mediacongo.net - Actualités - Elections indonésiennes : 377 employés chargés du dépouillement seraient morts d’épuisement



Retour Insolite

Elections indonésiennes : 377 employés chargés du dépouillement seraient morts d’épuisement

Elections indonésiennes : 377 employés chargés du dépouillement seraient morts d’épuisement 2019-05-02
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/04-avril/29-30/indonesie_commission_electorale_19_021.JPG -

L’Indonésie organisait pour la première fois cinq scrutins sur une seule journée, le 17 avril. Des dizaines de millions de bulletins de vote étaient à traiter en un mois.

Le 17 avril dernier en Indonésie, 196 millions d’électeurs dispersés sur 8 000 îles étaient appelés à voter pour départager plus de 245 000 candidats à près de 20 000 postes électifs, du président de la République à l’ensemble des parlementaires régionaux.

Un exercice démocratique hors norme que les employés de la commission électorale chargés de fournir des résultats fiables ils doivent être définitifs le 22 mai, même si la réélection du président Joko Widodo est déjà acquise payent parfois de leur vie : 377 d’entre eux seraient morts de maladies liées à l’épuisement en effectuant le dépouillement, et 2 912 autres sont encore malades, selon un bilan encore provisoire rendu public par les autorités le 1er mai.

Le gouvernement avait fait, pour la première fois, le pari de rassembler cinq scrutins sur une seule journée pour réaliser des économies d’échelle. A raison de sept assesseurs par bureau de vote 810 329 dans le pays tout de même – 5,6 millions de personnes étaient mobilisées pour encadrer le scrutin.

Certains ont eu droit à leur nécrologie dans les journaux du pays : « Les élections, suivies des préparatifs du Vendredi saint et de Pâques, ont épuisé le regretté Sonny », raconte l’un des principaux quotidiens indonésiens, Kompas, en publiant le portrait de Sonny Langkay, 61 ans, mort en dépouillant les bulletins de Malalayang, quartier du sud de la ville de Manado, à l’extrême nord de l’île de Sulawesi.

Barème d’indemnisation des familles

Les autorités ont rapidement désigné un coupable à cette hécatombe : le nombre élevé d’heures de travail effectué par les assesseurs, mis au défi de dépouiller à la main l’ensemble des résultats en moins d’un mois. Le ministre de la santé a même adressé, dès le 23 avril, des consignes à tous les hôpitaux du pays pour qu’ils portent une attention particulière à la santé des employés dans les bureaux de vote. « La KPU [la commission électorale] n’a pas bien maîtrisé le temps de travail des officiers », a promptement réagi le responsable de la campagne du principal opposant au président Joko Widodo, Prabowo Subianto.

L’Etat indonésien a d’ores et déjà fixé un barème d’indemnisation des familles dont un membre est mort ou est tombé malade pendant l’organisation des élections : elles recevront 36 millions de roupies indonésiennes (environ 2 300 euros) en cas de décès, 30 millions (1 800 euros) en cas d’infirmité permanente ou de handicap, le versement étant ensuite dégressif jusqu’à 16 millions (500 euros) pour les maladies les moins graves.

« Il n’y a pas de décès causé par la fatigue »

L’analyse des autorités sur cette vague de décès ne convainc pourtant pas tout le monde. « Dans la terminologie médicale, il n’y a pas de décès causé par la fatigue comme ont pu le rapporter de nombreux médias », précise ainsi Umar Zein, conférencier de la faculté de médecine de l’Université islamique de Sumatra du Nord (UISU), sur l’antenne indonésienne de CNN.

Ancien directeur d’hôpital, le médecin semble douter des propos officiels liant tous ces décès à un simple syndrome d’épuisement : « La fatigue peut être un facteur déclencheur de troubles aigus ou d’exacerbations de maladies chroniques. Mais encore une fois, cela nécessite des preuves par des examens médicaux minutieux », explique-t-il, demandant à ce que soient étudiées plus précisément les causes des différents décès.

Alors que les dépouillements devraient encore se poursuivre pendant près de trois semaines, les conseils pour limiter la fatigue liée au travail se multiplient : « Il est préférable d’éviter les aliments contenant du chocolat, du fromage, des aliments riches en matières grasses et des aliments frits », rappelleau quotidien Kompas le professeur Ari Fahrial Syam (département de médecine interne de la faculté de médecine de l’université d’Indonésie) :

« La consommation d’eau doit également être maintenue à au moins deux litres par jour. Il faut également limiter la consommation de café à deux verres par jour. »

Un régime alimentaire que les assesseurs devront adopter tout au long de cette course contre la montre que constitue le dépouillement prévu pour durer jusqu’au 22 mai. L’effort pourrait même se prolonger au-delà de cette date : comme lors de l’élection présidentielle de 2014, les scrutins du 17 avril font l’objet de suspicions de fraude qui, si elles sont avérées à grande échelle, pourraient occasionner un recomptage des voix. Une perspective peu probable mais redoutée, notamment par la commission électorale et ses employés.


Le Monde / MCP, via mediacongo.net
610 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute
AUTOUR DU SUJET

Indonésie, Brésil, Nigéria: pourquoi ces pays changent-ils de capitale?

Monde ..,

Indonésie: Des inondations font au moins 50 morts en Papouasie

Monde ..,

Indonésie : en Papouasie, des serpents servent à des interrogatoires de la police

Insolite .., Djarkata, Indonésie

En Indonésie, la police utilise un serpent pour obtenir des aveux

Insolite ..,