mediacongo.net - Actualités - Après la Belgique, Félix Tshisekedi aux USA du 21 au 30 septembre



Retour Politique

Après la Belgique, Félix Tshisekedi aux USA du 21 au 30 septembre

Après la Belgique, Félix Tshisekedi aux USA du 21 au 30 septembre 2019-09-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/16-22/fatshi_reunion_ua_19_0214.png -

Le président de la République, Félix Tshisekedi, se rendra du 21 au 23 septembre à New-York, aux USA, à l’occasion de la 74 ème session ordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU dont l’ouverture est prévue ce mardi 17 septembre.

A l’ONU, le Chef de l’État prendra part pour la première fois, aux travaux dont le débat général se déroulera du 24 au 30 septembre. Plusieurs réunions de haut niveau se dérouleront pendant une semaine en marge du débat général.

Une occasion pour le chef de l'Etat de convaincre ses pairs du monde entier du rôle que peut jouer la RDC dans le concert des Nations. Mais la dernière visite de solidarité effectuée par le Secrétaire Général des Nations Unies en RDC, le Portugais António Guterres est un bon signe pour Fatshi adulé par le chef de l’ONU au regard des avancées significatives observées depuis son avènement aux Affaires.

Comme en Belgique, les ressortissants congolais basés à New–York s’arrangent à se regrouper au Parc Dag Hammarskjöld Plaza pour acclamer leur Président pendant son intervention du haut de la tribune des Nations Unies. Pour rappel, c’est pour la deuxième fois que le Président Félix Tshisekedi se rendra aux Etats-Unis d’Amérique en tant que Chef de l’Etat de la RDC. Mais cette fois ci, le chef de l’Etat s’en va au pays de Donald Trump pour prendre part à la74e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Plusieurs réunions de haut niveau se dérouleront pendant la semaine du débat général et un accent particulier sera mis sur le Sommet Action Climat qui sera organisé le 23 septembre, par le Secrétaire général de l’ONU. Ce sommet constituera une étape déterminante dans la coopération politique internationale et incitera de vastes mouvements de soutien au cœur de l’économie réelle, a martelé notre source.
Depuis mardi, il se tient à New York une réunion de haut niveau sur la couverture sanitaire universelle.

Quatre Gouverneurs de provinces dans la suite du Chef de l’Etat

A l’instar des membres du cabinet du chef de l’Etat qui accompagnent Félix-Antoine Tshisekedi dans sa tournée en Belgique, une source indique que quatre gouverneurs de provinces les plus insécurisées de la RDC seront dans la suite à l’étape de New-York. Il s’agit de Jean Bamanisa Saidi de l’Ituri, Martin Kabuya du Kasaï central, Théo Ngwabidje Kasi du Sud-Kivu et Carly Nzanzu du Nord-Kivu. Ces gouverneurs profiteront de l’Assemblée Générale des Nations Unies pour mener la diplomatie de couloir et des plaidoyers en faveur de leurs provinces respectives.

La province du Kasaï central a été secouée par les violences provoquées par les conflits armés qui opposaient les forces de défense et de sécurité à la milice Kamuina Nsapu. Cette situation a entrainé le déplacement massif des milliers de congolais. Face à cette crise, plusieurs violations des droits de l’homme ont été enregistrées et plusieurs congolais ont été contraints de réfugier en Angola à partir de la province de Lunda Norte , comme l’indiquait un rapport de la Fédération Internationale des Ligues des droits de l’homme (FIDH) et de l’équipe des experts des Nations Unies conduite par le sénégalais  Bacre Ndiaye.

S’agissant de la province du Nord-Kivu, cette partie du pays est en proie à la présence active des groupes armés dont les Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) et les rebelles ougandais des ADF. Ces derniers sont responsables  de massacres de la population civile à Beni et ses environs.  Un rapport des organisations de la société civile dont le Groupe d’Etudes sur le Congo (GEC), attaché à l’Université de New-York a fait état de contacts entre les ADF et les terroristes islamistes.

Quand à la province de l’Ituri, cette région fait face à une vague d’insécurité  qui sévit dans les territoires de Djugu et Irumi. Selon l’agence onusienne en charge des réfugiés, près de 300.000 personnes ont été jetées dans la rue à cause de violences entre Hema et Lendu à Djugu.

Concernant le Sud Kivu, la province est secouée aussi par la multiplicité des groupes armés  et les conflits intercommunautaires notamment dans les Hauts Plateaux de Minembwe. C’est ainsi que la Monusco vient de renforcer sa présence dans cette partie du Sud-Kivu.

Leila Zerrougui en mission de plaidoyer et lobbying à New-York

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, Leila Zerrougui, a quitté Kinshasa depuis le mardi soir pour New York où elle retrouvera, entre autres, le Président Félix Tshisekedi, au Sommet mondial de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Mme Zerrougui participera à des panels et des débats thématiques qui concernent directement la RDC. Elle entend porter la voix de tous les progrès qui ont été accomplis récemment dans le pays. La cheffe de la MONUSCO entend donc porter un message positif pour demander l’appui de la communauté internationale afin de consolider les acquis et de poursuivre les efforts de stabilisation du pays, a fait savoir Florence Marchal, porte- Parole de la MONUSCO dans un verbatim.

Souvent, l’Assemblée Générale des Nations Unies est une occasion unique pour la Représentante spéciale de plaider le soutien à la RDC et la mobilisation des ressources nécessaires, notamment aux programmes de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDRRR) qu’exécute la MONUSCO en particulier dans les provinces du Kasaï et du Tanganyika où les possibilités de tourner la page des conflits sont les plus fortes.

A en croire Florence Marchal,c’est aussi une occasion pour Leila Zerrougui d’attirer l’attention internationale sur les risques qui persistent, en matière de sécurité dans l’Ituri et les Kivu, où la lutte contre les groupes armés continue, ainsi que sur la nécessité de combattre Ebola tout en soutenant l’amélioration des systèmes de santé en RDC pour ne pas laisser de côté les autres urgences sanitaires que connaît le pays : rougeole, paludisme et choléra, notamment.

Construire un multilatéralisme de réseau et inclusif

La paix et la sécurité, l’éradication de la pauvreté, la faim zéro, une éducation de qualité, l’action pour le climat et l’inclusion sont tous des éléments centraux du programme de développement durable, a pour sa part rappelé, António Guterres, lors de l’ouverture de cette 74ème  session. Le Secrétaire général de l’ONU a laissé entendre que le programme de cette 74ème session s’annonce chargée, à commencer par cinq sommets sur l’action pour le climat, les objectifs de développement durable, le financement du développement, les soins de santé universels et les petits Etats insulaires en développement.

Pour le chef de l’ONU, l’Assemblée générale reste le « forum unique et indispensable où le monde peut se réunir pour avancer sur des questions sensibles et importantes ».


La Tempête des Tropiques / Ouragan Fm / MCP, via mediacongo.net
5483 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le sage | SD3Y66Q - posté le 23.09.2019 à 07:49

TRICHEKEDI se permet meme d'attaquer publiquement l'IGF alors que celui-ci n'a que très bien fait son travail. Il n'a jamais ordonné l'arrestation de Kamerhe pour prétendre qu'il s'est comporté comme un procureur. Il a remis son rapport au procureur et c'est normal. Par ces condamnations publiques, TRICHEKEDI montre la voie à suivre par une justice aux ordres. Est-ce celà l'Etat de droit?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 21.09.2019 à 22:48

tout ses déplacements à l'étrangers vont lui mettre dans une situation difficile parce que les intérêts des occidentaux ne vont pas de paire avec sa situation politique au pouvoir en RDC,j'espère qu'il ne finiras pas a agir comme Mobutu, Tshombé,Compaoré sous les ordres des leurs mentors pour rester 30 ans au pouvoir

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 21.09.2019 à 22:44

il n'as même pas encore fait le tour de son pays pour remercier les congolais,il aurait due commencer par voir ses concitoyens qui l'ont fait confiance et le porter a la tète du pays

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.09.2019 à 22:02

(suite) Nous souhaitons que les voyages du président suivent la voie du gvt.puisque les voyages sont payer par un budget qui peut aussi finire. Faut il un budget supplémentaire avec cette allure, pour son fameux ministère de souvarainétè au dépens du peuple ? Déjà les voyages en Belgique ,et UE pour rencontrer des dirigeants sans plus pouvoir, nous semble inutile,sauf pour les lobbystes. Il va en Belgique avec le ministre des A.E et non de la Coopération, nous en dit plus. Bien heureusement sur il 'a le problème des consolats.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 21.09.2019 à 21:53

A l'intar des membres ducabinet du chef de l'Etat....Or le chef de de l'Etat voyage beaucoup avec ces membres, et non avec des ministres titulaires. Ceci nous pousse à croire, qu'il y'a un lobby qui poussse Tshilombo à domntrer qu'il est chef avec un programme X. Nous avons assisté au débat sur vision du chef de l'Etat, et des ministères de souvarainété. Le risque c'est que nous povons avoir l'Agende de Tshilombo et se lobbys et conseillers d'une part, et l'action du gvt.de l'autre part. Le gvt.est régit par des accords de la coalition, et Tshilombo amputant le gvt.de l'action propre des certains ministères, nous risquons une caccophonie.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 21.09.2019 à 20:54

Encore...!

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mamut | MBSIJ6I - posté le 21.09.2019 à 20:28

Bon tourisme!

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie | PXV9MLR - posté le 21.09.2019 à 15:39

Ça ressemble plus au tourisme qu'à une visite d'État. Sachant qu'il y avait assemblée générale des N.Us, le voyage en Belgique était inopportune. Ça va qd même faire 2 semaines d'absence d'un chef de l'État de son pays. Ça fait trop, les conseillers du président doivent lui rappelé qu'il a plus a faire dans son pays qu'à l'extérieur. Le pays a tellement de souci que ces sorties s'avèrent contre productives.

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bin Richard | LQEACAR - posté le 21.09.2019 à 14:00

Anaonyme,tu es mal éduqué! Tu écris très mal ,tes opinions et commentaires de basse classe ,refletant un niveau trop bas d'instruction .tu es fayulu ,miserable!

Non 17
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 21.09.2019 à 12:03

ALERTE DANGER DE REBELLION / Un complot pour fomenter une rebellion a BUKAVU ET aCcuser KAMERE. 500.000 DOLLARS SONT ENVOYES A BUKAVU POUR SOULEVER LA POPULATION ET ACCUSER KAMERE TRES SERIEUX

Non 17
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 21.09.2019 à 11:46

CONSEILLERS DE TSHILOMBO: pendant que LA UNE des médias et l'opinion internationale est focalisée sur dossier percutant de CORRUPTION et VOL DE 15 MILLIONS DE DOLLARS AU SOMMET DE L'ETAT il va dépenser d'autres millions en déplacements pour dit-il "chercher des financements".Naîveté ou inconscience? COMME SIGNAL FORT: il devait REVENIR IMMEDIATEMENT au pays et sanctioner FORT ( si pas complice) alors les financements vont d'eux mêmes affluer vers le Congo ,sans besoin de ballade bugdétivore

Non 12
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Félix Tshisekedi a visité les familles des victimes du crash de l’Antonov 72

Société ..,

Le Président Félix Tshisekedi lance les travaux de construction du centre culturel de Kinshasa

Culture ..,

Le cortège de Félix Tshisekedi renforcé de deux véhicules blindés

Politique ..,

Alphonse Maindo: « Il 'y a pas d'alternance au Congo, mais plutôt une continuité »

Politique ..,