mediacongo.net - Actualités - Pakistan : 20 morts dans un attentat-suicide contre une réunion électorale

Retour Monde

Pakistan : 20 morts dans un attentat-suicide contre une réunion électorale

Pakistan : 20 morts dans un attentat-suicide contre une réunion électorale 2018-07-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/01-03/peshawar_attentat_18_01214.jpeg -

Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier, dans le pays, depuis le début de la campagne électorale pour les législatives prévues le 25 juillet. Près de 20 personnes, dont Haroon Bilour un influent homme politique local, ont été tuées dans la nuit de mardi à mercredi lors d'un attentat contre une réunion électorale revendiqué par les talibans.

L'attentat, qui s'est produit dans la ville de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, est le plus meurtrier dans le pays depuis le début de la campagne électorale pour les législatives prévues le 25 juillet. 

"Le bilan est passé à 20 morts et 63 blessés, dont 35 se trouvent toujours dans deux hôpitaux de Peshawar", a déclaré le chef de la police de la ville, Qazi Jameel. 
 
L'explosion est survenue notamment au moment où Haroon Bilour, un homme politique, s'apprêtait à s'adresser à quelque 200 partisans. Avocat de profession, il appartenait à une influente famille politique. Son père, Bashir Bilour, également un homme politique connu, avait été tué dans un attentat-suicide en 2012.

Selon le chef de l'équipe de déminage, Shafqat Malik, le kamikaze, âgé d'environ 16 ans, portait sur lui 8 kg d'explosifs et 3 kg de plombs et billes.

Une vague de grève pour protester et faire le deuil

Des avocats de Peshawar ont annoncé une grève pour protester et faire le deuil de leur collègue. Des commerçants locaux ont également annoncé une grève.

La veille de l'attaque, un porte-parole de l'armée pakistanaise expliquait que des menaces planaient sur la campagne pour les législatives. En précisant que plus de 370.000 hommes seraient déployés le jour du vote, le 25 juillet prochain.


BFMTV/MCN, via mediacongo.net
134 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Singapour: des hackers dérobent 1,5 million de dossiers médicaux dont celui du Premier ministre