mediacongo.net - Actualités - Les médecins de Butembo suspendent la grève décrétée lundi 12 aout



Retour Santé

Les médecins de Butembo suspendent la grève décrétée lundi 12 aout

Les médecins de Butembo suspendent la grève décrétée lundi 12 aout 2019-08-13
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/12-18/butembo_medecin_19_02145.jpg -

La décision annoncée ce mardi 13 août fait suite, dit le communiqué conjoint des médecins de Butembo et du Nord-Kivu, à l’assurance donnée par les autorités politico-administratives et judiciaires, qui ont accédé à certaines de leurs revendications.

Ces médecins sollicitaient de meilleures conditions pour leurs confrères arrêtés dans le cadre de l’enquête sur le meurtre, en avril dernier, de Richard-Valery Mouzoko, épidémiologiste camerounais qui travaillait, pour le compte de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à la riposte contre Ebola dans la zone.

« Nous notons des avancées significatives. Les conditions de liberté provisoire et/ou de résidence surveillée sont définies et mises en marche, le confrère malade a été transféré dans un hôpital de la place où il a commencé à bénéficier des soins », dit le communiqué lu par le docteur Barry Katembo Mukwarari, président du conseil provincial de l’ordre des médecins.

« Une équipe de suivi » est mise en place « pour la matérialisation de la promesse de mise en liberté provisoire et/ou de la résidence surveillée », préviennent par ailleurs les médecins.

Ils demandent enfin aux autorités de faire diligence pour l’organisation du procès afin de clarifier les choses dans un délai raisonnable.
Au total, 52 personnes sont aux arrêts dans le cadre de cette enquête bouclée depuis le jeudi 8 août dernier, soit près de 4 mois en rapport avec l’attaque fatale des cliniques de l’université catholique de Graben à Butembo, laquelle avait coûté la vie au médecin camerounais Richard-Valery Mouzoko Kiboung, coordonnateur de la riposte à l’épidémie à virus Ebola dans l’aire de santé de Mutsanga.

Parmi les prévenus, figurent 24 présumés combattants Maï-Maï et 4 médecins congolais, 3 d’entre eux sont présumés commanditaires et auteurs moraux de ce meurtre, un autre suspect est en fuite et activement recherché par la justice militaire.


Top Congo / MCP, via mediacongo.
888 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Nord-Kivu : la journée « ville morte » paralyse les activités à Beni, Butembo et Oicha

Provinces ..,

Nord-Kivu : Des miliciens se sont infiltrés dans la manifestation des jeunes à Oicha (Société...

Provinces ..,

Beni: 3 morts, des blessés et des interpellations dans une manifestation de colère à Oicha

Provinces ..,

Ebola : 15 nouveaux cas recensés dont un agent de santé

Santé ..,