mediacongo.net - Actualités - Massacre de Beni : sit-in des femmes de Butembo pour manifester leur colère



Retour Provinces

Massacre de Beni : sit-in des femmes de Butembo pour manifester leur colère

Massacre de Beni : sit-in des femmes de Butembo pour manifester leur colère 2018-09-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/09-septembre/24-30/butembo_femme_sit_in_rond_point_vgh_18_00001.jpg Butembo, Nord-Kivu-

Des femmes de Butembo en sit-in au rond-point VGH

Les femmes de la ville de Butembo ont manifesté, ce jeudi 27 septembre 2018, leur colère contre la persistance de l'insécurité à Beni. Réunies au sein de la Dynamique des Femmes pour la Bonne Gouvernance (DYFEGU), ces femmes sont descendues dans les rues de Butembo pieds nus.

Peu avant de clôturer leur marche pacifique, ces mamans ont déposé, tour à tour, leur mémorandum à la mairie et à la base de la Monusco. Elles ont même organisé un sit-in au rond-point VGH en plein centre-ville.

Dans leur mémorandum, les femmes veulent que le gouvernement tire son attention face à la situation sécuritaire comme il le fait pour la maladie à virus Ebola. Au même endroit, ces manifestantes ont publiquement déchiré leurs habits avant de poursuivre leur marche jusqu'à l'hôtel de ville.

Devant l'autorité urbaine, Rose Tuombeyane, porte-parole de cette structure, a indiqué que l'acte posé au rond-point VGH est l'expression de leur colère contre ceux qui tuent à Beni, eux mêmes nés aussi des femmes.

Elle a ajouté qu'au lieu d'aller détruire les chars de combat à la base des forces de la Monusco qui ne font rien, elles ont choisi de "détruire" leurs propres habits.

Le maire de Butembo, Sylvain Kanyamanda, qui a réceptionné le mémorandum a promis de le transmettre aux concernés.

Notons que la marche a chuté à la base de la Monusco où un autre mémorandum a été déposé.

Le député Mbindule empêché de se rendre à Beni

Accompagné d'une foule, le député Crispin Mbindule, élu de Butembo, a animé une manifestation, sur fond de marche, sur la route Nziapanda pour dénoncer les tueries de Beni.

Il a dit à ses partisans avoir été empêché de participer aux funérailles des victimes des derniers massacres de Beni. "J'ai été surpris de rencontrer toute une ceinture d'hommes armés à l'entrée Nord de la ville de Butembo pour barrer la route à mon véhicule au niveau de la barrière de Kangothe", a-t-il martelé.

14 jeunes de Butembo en route pour Beni arrêtés

Au moins 14 jeunes de Butembo décidés de se rendre à Beni ont été arrêtés par les forces de l'ordre au niveau de Kabasha. À les en croire, leur démarche consistait à compatir avec la population de Beni, après le massacre d'une dizaine de personnes en plein centre-ville. Présentés à la mairie de Beni, le motif de leur arrestation n'est pas encore connu. Cependant, plusieurs personnes présentes à la mairie ont plaidé pour leur libération.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
5490 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 28.09.2018 à 15:33

il nous faut une branche armée afin de mettre fin aux aventures de KANABE l’occupant sous toutes ses formes, cet imposteur joue avec nous et nos compatriotes ventriotes politiciens le soutient, mais quel type du peuple êtes vous, vous les idiots du club FCC êtes vous humain ou démons avec douze cornes sur la tête de chacun de vous ? vraiment à cause de billets vert vous accepté cet imposteur tuer vos frères bantous ainsi comme des chèvres ou de mouches, FCC vous serez bruler vif sans pardon vous tous.

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 28.09.2018 à 12:25

Dictature en Rdc,confiscation des Libertés et instauration d'un climat de terreur,en français facile ça s'appelle une dictature que les sympathisants de ce régime tentent de masquer en nous parlant de "processus démocratique"????!

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Chemin de vie | JT29NE5 - posté le 28.09.2018 à 12:08

Silence, à Beni on tue.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ILMA | 2XLMQTX - posté le 28.09.2018 à 10:22

Le tenants du pouvoir sont complices, ils insensibles. Pourquoi ces autorités refusent-elle que les congolais compatissent aux malheurs de leurs compatriotes tués sauvagement? Il y a anguille sous roche! C'est le Gouvernement qui devait organiser une chaine de compassion comme on le voit ailleurs, c'est malheureux ce que nous vivons chez-nous!

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Beni : une marche pacifique pour réclamer le retour de la paix

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

Beni : une nouvelle attaque armée arrache la vie à cinq personnes

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

Nouveau massacre à Beni-Oicha: 9 morts, bilan provisoire

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

Nécessité de dévoiler des complicités internes et externes pour mettre fin aux tueries dans...

Provinces ..,