mediacongo.net - Actualités - Financement des élections : le niveau de décaissement de fonds inquiète l’ODEP



Retour Politique

Financement des élections : le niveau de décaissement de fonds inquiète l’ODEP

Financement des élections : le niveau de décaissement de fonds inquiète l’ODEP 2018-08-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/06-12/ceni_liste_candidats_pres_18_01214.jpg Kinshasa-

Vue de la liste de candidats à l'élection présidentielle

Au 30 juin 2018, les états de suivi budgétaires publiés par la Direction de préparation et du suivi budgétaire du ministère du Budget indiquent que le gouvernement a déjà décaissé 172.741.488.622 CDF, équivalent de 463.218.264,03 dollars américains sur un total de 840.000.000.000 CDF prévus, soit 20,56 %. C’est ce que révèle une publication faite par l’Observatoire de la dépense publique (ODEP).

Au cours d’une séance d’expression populaire organisée le mardi 14 août dans la commune de Lemba (Kinshasa), le chargé de programmes de l’Odep, Jacques Katchelewa, a manifesté des inquiétudes en rapport avec le niveau de décaissement des fonds alloués au processus électoral en RDC. « Avec ce niveau de décaissement, arriverons-nous à organiser des meilleures élections au 23 décembre 2018 ? », s’est-il interrogé.

En organisant les tribunes d’expression populaire, l’ODEP veut amener les parlementaires à communiquer avec la population sur le niveau d’exécution du budget 2018 du pouvoir central en général et le niveau de décaissement de crédits alloués aux opérations électorales au 30 juin 2018 par le gouvernement.

A terme, il faut que la population connaisse le niveau d’exécution du budget 2018 au 30 juin 2018, le niveau de décaissement des crédits alloués aux opérations électorales au 30 juin 2018 et autres.

La population formule des recommandations à adresser au parlement, au gouvernement et aux organes de contrôle de l’Etat.

Face à une centaine de jeunes, le député Patrick Muyaya, invité pour cette circonstance, a eu à fournir des chiffres différents de ceux fournis par l’Odep en rapport avec le financement des élections.

A en croire l’élu de Funa (Kinshasa), le gouvernement a déjà décaissé 274 milliards de francs congolais au 30 juillet 2018, équivalent de 203 millions USD en faveur de la centrale électorale. La moitié ou presque des fonds dont la Ceni a besoin pour couvrir tout le processus électoral.

Pour l’élu de la Funa, l’on est encore dans le bon, étant donné que 50 % des fonds sont déjà disponibles.
« Entre le 30 juin 2018, date à laquelle l’Odep a consulté la publication du ministère du Budget et le 30 juillet, date du dernier décaissement en faveur de la Ceni, les choses ont évolué. Ce qui fait que les chiffres fournis par l’Odep et les nôtres ne soient pas en harmonie. C’est juste une question d’actualisation des chiffres », a reconnu le député Patrick Muyaya.

Il faut noter qu’à la suite de la promulgation de la loi électorale adoptée en janvier 2015 et de la publication du calendrier électoral en février 2015, le budget prévisionnel des opérations électorales était évalué à USD 1.147.512.093 pour la période 2014-2016.

Ce budget, rappelons-le, couvrait l’option d’organiser, de manière simultanée en 2015, les élections provinciales, municipales et locales d’une part et d’autre part, d’envisager une mise à jour partielle du fichier électoral en vue des élections présidentielle et législatives nationales en 2016.

Suite à l’évolution du contexte politique, la Ceni a eu à aménager les composantes du budget de ses opérations. Compte tenu des options politiques levées, la Ceni a eu à présenter en première instance un budget prévisionnel pluriannuel 2016-2018 évalué à USD 1.879.262.018.

La prise en compte d’une nouvelle technologie de transmission des données à distance qui réduit drastiquement le nombre de sites de transmissions des données (passant de 7.169 sites à 266) ainsi que l’intervention effective des partenaires étrangers du gouvernement dans le déploiement des matériels électoraux a permis de ramener le budget à USD 1.332.621.710.
« Pour la période de mai 2016 à décembre 2017, la Ceni a utilisé le montant évalué à 400.821.568,80 USD aux activités de révision du fichier électoral. La loi de finances 2018 prévoit, pour les scrutins directs à une séquence présidentielle, législative nationale et provinciale du 23 décembre 2018, le montant de 912.536.000.000 CDF soit 503.218.264,03 USD dont 840.000.000.000 CDF soit 40.000.000 USD de ressources externes », indique l’ODEP.


MCP
3095 suivent la conversation
12 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kimamba/Kalenge | 56FXTSS - posté le 15.08.2018 à 16:02

Il faut multiplier la vigilance, Naanga et son équipe un jour pourront fuir avec tout l'argent qu'ils ne dépensent pas. ça se faire déjà en province avec ceux chargés d'aller payer les enseignants. Prévenu.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 15.08.2018 à 14:23

DISTRACTION

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eyovidie | S4RLC4P - posté le 15.08.2018 à 11:36

De tous ces chiffres contradictoires,que dit finalement la CENI lle-même?Un silence suspect qui nous fait penser au fameux recensement qui devait précéder l'élection afin de tout justifier.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anomyme | QLWXBBK - posté le 15.08.2018 à 11:26

Comment s'attendre à ce qu'il ait des élections au 23/12/2018 quant les décaissements des fonds pour l'organisation de celles-ci par la CENI posent problème au niveau des dépenses publiques de l'Etat?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MR WILONDJA le patriote | SL4UE6P - posté le 15.08.2018 à 11:11

le gouvernement pille son propre peuple, les députes et sénateurs ferment les yeux comme on dis une bouche qui mange ne parle pas et la CENI de NANGA ,KANTITIMA se remplissent des poches en complicités avec des ministres opportunistes .c'est un coup d’État contre son propre gouvernement et le peuple en souffrance qui n'y peut rien.....

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MR WILONDJA le patriote | SL4UE6P - posté le 15.08.2018 à 11:02

(suite ... avec le taux de 1650fc ou 1600 vos calculs la ne rhument avec rien du tout...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MR WILONDJA le patriote | SL4UE6P - posté le 15.08.2018 à 10:56

172.741.488.622 Fc est l’Équivalent a 463.128.264.03 en dollars? Mr faite bien vos calcule.et même 840.000.000.000fc n'est pas l’Équivalent de 463128264.03 en dollars. faut bien vérifier un article avant de le balancer.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kibalabubi | 6N9ZMVN - posté le 15.08.2018 à 10:54

Bande des satanistes !!!

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 15.08.2018 à 10:52

Bientot la fin de ce cauchemar, la nuit a quand meme duree. Si nous nous aimons nous devons radier tous ces mediocres politichiens ventriotes de la scene politique pour le bien etre de notre pays et surtout de nos enfants. Il n y a que des malhonnetes partout et sans suivi, impunite', tout le monde vol, suivons le guide.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 15.08.2018 à 10:41

Nangaa vaque comme un aveugle et fou sans lendemain...il va fuir celui la...

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa