mediacongo.net - Actualités - Ebola a franchi les lignes rebelles dans l'est du pays, selon l'OMS



Retour Provinces

Ebola a franchi les lignes rebelles dans l'est du pays, selon l'OMS

Ebola a franchi les lignes rebelles dans l'est du pays, selon l'OMS 2018-08-24
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/20-26/peter_salama_18_00002.jpeg -

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui sévit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a franchi les lignes rebelles, un scénario que tous "redoutaient", a annoncé ce vendredi 24 août 2018 l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un cas confirmé et un cas présumé ont été recensés dans la ville d'Oicha, située dans le nord de la province du Nord-Kivu, a déclaré le directeur général adjoint de l'OMS, en charge des réponses d'urgence, Peter Salama, lors d'une conférence de presse à Genève.

Oicha n'est pas contrôlée par les rebelles mais le territoire qui entoure la ville est sous l'emprise des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), responsables présumés du massacre de plusieurs centaines de civils depuis 2014.

"Pour la première fois, nous avons un cas confirmé (...) dans une zone de grande insécurité", a souligné M. Salama.

"C'était vraiment le problème que l'on anticipait et que l'on redoutait en même temps", a-t-il dit.

La dixième épidémie de fièvre hémorragique Ebola sur le sol congolais a été déclarée le 1er août à Mangina, dans la province du Nord-Kivu, faisant jusqu'à présent 63 morts (sur 103 cas confirmés ou probables), selon le responsable de l'OMS.

Une vaccination ciblée est utilisée comme lors de la dernière épidémie qui a touché la province de l'Équateur, dans le nord-ouest de la RDC, et dont la fin a été annoncée le 24 juillet (33 morts sur 54 cas au total).

Les cas d'Oicha vont compliquer la lutte contre l'épidémie, obligeant les personnels sanitaires et humanitaires à travailler "dans un environnement très complexe", a relevé M. Salama, expliquant que les équipes onusiennes ne peuvent se déplacer à Oicha qu'avec une escorte armée.

Selon le haut responsable onusien, un grand nombre de civils ont été tués lors de troubles dans les environs d'Oicha et des travailleurs humanitaires, des prêtres et des employés du gouvernement sont actuellement retenus en otage par les rebelles.

"Nous sommes à un moment charnière" dans la lutte contre l'épidémie, a-t-il conclu. "Nous sommes vraiment à la croisée des chemins".


AFP / VOA / MCP, via mediacongo.net
3318 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

askots | AJTBIE6 - posté le 29.08.2018 à 01:26

Exporter cette maladie en Ouganda et au Rwanda car ces deux pays avaient en son temps utilisé le sida comme arme de guerre en RDC.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 25.08.2018 à 10:27

amener nous le souche ebola pour jeter sur shadari et kabila qui tu le gens plus que ce virus. ça va nous aider à nous embarrasser d'eux pour du bon.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 25.08.2018 à 10:24

vacciner a ces rebelles des toxines pour les éliminer calmement. Ouganda ne dispose pas du traitement d'Ebola.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 25.08.2018 à 10:21

que se rebelle rentre maintenant en ouganda chez eux comme ca ils vont y deposé ce virus eux aussi mouront comme ce victime. EBOLA n'epargne persone. aux personne soignat, voici une tres bonne ocasion pour en finir avec ces rebelles.ils iront jamais en ouganda pour etre v

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 25.08.2018 à 02:25

Il serait très problable que le FCC ait utilisé les souches du virus pour contaminer la population de Beni et distraire l'opinion nationale et internationale. Ils sont telmement sadiques et prêts a tout pour concerver le pouvoir. Mais si Dieu le veut les rebelles faux rebelles du FCC seront ateint du même virus et exterminer dans la forêt. C'est ma vision.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Alerter le peuple | XCK1636 - posté le 24.08.2018 à 19:36

Ok, les rebelles vont aussi se voir massacres par cette redoutable epidemie a virus ebola. Ils vont peut etre fuir pour l'eviter et le peuple pourra vivre en paix.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
19 décembre | H51BANB - posté le 24.08.2018 à 17:30

est-ce pour imposer la paix que Dieu inflige à ses massacreurs d'innocents et autres qui tirent les ficelles pour mettre fin à cette insécurité à l'Est de la république?

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 24.08.2018 à 17:15

La médiocrité en tout, pour tout, partout et en tout temps.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Haut-Katanga: $300 millions pour financer la construction du port sec de Kasumbalesa
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,