mediacongo.net - Actualités - Processus électoral : la restructuration de la Céni fait débat



Retour Politique

Processus électoral : la restructuration de la Céni fait débat

Processus électoral : la restructuration de la Céni fait débat 2019-09-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/02-08/ceni-election-des-gouverneurs-en-rdc.jpg -

L’opinion tant nationale qu’internationale cogite sur l’avenir de la Centrale électorale ainsi que le cadre légal et réglementaire sous-tendant les élections en République démocratique du Congo (RDC).

Les partis politiques, les structures de la société civile ainsi que les agences du système des Nations unies évaluent le processus électoral congolais et proposent des pistes de solutions, notamment des réformes à envisager dans le système électoral. Plusieurs options sont évoquées dont la désignation du président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) par trois composantes (la majorité parlementaire, l’opposition et la société civile) au lieu d’une seule telle que garantie actuellement par la loi organique portant organisation et fonctionnement de cette structure.

L’auteur de l’initiative visant le changement du mode de désignation du président de la Céni, le député Christophe Lutundula, estime que cette façon de faire permettra de renforcer l’indépendance, la neutralité et l’impartialité de cette institution et permettra de lutter contre son instrumentalisation politicienne. Cependant, la question de la restructuration de la Céni n’est pas inscrite à l’ordre du jour de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale. De nombreux observateurs estiment qu’elle sera abordée lors de la session de septembre avec un effet direct sur la prolongation du mandat des membres de la Céni à terme depuis la fin du mois de juin.

Les réflexions n’excluent pas une possible révision de la Constitution. Mais, estime-t-on, elle mérite une sensibilisation de la population afin d’éviter la répétition des événements du mois de janvier 2015. A cet effet, le constitutionnaliste Evariste Boshab a estimé, au cours d’un atelier, que la révision de la loi fodamentale ne devait pas être considérée comme un sujet tabou. Les articles 10, 70 et 71 ayant trait à la nationalité congolaise et au mode de scrutin pour la présidentielle devraient notamment être concernés par des modifications.

Au niveau des agences onusiennes, essentiellement au Programme des Nations unies pour le développement, des échanges avec la Céni vont dans le sens de scruter les moyens d’améliorer le processus électoral à travers la modification des lois nécessaires. Cela poursuit l’objectif de baliser le chemin de la démocratie qui est un indicateur important dans le développement des nations. La question a été évoquée à l’occasion d’une rencontre organisée vendredi au siège de la Céni.

D’autres matières de la loi électorale sont également visées par les réflexions. Il s’agit notamment du recensement général de la population préférée à la révision du fichier électoral et l’implication des Congolais vivant à l’étranger. Les dispositions relatives à la qualité d’électeurs, aux conditions d’éligibilité et d’inéligibilité, au cautionnement des candidatures, à la suppléance, au mandat cumulatif des candidats, au seuil légal de représentativité sont également au centre du débat. Ces réflexions notent que le renforcement du système électoral requiert d’élargir les réformes à d’autres textes liés aux élections tels que la loi sur les partis politiques, la loi sur le financement des partis politiques, la loi sur la passation des marchés publics.

 

 

 

Jeannot Kayuba
Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
3334 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

gomes | IQNKUTC - posté le 03.09.2019 à 13:36

PRESIDENT DE LA CENI: SOCIETE CIVIL (CLC) - 1er VICE-PRESIDENT: MAJORITE PARLEMANTAIRE - 2eme VICE-PRESIDENT: LAMUKA ET SECRETAIRE: LUCHA .... ET ELECTIONS PRESIDENTIELLES À DEUX TOURS.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme | BXFEMN2 - posté le 03.09.2019 à 09:48

Kalumba, pour ton information, fabricant et fabricateur sont deux mots synonymes. Mais la seule différence c'est que le fabricateur n'a pas d'industrie de fabrique. Fabricateur se dit de celui qui fait quelque œuvre. Par contre le fabricant est un industriel qui fabrique et confectionne certains produits. C'est le français.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 03.09.2019 à 09:01

Il y a impérieuse nécessité de la restructuration de la CENI et revenir au système électoral présidentiel à deux tours pour avoir un Président élu avec la majorité écrasante en vue d'éviter la crise de légitimité qui a toujours eu domicile au pays. Mais aussi avoir les leaders de la CENI réellement indépendants et neutres

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 03.09.2019 à 08:05

KIEKIEKIEKIE aidez moi un peu, on dit " fabricant ou fabricateur " ? kiekiekiekiekiekie j'ai oublie' le Francais.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 03.09.2019 à 08:03

Voila les assassins, les fabricateurs du President de la Republiques, des depute's, des senateurs, des gouverneurs. MAWA ! Je me demande s'ils ont une conscience, oh pardon, c'est sont des inconscients. Ces gens participaient aux reunions strategique de PPRD, qui se rappel de " L'enregistrement sonore " ? Ces mediocres meritent la prison. TOUS.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

CENI: le rapport général sera déposé au cours de cette cession parlementaire (Kalamba)

Politique ..,

JP Kalamba : "Tant que les remplaçants ne sont pas là, nous continuons"

Société ..,

Elections : L'AETA plaide à son tour pour la réforme du système électoral

Politique ..,

Processus électoral : les élections locales incertaines en septembre !

Politique ..,