mediacongo.net - Actualités - Kenya : rencontre entre le président français et son homologue de RDC 


Retour Politique

Kenya : rencontre entre le président français et son homologue de RDC

Kenya : rencontre entre le président français et son homologue de RDC 2019-03-14
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/01-03/macron_fatshi_19_0215.jpg -

Le président français Emmanuel Macron à Nairobi, avec le président congolais, Félix Tshisekedi et Amina Mohammed, vice-secrétaire générale de l’ONU, le président malgache Andry Rajoelina, et le président kényan, Uhuru Kenyatta. Le 14 mars 2019.

Emmanuel Macron et Félix Tshisekedi se sont finalement rencontrés au Kenya. Les présidents français et congolais ont partagé ce mercredi soir un dîner avec leur homologue kényan, à Nairobi. Une rencontre tripartite qui n’était pas prévue, mais les trois hommes ont voulu aller de l’avant.

Les élections contestées en RDC restent dans les mémoires, « mais il faut avancer », dit-on à l’Elysée. Emmanuel Macron et Uhuru Kenyatta, visiblement sur la même longueur d’onde, ont demandé à leur homologue congolais de prendre son indépendance vis-à-vis de l’ancien président Joseph Kabila, au moment où on attend toujours la nomination d’un premier gouvernement. « Il faut un cabinet d’ouverture, qui donne de la place à l’opposition et aux camps de Martin Fayulu et Moïse Katumbi notamment », indique une source diplomatique.

Etant donné le caractère toujours contesté de la présidentielle congolaise, les partenaires de Kinshasa demandent des gages de bonne volonté à Félix Tshisekedi. Vis-à-vis de l’Union européenne, c’est notamment la réouverture de la Maison Schengen. Elle avait fermé en février 2018, à la demande du ministre congolais des Affaires étrangères de l’époque, Léonard She Okitundu, en pleine crise diplomatique entre le Congo et la Belgique. Or cette représentation consulaire, gérée par Bruxelles, était commune à 17 pays et délivrait des visas européens aux Congolais.

Autre gage demandé : concernant la Monusco. Le mandat de la force onusienne en RDC doit être renouvelé ce mois-ci. « Il faut un dialogue avec l’ONU pour savoir quel rôle elle jouera dans l’avenir. C’est une préoccupation majeure », dit-on à l’Elysée, citant la situation dans l’Est, à Beni, ou encore l’épidémie Ebola. Visiblement, Félix Tshisekedi a écouté ses partenaires, mais n’a pas fait de promesse. « Le président congolais a des équilibres compliqués à respecter », explique la présidence française.


RFI / MCP, via mediacongo.net
5153 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 14.03.2019 à 19:34

Pauvre TSHILOMBO : il croit que MACRON ne sait pas que TSHILOMBO n'a PAS gagné aux élections mais a été sélectionné et nommé par RAÏS.Macron comme le monde entier le SAIT TROP BIEN. Alors quand il ORDONNE à TSHILOMBO de se débarrasser de la "tutelle " de RAÏS, Macron met notre brave TRICHE-KEDI dans une position INTENABLE et IMPOSSIBLE! PAUVRE TSHILOMBO...courage

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 14.03.2019 à 18:22

Je croyais que rencontrer les Occidentaux était un crime contre le nationalisme et les intérêts de la RDC y compris pour le Code Minier . Alors pourquoi TRICHE-KEDI s'est débattu pour rencontrer Macron au point de publier cela comme une victoire ? EN PLUS IL SE GLORIFIE alors que l"impérialiste Macron l'a sermoné et donné des instructions... AH Lumumba ou es tu ?

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 14.03.2019 à 14:13

Le Pantin de Felix n'a aucun pouvoir de se séparer de Kabila. C'est son chef direct et son faiseur de roi. A moindre mouvement, il va sauter. Et d'ailleurs Kabila vient de nommer 2 de ses proches pour le surveiller, Beya (ex DGM) et R. Kibelesa (n°2 d'ANR) comme son conseiller Principarl et Directeur de sa sécurité. Donc i est entouré. Un vrai Pantin, tricheur, voleur, faussaire, pleurnichard

Non 16
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 14.03.2019 à 11:40

Maintenant, nous allons faire avancer le nouveau message de Dieu ici, pour l'humanite, mais devoile deja au Congo. Car c'est par la Parole ici! Que les deux betes d'Apocalypse 13 doivent tomber pour de bon ici. Peuple du Congo levez-vous, et ecoutez maintenant la Voix du Chef des Anges de Dieu!

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 14.03.2019 à 11:35

La France dechue, ici, fait partie aussi de cette bete d'Apocalypse 13: 1. En fait, ils sont trois cornes. Les Etats-Unis, le Vatican, et la France. Tous trois devoiles! Les voila. Et la Bible dit qu'ils vont encercler le Congo. D'ou le ralliement de Uhuru derriere Macron.

Non 7
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 14.03.2019 à 11:34

Urgent : sous sanctions US et UE, le n°2 de l’Agence nationale de renseignements (ANR), R. Kibelisa, nommé assistant principal du conseil spécial du chef de l’État en matière de sécurité. La mediocrite' en marche. Wait and SEE

Non 12
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 14.03.2019 à 11:29

Je le croyais intelligent mais il est tombe dans mon piege. Il s'attaque au pays du Dieu d'Israel ici. Bon nous lui sortirons le baton du Prophete Moise alors? Bien d'accord c'est ce que l'on va faire. On va alors verser une derniere plaie sur cet autre pays de la bete aussi. Et ca ira tres vite!

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 14.03.2019 à 11:23

Le Congo n'est pas le Tchad ni meme la Cote d'Ivoire ou des francais de la DGSE viennent donner des injonctions pour dire au president qu'est-ce qu'il doit faire. J'aurai souhaite voir Macron dire a Tshisekedi de respecter la constitution du Congo. Au lieu de ca il veut semer la division. Bandes de maconniques! C'est ca la franc-maconnerie qu'il veut semer chez le president Tshisekedi. Et je denonce cette demarche de Macron! Et nous serons la aux aguets chez quiconque voudra rebrader notre souverainete. Nous sommes libres et nous n'accepterons plus jamais de redevenir des esclaves des blancs, jamais!

Non 5
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 14.03.2019 à 11:15

J'attendais d'avoir une reaction officielle de Macron et il l'a fait. Sa peur est palpable pour le camp de Kabila. Ils ont peur du FCC comme je l'avais dit. Monsieur Macron, voici ma position indefectible. "Le Congo ne sera plus a la botte de la France ni de l'UE. C'est fini et enterre". Pour le communique de l'Elysee: "ca n'aura aucun impact". La France fait-elle peur au Congo? Assurement plus. La civilisation noire a commence de decoller du Congo oui; et aucun blanc ici ne nous dira quoi faire. Macron: le Congo ne vous appartient plus alors continuez votre chemin. Demain c'est les gilets jaunes qui vous chasseront du pouvoir vous pouvez en etre sur.

Non 4
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 14.03.2019 à 11:11

L'inutile Monusco doit certainement fermer totalement ses portes et définitivement partir sans délai. Comme l'avait bien dit Musevenir, elle ne fait que du tourisme privilégié

Non 4
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane | 357333X - posté le 14.03.2019 à 11:03

Je demanderais à notre President Antoine Felix Tshisekedi de faire très atention avec les proposition ou demandes faites par le Président Français. Ces gens là ne veulement pas du départ de la MONUSCO de notre sol comme celle-ci leur sert de fenêtre pour intéférer dasn les affaires de la RDC. Courage Président, au Tchad en 2012 par exemple, le President Debby avait donné 72 à la mission del'ONU pour quitter son pays, ce qui fut fait et pourtant le Président Debby est toujours là.

Non 3
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Le Kenya ira aux Mondiaux d'athlétisme sans ses meilleurs marathoniens

Sport ..,

Banque : Kenya Commercial Bank envisage des acquisitions au Rwanda et en RD Congo

Afrique ..,

La RDC et le Kenya prêts à travailler en faveur de la paix et du développement

Politique .., Kinshasa

Le Kenya reconnait un 3ème sexe

Afrique ..,