mediacongo.net - Actualités - Un nouveau traitement révolutionnaire contre le cancer du sang 


Retour Santé

Un nouveau traitement révolutionnaire contre le cancer du sang

Un nouveau traitement révolutionnaire contre le cancer du sang 2019-02-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/cancer_0192802_00.jpg -

SAUL LOEB / AFP "On va fabriquer des supercellules tueuses des cellules malades du patient", explique le docteur Réda Boubadallah sur Europe 1.

Les résultats sont spectaculaires. Un traitement révolutionnaire contre certaines formes de cancer du sang, réfractaires aux traitements classiques, arrive en France. Le principe est d'utiliser les cellules immunitaires du patient après les avoir modifiées génétiquement en laboratoire. Elles deviennent ainsi des cellules-médicament.

Une simple prise de sang pour commencer. Cette technique du futur est notamment appliquée à l’institut Paoli Calmettes à Marseille. Les supercellules génétiquement modifiées sont appelées CAR-T cells. Le traitement démarre par une simple prise de sang, envoyée dans un laboratoire spécialisé aux États-Unis. C'est là-bas que la modification génétique est opérée.

La poche de sang congelée, transformée en médicament cellulaire, est renvoyée en France et transfusée. C'est à ce moment-là que le traitement démarre. "Ces cellules, lorsqu'on les réinjecte au patient, elles vont spécifiquement aller vers la cellule malade pour entraîner la destruction de cette cellule malade. On va fabriquer des supercellules tueuses des cellules malades du patient", explique le docteur Réda Boubadallah, responsable du département des lymphomes à l’institut Paoli Calmettes, sur Europe 1.

"Les résultats sont assez remarquables". Ces nouvelles cellules parviennent à reconnaître les cellules malades "parce que toute cellule malade a sa surface, ce qu'on appelle une plaque d'immatriculation, un signe de reconnaissance", précise le docteur. D'après lui, "les résultats sont assez remarquables" : "Je pense que c'est un véritable espoir aujourd'hui qui naît avec les lymphomes et les leucémies qui sont réfractaires à des traitements, mais c'est probablement un espoir qui va naître pour beaucoup de pathologies dans l'oncologie médicale".

Le coût de ce traitement révolutionnaire s'élève à 350.000 euros mais le patient ne débourse rien. Les chercheurs travaillent sur d'autres applications pour soigner, par exemple, les tumeurs cérébrales ou les cancers du sein.

Nathalie Chevance
Europe1
653 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Ebola : un centre de traitement de nouveau attaqué, un assaillant tué

Provinces ..,

94 agents de santé atteints d’Ebola dont 33 sont décédés depuis le début de l’épidémie...

Santé ..,

Ebola : les 3 actuels principaux foyers sont Katwa, Masereka et Mandima

Santé ..,

Ebola : près de 17 décès et 24 nouveaux cas confirmés en deux jours

Santé ..,