mediacongo.net - Actualités - Présidentielle : Bemba prêt à soutenir le candidat unique de l’opposition 


Retour Politique

Présidentielle : Bemba prêt à soutenir le candidat unique de l’opposition

Présidentielle : Bemba prêt à soutenir le candidat unique de l’opposition 2018-09-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/09-septembre/17-23/Bemba_JP_Depot_candidature_Ceni.jpg -

Jean-Pierre Bemba lors du dépôt de sa candidatture à la CENI, le 2 août 2018. (© Junior Kannah/AFP)

Jean-Pierre Bemba, exclu de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, se déclare prêt à soutenir un candidat unique de l'opposition, dans un entretien à l'hebdomadaire Jeune Afrique à paraître lundi.

« Encore faudrait-il que les scrutins soient démocratiques et nous en sommes encore très loin », a-t-il dit, avant d'ajouter : « Mais si les élections se déroulent dans le respect des conditions mentionnées et si l'opposition s'unit derrière un candidat, alors, oui, je pourrai faire abstraction de ma personne. Je soutiendrai quelqu'un et je le ferai gagner. », a déclaré l'ancien vice-président dans cet entretien intitulé « Kabila a eu peur de moi ».

S'il devait y avoir un appel au boycott des élections, « ce ne serait pas ma décision personnelle, mais celle de l'opposition. Nous n'en sommes pas là », a-t-il ajouté..

En attendant la décision de la CPI

Cet entretien intervient alors que la Cour pénale internationale (CPI) doit se prononcer lundi sur la peine à l'encontre de M. Bemba, condamné pour subornation de témoins.

« C'est la thèse des juges et je la conteste. Mais je ne la commenterai pas. La CPI m'interdit de le faire », a-t-il commenté

Cette condamnation par la CPI a été invoquée en RDC par la commission électorale, puis la cour constitutionnelle, pour invalider sa candidature à la présidentielle.

M. Bemba conteste que l'achat de témoins soit de la corruption : « Dans le Code pénal congolais, la corruption et la subornation sont définies par deux articles de loi différents. » « Le régime de Kinshasa a choisi ses propres opposants », a-t-il accusé.

Le président du MLC a été acquitté en juin en appel par la CPI d'une peine de 18 ans de prison pour crimes de guerre et contre l'humanité, pour des exactions attribuées à sa milice en Centrafrique en 2002-2003.

« Je n'en ai jamais eu la preuve. Si cela avait été le cas, j'aurais pris des sanctions », a-t-il répondu, interrogé sur les exactions de sa milice présente en Centrafrique pour soutenir l'ex-président Ange-Félix Patassé.


AFP / MCP, via mediacongo.net
5728 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 17.09.2018 à 15:33

« Mais si les élections se déroulent dans le respect des conditions mentionnées et si l'opposition s'unit derrière un candidat, alors, oui, je pourrai faire abstraction de ma personne. Je soutiendrai quelqu'un et je le ferai gagner. »,VRAIMENT JP Bemba tu feras gagné ton candidat avec quels arguments? Sais-tu de vidéos qui t'attendent une fois la campagne commençait? Tu crois que les Congolais ne savent pas que tu es téléguidé par les IMPÉRIALISTES? Détrompe-toi, le moment venu tu seras mis à nu. D'ailleurs la CPI ne t’acquittera pas pour sa crédibilité. Sinon tous les PAYS Africains vont se retirer.

Non 24
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 17.09.2018 à 11:27

Lorsqu' on veux faire une chose on la fait. On ne pose pas des conditions. Les voeux ne servent à rien. Il se voit l'unique candidat de l'opposition. Chaque candidat de l'opposition dit la meme chose, " kabila a peur de moi", d'où chacun se voit unique candidat redoutable, indispensable.Donc rien de neuf sous le ciel de l'opposition radicale.

Non 15
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 17.09.2018 à 11:07

JEAN PIERRE BEMBA, les congolais te veulent comme président et comme la voix de Dieu, c'est la voie du peuple, tu sera acquitté totalement aujourd’hui et dirigé le grand Congo et kabila va te remplacé à la CPI.

Non 3
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 17.09.2018 à 10:09

Nous savons très bien que JB Bemba est un pion des Impérialistes pour venir embrouiller le processus électoral. Mais DIEU rendra sa justice à qui il voudra.

Non 19
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Bissau : élection présidentielle en novembre (officiel)

Afrique ..,

Invalidation des députés de l'opposition : la Cour constitutionnelle rectifie les erreurs...

Politique ..,

Invalidation des députés nationaux AABC: la colère de Julien Paluku

Politique ..,

Une requête à la Cour constitutionnelle contre la validation de Thomas Luhaka, Marie-Ange...

Politique ..,