mediacongo.net - Actualités - Après les Etats-Unis, Kaspersky se fait évincer d'Europe

prev
next


Retour Sur le net

Après les Etats-Unis, Kaspersky se fait évincer d'Europe

Après les Etats-Unis, Kaspersky se fait évincer d'Europe 2018-06-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/01-03/kaspersky_18_0121.jpg -

La Commission européenne annonce interdire les logiciels de sécurité Kaspersky de ses institutions. Une décision qui a fait sortir de ses gonds le fondateur de l'éditeur, Eugène Kaspersky qui annonce cesser sa coopération avec Europol et l'initiative NoMoreRansom.org.

Déjà banni de l'administration américaine en septembre dernier pour vulnérabilité à la manipulation par le gouvernement russe, Kaspersky est désormais persona non grata en Europe. Dans une résolution rendue le 13 juin, le parlement européen a en effet annoncé couper ses liens avec l'éditeur de sécurité russe : « Le Parlement européen demande à l'Union de procéder à un examen complet des équipements logiciels, informatiques et de communication, ainsi que des infrastructures utilisées dans les institutions afin d’exclure les programmes et appareils potentiellement dangereux et d’interdire ceux qui ont été confirmés comme malveillants, comme Kaspersky Lab ».

Cette décision a fait sortir de ses gonds le fondateur de l'éditeur, Eugène Kaspersky, qui a sèchement répliqué dans un tweet : « Nous avons protégé l'UE pendant 20 ans en travaillant avec les forces de l'ordre menant à de multiples arrestations de cybercriminels. Sur la base de la décision prise aujourd'hui par le Parlement européen, nous sommes contraints de geler notre coopération avec les organisations internationales, y compris Europol et NoMoreRansom. »

Le rapatriement des données en Suisse pour fin 2019

La décision du Parlement européen intervient alors que Kaspersky avait décidé de redorer son blason et sa crédibilité en annonçant l'implantation d'un datacenter en Suisse pour y transférer les données de ses clients européens, américains et asiatiques d'ici fin 2019 et la relocalisation de ses outils de compilation de logiciels à Zurich. Des mesures semblent-ils insuffisantes aux yeux de l'Europe qui a décidé de frapper fort en excluant l'éditeur russe de ses choix de solutions de sécurité.


lemondeinformatique
1458 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Bitcoin en 2021 : un investissement malin ou simplement un effet de mode ?
AUTOUR DU SUJET

1 antivirus sur 2 n’arrive pas à identifier tous les virus et attaques

Sur le net ..,

Un nouveau malware russe espionne les communications web chiffrées

Sur le net ..,

Instagram : l,es cyberattaques se multiplient sur le réseau social

Sur le net ..,

Comment les montres connectées vous espionnent

MC Geek ! ..,