Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Politique

FCC : Elikya M'Bokolo raconte son histoire avec le Front Commun pour le Congo

2018-07-21
21.07.2018
2018-07-21
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/07-juillet/16-22/mbokolo-elikia-historien.jpg -

Suite à son adhésion au sein du Front Commun pour le Congo (F.C.C., en sigle) et du remue-ménage que cela a occasionné tant du côté des intellectuels congolais que de sa population, l'historien Elikya Mbokolo a tenu à justifier son choix et remettre les pendules à l’heure dans une lettre ouverte face aux « insultes, accusations grossières et sans aucun fondement et insinuations vénéneuses… »

Visiblement touché par cette mise au pilori, l’historien a tenu à signaler son rôle dans la recherche de solutions face à la crise que traverse actuellement la RDC : « Dans ce pays où les gens sont obsédés par "la politique", je veux dire la "politicaillerie", les "personnalités indépendantes" dont j’étais et que je reste, ont été́ les seuls participants à poser la "question sociale", c.-à-d. la question de la misère rampante dans laquelle croupit l’écrasante majorité́ des citoyens congolais et à souligner la nécessité́ d’inscrire dans le réel et dans le concret les principes de "la solidarité́" dont s’enorgueillit notre hymne national. »

Justifiant dès lors sa signature, et non une adhésion formelle, par cette recherche de solutions pour la RDC : « C’est dans le même esprit que, informé des discussions qui ont abouti à la création du "Front Commun pour le Congo", j’ai décidé́ de participer à la cérémonie de son lancement [..] C’est dire que cette pulsion de "rassemblement" ne s’enferme pas dans les rebondissements stériles et à courte vue de "la politique" congolaise. »

Considérant qu’il y a urgence d’agir et que l’heure n’était plus « à rester assis chez soi, de se répandre en injures, de squatter les bistrots ou de parader dans les rues en criant des slogans sonores mais vides » mais c’était « L’heure est venue de multiplier des "laboratoires" d’où̀ se formeront les germes du futur du Congo. Le savant doit savoir sortir de sa "tour d’ivoire" pour contribuer à l’assainissement des bourbiers et au défrichement de la forêt », explique-t-il.

Ce que, d’après lui, la plateforme du FCC permettait. « La République démocratique du Congo ploie dans une telle "m…", qu’il est presque criminel de. A mes yeux, il y a urgence. […] Dès lors, si un espace de vrais débats et d’échanges sans condition s’ouvre, pourquoi se refuser à y prendre place ? » Et d'ajouter que « je crois que quelque chose est en train de prendre forme dans cette dynamique ».

En ce sens, il critique la léthargie des opposants qui « attendent que sorte d’un chapeau magique ou tombe de quelque miraculeux nuage "le sauveur de la R.D.C." » Et dont beaucoup de membres ne sont pas blanc comme neige.

« Presque aucun des membres de la soi-disant "opposition" sortent de quelque part : qui, de la Deuxième République mobutiste chargée comme on sait des crimes de sang et des vénéneux bénéfices de la prédation internationale du Congo ; qui de l’AFDL première manière, celle de Laurent-Désiré́ Kabila ; qui des innombrables et ténébreuses "oppositions" civiles dont chacun connait la vénalité́ et la boulimie sans vergogne ; qui, enfin, des divers mouvements armés dont plusieurs ont commis sur le sol congolais des crimes de guerre et des pillages fructueux ».

Toutefois, l'historien demeure conscient que tout ne sera pas parfait : « Rien ne dit que de ce forum [F.C.C.] sortira nécessairement du beau, du sublime et de l’éternel. Mais, se croiser les bras en vouant aux gémonies et en jetant au feu tous ceux qui, loin de se "salir les mains", entreprennent de défricher la forêt et d’y éclairer les voies de sortie, ce n’est pas mon genre. » Et de prévenir déjà sur les ondes de Radio Okapi que si Joseph Kabila dépose sa candidature il va quitter le Front !

« Il y a un préalable : c’est la question constitutionnelle. Est-ce que le président Kabila sera candidat ou non, la constitution le lui interdit. Est-ce qu’il y aura des manœuvres pour qu’il se présente quand même ? Vous savez que dans tous les pays, même ceux les plus démocratiques, la règle d’or des hommes politiques est qu’une bonne magouille vaut mieux que de mauvaises élections. Donc il sera peut-être candidat. Dans ce cas, beaucoup d’entre nous qui pensons que le deuxième mandat suffit, dans ce cas on sortira de ce front. Le Front n’est pas un parti », a prévénu M. Elikya Mbokolo.

 

Ci-après la réponse d'Elikya Mbokolo à ses détracteurs : 

Elikya Mbokolo : FCC MA RÉPONSE

Que de brouhaha, que de vacarme, que de cris d’orfraie, autour de la signature que je viens d’apposer sur l’acte fondateur du Front Commun pour le Congo (F.C.C., en sigle) ! Dans l’ordre des signatures, je suis le numéro 100, sur une longue liste de quelques centaines de personnes, de « partis », associations et divers « mouvements ». Les comptes rendus de la presse kinoise me mettent systématiquement en n°1, devant les ténors et détenteurs du pouvoir actuel ! Vive la soi disant « objectivité de la presse congolaise ! Si j’étais vaniteux – Que les dieux m’en préservent !- j’y trouverais une sorte de consécration, certes négative, de ma notoriété. Du côté des « réseaux sociaux », dont je ne suis pas un client assidu, il n’y a qu’insultes, accusations grossières et sans aucun fondement, insinuations vénéneuses...

De quoi s’agit-il exactement ?

Il se produit en R.D.C, depuis une dizaine d’années, des rencontres ouvertes au cours desquelles les partis, associations et rassemblements en tous genres se rencontrent pour, proclament-ils en chœur, discuter en profondeur, des affaires du pays, des problèmes auxquels il se trouve confronté, des perspectives et des issues auxquelles on peut espérer poser durablement pour en sortir. Je n’ai pas été partie de plusieurs de ces rencontres, dont les « Accords de Lusaka » (199) et l’Accord de Sun City (2002), qui ont eu, de toute évidence, des effets positifs dans le sens de la cessation des hostilités armées entre Congolais, dans le sens de la « décrispation » politique et de la relance du vivre ensemble, le tout chargé certes de lenteurs, de retours en arrière. Mais, finalement, tout cela n’a abouti qu’à de nouveaux conflits armés entre Congolais, au soulagement et à la joie de tous les prédateurs en opération sur le sol congolais ou à l’affût un peu partout dans le monde.

J’ai, en revanche, été appelé, sans l’avoir sollicité, à participer, en tant que « personnalité indépendante » aux « Concertations Nationales » de 2011 ainsi qu’au débats et échanges de la Cité de l’Union Africaine en septembre-octobre 2016. La clarté de mon positionnement (« personnalité indépendante ») m’a permis, sans être accusé ou même simplement soupçonné de jouer un rôle de « sous-marin », de soulever des questions et de proposer des solutions de principe, en même temps que pratiques, sur une série de problèmes et de pièges qui empoisonnent la vie des Congolais : le statut, les droits et le rôle des « Congolais de l’Etranger » par rapport à la RDC ; la place et le rôle des « non-originaires » dans les provinces congolaises où ils sont appelés pour diverses raisons à résider, parfois durablement.

En outre, dans ce pays où les gens sont obsédés par « la politique », je veux dire la « politicaillerie », les « personnalités indépendantes » dont j’étais et que je reste, ont été les seuls participants à poser la « question sociale », c.-à-d. la question de la misère rampante dans laquelle croupit l’écrasante majorité des citoyens congolais et à souligner la nécessité d’inscrire dans le réel et dans le concret les principes de « la solidarité » dont s’enorgueillit notre hymne national. Inutile de préciser que tous les « politiques » participant à ce « dialogue » -qu’ils fussent de la « majorité présidentielle » ou des diverses branches de l’« opposition » ou, plus exactement, de la soi-disant « opposition », tous sans exception ont balayé d’un revers de la main notre proposition au prétexte que ces exigences n’entraient pas dans les « urgences », bien sûr les urgences « politiques » du partage du gâteau. On sait combien d’entre eux se sont précipités vers les très confortables fauteuils de l’exercice du pouvoir.

C’est dans le même esprit que, informé des discussions qui ont abouti à la création du « Front Commun pour le Congo », j’ai décidé de participer à la cérémonie de son lancement auquel ont pris part plusieurs centaines de « personnalités » et associations parmi lesquelles, la spectaculaire « Ligue des petites sœurs de Kimpa Vita », un comble de bonheur pour l’historien que je suis ! C’est dire que cette pulsion de « rassemblement » ne s’enferme pas dans les rebondissements stériles et à courte vue de « la politique » congolaise. C’est une très longue dynamique, expression d’une volonté de ne pas se laisser mourir, qui porte l’ensemble de la société congolaise. Qui ose croire que ne jouent un rôle dans la société congolaise que les barons, ci-devant clochards ou presque, de la politique congolaise ?

Joseph Kabila dans tout cela ? Il n’a jamais cessé d’y être présent tout en étant absent, en s’obligeant de regarder de loin les inévitables combats de coqs. De même, il n’a jamais été le conducteur de ces locomotives incontrôlables, ni le deus ex machina partout présent et sans cesse bénéficiaire. Peut-être même s’est-il révélé assez habile pour, sans y participer, en recueillir les fruits comme on l’a vue à la suite des « Concertations Nationales » où, à la sortie, des ténors de l’opposition, y compris ceux de l’opposition armée, se sont massivement précipités pour se rallier à lui ! L’« opposition » congolaise, y compris l’« opposition » actuelle ? Laissez-moi éclater de rire !

Je ne suis pas de l’avis de la plupart des analystes de la scène politique congolaise. Beaucoup attendent que sorte d’un chapeau magique ou tombe de quelque miraculeux nuage « le sauveur de la R.D.C. » Presque aucun des membres de la soi-disant « opposition » dont on parle aujourd’hui n’est un « homme nouveau ». Tous sortent de quelque part : qui, de la Deuxième République mobutiste chargée comme on sait des crimes de sang et des vénéneux bénéfices de la prédation internationale du Congo ; qui de l’AFDL première manière, celle de Laurent Désiré Kabila ; qui des innombrables et ténébreuses « oppositions » civiles dont chacun connaît la vénalité et la boulimie sans vergogne ; qui, enfin, des divers mouvements armés dont plusieurs ont commis sur le sol congolais des crimes de guerre et des pillages fructueux. A propos de tout cela, ils ne se sont jamais expliqués publiquement ni fait la moindre amende honorable. A voir la vacuité actuelle de leurs « programmes », il y a tout lieu de craindre que demain soit comme hier, sinon pire. Si, celui qui n’est pas de cette soi-disant « opposition » venait demain à gagner cette élection qui fait bouillir le sang de tout le monde, on les verrait courir en grand nombre, tels des affamés, vers la table du prince.

Dès lors, si un espace de vrais débats et d’échanges sans condition s’ouvre, pourquoi se refuser à y prendre place ? Des hommes et femmes, celles-ci en grand nombre, que j’ai rencontrés samedi dernier au lancement du FCC, jeunes, vieux et très vieux, personnalités encartées ou, comme moi, indépendantes, des premiers échanges que j’ai eus avec les uns et les autres, je crois que quelque chose est en train de prendre forme dans cette dynamique.

On dit qu’Elikia est un savant. Oui, certes, c’est un travail que je fais avec passion et plaisir depuis un demi- siècle et qui, exclusivement, me fait vivre dans les meilleures conditions de l’aisance d’aujourd’hui. J’entends des gens insinuer ou clamer que je suis venu « chercher à manger », « chercher de l’argent » à Kinshasa. C’est simplement imbécile ! S’ils prétendre me connaître, comment se fait-il qu’ils ne sachent pas que je travaille dans l’enseignement supérieur français depuis 1971 et que j’y ai terminé ma carrière comme « professeur d’université de classe exceptionnelle » ? Quel besoin aurait-une telle personne de venir ramasser à Kinshasa les miettes de cette prédation généralisée qu’elle a toujours combattue ?

Un « savant », oui je le suis. Mais, comme d’autres savants avant moi, en Afrique et en dehors de l’Afrique, je pense qu’il est des moments où le savant doit savoir sortir de sa « tour d’ivoire » pour contribuer à l’assainissement des bourbiers et au défrichement de la forêt. Rien ne dit que de ce forum (F.C.C.) sortira nécessairement du beau, du sublime et de l’éternel. Mais, se croiser les bras en vouant aux gémonies et en jetant au feu tous ceux qui, loin de se « salir les mains », entreprennent de défricher la forêt et d’y éclairer les voies de sortie, ce n’est pas mon genre.

La République Démocratique du Congo ploie dans une telle « merde » (désolé, je ne vois pas d’autre mot), qu’il est presque criminel de rester assis chez soi, de se répandre en injures, de squatter les bistrots ou de parader dans les rues en criant des slogans sonores mais vides. A mes yeux, il y a urgence. L’heure est venue de multiplier, au Congo comme en dehors du Congo, ces laboratoires d’où se formeront les germes de ce futur et les fondations de ce « pays plus beau qu’avant » dont nous rêvons, sans aucun effet concret, depuis plus d’un demi-siècle.

Kinshasa, 16-07-2018

Elikya M’BOKOLO


mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 34 commentaires
8709 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 24.07.2018 à 19:15
On aurait bien cru qu'un historien de sa renomme maitrisait aussi les méandres de la politique qui n'est en soi qu'une répétition des saubresauts historiques. L'historien s'est égaré et si le monde menageait un de respect au pays Congo à travers des hommes érudits du type Elikya Mbokolo, ce monde est en ce moment n'en convient pas.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bondekwe @7Q9HYP3   Message  - Publié le 24.07.2018 à 12:38
Dès lors, si un espace de vrais débats et d’échanges sans condition s’ouvre, pourquoi se refuser à y prendre place ? C'est ici exactement qu'il y a probleme, Cher Prof, avec tout mon respect. A la MP, mieux avec cette autorite morale la, il n'y a pas debat. Il y a une seule idee a defendre. Pour preuve, ils enseignent aux jeunes au PPRd qu'en politique il n'y a pas de verite Ils ont agit ainsi tous les 17 ans de regne. Pensez-vous y changer quelque chose ? Ce serait un miracle !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Maty @WS1UJET   Message  - Publié le 24.07.2018 à 00:57
Un imbécile comme Elykia mbokolo comprendra la quintessence de ses erreurs. Un vieux papa vers la fin de sa vie commet de telles bêtises. Zoba ya papa mayele te. Taba.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Maty @WS1UJET   Message  - Publié le 24.07.2018 à 00:49
Prof, tu es vraiment bête !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
A bon entendeur @74PQ24O   Message  - Publié le 23.07.2018 à 19:13
Prof, on sait tous que l'erreur est humaine et tu fais parie du commun des mortels. On comprend que tu viens de commettre une erreur grave et que bientôt ou même très bientôt, tu feras volte face. Mais comment les gens te jugeront? Bon, on dit: "seuls les imbéciles ne changent pas" et comme tu n'es pas imbécile, tu changeras bientôt après avoir entendu les réactions des uns et des autres

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
A bon entendeur @74PQ24O   Message  - Publié le 23.07.2018 à 18:51
Prof, Tu aurais mieux fait de rester en dehors de la politique bien que tu es libre de tout faire. Rester en dehors de la MP, FCC, Opposition, ... je ne sais quoi. Tu as calculé.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 23.07.2018 à 14:38
Tout éminent professeur et savant qu'il se clame être, Elikia Mbokolo fait figure d'un enfant naïf. Il signe au FCC, en ignorant(savant qu'il est) sans savoir à quoi il signe en réalité. Et le voilà courir à gauche et à droite tenter de sauver ses livres qui se consument. Son prochain chèque des droits d'auteurs et ses frais de 'Chair'd'histoire en seront substanciellement affectés.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DEGAULE @FUY6LWD   Message  - Publié le 23.07.2018 à 14:20
La médiocrité gagne même les professeurs que l'on croyait sages et intelligents. NZALA EZA ELOKO MABE? NZOKA POTO EZA SOLUTION TE. KO KAMWA???

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DBB @F3N8FCQ   Message  - Publié le 23.07.2018 à 10:57
Le Congo est un pays democratique où la liberté d'opinion existe et chacun a le droit de donner librement son point de vue et adherer à une opinion qu'il juge accommodante Autrement c'est combattre une dictature pour en créer une autre où tout le monde doit penser de la même manière MÊME Jesus a été critiqué pour être veneré forever Ces alimentaires qui n'ont de travail que la politique et sans poste se retrouvent avec des vestes délavées et incapable même de peindre le siège de leur parti politique ; COURAGE PROF

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Paix de Paix @TJA3Q4Q   Message  - Publié le 23.07.2018 à 08:56
Elikiya Mbokolo est visiblement devenu faible d'esprit. Depuis qu'il a été professeur d'histoire, il voit comment le pouvoir en place croupit les congolais dans la misère, comment peut il se permettre de défendre des bêtises pareilles? Je le regrette. C'est un pauvre qui cherche l'argent

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @8L21GWL   Message  - Publié le 22.07.2018 à 16:35
NB: on dit"parfois il faut se faire bete pour attrapper quelqu'un "; C'est l'idee d'ELIKIA MBOLOKO; Malheureusement les memes strategies ont echoué avec G7, , FCC sont des psychorigides,des inconscients

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis Kongo @VURZXCD   Message  - Publié le 22.07.2018 à 16:13
Le professeur, et tous ceux qui le défendent, doivent se taire et nous éviter les bla bla bla. On ne fait alliance avec le mal. La Kabilie a fait beaucoup de tort à la République Le peuple souffre, c’est juste une poignée de ses compatriotes qui accaparent tout le butin, quelle leçon le professeur veut nous donner. Le pays va mal et très mal. Un savant doit avoir le bon sens, et là c’est vraiment manquer du bon sens. Mbokolo fait alliance avec un groupe d’insensibles, de sans-cœurs pour pérenniser la souffrance des congolais. C’est une illusion, et à la limite être rêveur et mal connaitre le système pour espérer y apporter des changements

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis Kongo @VURZXCD   Message  - Publié le 22.07.2018 à 16:04
Toutes ces gesticulations sont la preuve d’un intellectuel en mal de positionnement Cette plateforme dont Kabila est le chef moral suscite beaucoup d’interrogations. Quand on dirigé le pays pendant plus de 15 ans et dont les résultats sont médiocres, à quoi servira un autre mandat, pour quoi faire ? Il est clairement établi que Kabila a échoué sur tous les plans, adhérer à sa plateforme c’est clairement choisir camp des bourreaux du peuple congolais. Donc, le professeur a fait son choix, et il a fait un mauvais choix. Il aurait dû créer sa plateforme forme pour susciter un nouveau espoir et non adhérer à une pourriture composée des gens sans cœur avec du sang à la main. Le professeur, et tous ceux qui le défendent, doivent se taire et nous éviter les bla bla bla. On ne fait alliance avec le mal. La Kabilie a fait beaucoup de tort à la République

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 22.07.2018 à 15:41
Après 17ans du régime peut-on en faire confiance à KANAMBE Hypolitte Mr Elikia en signant cette charte vous donnez carte blanche à tous les massacres, viols, tortures, les 80fausses communes du Kasai le sang de Michael Sharp et Zaida Catalan les fausses communes de Maluku tueries de Beni les empoisonnement dont le responsable devient votre autorité morale KANAMBE Hypolitte

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Denis @GCU7VZD   Message  - Publié le 22.07.2018 à 02:09
Ses justifications sont pathétiques. Par ailleurs, nous nous posons la question de savoir sa citoyenneté (Certains diront nationalité). Il me semble qu'il soit francais . Pourquoi alors se faufiller dans le cafouillage en plus avec la meme barbe que l'autre

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 21.07.2018 à 21:31
C'est avec larmes aux yeux depuis la province du Lualaba à Kolwezi avons appris ton adhésion à la Fausse Commune du Congo dont l'autorité morale KANAMBE Hypolitte dirige par défi avec un régime le plus sanguinaire que la RDC a connu. Le peuple RDCongolais va s'occuper de tous les médiocres

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 21.07.2018 à 20:40
(suite)pour beaucoup il suffit d'entrée dans un métro de Paris, Bruxelles, pour se croire intellectuel, il suffit d'avoir un appareillage électonique s'enregistrer, s'exprimer sans la moindre argumentation digne de ce nom de ses idées, poster su you tube ,s'achant qu'il n'y aurà aucune rèplique,aucun débat. Dans le monde l'homme idiot reste le meme,uitilise ces instruments modernes pour s'exprimer.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 21.07.2018 à 20:29
Le Blog, le web est l'endroit idèale pour l'imbécile de s'exprimer librement,d'exposer au monde son idiotie, en se cachant derrière des noms, ou pseudonoms,des appelations les plus improbables possible,ainsi il croit cacher son ignorance. le vrai imbècile , ne donne pas des idées, pas meme une argumention a discuter mais il emet sa sentance. L'intellectuel, l'homme de culture s'expose,participe au débat, ne fuit pas. Merci professeur, participer aux dèbats du FCC,en ce moment la bonne intelligentia congolaise est obbligé à s'exposer et c'est cette minorité qui va diriger le pays.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Jolie mukanswanga @86PDKVR   Message  - Publié le 21.07.2018 à 20:18
Oui un chapelle de gros mot pour justifier ton entree dans le front contre le congo(fcc) ,demain tu nous donneras d, autres raisons, monsieur l, historien sache que dans ce front contre le congo on retrouve les mediocres et memes les mobutistes que tu es entrain de parler, les sangs des congolais(kivu,kasai ,beni )on entre sain et on sort souille .tu envies quel minstere monsieur l, historien?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Son of the light @3YBQ3QU   Message  - Publié le 21.07.2018 à 19:59
Bonsoir a tous mais frenchement nos commentairs Monterent Et prouvent quel genre de peuple on est au lieu d etre la du matin jusqu au soir entrain d ecrire des choses qui ne nous font pas avancer et surtout insulter celle ou celui qui est entrain d insulter sur le reseau sociaux montre que tu as un serieux problem d education de base amenes nous ta solution magique au lieu d attendre que l autre exteriorise son idee pour attaquer insulter , evoluons un peu dans nos debates. Thanks

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 21.07.2018 à 19:49
Si on a une équipe de football qui n'a dans son histoire que l'échec, et que l'on y recrute de tas de joueurs nouveaux sans changer le staff technique y compris son coach réputé très mauvais, l'équipe ne produira aucun miracle.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ngolu @ONSEGK8   Message  - Publié le 21.07.2018 à 17:48
L'environnement est tel que mm les indépendants finiront par être avalé par le courant. Il faut savoir dire le mal et cela ns suffit. Si en le disant quelque chose arrivait à changer, ce serait le début de la victoire.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 21.07.2018 à 15:24
L'homme qui se dit 'le savant'n'a jamais fait quelque chose pour le Congo. Lui-même dit avoir donné au Congo ses enfants dont le premier est Senior officer à l'Onu, etc. Il parle un peu comme ce fameux footballeur mondial, célèbre au monde où il gagne et dépense son argent et même potentiellement y épouse une mundele et devient mundeke-ndombe soi-même. Au soir de sa vie, et ayant épuisé son intellect, le voilà qui accourt au pays avec le reliquat d'un savoir et une intelligence périmés.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le sage @SD3Y66Q   Message  - Publié le 21.07.2018 à 15:16
Contrairement à tes allégations en signant tu as adhéré formellement au FCC et tu es comptable de tous les dommages que ce FCC et ton autorité morale kazembere vont infliger à la république. Combattants de Bruxelles et de Paris, mobilisez-vous comme un seul homme pour mutakaliser et corriger ce vieillard qui a perdu toute lucidité. Que vive l'opération mutakalisation d'Elikia Mbokolo.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le sage @SD3Y66Q   Message  - Publié le 21.07.2018 à 15:07
Désolé Elikia pour ta naïveté. En signant la charte du FCC tu devrais être conscient que tu jures fidélité et loyauté à un individu qui se prévaut d'en être l'autorité morale. Ne pas le savoir c'est faire preuve d'une naïveté excessive. Bien plus le FCC n'est pas un espace de dialogue pour sauver le Congo comme tu le prétends c'est plutôt une plateforme électorale dont le but est de faire triompher son candidat qui ne fait guère de mystère kanambe kazembere hypolité. C'est aussi naïf de ne pas le savoir. La signature est le signe qui certifie formellement nos engagements. Contrairement à tes allégations en signant tu as adhéré formellement au FCC et tu es comptable de tous les dommages que ce FCC va infliger à la république.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @H4FMJAP   Message  - Publié le 21.07.2018 à 14:46
Médiocre professeur,heureusement que tu n'as fait que l'histoire comme étude,tu oublié qu'en apposant ta signature sur ce machin de FCC c'est une main d'association que tu as donné a l'envahisseur rwandais kanambe crachant sur nos morts que ce criminel a tué depuis 1995 avec afdl sous couvert de honte et d'opprobre monsieur.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Abdoul @3LK5AB4   Message  - Publié le 21.07.2018 à 13:53
vs pouvez tt dire mais à l'heure actuelle, ce n'est le moment d jouer aux mauvaises augures. si vs vouliez apporter d solution pourquoi na pas aller ds l'opposition ou en société civile. Pensez vs c clic d MP ont besoin d conseils, si déjà kabila l'a dit ils n'ont pas besoin d donner d leçon. ne ns distrait pas.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
YAMAMOTO @BPZ8HE4   Message  - Publié le 21.07.2018 à 13:47
Espérant MBOKOLO dit les « personnalités indépendantes » dont j’étais . Oui tu étais , te ne l'es plus car tu as choisi le camps de la kabilie qui viole ouvertement la constitution de la RDCONGO. Tu regretteras un jour ton geste ,et comme tu es historien , l'histoire te jugera

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Eddy @BFU8IN1   Message  - Publié le 21.07.2018 à 13:39
Chers congolais faisions très attention avec le virus JKK, comment est-il parvenu à infecter ce fils de grande taille internationale à adhérer dans cette Foire de Connards Congolais(FCC)? De toute les façons, nous comptons sur Isidore D. autre grand historien.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
bob @65TAKTN   Message  - Publié le 21.07.2018 à 13:31
Tu viens de ternir ton image devant les congolais, une autre personne oui mais pas toi, tu étais parmi ceux dont les congolais comptaient mais là tu viens de tout gâcher tout, regarde toi, avoir comme autorité morale kabila c'est honteux, je suis désolé.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 21.07.2018 à 13:14
Elikia M'Bokolo, tu es COLLABO ya Kabila bientot tokosala operation to yebi naku nayo. Okomona

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 21.07.2018 à 13:11
FCC: Elikia M'Bokolo salela age. Eloki nini okotikela bana yo et tes grands enfants. Kabila abomi mboka cela plus de 20 ans. Ba nzela ezali te, misala ezali te chommages plus de 150%. Ba etudiants bazali bien former te. Ba hopitaux ba kisi ezalaka te. Ba fonctionaires ya l'etat ba futamaka te. Pasi na pasi. Peuple congolais ne se retouve pas, souffrance, pasi mikolo nionso. Ba Jeunes misala eza te ba koma ba KULUNA na ba SHEGUE'S. Le peuple Congolais ne veut plus Joseph Kaboila a la tete du pays. Joseph Kabila eloko nini esilaka te. Nous avons besoin de choisir un nouveau president pour le changement et le developpent du pays. Elikia M'Bokolo, tu es COLLABO bientot tokosala operation toyebi ndaku nayo Okomona

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Message de condoléances du Président de la République au peuple ne Kongo à l’occasion du décès du gouverneur Jacques Mbadu
left
Article précédent Le sénateur Mokonda Bonza « profondément déçu » par le discours du chef de l’Etat

Les plus commentés

Politique Les graves accusations du cardinal Ambongo contre le gouvernement congolais !

20.04.2024, 28 commentaires

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 16 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 15 commentaires

Société Détournement de 100 millions $ : Kamerhe, Rubota, Amadou Diaby, Bachielly, Nicolas Kazadi et Saleh, complices de Kasenga[Confidences]

19.04.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance