mediacongo.net - Actualités - Présidentielle : et si le véritable dauphin de Joseph Kabila se tapissait toujours dans l’ombre ?



Retour Politique

Présidentielle : et si le véritable dauphin de Joseph Kabila se tapissait toujours dans l’ombre ?

Présidentielle : et si le véritable dauphin de Joseph Kabila se tapissait toujours dans l’ombre ? 2018-08-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/13-19/kabila-katumbi-allies.jpeg -

La désignation du dauphin de Joseph Kabila, parmi ses multiples lieutenants, a fait couler beaucoup d’encre et de salive ! Après qu’il s'est séparé de Moïse Katumbi le plus favori de ses fidèles, Joseph Kabila a surpris tout le monde, en désignant Emmanuel Ramazani Shadary pour porter le brassard du Front Commun pour le Congo (FCC), sa nouvelle plateforme. Ce choix découlant de l’improbité souvent reprochée à la politique de Joseph Kabila semble renforcer la thèse selon laquelle, le président Joseph Kabila aurait positionné son véritable dauphin dans le camp adverse afin de lui gratiner tout acharnement naissant de l’unité de l’opposition.

Alors que s’approchait à grand pas la fatidique année 2016, le camp présidentiel se dissociant de plusieurs de ses cadors, dont les plus confidents collaborateurs de Joseph Kabila. Cette vague, prétextant la non-organisation des élections à la date constitutionnellement établie, fut conduite par les véritables et principaux gardiens de la philosophie de gestion de l’homme de Kingakati.

Moïse Katumbi, depuis en exil, n’avait jamais cessé de figure d’hyper favori à la succession au trône de Joseph. Dès lors qu’il a migré vers l’opposition, le natif de Kashobwe ne s’est pas empêché de caresser la voie de l’exil, après un rien de contact avec quelques gouttes de la marmite terreur qu’on est censé endurer quand on est opposant dans un pays où les droits de l’homme ne sont respectés que dans les chartes internationales et d’autres livres de lois.

La politique n’étant pas de l’apanage des nerfs fragiles, d’aucuns ne se sont pas empêchés de croire à la radicalisation de Moïse, oubliant la profondeur du lien qui l’unit à son mentor, et père spirituel Joseph Kabila. Cependant, les signes qui ne trompent pas font état d’acharnement accru du gouvernement congolais à l’égard de l’ancien gouverneur du Katanga. Cette attitude cache pourtant une sacrée campagne de propulsion avec, à l’initiative, la machine kabiliste.

Les procès fantaisistes, ayant collé à la peau de Katumbi, n’ont-ils pas servi à susciter un sentiment de sympathie dans les cœurs des citoyens congolais qui trouvaient en cela une crise de fair-play ! « Tel Mobutu avait créé Tshisekedi, ainsi Kabila est en train de créer Katumbi », s’exclama un jour Kudura Kasongo, alors que le ministre Thambwe Mwamba menaçait le Chairman, le mettant en garde contre tout retour au pays.

Le pèlerinage du frère à Raphaël Katebe au Rwanda, à l’occasion de la conférence organisée par le milliardaire Mo Ibrahim, vint renforcer les soupçons qui planaient sur la rupture entre Katumbi et Kabila. Pour nombreux congolais, le pouvoir de Kinshasa a toujours entretenu des fines relations avec Kigali. Chose qui n’est pas à prouver compte tenu de la précarité de la situation socio-économique de la population congolaise, alors que le pays de mille collines garnit son économie grâce aux ressources congolaises.

Son séjour aux côtés de l’homme le mal aimé du peuple congolais, Paul Kagame, n’a donc constitué qu’une forme d’allégeance au même pouvoir de Kigali dont la connivence avec Kinshasa a toujours fait grincer les dents.

« S’il retourne au pays, il devra d’abord faire face à son juge naturel », ont toujours prévenu les membres du gouvernement congolais, une fois appelés à s’exprimer au sujet du retour de Moïse Katumbi Chapwe. Chose qui du reste ressort d’un sacré folklore.

Dernièrement à Kasumbalesa pour tenter de rejoindre le pays, histoire de déposer sa candidature à la présidence, Moïse n’a pas été permis de traverser la frontière congolo-zambienne ! « Acharnement », clamera monsieur Katumbi. Cependant cette tactique, digne d’une malice de haute facture, ne crée-t-elle pas une contradiction ?

En effet, quand un homme recherché par la justice se pointe à l’entrée du pays, la police n’a aucun intérêt à lui interdire cette bonne fois l’amenant à se rendre ! Palier franchi avec succès, car l’ancien tout-puissant gouverneur a pu jauger sa côte de popularité dans le Katanga, ponctuée par une note pas du tout décevante.

Katumbi n’aurait donc pas l’amabilité de déposer son dossier à la Ceni ; pas suite à des irrégularités dues à la multitude de nationalités, moins encore au dossier d’abus de confiance, mais pour avoir été empêché de fouler le sol Congolais. Ce parfait stratagème ne passera guère sans impact sur le sort du multimillionnaire. Il a sans doute engrangé quelques points auprès des anti-Kabila, qui ne jurent qu’au départ de leur ennemi, cela quel que soit le moyen.

L'émergence du vrai dauphin le moment venu ?

Maintenant que la pression a décru sur les épaules du Raïs, le tour semble joué ! Pro et Anti-Kabila sont tous satisfaits que le président en exercice ait dévoilé son successeur ! Nul ne semble se figurer cependant que cette mesure, teintée de bonne foi, est précurseur d’une autre mesure plus conciliante encore, que sera la décrispation de l’espace politique. Du coup, les prisonniers stratégiques devront sortir de leurs cellules, les exilés politiques seront de retour, avec cessation de toute poursuite.

Afin d’être complet dans son processus de repentance, le régime de Kabila rouvrira une brèche afin que les rescapés de l’acharnement déposent leurs candidature. Ainsi, le véritable dauphin pourra postuler, mais en guise de loup revêtant la peau de brebis.

Pour un petit rappel, à son départ, Katumbi s’était accompagné d’un arsenal considérable émanant de la haute structure du régime de Kabila. Il s’agit, entre autre, de Pierre Lumbi Okongo, l’ancien conseiller spécial du président, en charge de la sécurité. Ce natif de Kabambare, fut longtemps considéré comme une véritable plaque-tournante de la machine répressive de la Kabilie, avant de changer le fusil d’épaule et intégrer miraculeusement l’opposition, où la mission principale semble de parrainer le chairman Moïse, dans la conquête de la magistrature suprême comme ce fut le cas avec Joseph.

Ironie du sort, le dauphin, officiellement plébiscité par le Raïs, est bel et bien un natif du même terroir [Kabambare]. L’approche géopolitique ne révèle-t-elle pas que le quota s’octroie en fonction de la valeur des acteurs originaires de tel ou tel autre recoin ? Simple coïncidence, clameront les éminents optimistes, qui peignent la bonne volonté du chef de l’Etat tous azimuts.

Emmanuel Shadary ne vaudra donc pas plus qu’une béquille sur laquelle devra s’appuyer la paire Katumbi-Lumbi, afin de briguer la présidence paisiblement.

En effet, Kabila n’offrira jamais de cadeau à ses adversaires. Emmanuel Shadary, qui ne représente qu’un petit agneau dans un enclos des gros félins que sont les gros monuments de l’opposition, n’est pas digne de bomber le thorax dans tel genre de challenge.

La nomination d'un poids plume pour affronter des poids lourds, ne serait-ce pas cerise sur le gâteau pour l’opposition, alors que la famille du chef de l'Etat regorge également des poids lourds capables de faire face aux grandes hostilités ? Il fallait donc choisir un faible qui ne fait pas de consensus afin de ne pas gêner l'émergence du vrai dauphin le moment venu.

Kabila n’a que parfaitement joué sa carte en cachant, derrière le dos de ses protagonistes, son meilleur élément, que seuls les plus avertis ont su identifier pourtant.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
15209 suivent la conversation
22 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Vclub | ISONVXQ - posté le 11.11.2018 à 12:50

Kabila peut tout faire mais il ne saura plus tromper les congolais!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rodolphe AHUKA | DVUUKV8 - posté le 23.08.2018 à 09:42

areter avec des analyses bidon, que voulez vous d'autre? designer un dauphin? kabila l'a fait, par moment vous etes pitoyables vous les redacteurs des articles.

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDO | K7EIJDB - posté le 22.08.2018 à 14:22

Quand Moi BOZINDO, je vous parlais personne n'a réfléchi avec son petit cerveau, c'est toujours ce même média qui plébiscitait Katumbi, alors vous recevez vous informations avec un grand retard? L'APARECO vous avait dit de KAMERHE qui est en vacance politique à l'opposition vous n'avez jamais cru, j'avais parlé du cas Katumbi, lisez mes commentaires dans les anciens articles. L'opposition somnole, elle est déjà envahie parce qu'elle est pauvre malheureusement que Dieu seul nous assiste. Mediacongo fait des recherches d'info.

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Théoneste KIGIRA | XJKABU1 - posté le 22.08.2018 à 11:54

Belle analyse. L'article s'inspire très bien des stratégies de N. Machiavel. Les accointances de NKC avec le vrai Patron de la sous région, PK, sans oublier les liens familiaux de Carine, son épouse. En politique tout est possible. Wait and see!Congolais, ouvre tes yeux...

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | Z5AJPTK - posté le 17.08.2018 à 19:17

Cet article ne peut être inspiré que par drs officines occultes des médiocres qui sont au pouvoir en R.D.C.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MR WILONDJA le patriote | SL4UE6P - posté le 14.08.2018 à 14:23

c'est du n'importe quoi ça.viens au katanga est tu comprendra que c'est pas une blague cette rivalité entre MOKAT et JKK.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.08.2018 à 22:35

Une sèrie des balgues, et des conneries. Kabila n'est pas Mobutu, Katumbi n'est pas Tsisekedi. Il faut possèder un petit cerveau pour y croire meme l'écrire.

Non 8
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sergeo | M4MG2GT - posté le 13.08.2018 à 18:16

je pense que c'est la pure verité. Malheuresement le peuple congolais a toujours été duper,Un type qui a longtemps justifier les actions du pouvoir pendant tout les deux mandat et qui disait jusqu'a fin mandant en 2016 que le RAIS etait son pere et que c'etait selon lui le meilleur president du Congo. Fin 2016 il devient opposant premier a declarer qu'il est candidat et devient une grande figure de l'opposition autour de lui les meme personnes qui ont reigner 10 ans avec Kabila et qui louaient et chanter kabila en defiant l'opposition en 2011 sur toute les chaines. PENDANT 10 ANS ILS ONT CONTRIBUE A LA DESTRUCTION DE LA RDC, AUJOURD'HUI LES CONGOLAIS IGNORANT LES APPELENT DES...

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sergeo | M4MG2GT - posté le 13.08.2018 à 18:01

je pense que c'est la pure verité

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 13.08.2018 à 15:05

C qui est sûre, Nous nous accordons sur un point:nous ne croyons tous pas à cet article... Il a des fausses informations. Toutefois si Katumbi rentrait pour postuler, Nous ou moi personnellement je relirai cet article. Pour l'instant,g le considère simple distraction. Cap vers les élections. Toutefois G voterai Shadari que Katumbi rentre ou pas.

Non 12
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 13.08.2018 à 14:29

Du n'importe quoi Journaliste médiocre: as-tu pris le temps d'investiguer ou des rumeurs folles. KANAMBE Hypolitte et KATUMBI se sont séparés depuis l'assassinat de Katumba Mwanke par les envoyés de KANAMBE dont: Matata Marcelin Chishambo... Ils étaient dans le trafic de l'uranium tous 3: KANAMBE Hypolitte, Katumba Mwanke et Moïse KATUMBI

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
florent | DWIUQ7Z - posté le 13.08.2018 à 14:23

article bidon et médiocre

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 13.08.2018 à 13:42

À L'EST DU CONGO RIEN DE BON ET C'EST UN PASSOIR POUR CEUX QUI S'Y INFILTRENT.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 13.08.2018 à 13:36

Le contenu de cet article est tout simplement ridicule.

Non 8
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 13.08.2018 à 13:24

Article d'un ignorant reposant sur des reveries, des delires, de fausses croyances que l'auteur prend pour due vrai, due reel. N'y accordez aucun credit SVP. Lumbi est un "mukusu" due maniema et pas un ressortissant de kabambare, territoire occupe par les "bangubangu". Tous ses delires sur MOKAT sont aussi faux et proviennent de son imaginaire.

Non 5
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eddy | BFU8IN1 - posté le 13.08.2018 à 13:22

Ne nous embrouillé pas avec vos infos banales pour nous démoraliser nous voulons voir Katumbi à la tête de ce pays car il est de notre camps(opposition) il n'est pas à comparé aux bifaces indisciplinés tels que Muzito,Kizenga etc. D'ailleurs s'il rentrait au pays il est mieux placé pour remporter l'UNIQUE choix de l'opposition.

Non 8
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote B. | RM6X4SU - posté le 13.08.2018 à 13:21

Un article insipide...Je n'y comprend rien,

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 13.08.2018 à 13:07

Je n'adhère aux analyses de cet article car je pense elles sont fondées sur rien sinon les suppositions. Fouiller les info avant de diffuser.

Non 3
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ILMA | 2XLMQTX - posté le 13.08.2018 à 13:00

Cet article est tendancieux, laissez Katumbi revenir au pays présenter sa candidarure, Katumbi ne doit pas continuer à faire le martyre svp.

Non 5
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eyovidie | S4RLC4P - posté le 13.08.2018 à 12:40

Katumbi n'a mm pas une carte d'électeur,pourquoi il vous fait si peur ?On vous présente le dauphin et vous continuez à rechercher des mboto,on ira jusqu'où..........

Non 6
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Me Alain Lumony | K65MHWD - posté le 13.08.2018 à 11:44

Durant son mandat de gouverneur au Katanga, nous n’avons entendu parler d’aucun procès contre un détourneur de deniers publics au Katanga, ou contre un spoliateur des richesses de la province ! Etre opposant n’a un sens utile à la nation que si l’on s’oppose au mal, et que cela est visible dans les actes passés et présents.

Non 2
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Me Alain Lumony | K65MHWD - posté le 13.08.2018 à 11:43

Ce qui est sûr, à juger la chose avec toute lucidité, c’est que Monsieur Katumbi assume une grande partie du bilan de la gestion du régime du Président Kabila… En 2006 et 2011, il a soutenu la campagne électorale du Président Kabila, de 2007 à fin 2015, il est gouverneur du Katanga ; il démissionne de ce poste le 29 septembre 2015, en dénonçant le non-respect de la constitution par le gouvernement, et des « dérives inacceptables du régime», mais il n’a jamais dénoncé les maux principaux qui sont à l’origine de la misère des congolais depuis le régime Mobutu : le détournement des deniers publics et l’enrichissement illicite des dirigeants. Durant son mandat...

Non 5
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Le renseignement américain prévient que la Russie travaille pour faire réélire Trump

Monde ..,

Campagne présidentielle aux USA: Michael Bloomberg, le milliardaire attaqué par les autres...

Monde ..,

Présidentielle au Togo: qui sont les candidats ?

Afrique ..,

Présidentielle au Burkina Faso : l'ex-premier ministre Zida sollicité par son parti pour être...

Afrique ..,