mediacongo.net - Actualités - Présidentielle 2018 : avec ou sans Joseph Kabila ?

Retour Politique

Présidentielle 2018 : avec ou sans Joseph Kabila ?

Présidentielle 2018 : avec ou sans Joseph Kabila ? 2018-05-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/21-27/Kabila_joseph_ConfPress_2018_vue_face.jpg -

La presse congolaise évoque avec insistance depuis plusieurs jours le recours par le camp présidentiel en République démocratique du Congo (RDC) à un scenario "à la burundaise" pour permettre au président Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà du décembre prochain, la date prévue pour la tenue d'élections générales dans cet immense pays d'Afrique centrale.

Le second mandat constitutionnel du président Joseph Kabila a pris fin le 19 décembre 2016 et son maintien au pouvoir au-delà de cette date a été avalisé par un accord conclu le 31 décembre de cette année entre son camp et l'opposition sous l'égide de l'église catholique.

Cet accord, dit de la Saint-Sylvestre, prévoyait toutefois l'organisation de scrutins présidentiel, législatifs, provinciaux, urbains, municipaux et locaux au plus tard à la fin de l'année 2017. Les élections ont entre-temps été reportées au 23 décembre, sans que Joseph Kabila n'ait annoncé le choix de son dauphin. Ce qui laisse à penser, pour certains tenors de l'Opposition, qu'il songerait à rester au pouvoir.

Ainsi donc, selon plusieurs médias congolais et européens, le président Kabila devrait officiellement annoncer sa candidature à la fin du mois de juillet pour la prochaine élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018, malgré l’interdiction constitutionnelle qui le frappe et sous la bannière de la Majorité présidentielle (MP).

Un temps pourtant, Joseph Kabila a songé à transmettre le témoin à un dauphin. Mais cette hypothèse a rapidement été écartée. Son successeur putatif, il en est convaincu, n’aurait pas été capable de s’imposer sans une fraude massive, allant au-delà même de celle constatée en 2011 lors du dernier scrutin présidentiel très controversé. Et une fois élu, quel que soit ce dauphin, quelles garanties aurait-il eu d’être protégé, notamment sur le plan judiciaire ? Les précédents contraires sont nombreux en effet.

Rapidement convaincu de la nécessité de se maintenir au pouvoir, le président Kabila aurait alors esquissé plusieurs scénarii :

  • Réformer la Constitution : c’était l’option idéale, la première qui a été envisagée. Mais elle s’est rapidement avérée impossible à mettre en oeuvre en raison de la levée de bouclier tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays ;
  • Poursuivre le glissement : une option séduisante en théorie mais Joseph Kabila étant désormais hors-mandat depuis un an et demi, il devient très compliqué de la justifier. D’autant que la communauté internationale (Etats-Unis en tête) et les pays africains (la SADC notamment) ont été très clairs à ce sujet : les élections devront se tenir en décembre 2018 et aucun nouveau dépassement du calendrier ne sera toléré ;
  • Réformer le mode de scrutin pour l’élection présidentielle : il s’agissait d’adopter, en lieu et place du suffrage universel direct actuel, un mode de scrutin au second degré (via les grands électeurs) pour désigner le président de la République. Cette hypothèse, une poignée de juristes proches de Joseph Kabila l’ont envisagée en début d’année. Mais politiquement, le chemin pour la mettre en oeuvre est rapidement apparu périlleux car cela supposerait une modification de la Constitution.

Mais, le dernier scénario en date concocté par la Majorité présidentielle serait de passer par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Celui-ci, en théorie, est le moins compliqué à mettre en oeuvre et qui, espèrent-ils, suscitera le moins de remous possible à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

  • L’idée : faire interpréter par une Cour constitutionnelle aux ordres la Constitution pour permettre à Joseph Kabila de se représenter. Une interprétation de la Loi fondamentale est à la fois plus facile, plus rapide et plus sûre à obtenir qu’une modification.
  • La stratégie : fin juillet, à quelques jours de la date limite prévue pour le dépôt des candidatures, le Chef de l’Etat (hors mandat) va officiellement se déclarer candidat sous la bannière de la Majorité présidentielle (MP). La Ceni, pour montrer toute son « indépendance » – et surtout pour se donner du crédit afin d’invalider d’autres candidatures… – va alors déclarer non valide la candidature de Joseph Kabila. C’est alors que ce dernier va saisir la Cour constitutionnelle dont l’effectif, il y a quelques jours à peine, vient d’être fort opportunément remanié pour y intégrer trois nouveaux juges acquis à la cause de l’actuel président (Me Norbert Nkulu* et le député François Bokona**, deux membres éminents de la Majorité présidentielle, ainsi que le magistrat Jean Ubulu***).
  • L’argumentaire : les avocats du président (hors mandat) plaideront devant les juges constitutionnels que l’élection présidentielle de 2006 s’étant déroulée à deux tours et que celle de 2011 n’a eu lieu qu’à un seul tour, il faut considérer que le prochain scrutin ne sera que le deuxième et non le troisième auquel Joseph Kabila se présentera. Une interprétation spécieuse mais à laquelle les juges constitutionnels seront sensibles…

Ainsi donc, après s’être déjà appuyé sur la Cour constitutionnelle au prix d’une interprétation hasardeuse de la Constitution (arrêt rendu en mai 2016 sur l’article 70 alinéa 2) pour se maintenir au pouvoir au-delà de la date butoir du 20 décembre 2016, Joseph Kabila en est convaincu : cette stratégie est également la meilleure – celle qu’il juge en tout cas la moins risquée – pour lui permettre de briguer un nouveau mandat. Mais comme à chaque fois que l’hypothèse de son maintien au pouvoir a été évoqué, l’actuel président RD congolais risquera de se heurter à l’hostilité de la population RD congolaise qui n’a pas hésité au prix du sang à se mobiliser en masse pour lui barrer la route.

* Me Norbert Nkulu, ancien conseiller juridique de Mobutu, est connu pour avoir aplani toutes les difficultés juridiques rencontrées par Joseph Kabila depuis son accession au pouvoir, comme de négocier la baisse de l’âge minimum pour devenir candidat-président dans l’actuelle Constitution. (source : RFI) Par ailleurs, jusqu’à sa nomination, il était l’avocat personnel de Joseph Kabila.

** Le député François Bokona désigné par le Parlement a passé les deux dernières législatures à la commission politique, administrative et juridique (PAJ). Il était considéré comme l’un des bras droits d’Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale et secrétaire général de la majorité. (source : RFI)

*** Jean Ubulu Pungu est le seul magistrat de profession à avoir été nommé à cette occasion à la Cour constitutionnelle. Secrétaire permanent du Conseil supérieur de la magistrature, il est réputé proche de certains « faucons » du régime de Joseph Kabila.


Belga / RTBF / Congo Libéré / Mcn, via mediacongo.net
15220 suivent la conversation
79 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

david | 6GDYLQX - posté le 17.07.2018 à 10:49

un jour le congo sera sauvé , le président mobutu qui était plus fort avait fini par céder ,un jour nouveau sera au rendez vous

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye | GYJDU18 - posté le 23.05.2018 à 04:49

Kigira, Rwandais,qu'est-ce que tu viens faire ici sur ce forum des Congolais? Ton beau-frère Katumbi n'ira nulle part. Il sera réduit en cendre s'il ose prendre les armes. Si tu es l'un des M23 tu connais maintenant la force de frappe de nos vaillants FARDC. Aujourd'hui nous sommes capables de vous poursuivre jusque dans votre pays. Nous ne sommes plus les seuls ou comme avant, tu le sais. Dans notre combat, nous vous combattons désormais ensemble avec les forces des pays Nationalistes de la SADC dont la Tanzanie, l'Afrique du Sud et le Malawi.

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Théoneste KIGIRA | XJKABU1 - posté le 22.05.2018 à 20:41

Katumbi fait peur parce que il sait comment ils ont volé les élections de Bemba et E. Tshisekedi. Les antiterroristes commencent par être d'abord des terroristes. Comprenne qui pourra. MOKAT connait tous leurs modes opératoires d'hier mais aussi d'aujourd'hui car il est encore de leurs et a aussi ses infiltrés dans la MP...

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kenda | NK3ZS64 - posté le 22.05.2018 à 18:33

c'est tu cherche te cherche aussi, MINE'S RIGHT

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 22.05.2018 à 15:59

Mr Donald, on a voulu imposer aux Arabes la démocratie, cela n'a pas marché. En Afrique il y'a un courant qui dit que les Africains ne sont pas apte,sont incapables, c'est à cause des gens comme vous . Incapable du moindre dialectique politique de confrontation. Insultes et menaces....Avec le tam tam de Radio mille collines les Rwandais s'étaient massacrés entre eux, avec le net et you- tube des gens comme vous poussent les congolais en s'entretuer. Heureusement...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DONALD | 55PU7T1 - posté le 22.05.2018 à 15:11

mampuya le cadavre de ta maman espece de vaux rien qu elle nivo as tu? nous venons la au congo avec une forte rebellion de moise katumbi vous verais

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 22.05.2018 à 14:03

Tout simplement je voulais répondre à vous Vérité et à vanité de vanité, à vous deux. Simplement donc, j'ai oublier d' ajouté vanité de vanité. Moi en tant que Mèdecin je conseille d'y aller au CNPP. D'ou venait l'argent que Mobutu et sa bande gaspillé pour le prestige du Congo?.Tv à couleur, des avions de combats ,Hercules, Macchi,Mirages, corvettes, Inga, Accierie de Maluku eccc Où sont parti ces biens là ? Qui a payé les dettes contractées par Mobutu, c'est vous ,et vous saviez ça ? et peut etre vous continuez à payer encore ces dettes là. Une dette reste une dette surtout pour un pays. Il est facile pour vous les ignorants de jouer à l'intellectuel sur le net....

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RMN | PH9P6K8 - posté le 22.05.2018 à 13:30

OSER ET VOUS VERREZ COMMENT LES CONGOLAIS VONT VOUS BRÛLÉS AU FEU

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 22.05.2018 à 13:26

Mampuya, je ne t'ai jamais demande' ton niveau d'etude. Regarde bien celui qui t'a demande' ton niveau intellectuel. Voila que tu demontres encore ta mediocrite'. La situation humanitaire catstrophique L3, meme Mobutu n'avait pas amene' notre pays trop bas comme vous les mediocres et en plus tu as le courage de defender la mediocrite', mon frère va te faire consulter au CNPP il y a encore du temps, on peux encore te recuperer dans la societe'.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 22.05.2018 à 12:46

(suite Verité) Ecrire des conneries sur net va en rien amégliorer votre ignorance. S'opposer à Kabila est un droit plus que lègitime, mais svp. pas des conneries. Bien que j'ai étudié dans les meilleurs ècoles , je me garde bien d'insulter les autres. Voulant je peux meme aspirer à etre Professeur de Chirurgie, malgré cela ,je tends l'oreille quand mon infirmier me parle, au Congo, comme en Afrique ou en Europe. Cela veut dire repect des autres ,respect des compétences des autres.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 22.05.2018 à 12:37

Verité discuter avec vous est comme discuter avec un petit enfant qui l'école élementaire. Vous m'avez demandé mon niveau d'études , maintenant cela ne vous interesse plu. Les hommes que vous citez avec Mobutu,pour vous sont des génies. Malgrè ces homme là, le Congo avait fini par sombré, économiquement, politiquement, et militairement. La faillite du Congo est l'oeuvre de ces gens là. Sont des gens qui avaient géré le Congo quand il y'avait de l'argent dans la caisse. Se croire plus intelligent des actuels dirigeants du Congo, cela veut dire que vous devez remprendre l'école primaire, puisque vous ne connaissez pas l'histoire èconomique , politique du Congo. Ecrire des...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 8L21GWL - posté le 22.05.2018 à 11:31

ce n'est pas le moment, utaisha mubaya Mr Kabila

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Wababam | RARO3NV - posté le 22.05.2018 à 11:09

la bible dit que chaque chose a son temps, quand on est conscient de cela on s'organise pour se retirer honorablement de la scène publique; Joseph Désiré Mobutu avait dit: "le fruit tombe quand il est mûr, mais devant l'ouragan ou la tempête de l'histoire,mûr ou pas mûr,le fruit finit par tomber"; les obstacles au forcing ne sont pas que les contraintes légales, il y a aussi Dieu d'abord, le peuple ensuite, il y a aussi le cours de l'histoire, il y a aussi les exigences de la configuration mondiale, dans tous les cas, on finira par lâcher ce à quoi on veut le plus s'accrocher;

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 22.05.2018 à 10:59

Paul - 22.05.2018 10:40, A te lire je comprend deja que c'est la mediocrite'. Il n' y a rien A discuter ou raisoner ici. Respecter les textes il y aura paix dans notre pays. Il faut savoir partire.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Paul | UDTY9WS - posté le 22.05.2018 à 10:40

Cher Mr VÉRITÉ et chers tous, je pense qu'au lieu de se faire des canulars inutiles, nous devrions, comme le suggère Mr Mampuya, raisonner et discuter en faveur de notre Nation à tous. Comme vous pouvez le constater sur le titre de ce lien youtube : "20 heures : [émission du 11 mars 2007]", ce qui arrive à notre pays est déjà arrivé à bien d'autres. Il faut faire la part de chose entre, le droit de quelqu'un de se représenter et l'amour que lui porterais une partie de la population.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 8L21GWL - posté le 22.05.2018 à 10:36

un article bidon

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Trop c'est trop | HOZFXY9 - posté le 22.05.2018 à 09:41

apprends à quitter la chose avant que la chose ne te quitte Kabila

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe | 7Q9HYP3 - posté le 22.05.2018 à 09:26

Past DSK - 21.05.2018 16:57, tu as vu les observateurs qu'il y a eu en 2006 et en 2011 ? Mais jusqu'aujourd'hui, dans tous les lieux haut placés on sait Kabila n'a jamais gagné une seule élection. Mais il a été proclamé contre bemba en 2006 et Tshisekedi en 2011. Les observateurs ne seront jamais une réponse a cette mafia. Nous devons aimer le Congo, aimer les valeurs contre et refuser la tricherie, la corruption et le fanatisme politique. A défaut, nous sommes en train de sacrifier des générations de nos descendants. L'allure de la MP actuelle est un suicide pour la RDC. On n'a jamais aimé la bassesse à ce point.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 22.05.2018 à 09:17

Mampuya, Tu nous parles des parlementaires Americains qui sont bel et bien mandate's par le people, alors que votre Parle et ment est sans mandat,ton president hors mandate, donc un conglomerat des mediocres illegaux et illgitimes. Vous amenez l'article 70 de la constitution A la cour constitutionelle, quelle etait le resultat et l'application ???? L'ex gouverneur du Haut Katanga rehabilite' par la cour constitutionelle OU est-il maintenant ???? Ne recite pas comme un peroquet. VOUS ETES TROP MEDIOCRE.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 22.05.2018 à 08:58

Mampuya, ton niveau d'etudes importe peu. C'est importe c'est l'application de ce que tu connais. Tu me semble comme quelqu'un qui a memorise' les formules mais incapable de resoudre un probleme de Physique ou Math. Dana la Mediocrite' au Pouvoir il y a beaucoup de "Prof", "Dr" etc... creux. Mobutu avait des varies tetes comme les Mpinga Kasenda, Mabi Mulumba, Mulumba Lukoji, Lunda Bululu etc... mais kanambe est venu avec cette mediocrite' des Bitakwira, Shadary, Mova, kokonyangi, toi meme Mampuya kiekiekiekiekiekiekie tu vois la difference ????? Les Minaku qui trouve de diplome de Doctorat vite-vite, le Mova un simple assistant mediocre. La qualite' de niveau d'etudes compte aussi.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bwitudinga | 75TYS6I - posté le 22.05.2018 à 08:20

On ne continue jamais à jouer avec le feu pour soif du pouvoir.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA | DQK5DYT - posté le 22.05.2018 à 06:32

qu'il soit candidat, pas mal, mais nous allons nous battre au prix du sang et c'est de cette façon que ce régime tombera bien, car cette guerre qu'il veut crée, il ne saura pas à mesure de la terminer tant qu'il n'est pas mort sous cette même guerre, en plus c'est bien cette guerre qui arrive qui ouvrira le yeux de tous les vrais congolais que nous sommes. LA GUERRE A COMMENCER TOUT LE MONDE POSITIONNNNNNNNN FEU

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Agence Ndjerlos | PQLY98Q - posté le 22.05.2018 à 03:13

Comme l'article le dit si bien, tous les dinosaurs, Joseph Kabila en premier vont belle et bien se heurte à la résistance tout azimuts du peuple qu'il sont plongé dans la souffrance. Quant à moi, je préfère mourrir que de subir encore la dictature de la Kabilie. Au diable les médiocres.

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBC | HZ95X28 - posté le 22.05.2018 à 00:29

article bidon d'ailleurs ça nous dit absolument rien nous sommes prêts pour la sauvegarde de notre identité plus question du rwandais à la tête de ce pays

Non 3
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.05.2018 à 23:47

Vanité de vanité, dites nous ou à moi votre niveau d'études? sur ce blog, j'écris avec mon nom, et en plusieurs occasions j'ai écri sur mon niveau d'études. càd j'ai toujours répondu a cette question. Mais cette fois -ci faites un peu d'effort de chercher sur ce blog. Si pour vous Kabila n'a rien fait en 17 ans , alors il faut retourner à l'école primaire, mais peut etre cela ne servirà à rien, puisque vous etes un nul.

Non 9
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumba Mulele | GTDRBY6 - posté le 21.05.2018 à 23:37

Kabila avait dit qu’il respecterait la constitution, qu’il ne la modifiera pas pour se représenter. Il s’etait Déjà souvenu que la constitution a été modifiée en 2011. Il n’y a pas besoin de la modifier en 2018 pour se représenter, car il est à son premier mandat sous la constitution de 2011. Il peut se représenter en 2018. Les politiciens congolais, au lieu d’en lire la constitution de leur pays et avoir la mémoire, ils ont gobés les délires des ambassadeurs belges et américains’, et les rêveries des autres médias et ong. Ils veulent aller à l’élection à condition que Kabila n’y soit pas... c’est le peuple qu’il decide, personne d’autre.

Non 12
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VANITÉ DE VANITÉ | QNBY2F4 - posté le 21.05.2018 à 23:07

Mampuya pouvez-vous me révélé votre niveau intellectuel ? Pcq à lire vod écrit j'ai comme impression que vs avez un niveau zéro.

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VANITÉ DE VANITÉ | QNBY2F4 - posté le 21.05.2018 à 23:00

Si pendant 17 ans à la tête du pays ton bilan est largement négatif, pense tu faire quelque chose pour le 5 ans que tu cherche? Je pense que Kabila a raté la chance de pouvoir écrire l'histoire de ce pays. Son sort est déjà scellé il ne pense pas à ses enfant qui sont encore petits. Pitoyable

Non 3
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kimamba/Kalenge | NTC6MU1 - posté le 21.05.2018 à 20:46

UN jour sa femme sera linchée publiquement, voire violée en pleine rue ou l'expose à devenir la concubine de l'un de ses collabos comme Boshab, Mova,Matata,Minaku voire même Kin kie le prédateur. En voulant trop gagner, on perd tout; Mr le président JJK.

Non 4
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 21.05.2018 à 20:28

Le clan KANAMBE Hypolitte se croit déjà arrivé mais nous allons vivre ce qui est arrivé à Pharaon le coeur endurci malgré les nombreux conseils pour laisser le peuple RDCongolais se choisir un président de leur choix. Satan rempli de l'orgueil le coeur de KANAMBE avec ses acolytes sans se demander la volonté du Seigneur NON KANAMBE sache que tu vas passer d'ici peu. NANGA tu es prévenu ta position est celle de soutenir KANAMBE mais le peuple est vigilant

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.05.2018 à 19:28

(suite mr Joseph) por finire. Si Katumbi ou autre est élu président, et il n'a pas des députès suffisants, pas de majorité des députés en sa faveur, comment il va gouverner ? Par dècret? dictature ? Un président sans parti politique comment il va gouverner ? au lieu d'écrire Mampuya vous me dègouter, rèflechissons un peut svp.

Non 9
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.05.2018 à 19:17

(suite Mr Joseph) Aux USA beaucoup des députés républicains sont contre Trump par peur de ne plus etre élu en Novembre.En Allemagne, Belgique, espagne c'est le premier qui est plus important que le président de la répubblique ou le roi. Au Congo , nous avons un régime semi présidentiel. Vous voulez un dauphin de Kabila ? Tous nous attendons le mois de juillet. Son parti va decider , un parti doit avoir son calendrier. Le PPRD n'est pas là pour satisfaire les bobards de l'opposition. C'est le parti qui choisit le candidat partout dans le monde. Une fois élu le président devient une institution à part, puisqu'il devient président de tous ,de tout un peuple , de tout un pays....

Non 10
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.05.2018 à 18:52

Mr Joseph, il vous manque la culture de la démocratie. D'abord il y'a plusieurs type foreme des régimes présidentiel. Aux USA ou il y'a le régime présidentiel pur, rien ne fait sans l'appuit des dèputés du parlement. Ainsi le président doit toujours chercher d'etre en accord avec son propre parti, puisque un député doit répondre à sa base, pas au président. Un député est élu par le peuple et doit répondre au peuple (sa régione, commune ecc). La présidence est une institution bien sur mais ses décisions passent par le parlement. Un parlementaire peut etre contre son président et son premier ministre si la décision est contre les intérets de sa base.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 21.05.2018 à 18:39

Tous Les Diplomés Qui Entours KABILA Avec Leur Niveau Superiere D, Etude, Ils S, Inclinent Tous Devant Un Primairien KABILA Qui N, A Pas Meme Un Certificat D, Edude Primaire, Eza Ya Ko Kamua Pe Na Soni, Les Congolais Qui Rendent Culte A Un Rwndai Aux Yeux Pareil A Un Grenouille Kiekiekiekiekiekie.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Joseph | CH3NH8Q - posté le 21.05.2018 à 18:39

Mampuya tu me degoute! Tu es une trainee un mediocre en plus. Est ce que tu sais que la presidence est une institution a part entiere dans un pays. Si c'est le parti qui gouverne et non un individu a quoi servirai la presidence et dans le cas ou j'admettais tes bobards, Jkk a un parti, pourquoi ne trouverait-il pas alors un dauphin dans ce parti pour se conformer aux normes democratiques?

Non 6
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Monde | H7I76T6 - posté le 21.05.2018 à 18:29

Je comprends que la Rdcongo n'à pas d'intellectuelsi, mais surtout des juristes. Comment expliquer qu'une constitution soit soit taillée sur mesure, par ex. En 2006 kabila ne pouvait être candidat de part son âge. On a écrit la constitution en sa faveur. En 2011 conscient de n'est pas être élu à cause de son échec lamentable les 10 dernières années, on taille une révision constitutionnelle en sa faveur en remettant les scrutin à un seul tour. En 2016 la cours constitutionnelle, le parlement, le senat, même les deux dialogues vont autoriser kabila d'aller au-delà du temps imparti, oubliant que l'il légitimité a déjà tué des milliers des congolais. Tous les morts et...

Non 2
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.05.2018 à 18:27

(suite mr.Joseph) en politique , ou en communication, plus un me ssage est simple plus le peuple l'accepte. Le peuple ne fait aucun effort, n'a pas le temps , ne veut pas de réflechir. Kabila est là puisque la COURS CONSTITUTIONNEL avait responsabilisé la politique. Mais une fois de plus, nous avons prit la route inutile des dialogues ecc. Kabila serà là, puisque il est jeune, son parti est strutturé, il est le chef. En démocratie c'est le parti qui gouverne pas l'individu. Nous nous concentrons sur la figure du Président non au parti, voilà l'erreur de l'opposition à la congolaise.

Non 9
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus | VLQA7LZ - posté le 21.05.2018 à 18:26

Une révision de la constitution (ayant réduit le nombre des tours de 2 à 1), que tu as imposée toi-même contre l’avis de l’ensemble du peuple congolais, venir aujourd’hui dire à ce même peuple que cette révision te permet de briguer un autre mandat. Une telle FOURBERIE n’est pas dans la culture congolaise, mais plutôt dans celle des nilotiques, comme ce piège qu’on nous rapporte où tu peux manger avec le nilotique le même pain que lui a coupé en deux, mais toi tu meurs parce que le poison n’était que d’un seul côté du couteau, ton côté !!! Hyppolite, est-ce que tu es congolais ? Je suis convaincu que NON!!!

Non 6
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye | GYJDU18 - posté le 21.05.2018 à 18:21

Toutes ces réitérations, toutes ces hallucinations quotidiennes de CEUX QUI ONT PEUR DES ÉLECTIONS(l'électionphobie) comme les Muzitu et les Dokolo que les Congolais ne connaissent pas et de tous CEUX QUI SONT JALOUX DE NOTRE PAYS (la congophobie)comme certains Belges dont Didier Reynders ne peuvent pas étonner le Congolais avisé parce que jusqu'à présent rien n'indique ces élections n'auront pas lieu, rien n'indique que JKK ne va pas choisir un dauphin pour colmater les brèches et coiffer le pays. Il s'agit des faux fuyants.

Non 6
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.05.2018 à 18:14

Mr.Joseph je ne suis pas aveugle. Moi je regarde en face la réalité du pays. Le problème sont nos acteurs politiques. Après avoir détruit notre économie entre 1965 et 1990, nous sommes dans un trou sans fond. Entre temps nous avons ouvert nos universités, et fondées d'autres. Ainsi nous avons des cadres compétents ? je ne sais pas, mais sans travail. tout ce monde sans travail cherche le coupable. Kabila est le parfait coupable éatant président. Les acteurs politiques nous font oublier notre mauvaise géstion dans le passé, en disant deux chose simples, faute de kabila, si j'étais là j'allais faire ceci ou cela.

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kawasaki | 8JMJEOW - posté le 21.05.2018 à 17:59

Une idée me rient en tête, lors des des élections à Cote D'Ivoire, Bagbo avait des mêmes intentions qu'a JKK aujourd'hui. Mais en voulant trop gagner, Bagbo a finit sa course à la CPI. Alors que la MP dans son ensemble et particulier ceux d'une façon au d'une autre pensent être le plus aimable de JKK pour lui induire en erreur perpétuelle, le regretteront quand le gare sera à la HAYE seul.

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye | GYJDU18 - posté le 21.05.2018 à 17:48

Tantôt les élections n'auront pas lieu, tantôt on ne veut pas de machine à voter, tantôt il n'y a pas d'argent pour organiser les élections, tantôt JKK se prépare à glisser ou à changer la constitution pour se maintenir au pouvoir. Tous ces alibis sont connus. Avant les élections de 2006 et de 2011 on avait prédit la même chose, le pays va brûler, tout le monde va fuir, le pays sera ingouvernable...

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Joseph | CH3NH8Q - posté le 21.05.2018 à 17:44

Nous congolais nous ne sommes pas ranciniens, nous sommes prets ale pardonner pour le mal qu'il a fait si seulement il se dit que c'est assez et laisse les choses continuees leurs court normal. On ne doit pas inventer les roues. Mampuya tu es aveuglE, obsedE par quoi? Le dollars? la corruption? Le bilan magnifique de la MP? C'est triste d'avoir de compatriotes qui ne jurent par leur ventre, leurs interet egoistes. Mme Dieu misericordieux vous voit.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Joseph | CH3NH8Q - posté le 21.05.2018 à 17:39

Mampuya si tu es humain: BO YOKAKA PE NSONI KO. IL Y A PAS DE PAIX SANS JUSTICE. Peux-tu m'expliquer pourquoi JKK ne peut pas comprendre qu'il n'avait que 2 mandats et que c'est fini. Qu'il faut qu'il passe la main. Les hommes sont passagers mais le Congo est eternel. Expliquez-lui! Moi j'aime pas le culte de personnalite que bon nombre de congolais a introduit dans son quotidien,

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus | VLQA7LZ - posté le 21.05.2018 à 17:35

Boko sekisa nga, likopa na bino eza pepele, eza léger; boko pakata mbangu!!!

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier | XAHABEE - posté le 21.05.2018 à 17:26

A chacun sa destinée. Beaucoup qui ont dit que Kabila va mourir sont morts avant que lui ne meurt. Dieu n'aime pas ça. Ne creuser pas les fosses pour les autres, si non vous serez le premier à y entrer. Dites seulement que Dieu voulant Kabila laissera ce pouvoir un jour.

Non 6
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.05.2018 à 17:19

Un article bon pour les imbéciles. Les opposants au lieu de se préparer aux élections ils vont perdre leur temps à reflechir sur nul. Kabila n'a pas besoin d'etre Président pour continuer à diriger ce pays.

Non 11
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe | 7Q9HYP3 - posté le 21.05.2018 à 17:17

Ce qui me console c'est que la MP est consciente que si tout se passe dans les règles, personne de leur famille politique ne saura être élue de manière régulière. Ils ont alors choisi d'inféoder la CENI et la Cour constitutionnelle et ils ont introduit une machine qui ne les rassure qu'eux. Ils sont donc conscients du mauvais bilan. Sans craindre le ridicule, ils font tout pour tout fausser, tout forcer. Mais les âmes nobles retiendront à vie cette médiocrité, dirait le Cardinal Monsengwo. Et les auteurs du forfait n'auront jamais conscience tranquille. Dieu voit tout avait dit Koffi Olomide.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mamadou ndala | 8PJPK6K - posté le 21.05.2018 à 17:11

Le burundini le rwanda leurs contextes sont différents du congo!il faut faire attention!

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kiwawas | 4RECRTF - posté le 21.05.2018 à 17:05

Kabila peut se presenter à la seule condition que Katumbi aussi se presente...

Non 5
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK | T9DTBCG - posté le 21.05.2018 à 16:57

Se présenter aussi ne veut pas dire GAGNER d'avance. Évidemment je comprends que les gens craignent la tricherie, la fraude!!!! Mais à ce niveau là, organisez-vous à placer beaucoup d'observateurs dans tous les bureaux de vote!!!!!!

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK | T9DTBCG - posté le 21.05.2018 à 16:53

ça s'annonce chaud!!!!! le droit va parler au lieu de la rue et soulèvement inutile. LE DROIT, RIEN QUE LE DROIT DOIT PARLER. Aux juristes Congolais de nous montrer de quoi ils sont capables!!!!!! Faire raison à la science!!!!!!!!!!!!!!!

Non 10
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 21.05.2018 à 16:45

SANS KANAMBE SVP!

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 21.05.2018 à 16:33

un article qui frise la mediocrite....un article 100% opposition. Meme si l'individu JKK n'est plus president la plateforme majorite gagnera les elections. on vous damera tjrs les pions

Non 17
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 21.05.2018 à 15:55

Kanambe a mis en place un système basé sur la corruption et les menaces pour débaucher ses opposants et assujettir toutes les institutions du pays: l'armée, la police, les renseignements, le parlement, les cours et tribunaux notamment. Des congolais avides d'argent ont adhéré à ce système et détruisent le pays. Ces propos ont des bases factuelles, cher mediacongo, j'allais toutes les étaler si l'espace suffisait. Qu'à cela ne tienne, nous sommes déterminés à lui faire la guerre s'il ose se représenter et sûrement il ne nous vaincra pas.

Non 3
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | RS5DMLU - posté le 21.05.2018 à 15:39

J'essaie de me représenter ce qu'a dit un certain ''Prof'' Mirindi sur le mode de scrutin passé de 2 a 1 tour. Je me dis qu'il est allé au delà. Je ne suis pas juriste mais je pense qu'on ne peut pas utiliser la jurisprudence là où la loi existe. Si Moise Katumbi ou son Excellence ne peuvent pas se représenter pour une raison valable, on a tous des diplômes et disponible pour diriger non!!! Et nous pouvons peut être bien diriger ce pays non!!

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vérité | B98DWL1 - posté le 21.05.2018 à 15:30

KABILA DOIT SAVOIR QUE LA RDC N'EST PAS LE BURUNDI, MOINS ENCORE LE CONGO BRAZZA. IL SE TROMPE DE PEUPLE ET LA RDC N'EST PAS SA FERME DE KINGAKATI, C'EST NOTRE PAYS ET NOUS AVONS LE DEVOIR DE BARRER LA ROUTE A TOUTE PERSONNE OU GROUPE DE PERSONNES QUI CHERCHE A PRENDRE LE POUVOIR EN VIOLATION DE LA CONSTITUTION. DONC SI JKK OSE NOUS ALLONS NOUS SOULEVER ET CA SERA UN SUICIDE POUR LUI. QU'IL ESSAIE SEULEMENT.

Non 3
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Onusienne | LK8ZZV9 - posté le 21.05.2018 à 15:22

les avocats du président (hors mandat) plaideront devant les juges constitutionnelles que l’élection présidentielle de 2006 s’étant déroulée à deux tours et que celle de 2011 n’a eu lieu qu’à un seul tour, il faut considérer que le prochain scrutin ne sera que le deuxième et non le troisième auquel Joseph Kabila se présentera. Une interprétation spécieuse.

Non 5
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOT95PARIS | NIN7L19 - posté le 21.05.2018 à 15:19

MAYI YA MOTO ETUMBAKA ELAMBA TEE!! INGETA!INGETA!! QUI VIVRA VERRA!!..

Non 4
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 21.05.2018 à 15:10

kanambe " vimba" kiekiekiekiekiekiekiekie, un crapaud meme s'il veut gonfler, il ne peut atteindre meme la taille d'un canard. Ce petit doit fuire. Tout flateur vit au depend de celui qui l'entend, kanambe comme il n'est alle' A l'ecole ne comprend rien, Atundu et les autres etaient aux cote' de Mobutu, ils savent tres bien la fin d'un systeme mediocre.

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Source | 98TOMS4 - posté le 21.05.2018 à 15:09

Kabila se trompe dans ses reveries, il sera complétement déçu quelle que soit sa barbe magique et démoniaque. Ca sera le moment de sa grande déception de sa vie présidentielle. Ou soit il gouvernera sur les cadavres congolais.

Non 4
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 5FV4S9K - posté le 21.05.2018 à 15:07

[ CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INJURES) ].

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabupwe | YCTXSQ6 - posté le 21.05.2018 à 15:02

tout ce qui est révélé est condamné, dit la vérité sinon la parole de Dieu. Echec sur écher de projet et poursuite de vent; tu ne sauras plus tromper tout un peuple et la communauté internationale

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier | XAHABEE - posté le 21.05.2018 à 14:46

Et s'il se présenterait de quoi aurons-nous peur? Mobutu avait dit: Après moi c'est le Chaos.

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mokili | OFDYAKY - posté le 21.05.2018 à 14:39

Si Hyppolite KANAMBE se déclare candidat aux élections du 23 décembre 2018,il va suivre les élections à partir du Rwanda car le peuple attend ce moment pour le chasser du pouvoir.

Non 4
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 21.05.2018 à 14:18

...[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INSULTES], sur ce le pays sera ingouvernable, ...[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INSULTES]ESSAIE SEULEMENT DE METTRE TON PLAN EN PRATIQUE TU VAS CONFIRMER QUE LA RDC N'EST PAS BURUNDI

Non 2
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bukavu | E55LLEK - posté le 21.05.2018 à 14:15

Quelques soient leurs stratégies, le peuple gagne toujours. nous vous avons à loeil. Jean UBULU, Francois BOKONA et Norbet NKULU sont des vrais congolais et ont ses devoirs patritiques.

Non 3
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mwanzo | 3EB4KRV - posté le 21.05.2018 à 14:11

toutes vos hypotheses là sont et resterons impossible, l'heure a dja sonnet pour que les mediocres degagent. espece de tomatte pourit parmis les bonne.

Non 3
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 21.05.2018 à 14:11

Toutes ces stratégies renforcent notre volonté d'une transition sans Kabila.Lorsque le pays ,suite à son forcing,sera en ébullition,cela facilitera notre schéma......Merci Kabila continues de travailler contre nous !!!

Non 2
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mabiwasa amani joseph | YJT9QJN - posté le 21.05.2018 à 13:54

donc,si tel est le cas;vous confirmez indirectement aussi qu'il peut être de nouveau candidat lorsque vous nous montrer ces voies.

Non 10
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le peuple | DON343U - posté le 21.05.2018 à 13:52

Mais mon pays va mal, avec plus de 14 regroupements politiques et plus de 300 partis politiques que compte la MP le président Kabila n'est pas en mesure de choisir un dauphin, c'est comme si à part lui il n'y a pas une autre personne compétente pour diriger le pays.

Non 3
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
prince du sud-kivu | YZZ2EG8 - posté le 21.05.2018 à 13:50

hahahahahahah ce monsieur pense qu'il est malin mai il risque de tout perdre.

Non 4
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi | G7WMMHR - posté le 21.05.2018 à 13:50

BURUNDI NE pas CONGO KINSHASA.Dans nos habitudes, en RDC, nous n'avons pas les anciens président. ils sont tous assassiné et je pense que kabila le sera égalent. puisque l'allure que kabila s'impose, c'est de lui ramener à la mort. qu'il soit alors prêt à tout puisque le peuple ne veut plus de lui, me il s’entête. la fin justifiera le moyen.

Non 4
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation | 79WIPZ6 - posté le 21.05.2018 à 13:48

La révision de la constitution ne donne pas la possibilité de se représenter mais plutôt le changement de la constitution. Or on n'est pas dans ce cas.

Non 4
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
manono@gmail.com | LSN67TL - posté le 21.05.2018 à 13:47

nous connaissons toutes les manœuvres ke KABILA est entrain d'entreprendre pour se maintenir au pouvoir. qu'il essaie de postuler, il verra ce que le peuple va faire.

Non 4
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kawasaki | 8JMJEOW - posté le 21.05.2018 à 13:44

Quelques soient les multiples manoeuvres de JKK dans ses couloirs, la dernière télophase ce la population qui lui barrera la route même à la dernière seconde qu'il penserait être fini. L'avenir nous donnera raison et JKK quittera la capitale sous pression pour se refuger à Kigali.

Non 2
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JB007 | DPLJ7ML - posté le 21.05.2018 à 13:44

Ce genre d'article est généralement écrit par ceux qui veulent qu'il y ait des troubles au Congo. SANS EFFET

Non 7
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation | 79WIPZ6 - posté le 21.05.2018 à 13:42

Non, l'élection à un seul tour n'a pas modifier la constitution car s'il en était question, il a fallu que Kabila puisse démissionner ensuite organiser les élections anticipées comme ce fut le cas de Sassou au Congo Brazza. Or lui n'a jamais démissionné, il a continué son mandant normalement. C'est une révision et non changement de la constutition. Lire le livre de Boshap intitulé de l'annihilation de la nation à la révision constitutionnelle. Il fallait à tout prix modifier l'article 220 et suite. Donc, cette hypothèse aussi ne tient pas. Une seule hypothèse reste c'est l'état d'urgence ou négocier avec l'opposition pour glisser ensemble.

Non 2
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts | TSWZGT3 - posté le 21.05.2018 à 13:23

Des mediocres qui ont peur du chomage! Le feu vous attend

Non 3
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Le président malgache candidat à sa propre succession

Afrique .., Antananarivo, Madagascar

Pression pour le retour de Katumbi, Gabriel Kyungu confirme le meeting de ce samedi à Lubumbashi

Provinces ..,

Blaise Pascal Zirimwabagabo : « Il est vrai que la subornation de témoins est différente de la...

Politique ..,

Présidentielle au Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta est réélu avec 67% des voix

Afrique .., Bamako, Mali