mediacongo.net - Actualités - Présidence du Sénat : des organisations de la Société Civile apportent leur soutien à Bahati Lukwebo



Retour Politique

Présidence du Sénat : des organisations de la Société Civile apportent leur soutien à Bahati Lukwebo

Présidence du Sénat : des organisations de la Société Civile apportent leur soutien à Bahati Lukwebo 2019-07-09
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/07-juillet/08-14/bahati_modeste_afdc_19_001.jpg -

Modeste Bahati Lukwebo, président de l'AFDC

Alors que les voix ne s’accordent pas au sein de la coalition politique Front commun pour le Congo (FCC) à cause notamment de la candidature parallèle de Bahati Lukwebo à celle d’Alexis Thambwe Mwamba à la présidence du sénat, ce sont des organisations de la société civile dans la province du Sud-Kivu qui appellent les responsables du FCC à revenir au bon sens et désigner Bahati Lukwebo comme candidat à cette élection pour le compte du FCC afin de privilégier l’équilibre pour les différents partis qui composent cette plateforme politique.

Dans une déclaration commune rendue publique ce lundi 8 juillet 2019 à Bukavu, ces organisations indiquent que l’AFDC et ses alliés a un nombre suffisant de députés nationaux, provinciaux, ainsi que des sénateurs ; c’est pourquoi, selon elles, Bahati Lukwebo a raison de maintenir sa candidature vu que le PPRD a déjà pris les autres postes de décision comme la primature et la présidence de l’Assemblée nationale.

Dans leur déclaration, ces organisations de la société civile regrettent que certains députés nationaux se soient opposés à la candidature de Lukwebo au sénat, alors que sa victoire serait une avancée pour la province du Sud-Kivu, d’avoir ses fils à la tête des telles grandes institutions au pays.

Ces derniers appellent les autres organisations de la société civile à maintenir la pression à travers des actions citoyennes afin de lutter contre les antivaleurs et soutenir le bon fonctionnement de la République démocratique du Congo.

"Il se dégage clairement que parmi les partis qui ont donné un grand nombre de députés, l’AFDC et Alliés à tous les niveaux semble être mis à l’écart dans les concertations et la prise des décisions pour briguer le poste de la présidence du sénat. Nous déplorons par ailleurs que quelques honorables députés et sénateurs membres de l’AFDC-A ont trempé dans des cas de corruption et manipulation sans précédent, au désavantage de notre province en particulier et de la RDC en général. Nous sommes sans ignorer que la personne désignée par le FCC à la présidence du sénat a trempé dans moult cas de violation grave des droits humains, une action que nous, organisations de la société civile engagées dans la protection et la défense des droits humains et la lutte contre la corruption ne pouvons en aucun cas encourager", disent-elles dans leur déclaration.

Parmi les organisations signataires de cette déclaration on peut noter la synergie des organisations de la société civile pour la promotion des droits humains et l’environnement (SYDHE), l’institut pour la gouvernance et l’éducation électorale (IGE), l’action solidaire pour l’assistance aux défavorisés (ASAD), ainsi que d’autres organisations qui prônent les droits humains et la bonne gouvernance.

Pour rappel, après la désignation d’Alexis Thambwe Mwamba comme candidat du FCC à la présidence du sénat par l’autorité morale du FCC Joseph Kabila, le regroupement politique AFDC et Alliés, membre du FCC a préféré porter sa propre candidature (celle de Bahati Lukwebo) se disant ainsi déçu par le choix opéré par Joseph Kabila.

Si certains parlent de haute trahison, comme au sein des autres partis du FCC à l’instar du PPRD où l’on dénonce une énième « trahison » du sénateur Bahati Lukwebo qui « a toujours trahi ses pairs », d’autres néanmoins pensent que c’est un acte de bravoure que celui-ci aurait posé.

Malgré tous ces accrochages, plusieurs structures proches du sénateur Bahati Lukwebo ne cessent d’affirmer leur soutien. C’est le cas de la fédération provinciale de l’AFDC-A au Sud-Kivu, qui dans une déclaration rendue publique ce dimanche 07 juillet, a décrié la discrimination dont ils ont toujours été victimes au sein du FCC, annonçant des actions prochaines pour exprimer leur soutien à cette candidature.

Museza Cikuru / Correspondant au Sud-Kivu
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
8339 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

gomes | IQNKUTC - posté le 09.07.2019 à 18:07

BAHATI, NE RETIREZ POINT LA CANDIDATURE. CETTE UNE BONNE OCCASION POUR MONTRER QUE DANS FCC IL N'Y A PAS DE DEMOCRATIE. SOYEZ FORT ET LA SOCIETE CIVILE SERA TOUJOURS DERRIERE TOI. COURAGE!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
chunks | Z28NX2R - posté le 09.07.2019 à 16:13

Mzee Bahati Lukwebo, tenez fort car tous les deputés et senateurs sont derriere vous car Kabila a fait cela pour essuiyer un peu les larmes du criminel là qui ne cessait de pleurer jour et nuit dans les oreilles de Kabila pour lui aider à postuler au poste de senateur afin d'etre protegé par les huminités, chose impossible maintenant car ce criminel a le devoir de repondre de ces actes pour trop bientot.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
willcow | KCTZP8R - posté le 09.07.2019 à 16:02

Mes prédécesseurs, dans un poste vacant, il faut qu'il y est plusieurs candidats pour élire un au moyen d'un vote (ce serait la vraie démocratie).

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 09.07.2019 à 15:33

À dire vrai: BAHATI mérite ce poste du PRÉSIDENT DU SÉNAT! Car il a d'abord beaucoup donné à AMP, mais aussi à la MP et surtout au PPRD. ET Aujourd'hui le FCC est réduit au PPRD, car regarder bien à l'Assemblée Nationale et à la Primature il n'y a que des gens du pprd, comme le FCC n'était constitué que tu PPRD. Mais moi je vois que le moment venu(peut-être il déjà venu) se RETIRERONT DU FCC à cause de INJUSTICE NON MASQUÉE de son AUTORITÉ MORALE qui réduit le FCC AU PPRD!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 09.07.2019 à 12:43

@SHAKA, tu semble ne jurer que sur 'kabila fils adoptif de ton maniema'ou quoi? Bahati est aussi muswahili et du grand kivu (qui comprend le maniema) comme toi. Enfin de compte vous allez vous concorder.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 09.07.2019 à 12:40

FCC : boko liana mabe......people ezo zela bino

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 09.07.2019 à 12:34

les organisations des merdes tribalisées soit disant société civile

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sérieux | ITYD3Q5 - posté le 09.07.2019 à 10:05

KALUMBA, ce n'est pas parce qu'on est parmi les médiocres que l'on a forcément le même niveau de médiocrité. Thambwe Mwamba est foncièrement médiocre que BAHATI. Entre deux maux, on choisit le moins pire. Mieux vaut BAHATI LUKWEBO Modeste que Thambwe Mwamba.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 09.07.2019 à 09:54

Arretez avec vos betises, qu'est ce qui change ? BAHATI est de FCC sous l'autorite' morale de Hypolite Kanambe. BONET BLANC, BLANC BONET. Tous des inconscients mediocres.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Attaque de la prison de Butembo : le député Crispin Mbindule dénonce une collaboration entre l’ADF et le M23
AUTOUR DU SUJET

Le sénat a dépensé plus de31 milliards de CDF au mois de mai 2022

Politique ..,

Le président du Sénat représente le Chef de l’Etat au passage de la relique de Lumumba à...

Provinces ..,

Assemblée nationale et Sénat : clôture de la session parlementaire de mars

Politique ..,

Clôture du débat sur des questions orales adressées au vice-Premier ministre de l’Intérieur

Politique ..,