aux coups de kalachnikovs. Et donc l’urne à la rue.

Est-ce un signe de temps ? Le conclave de soutiens de Katumbi s’ouvrait en Afrique du sud le jour même où les Kinois ignoraient superbement l’appel à une énième "ville morte". Attendons voir. D’ores et déjà, il est dans l’intérêt du pays que les acteurs politiques privilégient tous la logique électorale. La seule qui soit constitutionnelle. La seule qui garantisse le renouvellement de la classe dirigeante sans passer par la case "chaos".

Encore faudra-t-il que le pays survive au chaos. Un coup d’œil à travers l’Afrique suffit pour alerter les Congolais sur l’illusion des lendemains enchanteurs brandie par les partisans du fameux "dégage".

Comme la classe politique semble souscrire enfin aux urnes, il devient impérieux de parachever le chantier "décrispation politique". Question de permettre à tous les opérateurs politiques de se lancer dans la bataille électorale. Condition sine qua non pour créer les conditions d’un avant, d’un pendant et d’un après-élections apaisé.

Il n’y a pas 36 solutions pour boucler la séquence "décrispation". L’Accord de la Saint Sylvestre 2016 cite expressis verbis les cas emblématiques. C’est là qu’il convient de placer le curseur. 

José Nawej
Forum des As
4522 suivent la conversation
21 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mampuya - 13.03.2018 18:31

La politique est l'unique metier qu'on peut faire sans titre accadémique seulement avec des idées du développement et de bien etre de la population. Les opposants ils en ont ? NON

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
maitretinkpon - 13.03.2018 17:14

Grand marabout vaudou sorcier Maitre TINKPON, roi des puissant fétiche vaudou,prêtre et grand voyant, spécialiste des problèmes de couple, rituel de retour affectif rapide en 7 jours, puissance sorcier vaudou de tous les travaux occultes vaudou, retour affectif rapide le plus efficace, amour,argent,couple,devenir riche,pacte avec diable,porte monnaie magique,porte feuille magique,problèmes de la sorcellerie... NB: les rituels d'amour et de retour d'affection du maître marabout TINKPON peuvent être fait à distance ou par déplacement. CONTACT MAITRE TINKPON #Email: voyant.tinkpon@outlook.com #Téléphone et whatsapp: +22996050409

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumba Mulele - 13.03.2018 06:06

c'Est simple de gagner des élections en politique. il suffit de commencer a travailler dans ton quartier. si tu t'implique pour que ton quartier sois propre, on parlera de toi dans toute la ville, et tu pourra devenir maire. en tant que maire, si tu mets tous les citoyens pour changer le visage de la ville, tu pourra devenir gouverneur.... et ainsi de suite. on a des aventuriers qui ne peuvent même pas garder unie leur famille, qui veulent la présidence, et qui pensent que l'ambassadeur américain va signer un décret pour qu'il devienne president au congo. le temps la est passé. vive le congo puissant et souverain.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 12.03.2018 18:08

On ne va pas aux elections avec les etranger. Joseph Kabila est un RWANDAIS et le peuple congolais lui demande de retourner dans son pays d'origine. Corneil Nangaa de la CENI est un Burundais. Bisemgi Mana est un Rwandais, Bizima Kahara est un Rwandais, Kengo Wa Dondo est un Rwandais et les autres Rwandais... Nous allons d'abord chasser tous ces Rwandais et apres on va organiser les elections entre nous meme les Congolais. Les opposants Cessez de parler des elections car vous savez belle et bien que Joseph Kabila a deja preparer Corneil Nanga avec des machines electroniques pour LA TRICHERIE.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 12.03.2018 17:10

(suite) Pour ça il fallut une main ferme et résolue, pour imposer les régles de la démocratie. Une opposition engloutie dans le parti du NON et une partie de la population abituée au parti unique et restée agloutie dans le non. Un bloccage pour le pays. La fermeté de Kabila est le résultat actuel. Une opposition sans la moindre idèologie: économique , politique est déstinée à disparaitre. Le non , ville morte, marche ecc ne servent à rien éssoufle le peuple. Le peuple avait déjà compri que le changement passe par des élections, mais une partie des politiciens non et sont en rètard. Voilà pourquoi Kabila reste et resterà pendant longtemps le maitre du jeu de la...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 12.03.2018 16:54

Nous devons connaitre l'histoire, faire un pas en arrière. Mobutu fait son fameux discours, l'ouverture au pluralisme politique. Puis convoque la CNS, une occasion de autonalyse du peuple sur son passé post colonial, et voir comment construire le futur. Fait rare pour ne pas dire unique pour un dictateur de se mettre en discussion devant son peuple. Malheureusement cette conférence fut sequestrée par un groupe d'individu au nom de alternance démocratique, tout en réfusant les élections malgré les appels et les voeux du Maréchal. Kabila l'actuel président il n'a fait que porter à terme à l'accomplissement , à l'avvenement de la démocratie. Pour ça il a fallut une main ferme...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDO - 12.03.2018 15:07

Que ceux qui ne veulent plus des élections en rdc, cessent de la politique, il ne faut pas nous embrouiller.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 12.03.2018 14:21

Parler toujours des vos élections mais sans Kabila.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 12.03.2018 14:14

J'encourage les candidatures féminines. Les hommes nous ont déçu.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MPOKOLO - 12.03.2018 13:45

La seule façon de changer la classe dirigeante actuelle c'est d'aller aux élections.Il y a tellement une forte pression sur Kabila et sa majorité n'ont plus d'autres choix que d'organiser les élections.Alors l'opposition réveillez-vous,pas aller en ordre dispersé.Gardez vos ambitions,présentez un seul candidat face à celui de la majorité et vous aurez la chance de remporter surtout préparez les témoins dans tous les bureaux de vote à travers le pays munis de gsm pour communiquer les résultats en temps réel au quartier général.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ntshiakala - 12.03.2018 13:40

L'urne et la rue sont conciliables.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gis - 12.03.2018 13:36

Dans quel contexte? Quand une des parties fixe les règles de jeu soit même, soit elle choisit seul son terrain, son arbitre et empêche les autres de s’entraînent. NON et NON, l'application stricte des accords de Saint Sylvestre doit se faire au préalable et pas l'utilisation de la machine à tricher ainsi alors les principes d’égalité et neutralité seront réunis, les élections seront alors crédibles

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Robespierre - 12.03.2018 13:16

Et si les élections n'avait pas lieu à la data du 23 décembre 2018, qui en sera le responsable ? Il y a une frange de congolais qui ne s'inscrive plus dans ce processus biaisé dès le départ par le pouvoir d'occupation représenté par Kanambe alias Joseph Kabila Kabange. Nous nous préparons à la deuxième option et les menaces des parrains occidentaux de ce pouvoir ne nous fera pas peur.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sakayosa - 12.03.2018 13:08

"Refuser la liberté à un peuple, parce qu'il ne saurait pas en jouir, c'est prononcer qu'il sera toujours esclave, car c'est par l'exercice de la liberté (la rue) que les hommes s'initient aux vertus qu'elle réclame (les urnes)." Édouard Alletz

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.03.2018 12:56

endehors de la décrispation politique KANAMBE cherche à énerver la mémoire collective de tous les RDCongolais.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 12.03.2018 12:34

L'Urne et non la Rue. Les cas emblématiques qui restent ne sont pas de cas politiques et donc chacun de nous à tout intérêt de soutenir le processus électoral en cours pour une paix durable dans notre pays.

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Course au pouvoir - 12.03.2018 11:59

Les cas emblematiques dont vs faites allusion ne sont malheureusement pas des cas politiques.

Non 9
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JEAN - 12.03.2018 11:47

oui on est ENSEMBLE

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Chama cha Mapinduzi - 12.03.2018 11:40

Votre article , c'est du n'importe quoi !!! Pensez-vous que les Congolais sont naïfs ? Forum des As , vous avez que la majorité présidentielle ainsi que tous les médiocres comme clients .

Non 11
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.03.2018 11:25

Article supeflux,

Non 9
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Elections: l'heure de vérité s'approche...

Politique ..,

Machine à voter: des experts d'Enough Project mettent en garde contre le risque de piratage

Société ..,

Elections : L'« Alliance pour l’Avenir » de Pius Muabilu en meeting ce samedi à la FIKIN !

Politique ..,

Dépôt de candidatures à la députation provinciale : la MP mobilise ses regroupements politiques

Politique ..,