mediacongo.net - Actualités - Bemba : les conditions de sa liberté provisoire !

Retour Politique

Bemba : les conditions de sa liberté provisoire !

Bemba : les conditions de sa liberté provisoire ! 2018-06-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/11-17/bemba_gombo_jp_cpi_18_0001.jpg La Haye, Pays-Bas-

Jean-Pierre Bemba Gombo

Il est attendu à Bruxelles en raison de quelques formalités d’usage. Voilà pourquoi, après avoir quitté les installations de la CPI ce mardi 12 juin 2018, dans la soirée, il a séjourné dans un hôtel, avant de chercher à traverser de l’autre côté, plus précisément en Belgique où un comité d’accueil est déjà à pied d’œuvre. Au moment de son arrestation, il y a de cela dix ans, Bemba fut un résident au Portugal. 

Au moment de sa sortie, puisque dans sa demande de liberté provisoire, telle qu’il l’a introduite ce  lundi 11 juin, il souhaitait en bénéficier sur le sol belge, il était nécessaire que le pays hôte accepte de coopérer avec la CPI à ce sujet. Mais, entre la décision de mise en liberté provisoire et les dispositions à prendre, il y avait encore quelques derniers réglages.

D’abord, le greffe de la CPI qui, en principe, devait tenir les autorités belges au courant. Puis, les formalités nécessaires en vue de l’obtention d’un passeport avant de concrétiser cette démarche auprès de la chancellerie belge à La Haye. En dehors de tout cela, il était tenu, en plus, de  présenter quelques garanties faisant foi qu’il ne soustrairait pas du reste des procédures engagées notamment, dans l’affaire de subornation des témoins dont la prochaine audience est fixée au 4 juillet prochain. Attendu à Bruxelles et, dans un proche avenir, à Kinshasa, Bemba a là, l’occasion d’un rebond politique exemplaire, pour peu qu’il ne gêne pas les limites de sa liberté provisoire.

Conditions spécifiques ?

« La Chambre a ordonné la mise en liberté provisoire de M. Bemba sous certaines conditions spécifiques notamment, de s’abstenir de faire des déclarations publiques sur cette affaire, de ne pas changer d’adresse sans préavis, de ne contacter aucun témoin dans cette affaire et de se conformer pleinement à toutes les ordonnances dans cette affaire et de se rendre immédiatement aux autorités compétentes si la Chambre de première instance l’exigeait. Il incombe maintenant au greffe de procéder à toutes les dispositions et consultations nécessaires pour mettre en œuvre la décision de la Chambre », selon un communiqué de la CPI.

Officiellement, il a été mis en liberté provisoire, depuis ce mardi 12 juin 2018.  La chambre de première instance VII, celle-là même qui, après avoir tenu ce matin une audience et reçu les observations des parties sur le maintien en détention de M. Bemba dans l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido du fait de sa condamnation définitive pour des atteintes contre l’administration de la justice, a estimé qu’en tenant compte  de tous les facteurs pertinents et des circonstances de l’affaire dans son ensemble, la Chambre de première instance considère que les conditions juridiques d’un maintien en détention ne sont pas remplies. En particulier, et notant que M. Bemba a purgé plus de 80% de la peine maximale possible, la Chambre a considéré qu’il était disproportionné de continuer la détention de M. Bemba uniquement pour s’assurer qu’il comparaisse pour le prononcé de la peine.


La Prospérité
6648 suivent la conversation
16 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
KABILA MOYIBI - 14.06.2018 22:53

CHERS COMPATRIOTES, NOUS DEVONS FAIRE DE LA DATE DU 30 JUIN UNE DATE HISTORIQUE A DOUBLE TITRE. 1. INDEPENDANCE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO 2. FUITE DE KABILA ET FIN DE SON REGIME NOTRE OBJECTIF C'EST LE 30 JUIN 2018!!!

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.06.2018 21:54

Bonjour Madame et Monsieur, vous avez besoin d'un coût de pouce pour pouvoir repartir d'un bon pied dans vos affaires qui ne se sont pas améliorer depuis des années. Prêt-crédit aux taux d’intérêt de 2 % à 3 % selon le montant demander et remboursable de 2 mois à 15 ans .Vous qui êtes à la recherche d'un prêt d'argent entre particulier pour enfin sortir des difficultés que provoquent les banques par le rejet de vos dossiers de demande de crédits, Maintenant plus de soucis. Un seul prêteur véridique est à votre disposition son contact email est : credit.cofadis@gmail.com ,j'ai reçu mon prêt avec ce Monsieur parce que j'avais fais des prêts à ma Banque que je...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 14.06.2018 20:30

La communaute' internationale ne travails pas pour l'interet des Congolais, il s'en fou de nous, il travails pour leurs interets. La communaute' Internationale veut mettre une personne intelligent qui peut developper la RD Congo et cette personne c'est "Jean Pierre Bemba". Joseph Kabila degage, tu es "Rrwandais". Celui qui a detruit la RD Congo pendant 18 ans. Assassin et genocidere qui a tu es' plus de Douze millions des Congolais. Joseph Kabila quel sera ton sort?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 14.06.2018 20:21

Joseph Kabila, sa famille politique et la communaute' internationale etaient a la complicitee' de l'arrestation de Jean Pierre Bemba pour reigner au pouvoir eternellement. Ils ont fabrique's et on fait les fausses accusations contre Jean Pierre Bemba. Aujourd'hui la communaute' internationale a lache' Joseph Kabila puisqu'il est parti faire les accords avec la RUSSIE et la CHINE. L'Amerique, la France, la Belgique ont tournes' leurs dots pour chasser Joseph Kabila puisqu'il est incompetant, incapable de gerer la RD Congo et ils veulent changer un nouveau PRESIDENT pour leurs interets. Mais en tout cela ce le peuple qui souffre et il ya que la misere parceque ces gens la ne travails pas...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elikya ya Bana Nzambe - 14.06.2018 19:41

Y a des histoires dans ce pays qui amusent vraiment! Tout est clair! C'est pas JKK qui tient le destin de la RDC en mains. Le jeu se joue sur un autre terrain que personne ne maîtrise, même pas Jean-Pierre Bemba! Congolais réveillons-nous! Jusqu'à quand nous traitera-t-on comme des enfants de la maternelle???

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabila rwandais tufi - 14.06.2018 18:00

kin d'abord svp !!!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lenko-Kebi - 14.06.2018 17:42

je préssens que ce Monsieur Jean Pierre BEMBA (JPB) sera president de la république Démocratique du Congo. Si pas après JKK mais plus tard il le sera. Lui au moins a étudier en Belgique dans une grande école bien connue de tous et y a meme des amis de l'école comme Olivier KAMITATU mais les autres, nous ne savons pas... Que JPB soit libéré ou pas ce qui compte est que nous aurons les ELECTIONS PRESIDENTIELLES SANS JKK come candidat

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 14.06.2018 16:59

Mpanga - 14.06.2018 16:00, idiot, je pense que c'est la prison de LUZUMU qui attend KANABE ton patron, BEMBA mettra bel et bien tout votre sciage aux arrêts, bande d'assasin

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 14.06.2018 16:34

Qu'il vienne d'abord a Kin svp!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bila123 - 14.06.2018 16:28

yaka nanu!!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma - 14.06.2018 16:15

Mohamed Ali, Paolo Rossi, Mandela venaient fraichement de la prison pour remporter de titre. A JP Bemba de jouer.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mpanga - 14.06.2018 16:00

LA PRISON DE MAKALA VOUS ATTEND MR JP BEMBA

Non 21
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kawasaki - 14.06.2018 15:10

Nous sommes conscient que JKK et sa famille politique étaient le commanditaire de ces manoeuvres pour que JB GOMBO reste à l'extérieur du pays afin que JKK demeure longtemps au pouvoir comme Mobutu. mais Dieu ne tore pas, il est toujours non corrompu. Voici aujourd'hui, la CPI se rende compte que JP B est cloué illégalement à cause des manoeuvres de la Kabilie. Les données politiques vont changé quelque soient lle calcul de KANAMBE.

Non 5
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 14.06.2018 15:06

Il n'y a rien de neuf, nous l'attendons à mains ouvertes dans notre pays.

Non 3
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

La RDC renouvelle le passeport diplomatique de Bemba

Politique ..,

Jean-Pierre Bemba devrait rentrer en juillet

Politique ..,

Justice internationale : l'acquittement de Bemba crée un malaise au sein de la CPI

Société .., La Haye, Pays-Bas

L'arrivée de Jean-Pierre Bemba en Belgique

Diaspora ..,