mediacongo.net - Actualités - Un documentaire alerte sur les expropriations à Mbobero



Retour Provinces

Un documentaire alerte sur les expropriations à Mbobero

Un documentaire alerte sur les expropriations à Mbobero 2018-07-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/01-03/mbobero_destruction_18_01214.png -

Dans l'Est de la RDC, une organisation de la société civile tente depuis deux ans de plaider la cause d'une communauté expulsée. Depuis deux ans, les habitants de Mbobero voient la garde républicaine détruire leurs villages.

Selon la NDSCI, au moins 317 maisons ont été détruites et un hôpital, le seul à faire de la chirurgie cérébrale. Même l'école aurait été annexée par celui qu'elle appelle le « citoyen Joseph Kabila ». Le chef de l'Etat n'aurait acheté que 200 hectares quand il en aurait annexé 600, mettant à la rue quelque 2 500 personnes depuis 2016, sans compensation. Ce sont plusieurs de ces habitants qui témoignent aujourd'hui dans un documentaire réalisé par la NDSCI. Il s'intitule : « Mbobero, la raison du plus fort est toujours la meilleure ».

« J’y ai construit ma maison. C’est une histoire de souvenirs. C’est aussi une histoire de douleurs », explique un habitant.

 C'est d’abord une histoire portée par les expropriés de Mbobero eux-mêmes, médecins, instituteur, paysans, bonne sœur… Tous racontent l'effroi de voir un jour la garde républicaine démolir sa maison, son village pour le compte du chef de l'Etat.

« C’est aussi de graves violations des droits de l’homme que nous avons subies, estime une victime des démolitions. Comme vous avez acheté chez les autres, achetez aussi chez nous. Nous sommes prêts à partir, pourvu que vous achetiez. »

« On s’était posé la question : où on en était l’urgence d’en arriver à ça ? Entre 2016 et 2018, aujourd’hui, il n’y a rien », constate un médecin.

C'est aussi l'histoire d'une organisation de la société civile et d'avocats congolais qui depuis deux ans essaient d'obtenir réparation pour les quelques 2 500 habitants de Mbobero et un soutien de la communauté internationale alors que ces déplacés sont aujourd'hui démunis.

« Vous voyez ici, nous avons l’acte de vente, explique Jean-Chrysostome Kijana, le président de la NDSCI. Curieusement, aujourd’hui, nous sommes très très surpris que la concession du citoyen Kabila ne cesse de s’agrandir du jour au lendemain. De 200 hectares, nous sommes aujourd’hui à plus de 600 hectares ».

Aujourd'hui, selon la Nouvelle dynamique de la société civile, sept personnes, dont le président de la NDSCI, le réalisateur du documentaire et des protagonistes, sont menacées. Certains vivent même dans la clandestinité.


RFI / MCN via mediacongo.net
2642 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Chemin de vie | JT29NE5 - posté le 12.07.2018 à 14:34

C'est cette population qui l'avait voté "massivement" en 2006. Toyebisaki bino avant!!! Biso toza visa longo, nous voyions loin. Nous avons une longueur d'avance.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 12.07.2018 à 14:22

Jckmzlo, Mampuya et Okolela, veuillez regarder le documentaire ci-dessus et dites-nous si l'individu que vous appuyez est humain ou pas. Je sais que vous n'avez pas encore atteint son niveau de cruauté et que vous pouvez encore faire un peu de discernement. Trouvez-vous normal qu'un individu sans cœur, foi ou loi continue à s'appeler votre président????????????????????

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Poisson | CSBRQZK - posté le 12.07.2018 à 14:21

MES CHERS FRERES DE MBOBERO,VEUILLEZ VOUS CALMER ET PATIENTER.D'ICI LA VOUS AUREZ LA PAIX POUR DE BON CAR JOSEPH KANAMBE VA FUIR CE PAYS.ON COMPREND BIEN QU'IL N'EST PAS CONGOLAIS CAR MOBUTU,EN SON TEMPS BIEN QUE MEDIOCRE PRESIDENT,NE POUVAIT JAMAIS AINSI SE COMPORTER.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 12.07.2018 à 13:48

C'est le prototype du comportement d'un occupant qui prend tout en butin après ses prouesses guerrières. C'est indigne de quelqu'un qui se veut chef d'Etat à vie.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Claude Rubwindi | GUYN2H5 - posté le 12.07.2018 à 13:33

L'expropriation continue, cette fois-ci, du coté de Mbiza-Nyamunkumbwa ou les terres de Mr. Kanama, Chomachoma, Npangirwa ont été touchées en depassant la rivière qui est la limite. La concession de Mr. Michaux ne depassait pas cette rivière Nyakanyogonyo. La personne en charge du dossier auprès du Président devrait en tenir compte et bien le conseiller en consequence. Les cartes colloniales sont on ne peut plus claire à ce sujet. Les conseillers du President devraient les consulter pour éviter de l'induire en erreur.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 12.07.2018 à 13:31

Et dire qu'en plus de cette vente sous la contrainte voire de ce vol(s'approprier d'un bien qui ne vous appartient pas)vol aggravé-acte de violence,destruction-une loi est en discussion pour lui accorder des privilèges afin qu'il accepte de quitter le pouvoir.Scandaleux!!!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eyovidie | S4RLC4P - posté le 12.07.2018 à 12:23

C'est une vente viciée,elle sera annulée purement et simplement le moment venu.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
judas_jordan | EKY77VC - posté le 12.07.2018 à 11:28

un soit disant "président" qui exproprie son propre peuple qu'il est censé protéger, vraiment c'est le monde a l'envers. quand les gens disent que ce type n'est pas congolais il ya ceux la qui doutent encore. Voilà des faits qui doivent faire dissiper tout doute possible sur l'identité de cet individus a la barbe blanche et sale.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UDPEST COVID-19 | TSWZGT3 - posté le 12.07.2018 à 10:12

Kabila est trop mechant ce type. Trop mediocre. Il va le payer d'ici peu

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Suppression des exonérations : les opérateurs pétroliers du Katanga se félicitent de l’amélioration de leurs ventes
AUTOUR DU SUJET

Dossier Mbobero: Olive Lembe a-t-elle reçu de vraies victimes?

Provinces ..,

Sud-Kivu : le village de Mbobero serait exproprié pour étendre la propriété du président

Provinces ..,

Expropriations à Mbobero en RDC: le vice-président de la Céni s’explique

Société ..,

Affaire Kabila-habitants de Mbobero: Leila Zerrougui promet à la société civile du Sud-Kivu de...

Société .., Bukavu, Sud-Kivu