mediacongo.net - Actualités - Le retour de Joseph Kabila à la présidence est constitutionnel (Tribune de Patrick Civava)



Retour Politique

Le retour de Joseph Kabila à la présidence est constitutionnel (Tribune de Patrick Civava)

Le retour de Joseph Kabila à la présidence est constitutionnel (Tribune de Patrick Civava) 2019-10-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/21-27/patrick_civava_mandat_kabila_19_0214.jpg -

Me Patrick Civava

Le droit constitutionnel positif de la RDC prévoit le Come back au fauteuil présidentiel.
Nous précisons avant de commencer notre réflexion que celle-ci est scientifique et n’a aucune influence politique.

1. Nous commencons au premier point qui consiste à refuser l’usage du droit comparé et précisément le cas de la France.

Le Monsieur pense que parcequ’en France c’est le conseil constitutionnel et non le sénat, que cela devient différent du cas congolais alors que la ratio legis [raison d’être de la loi] reste la même, celle de donner à un ancien chef de l’État un statut privilégié dans la société.

Nous tenons aussi à signaler au Monsieur que le titre de membre du conseil constitutionnel pour l’ancien président français est aussi viager, et surtout que le caractère viager ne transforme en aucun cas un droit en une obligation telle que le monsieur essaie de nous le dire ici, bref, le titre de sénateur à vie est un droit et non une obligation donc même en droit constitutionnel positif de la RDC, le bénéficiaire peut renoncer à ce titre.

2. Pour le deuxième point qui consiste à dire que le système constitutionnel congolais refusait un Come back après avoir revêtu le statut du sénateur à vie.

Nous constatons que le monsieur se trompe encore une fois, la ratio legis [raison d’être de la loi] ne se retrouve jamais dans la doctrine mais plutôt dans les travaux préparatoires, il veut nous imposer sa compréhension, qui de surcroît est éronnée, des dispositions légales (loi sur le statut d’anciens présidents et constitution) comme ratio legis.

La limitation du mandat et surtout le sénat à vie, selon les travaux préparatoires, ont comme ratio legis la promotion de l’alternance. L’objectif n’est pas de refuser à un congolais de se retrouver plusieurs fois président de la république si il en a les moyens, mais plutôt de lui refuser de se retrouver être le seul président jusqu’à ce qu’il mourra. Pour ce sujet, nous demanderons au monsieur de se référer à l’exposer de motif de la constitution et surtout aux travaux préparatoires qui restent encore exploitable.

3. Pour le troisième Point qui consiste à refuser que sénateur à vie peut devenir candidat rien qu’en renonçant comme tout autre sénateur à sa qualité (sic).

Nous pensons que notre monsieur a besoin des éclaircissements sur les notions de droit et obligation, d’incompatibilité et d’inéligibilité. Le monsieur doit juste savoir que le statut de sénateur à vie est un droit et non une obligation, c’est là sa première confusion.

Et la loi sur les statuts des anciens présidents qui renvoie à l’article 108 de la constitution dit que le sénateur à vie reste dans le même régime juridique d’incompatibilité avec les autres fonctions citées dans la disposition constitutionnelle précitée, de ce fait, c’est un cas d’incompatibilité et non d’inéligibilité, voilà où réside sa deuxième confusion. Et bien-sûr, la troisième est de croire qu’un sénateur a l’obligation de renoncer à son statut pour postuler à toute élection, ce qui est éronné parceque le sénateur ne renonce pas a son statut pour postuler, il renonce plutôt a une autre de fonction élective incompatible lorsqu’il est investi.

Si un senateur à vie veut briguer un poste électif incompatible, la législation prévoit la procédure en la matière. Et pour le cas d’inéligibilité, la législation aussi prévoit la procédure en la matière, et pour la présidentielle, une jurisprudence existe avec la candidature de Kabila en 2006 alors qu’il était militaire avant de postuler (cas d’inéligibilité, il devait d’abord renoncer à son statut avant de postuler). Mais pour le cas d’incompatibilité, cela se trouve que dans l’exercice de fonction et non dans le concours pour briguer le mandat, vous constaterez que la jurisprudence est abondante, de députés qui sont nommés ministres, de députés qui sont élus sénateurs, etc.

La personne qui se retrouve dans un cas d’incompatibilité a une période pour choisir la fonction qu’elle préfère et renoncer à l’autre fonction incompatible mais cela arrive qu’après l’élection ou la prise d’une fonction incompatible, donc le sénateur à vie en vertu de l’article 108 de la constitution n’a pas à renoncer à son statut avant de postuler, la renonciation est faite lorsqu’il détient les deux ou plusieures fonctions incompatibles.

En conclusion, le monsieur doit savoir deux choses, d’abord le statut de sénateur à vie est un droit et non une obligation, cela veut dire que si son bénéficiaire veut l’utiliser, personne ne peut l’interdir de le faire mais si il ne veut pas l’utiliser, personne ne peut le forcer à le faire.

Deuxièmement, l’incompatibilité en droit est différent d’inéligibilité, l’incompatibilité veut que la personne ne puisse jamais cumuler les deux ou plusieures fonctions donc il lui sera demandé de renoncer à d’autres et d’accepter l’une, alors que l’inéligibilité veut simplement dire que la personne n’a pas le droit de postuler à une fonction sans renoncer au préalable à l’autre.

Le cas d’espèce [Kabila] est un cas d’incompatibilité selon le droit constitutionnel positif de la RDC et non d’inéligibilité donc il n’a même pas à renoncer à son statut de sénateur à vie avant de postuler, il postulera comme tel si il le veut et ne pourra se voir obliger de renoncer à ce statut qui si il est investi président de la république encore une fois.

Me Patrick Civava
Ouragan Fm / MCP, via mediacongo.net
4900 suivent la conversation
19 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Vince Mutupeke | VJV8R63 - posté le 01.11.2019 à 19:43

Voilà un juriste confusioniste

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gomes | IQNKUTC - posté le 28.10.2019 à 15:56

DIARREE DE MOTS ET PENSÉES! MAUVAISES INTENTIONS! POURQUOI APPELER LE DIABLE LA OÙ IL Y A DES ANGES?!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A bon entendeur | 74PQ24O - posté le 28.10.2019 à 10:34

KieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKieKie. Soi-disant professeur d'université. KieKieKieKieKieKieKieKieKie. Qu'il essaie de revenir. KieKieKieKieKie

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 28.10.2019 à 10:30

Au fait, que devient Mirindi ? Finalement a-t-il présenté sa thèse ? La théorie de maître Civava finira comme la thèse de Mirindi.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma | HVZ53G8 - posté le 28.10.2019 à 08:19

MIRINDI BIS, dès 2016 à fin 2018 il y avait une telle tension politique à cause de Joseph,cette tension peut remonter d'un cran s'il revient.il faut avoir comme père Makelele et vita comme mère pour être insouciant à la paix comme Me CIVAVA

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 28.10.2019 à 07:31

C'est dans votre constitution où vous ne voyiez pas l'article 43 de la gratuité peut-être ! Quels esprits réfractaires ces élèves médiocres du prélat catholique ?!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 28.10.2019 à 06:43

Ces mediocres n'evolueront jamais, des maniaques tout fait. Ca c'est un autre MIRINDI, voila pourquoi Kanambe avait dit qu'il n'a pas trouve' meme 1 Congolais competents. Vous etes des idiots, Hypolite Kanambe avait dit " qu'il a echoue' de convertir des Zairois ", maintenant vous voulez qu'il revienne faire quoi ??? C'est toujours les memes Zairois qu'il avait laisse', BANDE DES MEDIOCRES.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 27.10.2019 à 21:28

C'est sage que Kabila se repose à vie comme Senateur en vie! Sinon il risque d'être vu comme un BLOCAGE à l'excercice du pouvoir de Félix et cela risque de pousser CACH et surtout L'UDPS à dégainer sur le DOSSIER CPI et autre massacre sous son régime. Donc il ferait mieux de FAIRE UNE DÉCLARATION PUBLIQUE annonçant clairement que:" POUR MOI LA PRÉSIDENCE EST FINIE.... ". C'est plus sage!

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GERTRUDE TSHEZA | PCK5MGU - posté le 27.10.2019 à 19:31

J'ai envie de vendre ce pays.

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makfirst | X8ZUPR6 - posté le 27.10.2019 à 18:21

La loi, c'est la loi! elle est la première référence!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 27.10.2019 à 18:13

shaka je suis d'accord avec toi qu'il rentre il y a trop des désordres

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 27.10.2019 à 17:09

TSHISEKEDI est en Russie qu'il pose la question a son nouveau amis POUTINE si Kabila a le droit de revenir au pouvoir car ça c'est fait en Russie entre Poutine et son premier ministre MEDVEDEV encore pire que le retour de Kabila ,ceux qui sont en France ont vues le l'ancien président SARKOZY participer au primaire de la droite en vue de se représentés au scrutin présidentiel ,sans oubliés plusieurs retour de NETANYAU en Israël ou au Liban Michel Aoun,trop des congolais n'ont aucune connaissance politique mais s'acharnent de commenter des sottises sans aucune culture

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 27.10.2019 à 16:43

(Suit) le mettre de cote c'est mieux

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 27.10.2019 à 16:41

Debattre un sujet aussi serieux, assez technique n'est pas bon. Tshilombo ne sait pas encore par ou commencer pour resoudre les problemes du pays, il sera encore plus confus, bien que c'est son Etat naturel, surement une distraction en plus pour lui. Alors le risque c'est que le petit peuple, mieux le monde de Tshilombo va commencer a penser aux complots de tout genre a chaque echec. Introduire le sujet c'est bien, le mettre de cote en ce moment c'est. Laissons Tshilombo se noyer seul avec ses promesses encore mieux.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Light | 9PFIY6J - posté le 27.10.2019 à 15:25

Continuer à vous faire des illusions au lieu de penser a votre avenir

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 27.10.2019 à 15:23

Pour commencer c'est monsieur appelé kabila devait enlever l'ombre qui entoure sa personne en s'identifiant clairement. Est-il kabila qu'il dit être ou est-il quelqu'un d'autre? Et il doit justifier les crimes de son ère au pouvoir qu'il soit un kabila ou autre chose.

Non 3
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo yetu | PXFHW23 - posté le 27.10.2019 à 14:54

bien dit

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Saint Germain | 64J25PE - posté le 27.10.2019 à 14:10

Merci maître!

Non 9
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 27.10.2019 à 13:57

Voilà un autre mediocre Il cherche à tout pris défendre l'indefendable en voulant distinguer deux mots ayant les mêmes sens. C avec la kabilie qu'on voulait à tout pris nous faire croire que les dialogues étaient de nature différents selon qu'ils voulaient l'appeler d'un autre nom. J'ai même oublier les noms qu'ils donnaient aux différents sommets pour nous faire croire qu'il n'agissait plus de dialogue. Et je me souviens d'un autre qui a voulu faire croire qu'étant donné il y a eu révision de la constitution en 2011, donc Kabila avait droit de se représenter en 2016. Où est passé encore c mediocre de juriste. Mirindi si j'ai un bon memoire

Non 5
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

FCC-CACH: Quel avenir pour ce « mariage d’intérêt » ?

Politique ..,

Eventuel retour au pouvoir de Joseph Kabila en 2023: la population de Goma s'inscrit en faux

Politique ..,

Le pasteur Denis Lessie prophétise « Dieu m’a révèlé le retour de Kabila au pouvoir »

Sur le net ..,

“Le retour de Joseph Kabila au pouvoir n’est pas un slogan, nous y travaillons”, prévient...

Politique ..,