Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Sud-Kivu: au moins 45 barrières « permanentes et payantes » sur les routes de Fizi et Uvira (RLPC)

2018-07-10
10.07.2018 , Sud-Kivu
2018-07-10
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/07-juillet/9-15/bukavu_route_Fizi_uvira.jpg Sud-Kivu-

Au moins 28 barrières payantes, irrégulières et permanentes ont été recensées dans le Territoire de Fizi, dans le Sud-Sud de la province du Sud-Kivu. 17 dans le territoire voisin d’Uvira.

C’est l’organisation « Réseau Local de Protection des Civils » RLPC, réunissant plusieurs organisations de la société civile d’Uvira et de Fizi en collaboration avec les leaders locaux et forces sociales, qui a fait ce travail envoyé aux différentes autorités militaires et policières et dont Laprunellerdc.info a eu en exclusivité.

Ces barrières peuvent aller de 200 FC à plus de 50.000 FC par personne ou par engin roulant.

« Tronçon Makobola-Baraka sur la RN5 Avec un espace de 8 0km sur la RN5, nous avons énuméré 6 barrières payantes : Tronçon Fizi Centre – Lulimba sur la RN5. Ce tronçon est de 80km et est couvert par 6 barrières payantes ; Tronçon Lulimba-Misisi-Nyange : avec un kilométrage de plus ou moins 40 km, sur ce tronçon l’on n’observe pas moins de 5 barrières payantes ; Tronçon Fizi Centre-Lusuku : sur la route dite de Mwenga, on localise 3 barrières payantes installées par les FARDC au niveau de Mukera, Lusuku, et Point Zéro ; Tronçon Katanga- Mukera Via Simbi, on retrouve 3 barrières payantes sur les positions des FARDC qui exigent aux passants, surtout les passagers des motards à payer de 500FC à 1000FC. Ces barrières sont localisables au niveau de Malekya, de Simbi/AONGO et de Simbi », peut on lire dans le document.

Ensuite « Tronçon Sebele-Kazimia Via Nemba : Ce tronçon qui va jusqu’au Lac Tanganyika est couvert par 4 barrières payantes ; Tronçon Lulimba-Kilembwe via Kabambare, on trouve 6 barrières payantes et irrégulières, précisément dans les localités de Katemo, Kasanga, Lwiko, Kimanu II, Penemebde, et Kolimwanamuke ; Celles de Katemo, Lwiko, Penemende et Kolomwanamuke sont dans la Province de Maniema », indique le document.

En plus du territoire de Fizi, la situation est aussi criante dans le territoire voisin d’Uvira, note l’organisation qui dénombre au moins 17 barrières.

« Tronçon Kalundu-Katogota sur la RN5 : Sur ce long tronçon du Territoire d’Uvira, l’on observe 9 barrières payantes installées par la police de roulage. Sur le tronçon Rond-Point Kavimvira à la frontière du Burundi, vers les frontières Congolo-Burundaises, la police de Roulage exige à chaque moto à payer 200 FC et aux véhicules un montant de 500 FC ; Tronçon Bwegera – Lemera, 2 barrières sont érigées par les éléments de FARDC en position sur cet axe. La première se situe au niveau de l’endroit couramment appelé "KU MUKWAJU" et la deuxième est érigée à l’entrée du village de Nyamutiri souvent renommé "KULIJIWE" où pour chaque barrière, les passagers à bord des motos payent chacun 200 FC ; Tronçon Runingu-Katobo, deux barrières payantes sont érigées par les FARDC et PNC respectivement au niveau de village de Mugaja et village de Katembo ; Axe Katobo vers les Hauts Plateaux D’Uvira, Chaque Jeudi de la semaine, une barrière est érigée par les Fardc et PNC. Tronçons Luvungi – Lubarika, 2 barrières sont observables sur cet axe de la plaine de Ruzizi vers l’Ouest », note-on dans le rapport.

L’organisation note que la quasi-totalité de ces barrières sont tenues par des éléments FARDC et des éléments PNC, ceux de la DGM et autres officiels.

« Les présumés auteurs de tracasseries seraient des personnes vêtues en tenue officielle des services de sécurité de la République Démocratique du Congo (PNC, FARDC, DGM…) qui exécutent leurs entreprises sans inquiétudes dans toute impunité et pendant un long temps en dépit des rapports de dénonciation venant de toutes les couches de la société dans cette partie. Les autorités provinciales, territoriales, hiérarchiques militaires et policières se démarquent par une indifférence qui normalise ces actes ignobles en règles de droit. », interpelle le Réseau Local de Protection des Civils.

L’organisation demande au gouvernement provincial d’organiser une descente dans les Territoires concernés avec tous les responsables de services de sécurité qui, « useront de leurs pouvoirs légaux afin d’éradiquer toutes ces barrières payantes qui appauvrissent à la fois le Trésor Public et les paisibles citoyens », à la DGM, d’entrer en contact avec son homologue de la Province du Maniema afin d’arrêter la barrière payante interne que les agents de la DGM Maniema « font payer aux passants en transit vers le Secteur de Lulenge en Territoire de Fizi au Sud-Kivu » et d’instruire ses agents affectés aux Beach Mwemezi/Baraka, Beach Maendeleo/Uvira, Beach Kazimia « d’arrêter d’obliger les passagers de payer de l’argent pour retirer leurs cartes après vérification ».

Aux autorités Judiciaires, le CLPC recommande d’ouvrir des poursuites contre ces agents indisciplinés et si possible organiser des chambres foraines, aux autorités administratives de faire le suivi permanent pour éradiquer les présentes barrières et éviter les probables réapparitions des autres barrières payantes.

 

Vave Ruhurumba Nelson (Correspondant au Sud-Kivu)
mediacongo.net / PrunelleRDC
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
8695 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Kongoyetu @KDLVX7O   Message  - Publié le 10.07.2018 à 19:23
C’est malheureusement ça le pays de joseph Kabila. Quand on te fait payer un jeton de contrôle bagages au beach à qlqs mettre du bureau du président, qd tu paies 20$ à l’ANR pour qu’on te prenne les empreintes digitales pour le passeport sans aucun reçu, qu’est ce qui va étonner que la pratique se répande sur l’axe uvira fizi? Ce pays subit une humiliation qui me pousse souvent à croire que seuls les malades mentaux soutiendront encore les acteurs politiques actuellement au pouvoir.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Ituri: le parti local FPDC se retire du processus électoral et dénonce un dédoublement entretenu par le ministère de l'intérieur
left
Article précédent Suite aux attaques sur le Lac Édouard: Kinshasa dépêche une délégation à Kampala

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 12 commentaires

Religion L'Église La Compassion en deuil : Blanche Tunasi, épouse du pasteur Marcello Tunasi, victime d'une crise cardiaque qui l'a emportée

12.06.2024, 7 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Assemblée nationale: le gouvernement Suminwa investi

12.06.2024, 6 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance