mediacongo.net - Actualités - Elections : les appartenances régionales divisent-elles l’Église Catholique ?



Retour Société

Elections : les appartenances régionales divisent-elles l’Église Catholique ?

Elections : les appartenances régionales divisent-elles l’Église Catholique ? 2019-01-28
Religion
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/14-20/cenco_eveques_19_0214.jpg -

Les prélats de la région du Kasaï occidental se sont illustrés ce samedi 26 janvier 2019 en disant leur soutien au nouveau président de la RDC, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Ce message révèle une sérieuse contradiction entre les évêques car l’église, via la position officielle de la Cenco, reste toujours opposée aux résultats proclamés par la Ceni et confirmés par la Cour constitutionnelle.

La question électorale en RDC est désormais au centre d’une scission parmi les acteurs de premier plan au sein de l’église catholique. Les évêques du Kasaï occidental ont, au terme de la session extraordinaire qu’ils ont tenue à Kananga du 25 au 26 janvier 2018, reconnu l’élection du nouveau président et ont même béni « Dieu pour notre nouveau président de la République ».

Pour le clergé du Kasaï, le président Félix Tshisekedi récolte le fruit du haut labeur que son père biologique a impliqué dans son engagement au service de l’État.

« L’élévation de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême est aussi le couronnement du long combat politique de Monsieur Tshisekedi, un de ces grands hommes politiques congolais dont le patriotisme marquera l’histoire de notre pays », peut-on lire dans le communiqué des évêques du Kasaï.

Cette position des évêques du centre de la RDC semble avoir mis à nu un problème qui a longtemps gangréné l’église mais sans révéler sa réelle identité. Il est à constater en effet que l’aspect régional a joué un rôle prépondérant dans les prises de position des différents acteurs de l’église.

Le président élu, proclamé par la Ceni, est originaire du territoire de Kabeya-Kamwanga, en province du Kasaï-Oriental. A cet effet, le fait pour la Conférence épiscopale nationale du Congo de s’être opposée à la victoire de monsieur Tshisekedi n’est pas goulument digéré par l’aile Kasaïenne de l’église.  

Ce clivage tribalo-régional est plus que jamais mis en exergue. Un vétéran de l’épiscopat a déclaré à Jeune Afrique que les hommes de Dieu du Kasaï « semblent être attachés plus que jamais au régionalisme ethnique, à leur tribu, qu’à l’unité de l’Église et de l’Assemblée épiscopale nationale et à soigner l’image de la Cenco ».

« Soigner l’image de la Cenco » ne semble plus pourtant constituer une priorité pour les différentes tendances qui se sont créées au sein de l’église.

Les différentes prises de position de la Conférence épiscopale nationale du Congo donne l’organisation favorable à une élection certaine de Martin Fayulu à la dernière présidentielle.  

Par ailleurs, il est drôle de constater la montée au créneau d’un acteur au sein de l’organisation. Il s’agit de l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la Cenco.

Originaire de l’ancien Bandundu, tout comme Martin Fayulu, l’abbé s’est montré extraordinairement engagé dans le recouvrement de la vérité des urnes. Si la bonne volonté de la Cenco à défendre sans relâche la vérité reste de mise, la fraternité entre le secrétaire général et le candidat Fayulu n’est pas à exclure parmi les éléments ravigotants.

Contrairement à ce que pensent différentes personnes non avisées, l’abbé Nshole n’est pas le principal responsable de la Cenco ! Le répondant numéro Un de la conférence épiscopale, l’évêque Marcel Utembi, ne s’est pas montré très enthousiasmé par la question relative au processus électoral cette fois-ci.

S’il s’avère vrai que le guide théorique de la politique de gestion de l’église reste Jésus-Christ, il sied de constater que les appartenances tribalo-ethniques ne sont pas sans impact sur le vécu, voir les décisions, de l’église. A l’Est également, les évêques sont calmes.

Une certaine frustration n’est pas loin de naître du fait que les différents acteurs affichent déjà leur préférences à l’intention des leurs, allant jusqu’à relativiser la vérité qui de par sa nature est absolue.

Afin de ne pas perdre sa notoriété et la piété lui reconnues par les acteurs politiques et sociaux, de quelque tendance qu’ils soient, l’église ferait mieux de rechercher à reconquérir sa neutralité en se mettant à l’évidence dans la guéguerre entre politiciens.

Pour rappel, après la tenue du dialogue de la cité de l’Union africaine, sous la facilitation de l’envoyé de l’UA [Monsieur Edem Kodjo], l’église s’y est immiscée dans l’objectif de trouver plus de consensus. L’intervention de la CENCO ne sera pourtant pas génitrice de solution car contrairement à l’accord du premier dialogue, les issus de celui de la Cenco ne conduiront pas à la mise en place d’un calendrier électoral précis.

La Cenco, forte des millions de fidèles qui répondent à ses appels, sera incapable d’imposer le respect de l’échéancier de 2017 qui était prévu au terme dudit accord.


MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
3685 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Denis | GCU7VZD - posté le 29.01.2019 à 19:25

Les autres pensent qu'ils ont le droit d'avoir des propos séparatistes (Kyungu, Mwanda Nsemi, Egbake Omer, Daniel Safu, Kokonyangi,...feu Monseigneur Kabanga de Lubumbashi) et insultants contre à chaquefois les Balubas/ Kasai. Par contre ces derniers ne doivent repliquer. S'ils repliquent de quelque facon que ce soit c'est mauvais...La haine est une oeuvre de construction sociale qui peut créer de situation dramatique (Le cas de la deuxieme guerre mondiale est encore frais dans l'imaginaire collectif)

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Denis | GCU7VZD - posté le 29.01.2019 à 18:57

Les autres pensent qu'ils ont le droit d'avoir des propos séparatistes (Kyungu, Mwanda Nsemi, Egbake Omer, Daniel Safu, Kokonyangi,...feu Monseigneur Kabanga de Lubumbashi) et insultants contre à chaquefois les Balubas/ Kasai. Par contre ces derniers ne doivent repliquer. S'ils repliquent de quelque facon que ce soit c'est mauvais...La haine est une oeuvre de construction sociale qui peut créer de situation dramatique (Le cas de la deuxieme guerre mondiale est encore frais dans l'imaginaire collectif)

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Denis | GCU7VZD - posté le 29.01.2019 à 18:51

En 2011, les Évêques de l'Est s'étaient positionné pour Kabila. Relisez bien l'histoire. Quand à 2011, la CNECO n'avait nullement defendu la soi disant vérité des urnes avec la meme pugnacité. Pour preuve, ils étaient visibles à la prestation de Kabila au camps Tshatshi. Si les uns et les autres trouvent que le vouloir vivre ensemble n'est pas tirons toutes les conséquences qui en découlent. Personne n'est sans terre ...peut etre les banyamulenge mais...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
who can save us | Z131H8R - posté le 29.01.2019 à 12:31

Pourquoi vous traitez l'église de cette facon race des racailles. L'église catholique n'est pas représenté que par les évêques du CongoRD. Vous vous souillés inutilement (mat 15 10) l'évêque est aussi humain donc il a le droit d'exprimer ses sentiments

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 29.01.2019 à 10:27

Race des vipers a dit JESUS CHRIST. Vous refusez la lumiere au nom du tribalisme, vous condamnez les autres de tribalistes. Quand en 2011 les prelas avaient dit que c'est Etienne Tshisekedi qui avait gagne' c'etait bon, aujourd'hui les meme prelats vous dit la meme verite', ils deviennent des demons kiekiekiekiekiekiekiekie kasaien

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ElMaEl | MP3MKSB - posté le 29.01.2019 à 10:01

La même CENCO qui a lutté pour que Felix soit nommé PM et que l'UDPS prenne le leadership. C'est la même CENCO avec des Bangala et les Prêtres de Bandundu que l'UDPS avait soutenu lors qu'il on dit que la vérité des urnes en 2011 était Etienne Tshisekedi, aujourd'hui pour la même vérité, on l'accuse de tous les mots. Meme Jésus on ne l’a pas aimé pour sa vérité. Qui d'entre vous tous qui ne connait pas Felix est un Président par Procuration nommé par Kabila pour éviter la leçon de changement du camp Fayulu-Katumbi-Bemba-Mbusa-Muzitu-Matungulu (une équipe choc qui devrait redonner l'espoir au peuple Congolais)? J'ai la vidéo de Mr Tshilombo Felix qui ne...

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYME | WSR79DE - posté le 29.01.2019 à 09:44

Le tribalisme même dans l'Eglise, quelle honte !!! Nous sommes tombés trop bas. Cessons ces anti-valeurs quelle que soit notre province d'origine, nous sommes tous congolais. Le tribalisme se rétrouve dans tous les deux camps (LAMUKA tout comme CACH). Les balubas manifestent un tribalisme tout comme les non balubas aussi manifestent un tribalisme !!! Arrêtons tout cela et refléchissons pour construire notre pays. Cela va de l'intérêt de tous.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Octave August | 5LJB1U9 - posté le 29.01.2019 à 09:42

Les Évêques n'ont pas su rendre à Dieu ce qui était à Dieu et à César, ce qui était à César. Conséquence : Jésus Christ étant Juif, chaque Évêque s'est souvenu qu'il était aussi Juif. Mais... Juif de Bandundu, Juif du Kasaï, Juif de l'Équateur, Juif du Kivu. Ainsi est né la Tour de Babel au sein de l'Église Catholique en République démocratique du Congo...

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ElMaEl | MP3MKSB - posté le 29.01.2019 à 09:34

Les Luba resteront des tribalistes du sang. Lors la même CENCO a dit que c’est le pauvre Etienne Tshisekedi qui avait gagné les élections en 2011, tous étaient d'accord et on n'a jamais vu les Prêtres Swahili prendre autre position. Même en politique et société, tous les Balubas sont avec Felix, tandis que les autres tribus comme le Bandundu, ils sont avec Felix (ex. Kinkiey) et d'autres avec Kabila. Ce qui est grave encore, Sessanga et Lubaya, tous deux Luba qui sont avec Fayulu/Lamuka sont allé battre campagne pour Felix leur frere Muluba, mais sont jusqu'à ce jour de Lamuka. Peter Tshiani, adore que Felix après échec à la Presidentielle. De même pour les musiciens Luba,...

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BRGHNG | 6YAQR9W - posté le 29.01.2019 à 09:17

L'eglise Catholique restera un et Indivisible, l'eglise a joué son rol,

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 29.01.2019 à 08:57

L'archeveque de KINSHASA sa position est favorable à LAMUKA étant frère de BEMBA, le porte parole dela CENCO étant du grand BDD veut la vérité des urnes jusqu'au point de défié la décision de la cours constitutionnels, le président de la CENCO étant du Nord EST, a une position moins clarifiante, les évêque du centre, le grand Kasai, soutiennent totalement le nouveau président et considère cette victoire comme un don de Dieu très haut, les évêque du grand KIVU gardent un silence d'hypocrisie, ceux du sid au katanga, ne se montre ni chaud, ni trois, car KABILA leur frère est déjà sous la protection du nouveau président, alors où allons nous avec cette hypocrisie au...

Non 5
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CONGOLAIS | FW3XAJ3 - posté le 29.01.2019 à 08:26

La CENCO est allée plus loin....Au lieu de chercher la paix, elle a attissée le feu.

Non 5
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bukitra1 | B9YFMIS - posté le 29.01.2019 à 08:16

Il fallait s'y attendre, la CENCO a poussé inutilement loin

Non 5
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Gouvernorat du Haut-Katanga: la Cour d’appel valide l’élection de Jacques Kyabula Katwe et...

Provinces ..,

Jaynet Kabila « observateur » à l’élection de son frère Zoé

Politique ..,

Élection de gouverneur en Ituri : la cour d'appel confirme l'élection de Bamanisa comme nouveau...

Provinces ..,

Election gouvernorale au Sankuru : cacophonie au sein du FCC ?

Provinces ..,