mediacongo.net - Actualités - Grands Lacs: Kigali redoute une attaque d’opposants armés depuis le Sud-Kivu



Retour Afrique

Grands Lacs: Kigali redoute une attaque d’opposants armés depuis le Sud-Kivu

Grands Lacs: Kigali redoute une attaque d’opposants armés depuis le Sud-Kivu 2019-04-26
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/04-avril/22-28/rebelles-m23.jpg -

Kigali redoute en effet une attaque d’opposants armés, soutenus par Kampala et Bujumbura, menée depuis le Sud-Kivu.

La communauté internationale s’inquiète de la tension croissante aux frontières du Rwanda. Plusieurs pays invitent ainsi leurs ressortissants à la prudence s’ils se rendent au Rwanda, en particulier dans les zones frontalières avec l’Ouganda, le Burundi et la RD Congo. Kigali redoute en effet une attaque d’opposants armés soutenus par Kampala et Bujumbura, menée depuis le Kivu congolais.

Après le Canada, l’Allemagne, voire la Belgique, l’Australie invite également ses ressortissants en particulier le long des frontières du Rwanda avec le Congo, le Burundi et l’Ouganda. Ces avertissements surviennent alors que la tension ne cesse de monter, depuis un an, entre l’Ouganda et le Rwanda.

Kigali accuse Kampala de soutenir, via son service de renseignement militaire, le CMI, des combattants hostiles au président rwandais Paul Kagame. Il s’agit de dissidents armés du FPR (Front patriotique rwandais, au pouvoir au Rwanda), regroupés autour de l’ex-général Kayumba Nyamwasa – réfugié depuis 2010 en Afrique du Sud, où il a été victime d’une tentative d’assassinat attribuée à Kigali – sous le nom de RNC (Rwanda National Congress).

Ce groupe serait responsable d’attaques à la grenade dans des lieux publics au Rwanda. Il s’est allié à ses anciens ennemis FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda, issues des génocidaires hutus rwandais) au Sud-Kivu, selon Kinshasa. Une alliance dénoncée publiquement, en janvier dernier, par le président Kagame, comme l’œuvre « de certains pays voisins ».

« contrecarrer ce projet macabre qui déstabiliserait davantage la sous-région »

Paul Kagame (g), l'ex-général Faustin Kayumba Nyamwasa (d). (© Archives, DR)

Appuyées par des combattants burundais (Bujumbura entretient des relations exécrables avec le Rwanda, qui accueille de nombreux réfugiés burundais fuyant les exactions de la milice du président Nkurunziza, les Imbonerakure), ces forces rwandaises anti-Kagame sont regroupées dans la forêt de Bijombo, selon le rapport du 31 décembre 2018 des experts de l’Onu pour la RDCongo, dans le territoire d’Uvira (Sud-Kivu), frontalier avec le Burundi.

Elles reçoivent via ce pays nouvelles recrues, armes, munitions et médicaments et seraient nourris par des Banyamulenge, Tutsis congolais vivant sur les hauts-plateaux du Sud-Kivu. Selon Kigali, elles sont les auteurs d’attaques enregistrées dans la forêt de Nyungwe et de la Kibira, dans la provuince rwandaise frontalière avec le Burundi.

En janvier dernier, le ministre congolais sortant de la Défense, Crispin Atama, avait écrit à la représentante spéciale du secrétaire général de l’Onu, l’Algérienne Leïla Zerrougui, pour demander l’appui des casques bleus à l’armée congolaise pour « contrecarrer l’élaboration de ce macabre projet qui déstabiliserait encore davantage la sous-région ».

Tension entre Kampala et Kigali

Kampala, de son côté, nie tout soutien aux forces armées anti-Kagame et accuse le Rwanda d’empêcher la libre circulation des biens et des personnes à leur frontière commune.

En mars, le ministre rwandais des Affaires étrangères, Richard Sezibera a conseillé publiquement aux Rwandais de ne plus se rendre en Ouganda, où une quarantaine de leurs concitoyens sont détenus, selon Kigali, et des centaines expulsés. Des commerçants rwandais ont dû fuir le pays après avoir été intimidés par le CMI, qui les accuse d’espionnage ou de possession d’armes et les rançonne.

Par ailleurs, plusieurs officiers ougandais ont été arrêtés dans leur pays sur l’accusation d’agir en faveur de Kigali – des accusations qui auraient été formulées auprès de Museveni par le RNC, indiquait RFI en février dernier.

Marie-France Cros
La Libre Afrique / MCP, via mediacongo.net
5116 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | WENXWN3 - posté le 29.04.2019 à 11:17

A ces jours l'armée rwandaise ne peut plus faire peur aux FARDC à moins qu'il y ait des actes de corruption d'officiers supérieurs et généraux. Sinon la force des FARDC est de loin supérieure à celle de l'APR

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo d'abord | UVCW7WI - posté le 27.04.2019 à 13:23

La FARDC devrait monté en puissance pour faire taire ce genre de chose en dissuadant les petits voisins de ne pas jouer avec le feu.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 27.04.2019 à 11:02

LE RWANDA A TOUJOURS ENVI DE REVENIR OFFICIELLEMENT AU CONGO, VOILA QU'IL CHERCHE DES ASTUCES POUR Y PARVENIR. ATTENTION, ATTENTION. A NOS GOUVERNANTS, MÉFIEZ - VOUS...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 27.04.2019 à 09:59

les congolais faite attention avec les avions de Rwanda air. je pense que ces rwandais prépare une mauvaise surprise aux congolais du KIVU en particulier. il faut éviter de se faire piégé avec ses rwandais qui ne nous aiment pas. cherchons nos solutions pour le transport aérien.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane | 357333X - posté le 26.04.2019 à 22:19

Rien de bon dans tout ça!!!!! encore du sang à verser.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Matshidiso Moeti réélue Directrice régionale de l’OMS-Afrique
AUTOUR DU SUJET

Luanda: Le sommet de la N'sele produit ses premiers fruits

Politique ..,

RDC-Rwanda : la DGM impose un visa de séjour aux travailleurs rwandais

Provinces ..,

Riposte contre Ebola : une réunion transfrontalière entre Rwanda, Ouganda, Burundi, Sud-Soudan...

Santé ..,

Le Rwanda accusé d'avoir manipulé ses chiffres sur la pauvreté

Afrique .., Kigali, Rwanda