Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Provinces

Masisi: des civils détiennent illégalement des armes

2014-09-16
16.09.2014 , Kinshasa
Provinces
2014-09-16
Ajouter aux favoris
Des sources militaires ont indiqué lundi 15 septembre à Radio Okapi que de nombreuses personnes détiendraient illégalement des armes dans la localité de Nyabiondo et ses envions dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu). Pour elles, ces personnes soutiendraient la milice de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS). Ce qui suscite un climat de méfiance entre les Forces armées de la RDC et la population.

« On ne sait pas qui est ennemi et qui ne l’est pas », a déclaré un officier FARDC.

Plusieurs sources militaires soutiennent que des habitants de Nyabiondo et de plusieurs autres villages de Masisi ont des accointances avec les milices locales, dont l’APCLS de Janvier Kalahire, chassée récemment de cette région par les FARDC.

L’administrateur du territoire de Masisi, Dieudonné Tshishiku, souligne de son côté que les armes circulent encore librement au sein des populations civiles.

« A Masisi, il y a certaines personnes, pas tout le monde, qui détiennent illégalement les armes. Des armes qui sont en train de tuer des gens, ce ne sont pas des armes de la police ou de l’armée. Ce sont des armes, détenues illégalement par la population », a affirmé Dieudonné Tshishiku.

La société civile de Masisi ainsi que le Conseil territorial de la jeunesse sont aussi du même avis que l’armée et l’administrateur du territoire mais déplorent « l’interpellation illégale » de certains jeunes par les FARDC.

Pour mettre fin à la circulation libre des armes dans le territoire de Masisi, l’administrateur du territoire a indiqué que son bureau est en train de sensibiliser les jeunes.

« Nous sommes dans la phase de sensibilisation. Nous sommes en train de demander à tout porteur d’arme, de la remettre aux services de sécurité. Après cette phase, nous aurons à prendre des dispositions », a ajouté Dieudonné Tshishiku.


C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8342 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Bas-Congo: début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite
left
Article précédent Ebola : à Butembo, première fois sans hospitalisation

Les plus commentés

Politique Evarist Boshab quitte Joseph Kabila pour Félix Tshisekedi

27.01.2023, 20 commentaires

Politique UDPS Andre Mbata : « Le Pape François arrive en RDC pour bénir le chef de l’État pour son second mandat »

28.01.2023, 19 commentaires

Politique Arrivée du Pape en RDC : Fridolin Ambongo recadre André Mbata

29.01.2023, 15 commentaires

Afrique Vincent Biruta : « le Rwanda se prépare parce que nous ne savons pas ce que la RDC prépare »

27.01.2023, 14 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance