Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Kongo Central : Stephen Bwansa mobilise pour la victoire d’Emmanuel Shadary

2018-12-06
06.12.2018
Politique
2018-12-06
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/12-decembre/3-9/stephen_bwansa_campagne_ramazani_shadary_18_00001.jpg -

Il ne compte pas dormir sur ses lauriers en République Démocratique du Congo, aussi longtemps que son objectif ne sera pas atteint. Après avoir lancé la cellule de soutien PPRD/Asie-Chine à Emmanuel Shadary, Stephen Bwansa a mis le cap vers le Kongo Central. Mardi 4 décembre 2018, à la bonne heure, il est allé à la conquête de plusieurs villes du Kongo Central notamment Kisantu, Kimpese et Lukala pour mobiliser la population sur l’importance de cliquer sur le candidat numéro 13 à la présidentielle du dimanche 23 décembre 2018.

L’ambiance était parfaite partout où le cortège de Stephen Bwansa, Fédéral du PPRD-Chine est passé. Tous habillés en rouge-bleu, uniforme caractérisant cette cellule de soutien à Emmanuel Shadary, ce sont des chants favorables au candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) qui ont accompagné l’évènement.

Stephan Bwansa - Kongo Central

S’adressant à la population en lingala, le numéro Un de cette cellule a rappelé que le PPRD, est le parti du Peuple pour la Reconstruction et de la Démocratie. Ce qui fait de lui un parti pour tous, car le développement n’épargne personne en RDC. ‘’Si on vous pose des questions, dites que le PPRD est le parti du pays, un patrimoine national’’, a-t-il relevé.

Cependant, partout où se retrouve les humains, il faut travailler pour survivre. C’est pourquoi, tout ce que le président de la République a entrepris comme actions, consistait à faire du Congo un pays émergent, en faisant en sorte que tout le monde ait une vie paisible. Mais le développement ne peut pas arriver si chacun d’entre de congolais ne met la main à la pâte. Et les étrangers en principe, viennent en appui au gouvernement. Il en a profité pour inviter la population à soutenir l’œuvre du Président Kabila.

A l’en croire, si aujourd’hui les élections sont en cours d’organisation, c’est puisque le Chef de l’Etat s’est dit de respecter la constitution. ‘’Avez-vous déjà vu le chef de l’Etat mettre la tenue du PPRD pour faire le discours ? Non’’, a répondu l’assistance. C’est parce qu’il est le Président est à tout le monde. Pour lui, c’est Kabila qui est coach et entant que tel, il donne des orientations pour remporter la coupe. Raison pour laquelle il faut aller aux élections, mais ne pas choisir n’importe qui. ‘’Optez pour le candidat numéro 13, Emmanuel Shadary, pour la continuité de l’œuvre du Chef de l’Etat’’, a-t-il indiqué.

Judith Asina
Matin Info / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
8564 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Faith @96BZMQN   Message  - Publié le 08.12.2018 à 07:37
y a pas photo, les Ne-kongo c LAMUKA ,batika ba distraction

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 07.12.2018 à 21:58
Moyibi oyo soki bwansa awuti wapi lisusu? Donc mpona ye Bas-congo ba soutenir Shadari batika Fayulu? Aza malade. Aya kin na CNPP ba tala ye bien peut être réseau ya mutu naye ekimi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
gomes @IQNKUTC   Message  - Publié le 07.12.2018 à 16:19
BANA CONGO CENTRAL, BO KENDE NA BOMA, MUANDA, LUKULA. BO KOTA NA SEKE-BANZA, NA MFUIKI YA MAYUMBA MBOGO, NA COTE YA NGANDA SUNDI NA TSHELA, NA MADUDA, NA KUIMBA, NA MBATA MBENGE, NA KAI-VEMBA, NA MAUA, NA NVUANGU TI FORABOLA-VANGA, DONC C'EST VRAIMENT PITOYABLE! LES DES CES CONGOLAIS ECOMA BA "FIGURES" PEUPLE AFAMAIN, DA NZELA KOLOBA-TE! VIE IMPOSSIBLE. LE VOLEUR JKK PASSE PAR LÀ ET NE FAIT RIEN, RIEN ET RIEN. C'EST TROP. EKOKI! PRENNEZ DECISIONS POUR LE CHANGEMENT. CHANGEMENT OÙ LA MORT. AVEC SHADARY-KABILA C'EST LA MORT. VOICI LE TEMPS POUR DIRE TOUS ENSEMBLE: JKKABILA, ALLEZ-Y, KATUKA LONGWA OKENDE. BISO NIONSO TO LAMUKI MPONA CHANGEMENT. BO LAMUKA BANA CONGO CENTRAL ET VOTEZ MARTIN FAYULU! bOYOKI MALAMU???

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
gomes @IQNKUTC   Message  - Publié le 07.12.2018 à 16:05
BANA CONGO CENTRAL, BO TIKA KOLANDA MALOBA YA VOLEUR OYO BWANSA. YE NE KABILA BA ZO KENDE. NE VOTEZ UN CANDIDAT Nº. 13. NON! SONT TOUS DES VOLEURS DU BIEN PUBLIC ET PUIS SONT DES DICTATEURS ET ASSASSINS. LE TEMPS N'EST PLUS POUR EUX. LEURS TEMPS EST PASSÉ. MAINTENANT ON VA AUX VOTES POUR CHANGER DE PARTI, PRESIDENT, GOUVERNEMENT POUR UN CONGO PLUS SALUT A LA VIE DES CONGOLAIS ET PAS DE GONFLEURS DES VENTRES AU NOM DE CEUX QUI SOUFFRENT. C'EST POURQUOI, VOTEZ, VOTEZ À L'OPPOSITION: MARTIN FAYULU OU FATSHI.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Les chefs coutumiers du Katanga condamnent les dérives de JC Muyambo aux concertations nationales
left
Article précédent A Bukavu, Vital Kamerhe démontre qu'il n'est ni vomi, ni « mort politiquement »

Les plus commentés

Société Koffi Olomide fait des victimes à la RTNC : Jessy Kabasele suspendu

10.07.2024, 16 commentaires

Politique Implication de l’Ouganda dans la guerre du M23 : Jonas Tshiombela dénonce l’attitude «timide» du gouvernement congolais

10.07.2024, 10 commentaires

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Révision ou changement de la Constitution: un vrai-faux débat

10.07.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance