mediacongo.net - Actualités - L'acquittement de Jean-Pierre Bemba rebat les cartes des enjeux électoraux



Retour Politique

L'acquittement de Jean-Pierre Bemba rebat les cartes des enjeux électoraux

L'acquittement de Jean-Pierre Bemba rebat les cartes des enjeux électoraux 2018-06-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/4-10/bemba-jean-pierre-cpi-proces-arrive-dossier.jpg -

La décision de la Cour pénale internationale d’acquitter Jean-Pierre Bemba aura permis à l’essentiel de la classe politique congolaise de se retrouver sur une analyse commune : “C’est une victoire évidente pour Jean-Pierre Bemba. Une défaite tout aussi évidente pour le président Joseph Kabila.”

Des membres de la majorité aux ténors de l’opposition en passant par les diplomates occidentaux présents dans la capitale congolaise, tous sont d’accord sur cette grille de lecture. “Même s’il ne peut pas se présenter suite à son passé judiciaire et on peut faire confiance à la majorité pour essayer de trouver des parades contre sa candidature, le retour de Bemba est une bombe dans le paysage politique congolais”, explique un diplomate en direct de Kinshasa.

Jean-Pierre Bemba (de nouveau) candidat ?

Pour Frédéric Bolat, juriste congolais installé en Belgique : “Bemba peut se présenter à la présidentielle. Il est toujours sénateur et n’a jamais été condamné en République démocratique du Congo.” Les acteurs politiques congolais se montrent tout aussi certains que “Jean-Pierre” se présentera.

“Il ne reculera pas et ne se laissera pas intimider par les mesures qui pourraient être prises par le pouvoir en place à Kinshasa”, explique un de ses anciens “adjoints” du temps de la rébellion du MLC.

“La politique, c’est toute sa vie. Il a ruminé son retour pendant dix ans à La Haye”, explique un ancien membre du gouvernement Kabila reconverti dans l’opposition depuis peu. “Et dix ans, c’est long. Il veut revenir et il veut revenir pour le pouvoir. Pendant tout son séjour en prison il a pensé à ce retour aux affaires. Il n’a jamais baissé les bras”, poursuit notre interlocuteur qui l’a vu récemment à La Haye.

Pour un autre de ses anciens condisciples, Olivier Kamitatu, devenu porte-parole de Moïse Katumbi, le principal opposant de Kabila depuis plus de deux ans, “l’acquittement de Bemba démontre aussi que les affaires qui sont reprochées à Moïse Katumbi sont une mascarade, du pipi de chat.” Sur le retour de Bemba sur la scène politique, Olivier Kamitatu constate : “Il est évident que ça change la donne.

Aujourd’hui, avec Bemba et Katumbi en face de lui, Kabila ne peut même plus essayer de prétendre qu’il peut gagner une élection. Son retour, c’est un plus évident pour la tenue d’un scrutin vraiment crédible.”

Dans les rangs de la majorité, certains ne cachent pas que ce retour de Bemba les inquiète. “Personne n’a oublié la foule des Kinois venue saluer le retour d’Etienne Tshisekedi en juin 2016. C’était le retour d’un vieux Monsieur qui était déjà content de pouvoir rentrer au pays. Avec Bemba, la donne est différente, s’il rentre, il met deux millions de personnes dans les rues et ça risque de ne pas être des gens avec des feuilles de rameaux et des bibles”, explique-t-il en référence aux manifestations pacifiques organisées par les églises catholiques de décembre 2017 à février de cette année.

“Il faut que l’opposition puisse se mettre rapidement autour de la table”, conseille un ancien ambassadeur français, qui poursuit : “Bemba, c’est une bombe pour Kabila mais ce n’est pas un cadeau pour la démocratie. Tous ceux qui l’ont côtoyé à Kinshasa quand il était vice-président ou dans le bush quand il commandait la rébellion du MLC, vous le diront. Bemba, c’est un type violent, ce n’est pas la solution qu’il faut aujourd’hui pour la RDC.

Par contre, son retour, ajouté aux pressions régionales et internationales et au travail de sape de Katumbi risque de précipiter encore un peu plus la fin du régime Kabila. Vous n’imaginez pas le nombre de caciques du régime qui nous contactent pour nous demander d’interférer en leur faveur. Ils sentent que c’est la fin et ils savent que Kabila les laissera sur le carreau s’il peut se sauver seul.”

Pour un autre diplomate, la nécessité pour l’opposition de se mettre autour de la table est aussi dictée par le besoin d’éviter de nouvelles tensions Est-Ouest en République démocratique du Congo. “Bemba vient de l’Ouest et y dispose d’un solide vivier. Katumbi vient de l’Est. Il faut éviter une nouvelle déchirure du pays. Il n’a pas besoin de ça maintenant.”

Un million de Kinois dans la rue

Scène de liesse populaire des partisans et de la population de Beni suite à l'annonce de l'aquitement de Jean-Pierre Bemba par la CPI. (© mediacongo.net)

Une liesse populaire, ponctuée par des cris de joie, a envahi plusieurs quartiers de Kinshasa, notamment les communes de Kalamu, Kasa-Vubu, Lemba, Ngaba et de Limete, à l’annonce vendredi de l’acquittement de Jean-Pierre Bemba Gombo par la Cour pénale internationale (CPI), a constaté APA. Au même moment, des milliers de personnes affluaient au siège de son parti, le Mouvement de libération du Congo (MLC, opposition), situé dans la commune de Kasa-Vubu.

Condamné en première instance à 18 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par ses troupes en République centrafricaine entre octobre 2002 et mars 2003, le sénateur et ancien vice-président de la RD Congo, Jean-Pierre Bemba a été acquitté vendredi en appel, la majorité des juges de la CPI ayant relevé de sérieuses erreurs dans le jugement, notamment la non prise en cause de circonstances atténuantes en sa faveur.

Mais même acquitté, Jean-Pierre Bemba ne sera pas immédiatement libéré parce qu’il est poursuivi pour une seconde affaire de subornation de témoins pour laquelle il avait été condamné à un an de prison en première instance.


L’appel est pendant pour cette seconde affaire. Jean-Pierre Bemba Gombo était arrivé en seconde position derrière Joseph Kabila Kabange lors de la présidentielle de 2006. Son acquittement intervient alors que la RD Congo se prépare à la présidentielle et aux élections législatives nationales et provinciales prévues le 23 décembre 2018.


La Libre / APA News / MCN, via mediacongo.net
10426 suivent la conversation
40 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

New-Congo | OIDPRQO - posté le 13.06.2018 à 11:52

Kabuluku oza mystique, et c'est vrai car par manque de dauphin un vrai requin apparaît, nous allons voir comment les choses vont se passer, ata NDELE BA KO KWEYA KAKA!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Admin | EEQGCMG - posté le 12.06.2018 à 12:41

avez vous bien compris ceci:1."Il faut que l’opposition puisse se mettre rapidement autour de la table”, conseille un ancien ambassadeur français, qui poursuit : 2.“Bemba, c’est une bombe pour Kabila mais ce n’est pas un cadeau pour la démocratie. Tous ceux qui l’ont côtoyé à Kinshasa quand il était vice-président ou dans le bush quand il commandait la rébellion du MLC, vous le diront. Bemba, 3.c’est un type violent, ce n’est pas la solution qu’il faut aujourd’hui pour la RDC. donc, je prefère voté pour FATSHI bien qu'il soie immature sur le plan politique et qu'il apprendre sur le champs que de voté BEMBA. devoir de mémoire, qu'est ce qu'il avait fait de...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois | Y5GIOO8 - posté le 12.06.2018 à 01:10

Cette fois-ci pour faire partir Kabila il lui faut un débat contradictoire avec BEMBA pour prouver sa capacité de Diriger la RDC. Et ne pas lui faire fuir encore comme d'habitude.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 11.06.2018 à 08:47

Je vous assure, vous déchanterez très vite si vous votez pour Bemba comme président. La RDC se portera de plus en plus mal qu'auparavant. Vous risquez même de regretter Kanambe. Demandez ce que son règne avait fait à Gbado et à Gemena, son village natal quand il dirigeait le MLC, mouvement rebelle. Moi et les miens ne voterons jamais pour ce type.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.06.2018 à 22:20

Le Bemba qui est en prison n'est pas le meme Bemba qui va sortir. je pense qu'il va sortir plus mur,plus sage. Au fond le parcours de son parti MLC, le comportement est très différent des autres braillards,très dur,très critique avec le pouvoir en place mais, mais plus responsable, plus répubblicain. Bemba c'est un homme des institutions. Ainsi je ne vois pas le motif de cette joie de l'opposition.Des hypocrites. Réunir l'opposition contre Kabila pourquoi ? quand Kabila est partant. Ne regardons pas Bemba, mais les rapports entre MLC et les autres partis puisque depuis sa cellule il avait toujours son parti en main. Il va le rédinamiser, mais il ne va se meler avec les autres de...

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kabuluku | 5VCKFC5 - posté le 09.06.2018 à 15:50

Sikoyo à défaut ya dauphin, REQUIN abimi !!!

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TROP C'EST TROP | O4W9648 - posté le 09.06.2018 à 14:27

Personnellement, je pense que l'acquittement de JP BEMBA est une bonne chose pour le pays car il fera le contre poids mais je ne souhaiterai pas qu'il soit élu président de la RDC à cause de son tempérament brutal, au fait pour ceux qui ne le connaissent pas JP BEMBA à de réaction épidermiques, il est brutal et violent, il n'a pas de respect sur la personne humaine, il est hautain. Donc je ne le voie pas diriger ce pays un jour.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 09.06.2018 à 13:57

Fifi Masuka toutes les maisons acquises sous la couleur du MLC maintenant que tu as trahi en se prostituant avec les criminels au pouvoir. Le peuple RDCongolais soutient l'alternance sans KANAMBE Hypolitte. Quel motif pour l'exclure des prochaines élections. Le peuple RDCongolais a maintenant 2poids lourds dans l'opposition Moïse KATUMBI et JP MBemba. KANAMBE Hypolitte double insomnies

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Monde | H7I76T6 - posté le 09.06.2018 à 13:53

Jean-Pierre Bemba ne vient pas pour les meilleurs mais pour les pires. Face à JK le taitu, la guerre est certaine. Mais il y a une manière de faire partir JK et ses alliés, que les trois Bemba, Katumbi et Félix n'ont qu'a se mettre ensemble et de trouver un candidat unique. Je suppose que si Katumbi prend la présidence, Félix la et Bemba la défense, en moins de cinq ans nous allons avoir un Congo fort, prospère...mais ces trois leaders se divisent et que chacun prend son chemin, ou aie des alliés comme les Kamerrhée, là ce sera fini.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote B. | RM6X4SU - posté le 09.06.2018 à 13:36

Espérons que les 10 ans passés en prison vont changer les habitudes et attitudes de Bemba...Durant son règne et après son règne, la Province de l'Equateur est toujours en désarroi : aucune entreprise, aucune industrie, le chomage et la misère chez les populations qui l'adorent... Ouais,ce n'est pas parce qu'un bois est resté longtemps sous la rivière qu'il se transforme en crocodile ! Bemba restera BEMBA...Arrogant, autosuffisant, égoiste...cher Editeur de journal.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Trop c'est trop | HOZFXY9 - posté le 09.06.2018 à 13:26

Bemba n'est pas la solution dont le pays a besoin mais nous avons besoin de lui pour plus des pressions afin que Kabila et sa bande médiocre parte

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
derekNk | 71RJVQY - posté le 09.06.2018 à 13:05

Gaffe à Felix Tshisekedi qui risque de jouer le jeu Gizenga de 2006 !!! Maintenant la majorité va s'est chercher un allié de taille à l'instar de Kamerhe, Fatshi... Et ces traitres d'opposants du ventre seront ejectés de la mangeoire, je parle de : Lucien Busa, Makila, Steve mbikayi, Basile, Lisanga Bonganga et Le fameux maître Gims pour ne pas citer son nom !!

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE TEMPS DE CHAQUE CHOSE | FWKCVMC - posté le 09.06.2018 à 12:38

le temps juge mieux que les juges, et quand ton temps arrive tout change!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 09.06.2018 à 11:53

Les traîtres Omer Engwake, Lucien Mbusa Thomas Luhaka, Yves Kisombe .... Aujourd'hui le Charmain est libre quel sera votre sort. Shadary, Muyej opération Likofi le sang innocent des RDCongolais réclame justice prépare toi, NANGA BASENGEZI KALAMBA et consorts de la CENI preparez pas des élections avec votre machine à tricher made in KANAMBE et ses acolytes

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 09.06.2018 à 11:47

Jean-Pierre le retour, notre pays est sur la voie de la libération.10 ans de cauchemar pour toi, 10ans de désillusion pour nous.Le Congo doit se relever et en finir avec la domination de ses fils par les étrangers,imposteurs qui en complicité avec quelques Congolais affairistes,médiocres ont pris notre pays en otage.

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.06.2018 à 11:44

Jean-Pierre Bemba détient aussi la nationalité portugaise en raison des origines de son père Jeannot Bemba Saolona. Il a même une résidence au Portugal. Le PGR kanambiste va-t-il ouvrir une information judiciaire à ce sujet ou sans vergogne va-t-il appliquer la politique de deux poids deux mesures??

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makila ya Peuple | BMIZRQ6 - posté le 09.06.2018 à 11:41

Ah! la CPI trouvera facilement un remplaçant de JP BEMBA GOMBO: C'est Joseph Kabila Kabange. Nous demandons à la CPI de récupérer cette masse qu'il a volé au Congo pour faire fonctionner votre institution car seul il ne saura pas terminer cette somme estimée à plus au moins 15.000.000.000 $ USA. Trop stupide et cupide. En outre, il va compris maintenant pourquoi on l'a qualifié de MEDIOCRE.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Riziki | TUZZI16 - posté le 09.06.2018 à 11:39

kabila et la kabilie vont réfuser à Bemba de renter au pays et chercheront des astuces pour l'incriminer comme ils ont fait pour Moise Katumbi. je pense que les donnes ont changé pour le camp MP. Eloko nini esilaka té, Mobutu aza wapi?

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KINGAKATI | LDI1RQB - posté le 09.06.2018 à 11:35

LE CONGO AUX CONGOLAIS ET NON A CEUX QUI EN ONT PLUSIEURS ET N'ARRIVENT TOUJOURS PAS A PROUVER AUX YEUX DU MONDE LA DETENTION DE LA NATIONALITE CONGOLAISE DONT IL SE RECLAME TANT. ILS SONT TOUS DE LA KABILIE SE CACHANT DERRIERE L'OPPOSITION POUR CHERCHER A SE PROTEGER MUTUELLEMENT ET PROTEGER AINSI LEURS BUTINS MAL ACQUIS. BOKOZIAZILA, NANU BOLELI TE.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CPI | VYI5APD - posté le 09.06.2018 à 11:14

Avec la libération de JP, c'est bien parti pour Madame EVE BAZAIBA qui sera bien Candidate à la présidentielle avec l'appui de son Président. Sa loyauté sera sûrement récompensée et une bonne leçons pour les autres..... Je n'ai cité personne.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Abdoul | 3LK5AB4 - posté le 09.06.2018 à 11:14

c vrai q Bemba n'est pas une solution pour la démocratie, ce qui importe est que cet étranger de Kabila soit éffacé, et qu'un congolais soit là.Ainsi nous aurons à retrouver notre dignité au lieu que les rwandais nous montent sur les nez.Mieux qu'un congolais domine sur les congolais que les étrangers nous dominent dans notre propre terre.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jsuis un congolais debout | 31E358M - posté le 09.06.2018 à 11:09

Quelque soit la dure de la nuit le soleil sa finira aooaraitre, meme si biso

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lualaba | 2JZPIHM - posté le 09.06.2018 à 11:02

New Congo tu as raison la sortie de JP Bemba c'est une bonne chose mais moi je ne prefère pas qu'il soit president,les villageois qui viennent librement dans des grandes villes se sentant chez eux actuellement cesseront de venir car BEMBA a toujours le sang du FEU MARECHALL MOBUTU le phenomène CADER risque de revenir, mais sa presence au pays est necessaire.

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lualaba | 2JZPIHM - posté le 09.06.2018 à 10:55

kabila Mambo unafanya mu RDC iko mubaya sana sana raison pour laquelle tu t'accroche car tu as très peur que tu meurt à la CPI tu prèfere mourir par balle

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
New-Congo | OIDPRQO - posté le 09.06.2018 à 09:54

S'il est possible que JPBG se présente aux élections, il serait mieux de ne pas le voter et de laisser la place à quelqu'un d'autre sous peine de voir les choses s'empirer comme en 2006 et 2011, pour une crise sans limite avec plein d'inflation des prix sur le marché sans oublier la disparition des petites coupures en y ajoutant des grosses coupures comme 5000 fc produit par la banque qui n'est jamais accepté et encore plus. Peuple congolais, il est temps de voir les choses en claire ne nous laissons pas troubler par quoi que ce soit!!! Objectif élections.

Non 9
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zemira | 3XE2FNJ - posté le 09.06.2018 à 09:53

Après l'acquittement de JP Bemba (donc blanchi), la RDC sera bientôt bien représentée à la CPI par deS vraiS criminelS congolaiS, actuellement au pouvoir.

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
disciple | JQ527H2 - posté le 09.06.2018 à 09:48

“Il faut que l’opposition puisse se mettre rapidement autour de la table”, conseille un ancien ambassadeur français, qui poursuit : “Bemba, c’est une bombe pour Kabila mais ce n’est pas un cadeau pour la démocratie. Tous ceux qui l’ont côtoyé à Kinshasa quand il était vice-président ou dans le bush quand il commandait la rébellion du MLC, vous le diront. Bemba, c’est un type violent, ce n’est pas la solution qu’il faut aujourd’hui pour la RDC. Par contre, son retour, ajouté aux pressions régionales et internationales et au travail de sape de Katumbi risque de précipiter encore un peu plus la fin du régime Kabila. Vous n’imaginez pas le nombre de...

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
lolaka | 4G7JNLA - posté le 09.06.2018 à 09:40

BEMBA sort à la CPI et KABILA entre à la CPI pour de crime causer en RDC,la mort de Florybert SHEBEYA, les ONUCIENS, Fose commune à Maluku et les congolais

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lualaba | 2JZPIHM - posté le 09.06.2018 à 09:01

Le sage, tous nous savons que J P Bemba est violent, permet moi de devoiler que je ne l'avais pas voté en 2006 car il fallait le timide kabila que le violent mais le timide m'a deçu et devenu très arrogant avec les MILLIARD VOLES,sa timidité attenué par la drogue qu'il prend regulièrement, la liberation de Bemba inquietera suremment le timide kabila même s'il n'est pas presidentiable

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabila rwandais en RDC | U8EOL8N - posté le 09.06.2018 à 08:57

kABILA NE TREMBLE PAS

Non 13
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.06.2018 à 08:57

Flory Kabange Numbi, le PGR kanambiste, n'a pas encore dit son dernier mot sur Bemba. Il va certainement brandir des menaces de poursuites contre Bemba pour les faits qui datent de 2007 au moment où ses troupes se battaient contre celles de kanambe.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 09.06.2018 à 08:55

Congo Medias - Vous dites : une defaites evidentes pour le president JKK....? mais vous etes malades. qu'est ce que JKK a a faires dans ca.

Non 19
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lualaba | 2JZPIHM - posté le 09.06.2018 à 08:49

kabila tu ira sans souvenir, ton seul souvenir c'est le laisser aller et ta naiveté pour ceux qui s'enrichissent illicitement, comme toi même tu es MUIJI(VOLEUR)VRAI PRESIDENT BANDIT

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.06.2018 à 08:48

Je partage pleinement l'analyse de l'ancien ambassadeur de la France en RDC: "Bemba, c’est un type violent, ce n’est pas la solution qu’il faut aujourd’hui pour la RDC". Aussi sa venue risque d'exacerber la division EST-Ouest, ce dont le pays n'a vraiment pas besoin. Je suis content pour lui et sa famille qu'il soit libéré mais franchement ce n'est pas une panacée pour les RD Congolais.

Non 6
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la paix a un prix | 96O5C6W - posté le 09.06.2018 à 08:32

Lu sur facebook: "BALOBAKI NA YO OLUKA DAUPHIN, AWA SIKOYO REQUIN AZO BIMA OKO SUKA WAPIII?? Lol les occidenraux t'ont vomi, voila les consequences de ta tetutesse...tu va finir ça kiekiekie. Bon 2millions des gens a l'aeroport pour accueillir Bemba lorsqu'il reviendra boko sentir... Ps: Aza muana Congo , aza na carte nae ya Zaire. Et l'On a bien dit deja que :" bemba est senateur, et n'a jamais été comdamné en Rdc donc il doit s'allier a la vraie opposition g dit bien Vraie. Et no oyo baza na kati ya FCC... Balobiii oooohh kabibi azo lia mazaka ya maboko na minu.kiekiekie

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Chemin de vie | JT29NE5 - posté le 09.06.2018 à 08:26

Karibu kwetu Chairman. Viens te joindre à la lutte pour la libération du Congo comme le prône ton parti le MLC, même si la majorité de tes cadres (en majorité des prostitués politiques) ont été débauchés par celui dont je ne veux pas citer le nom de peur de faire des cauchemars.

Non 1
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lualaba | 2JZPIHM - posté le 09.06.2018 à 08:11

Que Dieu libère notre beau pays car la souffrance a sa fin

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

CPI : Un autre Africain pour succéder à Fatou Bensouda ?

Société ..,

Gambie : Fatou Bensouda accusée d'avoir tu les crimes commis sous Jammeh

Afrique .., Banjul, Gambie

Cour pénale internationale: la succession de Fatou Bensouda est ouverte

Société ..,

Implication de la CPI dans les massacres au Kasaï : la balle est dans le camp de la communauté...

Société ..,