mediacongo.net - Actualités - Xénophobie en Afrique du Sud: la peur des Congolais à Cape Town



Retour Diaspora

Xénophobie en Afrique du Sud: la peur des Congolais à Cape Town

Xénophobie en Afrique du Sud: la peur des Congolais à Cape Town 2019-09-07
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/26-31/cap_town_vue_19_0214.jpg -

La panique semble gagner du terrain chez plusieurs compatriotes congolais après des actes de xénophobie vécus cette semaine et qui ont coûté la vie de plus d’un congolais et plusieurs autres étrangers.

Certains disent ne plus vivre une vie normale. C’est devenu très difficile, disent-il.

« Nous vivons avec nos frères Sud-Africains, nous mangeons, travaillons et fréquentons les mêmes supers marchés. Et quand on voit sur la vidéo comment certains tuent nos frères comme des animaux, on ne peut qu’avoir peur! On doute maintenant de tout le monde, même pour parler avec eux on se réserve parce qu’on sait que tout peut arriver à n’importe quel moment» nous fait savoir un homme d’une trentaine révolue qui vit à Cape town.

Pour lui, il s’est installé un climat de méfiance entre les nationaux et les étrangers et ces derniers sont conscients.

« Depuis que je vois ces affres de la xénophobie, j’envoie difficilement mes enfants à l’école, et les rares fois que je les envois, je passe les récupérer avant le temps prévu. Même pour faire le marché, on se concerte deux ou trois femmes étrangères pour partager le même chemin aussi se  rassurer de la route qu’on va emprunter. Pour des courses de rien du tout, on s’abandonne entre les mains de l’Éternel qu’il nous protège afin qu’on rentre saines et sauves. On a fui notre pays à cause de la guerre mais avec ce qui se passe ici, nous sommes prêtes à rentrer chez nous mourir par arme que de se voir tuer par de pierres, couteaux ou se faire brûler vive.» explique une congolaise ménagère mère de deux enfants.

Celle-ci demande aux autorités du pays de créer des emplois pour eux parce que pour elle, ce pays devient « invivable ».

Un autre congolais nous  avoue : « Bien que la xénophobie se produit loin de Cape Town, la façon dont certains  Sud-Africains tuent les étrangers nous laisse perplexe. Nous traversons la plus difficile de situations dans ce pays. Nous demandons à nos compatriotes au pays de prier pour nous car seul Dieu peut nous sortir de ce gouffre.»

Pour rappel, c’est depuis la semaine passée que certains Sud-Africains menacent les étrangers. Ils veulent qu’ils quittent leur pays. Ils tuent et pillent les biens de ces derniers en leur reprochant de venir envahir leurs pays.

Esther Nino, depuis Cape Town
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
3248 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

A bon entendeur | 74PQ24O - posté le 10.09.2019 à 14:28

On n'est mieux que chez soi.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.09.2019 à 01:28

Le problème avec la xénophobie en Afrique du Sud, et généralement partout ailleurs, est que c'est l'arme que met en avant une population otochtone qui ne se retrouve pas dans ce qui est supposé être le développement de sa société. Lorsque cela surgit, l'état ne sait que faire. On aura beau boycotté le pays en question, en réalité les les boycotteurs ont le même problème qui fermente lentement jusqu'à ce que ça éclate. Et les guerre de vengeance à l'arme et même les guerres économiques sont souvent d'inspiration xénophobique. La RDC passera par là.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.09.2019 à 01:27

Le problème avec la xénophobie en Afrique du Sud, et généralement partout ailleurs, c'est l'arme que met en avant une population otochtone qui ne se retrouve pas dans ce qui est supposé être le développement de sa société. Lorsque cela surgit, l'état ne sait que faire. On aura beau boycotté le pays en question, en réalité les les boycotteurs ont le même problème qui fermente lentement jusqu'à ce que ça éclate. Et les guerre de vengeance à l'arme et même les guerres économiques sont souvent d'inspiration xénophobique. La RDC passera par là.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vince Mutupeke | VJV8R63 - posté le 07.09.2019 à 17:27

Rentrez au pays, les choses iront bien bientôt

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 07.09.2019 à 15:38

vous avez fui la RDC à cause de la guerre? la guerre s'est plus vécue à l'est, dans un coin du Katanga et au Kasaï et donc, les autres coins du pays étaient vivables: Lubumbashi, Kinshasa, Matadi,Bandundu,... de quelle guerre on parle là ? les raisons sont profondes mais soyons sérieux svp. vous y allez simplement parce-que c'est un luxe pour vous et là vous nous raconter des ragots...

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | 6UEOR41 - posté le 07.09.2019 à 15:13

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INSULTES ET MANQUE DE COURTOISIE ENVERS UN INTERVENANT)

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LITOYI | X65XKXK - posté le 07.09.2019 à 15:03

FELIX ,ton crime est très grave pr ce pays.kabila est venu au congo pour piller car tout le monde le sait qu'il n'est pas congolais.il a tout fait pour que nous vivons comme les primitifs et tu es venus lui sauver,combien de fois lui kabila est venu en aide de nos compatriotes malmenés à l’Étranger?tu as entendu ce que BUARY ,le président du Nigeria a réagi IMMÉDIATEMENT?.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | GNWEEAX - posté le 07.09.2019 à 12:39

Mes compatriotes de Cape Town et d'ailleurs en RSA, le régime de Félix Tshisekedi et sa police dirigée par Sylvano Kasongo ont empêché hier une marche pacifique des kinois qui voulaient ainsi manifester leur soutien à votre endroit, mais aussi leur désapprobation contre cette dérive des sud-africains. Vous n'avez rien à espérer de ce nouveau régime, comme d'ailleurs de celui qui a motivé notre expatriation. Ici où je suis, ça va. Mettons notre foi en Dieu seul.

Non 6
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Afrique du Sud: manifestation de réfugiés contre les violences xénophobes

Afrique ..,

Coupe du monde de Rugby : le japon, l'invité surprise des quarts de finale

Sport ..,

Afrique du Sud : La famille Gupta sanctionné

Afrique ..,

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma va être jugé pour la première fois pour corruption

Afrique ..,