mediacongo.net - Actualités - Tshisekedi: un vainqueur crédible ?



Retour Politique

Tshisekedi: un vainqueur crédible ?

Tshisekedi: un vainqueur crédible ? 2019-01-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/01-janvier/07-13/tshisekedi_elu_18_021457.jpg -

Au beau milieu de la nuit, la Céni, la commission électorale nationale indépendante congolaise, annonçait, selon des résultats provisoires, l'élection de Félix Tshisekedi à la présidence de la République démocratique du Congo. Une annonce qui suscite beaucoup de réactions locales et internationales depuis ce matin, mais qui suscite aussi plusieurs questions.
 
Les résultats sont provisoires car ils peuvent encore faire l'objet de recours devant la Cour constitutionnelle, c'est l'article 74 de la loi électorale de la RDC. Le délai d’examen du contentieux de l’élection présidentielle est de sept jours à compter de la date de saisine de la Cour constitutionnelle. Si le recours est non-fondé ou irrecevable, la Cour constitutionnelle peut alors publier les résultats définitifs des élections.

Tout recours doit être introduit dans les deux jours après l'annonce de la Ceni, par le "parti politique ou le regroupement politique ayant présenté un candidat ou son mandataire" ou un "candidat indépendant ou son mandataire".

Selon le calendrier publié par la Céni, les résultats définitifs de l'élection présidentielle devaient être publiés le 15 janvier. Mais l'annonce des résultats provisoires ayant été reportée, ceux-ci sont également retardés. La prestation de serment du nouveau président, qui devait avoir lieu le 18 janvier, sera probablement elle aussi reportée de quelques jours.

A noter que toutes les circonscriptions n'ont pas encore pu voter: c'est le cas de Béni, Béni-ville et Butembo-ville dans la province du Nord-Kivu (en raison d'attaques fréquentes de rebelles ougandais et d'une épidémie d'ebola), et de Yumbi (violences communautaires). Là, les élections - présidentielle, législatives et provinciales - sont reportées au mois de mars 2019. Ce report concerne 1.256.117 électeurs (sur les 40 millions inscrits). La prestation de serment du nouveau président se fera donc sans les votes de cette partie de la population...

Pour le vainqueur, Felix Tshisekedi, et son parti, l'UDPS, la question ne se pose pas : il est bien le vainqueur de ces élections, comme l'a déclaré la Céni. Une analyse que ne partage pas du tout Martin Fayulu, qui dénonce des "résultats fabriqués".

Dans les cercles diplomatiques et plusieurs capitales (dont Bruxelles et Paris), les questions vont aussi bon train. Nombreux sont ceux qui attendent les conclusions des missions d'observation qui ont pu mener un décompte parallèle des voix, notamment celles de la Cenco, la Conférence épiscopale nationale du Congo. Et selon deux diplomates, cités par Reuters, les résultats annoncés par la Céni ne correspondent pas au décompte effectué par la Cenco, qui attribue la victoire à Martin Fayulu.

Pour François Ryckmans, ancien journaliste de la RTBF qui a longuement suivi l'actualité congolaise, "les missions d'observation de la Cenco sont très sérieuses et la Conférence épiscopale a fait savoir les chiffres qu'elle avait en main. Elle ne les a pas publiés parce qu'elle n'avait pas le droit de le faire". François Ryckmans précise encore que "les électeurs congolais ont toujours très bien observé les consignes de vote de leur leader. C'est très fréquent, ça s'est vu en 1960, en 2006 et en 2011. Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, comme un grand leader politique dans le Grand Nord, Antipas Mbusa Nyamwisi, ont appelé à voter Martin Fayulu. Si on fait l'addition du potentiel de voix que Martin Fayulu pourrait revendiquer... Mais restons extrêmement prudents."

Les conclusions de la Cenco et des autres missions d'observation sont attendues avec autant d'impatience que d'inquiétude.


RTBF / MCP via mediacongo.net
3917 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 10.01.2019 à 22:25

C'est triste pour le Congo, puisqu'il ne suffit pas de gagner, mais surtout de gouverner (voir Macron avec les gilets jaunes). Fayulu est le candidat de la communauté internationale (Alain Doss), Thsilombo candidat de qui? Nairobi. shadary ètait candidat interne. Si Fayulu va à la cours constitutinelle, là nous avons dèjà le recours du cndidat Ngoy pou l'annulation des résultats,et peut etre d'autres sujets. Attendons ce que nous reserve les prochains 10 jours.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | HIQDJMT - posté le 10.01.2019 à 20:14

Tout simplement triste que le combat politique d'un grand parti se termine par une telle victoire...

Non 4
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kimamba/Kalenge | 56FXTSS - posté le 10.01.2019 à 19:04

Kabila donne la victoire a Félix, pensez-vous que la cour constitutionnelle va changer de logigue ? Kabila égale cour constitutionnelle. Le mal est déjà fait, la ceni est sous les commandes de Kabila,elle en restera avec un président non élu.

Non 4
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KONGO | B435DYP - posté le 10.01.2019 à 18:58

Mr Felix TSHISEKEDI se retrouvera pris au piège comme ce fut le cas du feu le Président Laurent KABILA qui en son temps était entouré des rwandais, et ne pouvait pas imposer sa politique pour l’intérêt des congolais. Lorsqu'il avait voulu se débarrasser d'eux, c'était le début de la guerre et nous connaissons la suite. Mr Felix ne sera qu'une marionnette pour pérenniser le régime en perte de légitimité. Lorsqu'il va vouloir se débarrasser d'eux, il trouvera John Numbi et les autres sur son chemin.

Non 4
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le Peuple d'abord | 9URPBVZ - posté le 10.01.2019 à 16:38

la campagne est terminée un president est élus, la stabilité va revenir et avec elle les investisseurs que nous avons vont se ruer au Congo, les terrains ont triplé de prix depuis l'election de Fatshi, tout le monde veut acheter et aller investir dans ce pays où coule le miel et le lait… n'attendez pas trop , tout va partir

Non 18
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?

LA CENCO DOIT JOUER A LA SAGESSE.FELIX comprends les realites du pouvoir et il tiendra compte de ces elements pour ne pas frustrer ses freres de LAMUKA (MOISE,MARTIN ET BEMBA).Le nouveau president va surement se reconcilier avec ses freres. UN PEU DE PATIENCE ET NOUS ESPERONS QUE MOISE RENTRERA BIENTOT A KINSHASA ET QUE DIOMI,FRANCK DIONGO SERONT LIBERES.

Non 16
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 10.01.2019 à 15:33

Je me demande qui pouvait l'emporter face au Duel Félix-Kamerhe. Que les occidentaux nous foutent la paix.

Non 121
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 10.01.2019 à 15:32

La CENCO vient de demander aux candidats lésés de saisir la cour constitutionnelle qui est une voie légale pour toute réclamation. Elle a pris acte des résultats comme tout le monde.

Non 9
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDOK | TBQO4PQ - posté le 10.01.2019 à 15:24

Enlever CENCO dans vos réclamations. Please.

Non 7
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

2 millions de signatures pour la tenue des élections locales

Société ..,

Elections 2018 : la Ceni prépare son rapport

Politique ..,

Élection du bureau du Sénat : Modeste Bahati resterait le grand gagnant

Politique ..,

Election présidentielle américaine de 2020 : les attaques contre Obama font des remous chez les...

Monde ..,