mediacongo.net - Actualités - 100 jours de Félix Tshisekedi: des initiatives fortes mais pas de vraie décision régalienne 


Retour Politique

100 jours de Félix Tshisekedi: des initiatives fortes mais pas de vraie décision régalienne

100 jours de Félix Tshisekedi: des initiatives fortes mais pas de vraie décision régalienne 2019-05-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/01-05/fatshi-udps-investiture.jpeg -

Une détente politique évidente, des initiatives fortes mais pas de vraie décision régalienne, à commencer par le choix d'un Premier ministre: tel apparaît le bilan des 100 premiers jours du nouveau président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, entravé par un accord de coalition avec son prédécesseur Joseph Kabila.

Le climat politique s'est apaisé depuis l'investiture le 24 janvier de M. Tshisekedi, proclamé vainqueur de l'élection présidentielle du 30 décembre. Factuellement, il s'agit de la première transmission pacifique du pouvoir dans l'histoire agitée de la RDC.

Cette première alternance sans effusion de sang a rassuré la communauté internationale, mais son résultat est contesté par l'autre opposant Martin Fayulu qui revendique la victoire avec 60% des voix. L'Eglise catholique lui donne raison, sur la foi des procès-verbaux de ses 40.000 observateurs déployés dans les bureaux de vote le jour du scrutin.

Impensable sous la présidence Kabila, les manifestations de l'opposition autour de M. Fayulu pour la "vérité des urnes" sont aujourd'hui autorisées et encadrées, et même diffusées à la télévision publique (RTNC).

M. Fayulu a néanmoins été convoqué par la justice pour ses déclarations dimanche appelant à la démission de M. Tshisekedi, qui s'est engagé encore vendredi à défendre la liberté de la presse.

Le patron de la redoutable Agence nationale de renseignements (ANR) Kalev Mutond a été remplacé au point de se plaindre auprès de l'AFP des pressions présumées de son successeur sur une chaîne de télévision pro-Kabila.

Des prisonniers du mouvement citoyen Filimbi ont été libérés. La justice congolaise a annulé la condamnation à trois ans de prison de l'opposant en exil Moïse Katumbi puis a abandonné des poursuites à l'encontre de ses gardes du corps dans une affaire de recrutement présumé de mercenaires.

Des poursuites judiciaires ont été lancées contre des policiers impliqués dans des répressions d'une manifestion d'étudiants. Soupçonnés de corruption, des mandataires d'entreprises publiques et le ministre des Affaires foncières ont été suspendus.

Depuis sa prise de fonction, le président Tshisekedi a multiplié les déplacements, d'abord à l'étranger et puis dans les provinces.

"Déboulonner le système dictatorial"

Il a été reçu aux Etats-Unis, dont l'ambassadeur à Kinshasa ne lui ménage pas les signes de soutien.

"Je suis là pour déboulonner le système dictatorial qui était en place", a lancé M. Tshisekedi à Washington. Des propos publiquement dénoncés par la coalition pro-Kabila du Front commun pour le Congo (FCC), qui dispose d'une vaste majorité au Parlement.

A l'intérieur, M. Tshisekedi travaille son image de président-bâtisseur dans le plus vaste pays d'Afrique sub-saharienne qui manque d'infrastructures. Des travaux ont été lancés à Kinshasa et dans des provinces dans le cadre de ces cent premiers jours.

Lors d'un déplacement dans le Nord-Kivu, M. Tshisekedi a dénoncé et menacé les responsables politiques qui manipulent les groupes armés. Il n'a cependant pas mis en oeuvre sa promesse de campagne : déménager l'Etat major dans l'Est congolais où des dizaines de milices menacent les civils.

Le président congolais n'a pas non plus exercé le pouvoir régalien par excellence d'un chef de l'Etat à qui la Constitution donne beaucoup de pouvoir: nommer le Premier ministre.

La raison est simple. Il ne peut pas décider seul. Le chef de l'Etat a d'ailleurs rencontré deux fois son prédécesseur depuis son investiture. Son Premier ministre doit être en toute logique issu des rangs de la coalition pro-Kabila, ultra-majoritaire au Parlement, dans les assemblées provinciales et dans les gouvernorats des 26 provinces.

Pour les 100 premiers jours, "les points négatifs sont l'absence de gouvernement, peu de résultats en ce qui concerne la lutte contre la corruption", résume Georges Kapiamba, président de l'Association congolaise pour l'accès à la justice (Acaj).

"Nous restons inquiets sur la question de la lutte contre la corruption (...) compte tenu de l'emprise des anciens gestionnaires de la République sur les institutions nationales et provinciales", a réagi auprès de l'AFP Jonas Tshiombela, porte-parole du CLC, le collectif catholique qui avait appelé aux marches anti-Kabila de 2017 et 2018.

Signe des marges de manoeuvre limitées du nouveau préside, la dépouille de son père, l'opposant historique Etienne Tshisekedi mort à Bruxelles le 1er février 2017, repose toujours en Belgique. Son fils avait pourtant promis une inhumation dès que possible au pays des ancêtres s'il était élu.


AFP / MCP, via mediacongo.net
4196 suivent la conversation
20 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

kap | DR16Q1Y - posté le 06.05.2019 à 08:31

...Lecture objective, que veut dire pas là. Il y a des choses évidentes et qui sautent aux yeux de tous, on a pas besoin de beaucoup de spéculations pour les comprendre. Qui ne connait pas que il est difficile au président Félix Tshisekedi de prendre des décisions seul. il est contraint à faire la volonté du FCC avec lequel il a signé le PACTE, Le FCC avait minutieusement tout préparé, exemple il tout raflé ... Le président Felix commence petit à petit à sentir les effets de son accord avec Kabila,Fcc. Voilà pourquoi même la nomination du premier ministre prend du temps.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 05.05.2019 à 21:32

Justice ya mboka 05/05...Le jeu democratique, est comme tout jeu, n ' importe quel jeu, les regles sont ecrites bien avant. Les regles du jeu democratique congolaise etaient ecrites en Afrique du Sud Sun City.. ...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 05.05.2019 à 21:31

Justice ya mboka 05/05...Le jeu democratique, est comme a tout jeu, n ' importe quel jeu, les regles sont ecrites bien avant. Les regles du jeu democratique congolaise etaient ecrites en Afrique du Sud Sun City...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 05.05.2019 à 21:28

Justice ya mboka 05/05...Le jeu democratique, est commenti a tout jeu, n ' importe quel jeu, les regles sont ecrites bien avant. Les regles du jeu democratique congolaise etaient ecrites en Afrique du Sud Sun City.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 05.05.2019 à 20:52

bien que je ne suis pas militant UDPS,les coupables en RDC ces les évêques et le clan FAYULU qui ont faussés les élections,je comprends le pauvre THSISEKEDI dans le contexte de doute, sur son élection, il devait rassurés les financiers ,d'ou ses tournées en Europe ,dans un premier temps il a essayer de dissipés les doutes ,expliquée ,pour espérer rétablir la vérité entachée par FAYULU et ses frères évêques

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo yetu | PXFHW23 - posté le 05.05.2019 à 20:20

vraiment

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 05.05.2019 à 18:54

@mampuya pour toi le kabiliste,un pouvoir sortant restant qui limite toute marge de manœuvre au nouveau locataire de la présidence est une avancée démocratique différente du système Mobutu(Kabila) de confiscation du pouvoir?Un processus électoral opaque,une passation factice du pouvoir pour maintenir un système d'accaparement des richesses par une vaste politique respecte la volonté du vote exprimé!!??? Tout reste à faire dans ce pays le Zaïrois,Congolais doit recouvrer son pouvoir en tant que souverain primaire !!!

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 05.05.2019 à 17:40

Une petite précison ,se sentire congolais et se sentire Zairois quelle est la différence .Le Congolais c'est un homme à pensée pluriele démocratique, multipartitisme (période de Kassavubu). Le Zairois , pensée unique, un seul parti (Pèriode de Mobutu), suivit d'une autre pensée unique (udps-Tshisekedi) comme opposition. De nouveau pensée pluriel, multipartitisme (Kabila). Ceux qui sont bloqués dans la pensée unique n'arrivent pas à accepter la pensée pluriele, la démocratie proclamée et pratiquée par les autres. Ainsi le congolais doit se reconcilier avec soi meme et avec l'histoire du pays RDC ,si nous voulons la démocratie, comme l'après guerre en Europe,Japon.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 05.05.2019 à 17:27

PAS DE DISTRACTION : VOICI COMMENT TSHILOMBO A REUSSIT EN 100 JOURS ! L'épidémie de maladie à virus Ebola a atteint vendredi le cap de 1000 décès dans les provinces du Nord-Kivu ... Kongo-Central : incursion des militaires angolais à Lukula, à la recherche des rebelles du FLEC. Haut-Katanga : le village de Kibolwe se vide de sa population suite au conflit entre creuseurs et un sujet Indien/Approvisionnement en eau potable : le calvaire des Kinois ! Ituri : 10 morts dans des affrontements entre FARDC et les assaillants à Jiro Sud-Kivu : bref accrochage entre les FARDC et un groupe Maï-Maï à Kakamba (Fizi) Insécurité au Lualaba: La ville de Kolwezi en état de choc...

Non 56
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 05.05.2019 à 17:14

Fin mars un déficit de 54,4 milliards de FC. lES réserves de change, ont connu une baisse mensuelle de 68,7 millions USD,DUES aux VOYAGESde TSHILOMBO/ Kongo-Central : incursion des militaires angolais à Lukula, à la recherche des rebelles du FLEC. L’épidémiologiste de l’OMS, Dr Richard Mouzoko Kiboundtué assasiné vendredi 19 avril à Butembo dans une attaque armée dans l'enceinte de la clinique de l'Université du Graben. Ituri: une attaque des islamistes ADF sur la localité de Tchabi (Irumu) Kabare: une personne tuée, 9 blessés et 20 maisons pillées dans une attaque à Kalagane/ Nord-Kivu : dans le Masisi, insécurité et déplacements de population riment...

Non 50
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 05.05.2019 à 15:27

Le Congo commencera de vivre son alternance des qu'on nommera le formateur du futur gouvernement. C'est par la, que notre pays va devoir entamer sa cohabitation d'alternance. Pour l'instant: c'est la pause!

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 05.05.2019 à 15:23

@Mampuya. J'applaudis tout ce que vous venir de dire et cela prouve votre sens exerce de commencer de questionner notre histoire. Le president de la republique malheureusement est encore dans une pause narcissique, de sa personne. Il ne sait pas encore demarque de ses colons belges, americains... Et c'est difficile pour lui de se demarquer. Ensuite c'est un article de l'Agence France Presse, donc du bidon! Pour moi, jusqu'a present, le pays est dans sa pause! Il n'y a pas de Premier Ministre! Nous sommes toujours dans la continuite des affaires courantes de l'Etat rien de plus.

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 05.05.2019 à 15:18

A MEDIACONGO, vous nous faites rappeler des choses qui vont nous faire mal à la tête. Pour l'instant, un seul point important dans votre article c'est la mise en place d'un formateur crédible du gouvernement en RDC, les restes on verra.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 05.05.2019 à 15:11

Le placebo a ses limites.

Non 62
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 05.05.2019 à 15:09

Le monsieur n'a pas été élu et est coupable de la haute corruption politique. Cela ne le quittera jamais. Il a trahi son papa et le peuple en pactisant avec le diable. Il s'en remettra jamais. Et malheur ne vient jamais seul ; au lieu de se taire, des bouches pourries comme Olive dit Lembe produise des vidéo "je DOIS demander" aux congolais de patienter (pas même se réserver de dire "je PEUX demander...". Au fait elle, demande que les congolais avalent leurs souffrances de continuer à croupir sous le système de pouvoir de son mari que Fatshi incarne.

Non 56
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 05.05.2019 à 13:59

D'où voulez-vous que des décisions fortes viennent? D'un homme de paille? NON. D'un protocolaire? Pas du tout. D'un tricheur? Jamais et alors jamais.

Non 32
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 05.05.2019 à 12:50

kiadi na kiadiiii

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 05.05.2019 à 12:47

Mampuya | GFNVXBG - posté le 05.05.2019 à 00:31 ABON!!! | ZB5GMJH - posté le 04.05.2019 à 19:47 N'oubliez jamais une chose. Kasavubu a gouverné les congolais presque pendant 4 ans, Mobutu a inventè et gouverné les Zairois pendant presque 30 ans, Kabila père et fils ont gouvernè les congoalais donc la RDC pendant 20 ans. Si vous vous sentez Congolais et non Zairois,les merites et démerites vont à Kabila. Ainsi nous lui devons du respect si vous vous sentez Congolais.

Non 13
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 05.05.2019 à 12:45

(suite). Ce genre d'article, ne font pas l'honneur à notre pays, par manque d'une lecture objective de notre pays depuis son indépendance. Batir le grandeur de Tshilombo sur le mensonge n'amenera nul part. Le pays a besoin de réconcilier avec soit meme pour cela il faut une lecture claire, objective de notre histoire.

Non 7
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 05.05.2019 à 12:42

Après des années de lutte militaire entre MPLA et l'UNITA, suite à la mort de Savimbi, l'Angola est dans la paix. Depuis 1980 UDPS est chantre des desordres politiques de rue, voir meme de mwana sapu. Il a suffit que le responsable majeure des manifestations de rue accède au pouvoir pour que cela cesse. Une preuve tengible d'où venait les désordres politiquues de lutte pour le pouvoir, pas meme pour la démocratie. Quoi de plus normal la cessation des manifestations. Dit ceci comparé la période Kabila à celle de Tshilombo c'est comme comparé une période de guerre et d'après guerre. Ce genre d'article, ne font pas l'honneur à notre pays, par manque d'une lecture objective de...

Non 8
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Lamuka/Nord-Kivu demande à Félix Tshisekedi de restructurer la Cour constitutionnelle et la CENI

Politique ..,

RDC-USA : échange entre le président Tshisekedi et la délégation d'officiers militaires...

Politique ..,

Le président de la BAD à Kinshasa pour un état des lieux de la coopération avec la RDC

Economie ..,

Scandalisé par les massacres perpétrés à Djugu, Félix Tshisekedi promet de rétablir la paix

Politique ..,