mediacongo.net - Actualités - « Indépendance du Katanga »: délire personnel ou manoeuvre de diversion?



Retour Sur le net

« Indépendance du Katanga »: délire personnel ou manoeuvre de diversion?

« Indépendance du Katanga »: délire personnel ou manoeuvre de diversion? 2019-06-15
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/lubumbashi_vue_19_0214.jpg -

Les violences suscitées par la confiscation du pouvoir par le camp kabiliste a fait passer au second plan de l’actualité une mystérieuse « déclaration d’indépendance du Katanga ». Faut-il y voir l’expression d’un délire personnel de son auteur, inconnu, ou une manœuvre de diversion?

Ces derniers jours a circulé sur les réseaux sociaux une lettre, datée du 8 juin 2019, adressée au secrétaire général de l’Onu avec copies à l’Union européenne, à l’Union africaine, à la SADC et aux Etats-Unis au sujet du « rétablissement de la souveraineté du Katanga.

Dans cette lettre, un inconnu, Patrick Masengo Kalasa, signant comme « président » d’une Alliance des forces patriotiques katangaises tout aussi inconnue, annonce qu' »à partir du 29 juin 2019, le Katanga rétablira sa souveraineté sur l’entièretéde son territoire, après plus d’un demi-siècle de domination congolaise.

Et revoilà John Numbi

La lettre affirme notamment que sont « inacceptables les accusations et les harcèlements à l’endroit du général d’armée, un grand homme d’Etat, le général John Numbi Tambo, qui ne peut commettre des bavures lui reprochées, telles que celle de l’assassinat de Monsieur Floribert Chebeya ».

Ce dernier, défenseur connu des droits de l’homme à la tête de La Voix des sans Voix, avait été assassiné avec son chauffeur, début juin 2010, à l’issue de sa convocation par le chef de la police, le général John Numbi, qui avait été suspendu devant le tollé international suscité par ce crime. Il n’avait cependant pas été jugé, en dépit des demandes des parents des victimes. Resté l’homme de Joseph Kabila au Katanga, il avait fait l’objet de sanctions des Etats-Unis et de l’Union européenne en 2016. En juillet dernier, il avait pourtant été nommé inspecteur général de l’armée congolaise. Le 20 février dernier, il avait menacé dans un tweet les « traîtres » au sein de la coalition kabiliste FCC, en réponse à un tweet d’un des dirigeants de celle-ci, Modeste Bahati, qui réclamait plus d’indépendance au sein de cette famille politique.

Début juin, un des accusés de l’assassinat de M. Chebeya, Paul Mwilambwe, actuellement en attente d’être jugé au Sénégal, a accusé le général Numbi d’être le commanditaire du crime et a demandé à être extradé vers Kinshasa, estimant qu’un jugement équitable y était possible sous la présidence Tshisekedi.

Liste fantaisiste

La lettre annonçant le « rétablissement de la souveraineté du Katanga » le 29 juin prochain fait référence à une précédente déclaration d’indépendance de la province cuprifère, annoncée par le même inconnu dans une lettre du 27 décembre 2018, pour le 1er janvier 2019 cette fois-là. Dans son annonce du 8 juin, le signataire explique que « c’est avec une grande satisfaction que nous constatons l’acquiescement tacite de toute la communauté internationale car aucune objection n’a été formulée près de six mois après ».

La déclaration du 27 décembre dernier prétendait parler au nom du « peuple souverain du Katanga » et comportait la liste de tous les « notables » katangais supposés approuver cette déclaration d’indépendance – mais pas leur signature. On ytrouve les noms de tous les Katangais les plus connus, appartenant à diverses tendances politiques.

Kyungu s’étrangle de colère

L’un d’entre eux, l’ex-président de l’Assemblée provinciale du Katanga unifié, Gabriel Kyungu wa Ku-Mwanza, a publié le 10 juin, au nom de son parti Unafec (Union des fédéralistes du Congo), un communiqué clairement marqué par la colère.Il y dit sa formation « indignée du comportement barbare et irresponsable affiché par certains inciviques se prenant pour des originaires du Katanga (…) et revendiquant son indépendance ». « Personne ne peut s’arronger le droit de procéder à la sécession. Par ce fait, l’Unafec interpelle les services de sécurité de ne ménager aucun effort pour mettre hors d’état de nuire tous ces détracteurs de mauvais goût qui ont concouru dans le cannibalisme ». Et l’ex-brandon autonomiste (le 12 décembre 1993, il avait prononcé « l’autonomie totale » du Shaba, dénomination mobutiste du Katanga, dont il était alors le gouverneur) d’assurer que « l’Unafec milite pour l’unité nationale et l’intégrité territoriale » et réaffirme « son soutien sans faille »à Félix Tshisekedi.

La Libre Afrique.be a contacté un autre de ces notables katangais cités par Patrick Masengo Kalasa, Christian Mwando. Ce dernier affirme qu’il « ne connaît pas ce Monsieur » et « n’a jamais été contacté par celui-ci avant de mettre (s)on nom dans sa liste ».

L’initiative apparaît donc comme fantaisiste au départ. Sa résurgence le 8 juin, en défense du général Numbi qui dirigea la Jeunesse du précédent parti de Gabriel Kyungu, l’Uferi, aux temps des pogroms anti-kasaïens de 1992-93 signifie-t-elle que Patrick Masengo cherche désespérément à faire parler de lui, sa première lettre n’ayant suscité que très peu de réactions? Ou que d’autres, en cette période troublée, tentent de l’utiliser?


La Libre Afrique / MCP, via mediacongo.net
2930 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 18.06.2019 à 00:10

Les experts qui ont étudié l'agriculture ont recommandé que le Congo doit penser à son après-mines. Il ne reste que 102 années d'exploitation minière. C'est pas loin cela. La République du katanga n'aura même pas des terres où se cultiver une tige de tomate tant les ravins et trous seront leur paysage. Là, les katangais vont soliciter la re-adhésion au reste du Congo

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KISS KIBWE | XAL4HNS - posté le 17.06.2019 à 15:47

moi je dit et je déclare quand mon grand père sendwe etait ministre nous avons construit le grand hopital sendwe aujourd’hui nous avons de talibans qui vient polué la situation dégage vive indépendance du katanga

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
je t'aime RDC | BGRFHWA - posté le 16.06.2019 à 10:17

vous avez peur de perdre le Katanga? alors qu'ils dégagent. oui à l'indépendance du Katanga

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 15.06.2019 à 17:01

Je valide. Il faut galvaniser la RDC. Je proclame l'indépendance du Kongo Central.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.06.2019 à 16:33

John Numbi a tué une masse de gens au kongo central. Il sera arrêté pour cela, que les katangais le veulent ou non. Les katangais ont été au pouvoir ces 20 dernières années et ils ont pillé le pays au rythme de 15 milliards de $ chaque année. Ils veulent toujours être ceux à la tête de tout ce qui contrôle l'économie du pays. À propos, a-t-il existé un état du nom de katanga dans le passé comme c'est le cas du kongo dia ntotila qui peut aussi se réformer et prospérer? Voilà la question ? Le katanga c'est aussi la Zambie et un peu d'Angola. Ça sera là la guerre avec ces pays aussi.

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BUT MAN | NCMA11T - posté le 15.06.2019 à 16:24

Fièr d'être Katangais !

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 15.06.2019 à 16:01

Je doute à 5000% qu'une telle lettre puisse provenir de Katangais eux-mêmes. Il y a certainement un non-Katangais qui l'a rédigée. Je parlerai de distraction. Toutefois, je soutiens personnellement la balkanisation du pays ou le fédéralisme, vue la situation actuelle. Le pays est trop grand et l'unité semble impossible à réaliser. Si nous ne sommes pas capables de nous unir, nous ne serons pas non plus capables de nous développer.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Baylon | LN5Q8QJ - posté le 15.06.2019 à 15:45

C'EST SIMPLEMENT DU MACHIAVELISME THEATRAL DE TRES MAUVAIS GOUT. MEME UN PETIT ADOLESCENT NE PEUT PRETER ATTENTION A DES TELLES MENACES. QUE SIEUR PATRICK MASENGO KALASA AIE TOUS CES APAISEMENTS ET QU'IL PREPARE L'INDEPENDANCE DU KATANGA. MAIS QU'IL SACHE QUE PAUL MWILAMBE RECLAME D'ETRE EXTRADE POUR ETRE JUGE. C'EST SEULEMENT QUAND CELUI-CI LAVERA SON GRAND HOMME D'ETAT DE TOUT SOUPCON, QU'IL POURRA PROCEDER A L'INDEPENDANCE DU KATANGA. LE CONGO A UN PROBLEME ET SON PROBLEME, C'EST LE CONGOLAIS.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo yetu | PXFHW23 - posté le 15.06.2019 à 14:51

pourquoi de division ?

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vclub | ISONVXQ - posté le 15.06.2019 à 14:11

pourquoi c est tjrs au ex katanga ou il y a des extremistes?

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : AFDC-A: Steve Mbikayi annule sa contre-marche
AUTOUR DU SUJET

Lubumbashi : Penga-penga, le cimetière que se disputent les vivants

Provinces .., Lubumbashi, Haut-Katanga

Le chef du mouvement insurrectionnel Bakata Katanga arrêté à Lubumbashi

Provinces ..,

Haut-Katanga : Kasumbalesa renforce des mesures contre Ebola

Provinces ..,

Lubumbashi : l’affaire Bakata Katanga est un montage, selon Moïse Katumbi

Provinces ..,