mediacongo.net - Actualités - Doit-on célébrer le 17 mai sous l’ère Félix Tshisekedi ?



Retour Politique

Doit-on célébrer le 17 mai sous l’ère Félix Tshisekedi ?

Doit-on célébrer le 17 mai sous l’ère Félix Tshisekedi ? 2019-05-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/13-19/fatshi_serment_19_0000.jpg -

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, lors de son investiture

« Les dates historiques d’une nation, ne devraient en aucun cas, sombrer dans les oubliettes, au contraire, elles doivent être célébrées pour toujours », a affirmé un acteur politique, tout juste à la veille de la commémoration de la date de 17 mai, qui symbolise l’entrée de l’Alliance des Forces Démocratiques de la Libération, conduite par Laurent-Désiré Kabila en 1997. Ce dernier, avec l’appui des Rwandais, Burundais, Ougandais et Cie, n’avait-il pas réussi à précipiter la chute du régime dictatorial de Mobutu Sese Seko. Ainsi, c’est dans ce même pays que la population congolaise, autrefois zaïroise, célébrait chaque 20 mai, la création du Mouvement Populaire de la Révolution (MPR) fondé en 1967 par Mobutu.

A ce jour, le régime étant déchu, la date du 20 mai a totalement perdu sa valeur et n’est plus comptée parmi les journées fériées de la RD Congo. Qu’en est-il aujourd’hui ? Encore est-il que Joseph Kabila n’est plus au pouvoir, l’arrivée de Félix Tshisekedi, va-t-elle mettre fin à la commémoration du 17 mai ? S’interrogent les uns, aux autres de répondre. Trois mois après avoir récupéré les arcanes du pouvoir, Félix Tshisekedi Tshilombo, ancien opposant radical au régime de Kabila, n’a pas touché à une date commémorative de l’almanach congolais. Tout est intact. Désormais, il est à ce stade, nécessaire de réfléchir sur la célébration de 17 mai. D’autant plus que, 22 ans après l’entrée de l’AFDL, cette année, la célébration n’est pas comme les autres.

Le pouvoir a changé de main. A en croire des analystes politiques, les élections qui se sont déroulées dimanche 30 décembre 2018, étaient supposées mettre fin au régime de l’AFDL, qui avait porté contre vents et marées pendant 18 ans, Joseph Kabila. Cela étant quasiment fait, des doutes s’installent quant à la raison d’être de cette date. Pour rappel, autrefois, la journée  du 20 mai, qui marque la création du Mouvement populaire de la révolution, était célébrée par tous. Ce parti unique dont tous les congolais étaient membres de droit dès leur naissance, avait maintenu Mobutu au pouvoir pendant une vingtaine d’années. Depuis la prise de pouvoir à Kinshasa par l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL), le 17 mai 1997, cette date est marquée dans les annales de l’histoire du pays et est célébrée chaque année comme journée fériée. 22 ans durant, elle est marquée par des célébrations en mémoire des combattants de ce mouvement et de la fin de la dictature Mobutienne. Alors que Laurent-Désiré Kabila ne va pas trop durer au pouvoir, assassiné au Palais de marbre, le 17 janvier 2001, remplacé par son fils, Joseph-Kabila, la date historique de 17 mai va connaître plus d’ampleur en termes de commémorations, pendant les règnes du "Raïs". Maintenant que la République Démocratique du Congo vient de connaître sa première alternance pacifique au pouvoir qui a vu Félix-Antoine Tshisekedi être proclamé Président de la République, la donne ne va-t-elle pas changer ? Est-ce encore important de célébrer la prise du pouvoir de l’AFDL, cela après sa disparition et le départ de Joseph Kabila ? Les réponses vont dans tous les sens. A cette allure, avec la pérennisation de la célébration du 17 mai, il faudrait attendre, dans les tout prochains jours, mois ou années, pour que l’actuel homme fort du Congo puisse à son tour décréter la date du 1er février, un jour férié, en mémoire de son défunt père. A suivre…

Merdi Bosengele
La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
5550 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Masakho | I7NSSXZ - posté le 18.05.2019 à 07:29

Quelle histoire donnée à la date du 17 Mai 1997. Quand les congolais ont vécu les mêmes drames voir même plus que celui du Maréchal. Puis, parler de la libération aujourd'hui. NON!NON!... Congolais soyons conséquents. Matière à réflexion et à revoir.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 16.05.2019 à 21:49

Mampuya | GFNVXBG - posté le 16.05.2019 à 21:47 Mampuya | GFNVXBG - posté le 16.05.2019 à 21:44 Entre 1990-96 vous les Congolais authentiques sous le MPR, ou UDPS qu'avez vous fait. Voilà la source du mal. je dirais meme les congolais ont le droit à feter la journée, pour rappeler aux authentiques leur gout du pouvoir, pur le pouvoir, et non au bien du peuple ou du pays en primis.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 16.05.2019 à 19:09

Pas seulement il ne faut pas célébrer une date qui a asservi le congolais, il faut aller jusqu'à supprimer tous les signes de l'ex régime.

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 16.05.2019 à 18:30

Mes prédécesseurs, je vous ai lu tous et j'ai senti une grande tristesse et un grand regret en vous. Toutefois, à mon idée j'aimerai que toutes les dates qui ont fait les congolais/RDC soient toujours dans l'humiliation puissent être écrite dans un livres pour nous servir de référence. Pour cette date du 17 mai, on peut supprimer ça et il y aurait aucun problème. Donc, chaque président qui vient au pouvoir impose toujours son style en matière date commémorative.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 16.05.2019 à 17:35

Une date de l'oprobe du peuple congolais, ça ne sert à rien de penser à cette date qui a vit les équidés nilotique marcher sur le corps de nos fils bantous, au lieu de la comemorer, il faut pleurer , car c'est comme le jour où santan fut precipité sur la terre, quelle sont le résultat finale d cette date ????? le pays est mort

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 16.05.2019 à 16:13

Le 17 mai, depuis Joseph KABILA n'est pas la fete de l'AFDL mais plutot une fete consacrée à l'armée nationale.

Non 7
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | UOIKJ32 - posté le 16.05.2019 à 15:06

L'histoire retient que l'AFDL a pris le pays en otage pendant 21 ans. cette date symbolise le retour des rwandais dans la gestion du Congo. En ce qui me concerne cette date doit redevenir ouvrable le pays doit decoller nous devons travailler sans relache.

Non 6
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 16.05.2019 à 14:21

La grande différence entre Mzee Kabila et Etienne Tshisekedi est que Kabila est mort dans son bureau de travail car opposé aux intérets de ses alliés rwando-ougandais tandis que l'autre est mort de longue maladie après trente ans d'expérience professionnelle comme opposant politique incohérent. Le peuple congolais n'a jamais reconnu ses vrais héros et cherche, via ses élites aux cerveaux rouillés par la musique,à falsifier l'histoire.Tshisekedi était parmi les comploteurs-saboteurs qui avaient livré Lumumba aux belges et aux sécessionnistes katangais.Il s'est dressé contre Mobutu après avoir été disgracié. Je ne serai jamais convaincu que pour avoir été opposant...

Non 10
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 16.05.2019 à 13:00

Personnellement je trouve ridicule si on commence a discuter sur les dates de commemorations de ceci ou de cela dans notre pays! Chers congolais, nous devons evoluer dans la vie et penses GRANDS. Nous nous fiont toujours a ce qui est unitile. les choses importantes du pays nous les mettons de cotes.

Non 3
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 16.05.2019 à 12:36

sans impact, batu bazo kufa na nzala....

Non 5
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BABAKAR | 92LIICM - posté le 16.05.2019 à 11:45

Date sans importance selon moi, puisque a l'origine du chaos dans ce pays.

Non 7
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bokomesana | 39TR2L3 - posté le 16.05.2019 à 10:49

Cette date n est plus à comemorer, ca n inspire pas de bonnes choses autrement la date de la mort du pere de la democratie doit aussi etre ferié, Mon retour de l Afrique du Sud au Congo doit aussi etre ferié.

Non 13
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

17 mai 1997-17 mai 2019 : « Le bilan de la démocratie est plus qu'élogieux » (FCC)

Sur le net ..,

17 mai journée de libération: les kinois divisés sur cette considération

Politique ..,

17 mai 2019 : le Chef de l’État rend hommage aux soldats congolais

Société ..,

17 mai 1997-17 mai 2019 : Afdl, 22 ans de regrets !

Politique ..,