mediacongo.net - Actualités - Elimination des Léopards à la CAN Egypte 2019 : "Nous devons nous asseoir pour tirer les leçons" (Lisanga Bonganga)



Retour Sport

Elimination des Léopards à la CAN Egypte 2019 : "Nous devons nous asseoir pour tirer les leçons" (Lisanga Bonganga)

Elimination des Léopards à la CAN Egypte 2019 : "Nous devons nous asseoir pour tirer les leçons" (Lisanga Bonganga) 2019-07-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/07-juillet/08-14/lisanga_bonganga_jean_pierre_18_00002.jpg -

Jean-Pierre Lisanga Bonganga, ministre des Sports a.i.

A la suite de l'élimination des Léopards de la CAN 2019, le ministre ad intérim des Sports et Loisirs, Jean-Pierre Lisanga Bonganga invite les hauts dirigeants du monde footballistique à tirer les leçons de l'échec. Le chef de la délégation rd congolaise s'inscrit en faux contre tous ceux qui se lancent dans des critiques acerbes et cherchent des boucs-émissaires.

Le patron du sport congolais tient mordicus à ce que les linges sales puissent se laver en famille et que tous les regards soient résolument tournés vers l'avenir.

"Comme l'a si bien dit le 1er sportif congolais, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, les Léopards sont tombés arme à la main. Maintenant que cette étape est passée, mettons le cap sur l'avenir de notre sport.

Bien entendu, nous devons nous asseoir pour tirer les leçons de ce qui vient de se passer. A mon humble avis, il ne sert à rien de se tirailler. Dans une famille, il arrive que quelques discordances surgissent", a-t-il déclaré à Radio Okapi depuis Le Caire.

La délégation congolaise a quitté le pays des Pyramides, hier mardi 09 juillet dans la soirée. Lors de cette 5ème Can organisée en Égypte, la RDC n'a pu mieux faire que s'arrêter en 8èmes de finale, éliminée par la révélation du tournoi, Madagascar amené par le sélectionneur français, Nicolas Dupuis.

Au finish, 4-2 aux tirs aux buts après le score de 2-2 aux termes du temps réglementaire et des prolongations. Marcel Tisserand et Yannick Bolasie avaient loupé le cadre lors de cette séance fatidique.

Les deux buts des fauves congolais tout au long de 120 minutes étaient marqués de la tête et portaient les paraphes respectivement de Cédric Bakambu à la 21ème minute (3ème but) et Chancel Mbemba, à la 90ème minute.

Les poulains de Jean-Florent Ibenge se sont qualifiés en 8èmes de finale, après plusieurs rebondissements. Deux revers contre les Crânes de l'Ouganda, 2-0 (1ère journée), les Pharaons d'Égypte, 2-0 (2ème journée) et une victoire écrasante et revancharde face aux Warriors du Zimbabwe, 4-0 (3ème journée).

Gloire Batomene
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
8334 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Muravumba | 29KBYHZ - posté le 10.07.2019 à 15:57

Reflechissez sur tout sauf sur le coaching.Ibenge doit d'abord partir avant ce que vous appelez reflexion.Vous cherchez tout simplement à dépenser de l'argent supplémtaire pour des séminaires inutiles.Si Omari et Ibenge s'en vont, beaucoup de choses changeront et les gens cesseront demaudir ce des hommes et commenceront à reflechir.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | GNWEEAX - posté le 10.07.2019 à 14:39

Parole de Zemira: "nous devons nous asseoir pour tirer les leçons de ce qui vient de se passer." A qui tu penses en parlant de NOUS ? Constant Omari n'a jamais joué au football… Il faut obtenir d'abord son départ et le reste va suivre comme sur des roulettes. De conciliabules en palabres en passant par les dialogues et les élections truquées, les Congolais vivent encore comme avant le 30 juin 1960 alors que nous sommes en 2019. Aux grands maux, des cures de chevaux. Il faut chasser Omari et ses marionnettes qu'il place au somment des Ligues provinciales. Il n'y a pas deux solutions.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lanceur d'alerte | WUSQ2J3 - posté le 10.07.2019 à 14:03

La solution est simple: 1)Départ de Constant Omari,avec toute sa bande,de la fecofa. 2) Audit de l'équipe de léopards 2019 y compris toute la délégation qui a accompagné l'équipe en Égypte Trop c'est trop!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK | PAEJCGZ - posté le 10.07.2019 à 12:57

Parle-nous un peu, comment ton conseiller a-t-il été molesté à Alexandrie? Vous aviez l'intention de détourner cet argent….? Nous allons parlé de quoi??? Bien entendu du départ de tous ceux qui forment l'actuel Léopard; c'est-à-dire: Constant Omari et ses assistants, Florent Ibenge et ses assistants, le Capitaine de l'équipe et tous ses collègues joueurs (Pro comme locaux). Après quoi, le recrutement des responsables à tous les niveaux et sélection des nouveaux joueurs pour rebâtir une nouvelle équipe. Merci pour ce qu'ils ont fait jusque là mais l'heure est arrivée pour qu'ils partent TOUS!!!!!

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 4SRZTHP - posté le 10.07.2019 à 12:33

"nous devons nous asseoir pour tirer les leçons de ce qui vient de se passer." A qui tu penses en parlant de NOUS ? Constant Omari n'a jamais joué au football… Il faut obtenir d'abord son départ et le reste va suivre comme sur des roulettes. De conciliabules en palabres en passant par les dialogues et les élections truquées, les Congolais vivent encore comme avant le 30 juin 1960 alors que nous sommes en 2019. Aux grands maux, des cures de chevaux. Il faut chasser Omari et ses marionnettes qu'il place au somment des Ligues provinciales. Il n'y a pas deux solutions.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa abritera la 7ème édition de La Nuit du Football Africain !
AUTOUR DU SUJET

CAN-2019 : depuis la fin de la Coupe d'Afrique, dix coachs ont déjà changé d'air

Sport ..,

CAN 2019 : Promesse aux Supers Eagles: Aliko Dangote et Femi Otedola joignent l’acte à la parole

Sport ..,

Mulumbu : « La CAN est finie et mon cœur est à l’aise sachant que nous avons fait de notre...

Sport ..,

CAN 2019 : Zinédine Zidane félicite l'Algérie pour son titre

Sport ..,