mediacongo.net - Actualités - Kasumbalesa: Katumbi tente de nouveau de rentrer en RDC 


Retour Politique

Kasumbalesa: Katumbi tente de nouveau de rentrer en RDC

Kasumbalesa: Katumbi tente de nouveau de rentrer en RDC 2018-08-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/01-05/Katumbi_Moise_arrivant_DGM_Kasumbalesa.JPG -

Moise Katumbi est revenu ce samedi 04 août à Kasumbalesa pour tenter une nouvelle fois de rentrer en RDC ! (© DR/Capture d'écran Twitter)

L'opposant congolais en exil Moïse Katumbi a annoncé son intention d'essayer à nouveau samedi d'entrer par la Zambie en République démocratique du Congo où les autorités ont fermé la veille la frontière à son retour, ont indiqué ses partisans politiques.

Les partisans de M. Katumbi ont annoncé leur intention de se diriger vers la ville frontalière de Kasumbalesa pour accueillir leur leader, qui veut rentrer en RDC pour déposer sa candidature à la présidentielle avant la date-butoir du 8 août.

Vendredi, M. Katumbi, adversaire du président Kabila menacé d'arrestation s'il rentre en RDC, a affirmé s'être présenté au poste frontière congolais qu'il a trouvé fermé.

Barrière de police au poste frontalier de Kasumbalesa

Une foule de plusieurs centaines de partisans l'a accueilli des deux côtés de la frontière. La presse avait tenté de rejoindre Kasumbalesa mais s'est heurtée à un barrage à la sortie de Lubumbashi distante de 80 km.

"Moïse Katumbi a le droit de revenir dans son pays. L'empêcher lui et sa délégation de revenir pacifiquement dans leur pays est une violation flagrante de leurs droits humains garantis dans la Constitution de la RDC", a écrit dans un communiqué la branche d'Afrique de l'Est d'Amnesty International.

Son avocat parisien Eric Dupond-Moretti a annoncé vendredi son intention de saisir "le comité des droits de l'homme des Nations unies pour constater cette nouvelle violation des droits fondamentaux de Moïse Katumbi et cette violation du processus démocratique".

Un collectif d'associations congolaises a également dénoncé "la fermeture du poste frontalier de Kasumbalesa dans le seul but d'empêcher M. Moïse Katumbi de rentrer dans son pays". 

Frontière qui, selon des proches de Moïse Katumbi, demeure encore et toujours fermée au moment d'écrire ces lignes, et se plaignent du refus des autorités de Kinshasa de le laisser franchir la frontière pour rentrer dans son pays. En attendant la réponse définitive, l’ancien Gouverneur de l’ex-Grand Katanga patiente dans une salle d’attente de la DGM.  

Ce collectif souligne le préjudice économique de la fermeture de la frontière Zambie/RDC par laquelle transitent des camions transportant les minerais vers les ports d'Afrique du Sud ou de Tanzanie.

Ex-proche du président Kabila passé en 2015 à l'opposition, M. Katumbi a quitté la RDC en mai 2016 pour des raisons médicales en plein démêlés judiciaires.

Il a été condamné en son absence à trois ans de prison dans une affaire immobilière dont il conteste tout fondement. Il est également poursuivi dans une affaire de recrutement de mercenaires, renvoyée au 10 octobre par la Cour suprême.


AFP / MCP, via mediacongo.net
8393 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

MOKAT MON PRÉSIDENT | 5R2KFP9 - posté le 05.08.2018 à 01:13

Kiekiekiekie... k'on organise des marchés alor juste pour k klk1rentre chez lui? Ooooh Congo, je ne sais plus quoi, j'étais déçu de ce pays,maintenant ca commence vraiment à m'degouter....

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
un observateur indépendant | 1G4CX7Y - posté le 04.08.2018 à 23:05

Les situations où un Etat empêche ses ressortissants de quitter le pays sont malheureusement assez courantes. En revanche, celles où un ressortissant est empêché par l’Etat d’y entrer sont plus singulières : dans l’Histoire, des Etats ont pu frapper d’exil, de bannissement, voire de déportation, certains de leurs concitoyens avec interdiction de retour. Aujourd’hui, l’appareil d’Etat de la RD Congo est en train de totalement se ridiculiser à la face du monde, en arguant de raisons plus saugrenues les unes que les autres pour empêcher un congolais de rentrer dans son pays ! La vraie raison que nul n’ignore et qui provoque, ces jours-ci, une véritable panique au...

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 04.08.2018 à 23:05

VRAIMENT LÀ! JE NE SAIS PAS SI LA RDC A DÉJÀ VÉCU PIRE QUE ÇA MÊME DEPUIS 1960 EN PASSANT PAR LA DICTATURE DE MOBUTU! LÀ C'EST VRAIMENT TROP! NOUS NOUS RIDICULISONS DEVANT L'HUMANITÉ TOUT ENTIÈRE et ceux qui sont à la mannette aujourd'hui en RDC montrent que c'est VRAIMENT EUX QUI SONT VENUS OCCUPÉS LA RDC ET RÉDUIRE CES DIGNES FILS À L'EXCLAVAGISME! Ouvrons les yeux et vous REMARQUEREZ QUE COMME AU MOYEN-AGE, IL Y A roi(le faux) qui soumet les fils de la RDC en leur disant QU'ILS SONT DES ROITELETS! EN TOUT CAS; si c'est notre ULTIME PURIFICATION POUR UNE RDC VRAIMENT LIBRE, il faut que cela ne dure pas deux jours de plus! LA LIBÉRTÉ S'ARRACHE CHER(ES)SOEURS ET FRÈRES!...

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 04.08.2018 à 21:26

On devait se satisfaire de la machine à tricher ces élections mais là on y va avec force pour empêcher des candidats à revenir dans cet enfer des élections.

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord KABENGWA | DLI4Q6R - posté le 04.08.2018 à 19:25

Mon Dieu qu'avons nous fait pour être ridiculiser et rabaisser de la sorte par ce régime. Où a-t-on vu ou lu qu'un nationaux est interdit de retourner dans son pays ? Où a-t-on vu ou lu qu'a cause d'un seul individu, toute une frontière Nationale soit fermée, de surcroît pour un soit-disant fugitif. Où a-t-on vu ou lu pour une seule personne, opposant ou traite soit-elle, l'on invalide les passeports de tout le monde ? C du jamais vu. Même un médiocre ne ferait pas ça. Il s'agit d'un régime des médiocres adjoints du voyoutisme. Stp, faisons tout pour se débarrasser de c régime. Advienne que pourra.

Non 2
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Katumbi rentre sous le signe de la réconciliation (Chérubin Okende)

Politique ..,

Le jet de Moïse Katumbi autorisé à atterrir à Lubumbashi

Provinces ..,

Après Katumbi et Bemba, voici venir le tour d’Antipas Mbusa Nyamwisi

Politique ..,

Affaire de recrutement des mercenaires: Daryl Lewis peut poursuivre Kalev Mutond et Thambwe...

Société ..,