mediacongo.net - Actualités - Gilbert KanKonde dans le collimateur du FCC



Retour Provinces

Gilbert KanKonde dans le collimateur du FCC

Gilbert KanKonde dans le collimateur du FCC 2019-12-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/12-decembre/01-08/kankondegilbert_19_02145_1.jpeg -

Le FCC en veut-il à Gilbert Kankonde ? Tout prête à le croire !

Alors que les élections locales et municipales tardaient à s’organiser, les gouverneurs des provinces avaient opté à la nomination à titre provisoire des maires et des bourgmestres pour assurer la continuité des services publics de l’Etat et refusent d’obéir au vice-premier ministre et ministre de l’intérieur qui leur demande d’abroger ces décisions, peut-on lire dans un article de Jeune Afrique du 21 octobre.

Il faut dire que la majorité de ces gouverneurs sont issus du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, alors que Gilbert Kankonde est de l’UDPS et proche de la famille de Félix Tshisekedi. On parlera des torchons qui brûlent entre le vice premier ministre, ministre de l’intérieur et les gouverneurs des provinces.

Le 14 novembre Gilbert Kankonde est de passage à Lubumbashi pour se rendre à Kolwezi dans le Lualaba. A l’aéroport de la Lwano aucun n’officiel pour le recevoir. « Il n’y a même pas un véhicule prévu pour le ministre, pas de sécurité, non plus, c’est un scandale, le gouverneur doit répondre de ce comportement », explique un militant de l’UDPS local, cité par La Libre Afrique.

Après plusieurs heures d’attente dans l’avion et la présence de nombreux combattants en colère sur le tarmac de l’aéroport, le ministre de l’intérieur montera dans la jeep de Pitchou Munkundavi, combattant de l’UDPS et président du parlement débout de la ville de Lubumbashi.

Certains témoins de la scène ont immédiatement lancé des messages de colère à l’attention du gouverneur du Haut-Katanga, Kyabula Katwe, membre du FCC, faisait savoir Libre Afrique.

Le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur arrive à Bukavu  le 08 octobre pour préparer l’arriver du président de la République en visite dans cette partie du pays. A sa descente du canot rapide au port Ihusi, on constate l’absence du maire de la ville, Bilubi Olengabo, très proche de Néhémie Mwilanya, seule autorité présente dans la ville.

Ce cadre du FCC s’expliquera de n’ait pas été informé de son arrivée, mais la présence de la police de la mairie sur le lieu mettait en cause cette explication. 

Prise à partie à l’assemblée nationale

Le vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur, Gilbert Kankonde, a échappé à une agression physique, ce mercredi 4 décembre, à l’Assemblée nationale écrit radiookapi.net.

Les auteurs de cette agression sont députés du Kongo Central dont Adrien Poba élu de Boma et Papy Matenzolo élu de Luozi. Il lui reproche d’avoir réhabilité le Gouverneur de cette province sans le consentement de la population.

Adrien Poba, a tenté de lui donner des coups pendant qu’il répondait aux préoccupations des élus nationaux sur la situation sécuritaire dans la ville et le territoire de Beni. Par décision de la présidente de l’Assemblée national, il a été renvoyé de la salle de plénière et privé de participer à la plénière.

Le média en ligne 7 sur 7 fait savoir que le premier ministre, Ilunga Ilunkamba, a ouvert une action disciplinaire contre Kankonde, lui reprochant de n’avoir pas tenu compte de la décision du FCC dans la réhabilitation du gouverneur du Kongo-Central. Pourtant, plusieurs estiment que rien ne pouvait expliquer une autre décision face au refus de l’Assemblée Provinciale de cette province de le livrer à la justice.

Pour beaucoup d’observateurs, le FCC ne veut pas de Gilbert Kankonde et tente de torpiller toutes les décisions qui pourraient tenter d’asseoir le pouvoir de l’actuel président. Un cadre FCC explique à Laprunellerdc.info que cela va dans la stratégie de sa famille politique. “Celle de démontrer à tous ceux qui tentent de résister que nous tenons le pouvoir et qu’ils peuvent partir quand nous voulons”.

Thomas Uzima
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
2771 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 06.12.2019 à 19:55

"lukaso 2019 et wakuhuile Weza" Détrompez vous : vos raisonnements seraient valables si 1/ TSHILOMBO avait été élu et pas nommé 2/ En ce moment TSHILOMBO a accumulé les griefs pour être destitué selon l aRT 164? 165 de la Constitution : nombreux délits d'initiés ( Lukman Server,300 millions dollars au beauf Nyakeru, 15 millions dollars =),abandon des populations de BENI ITURI pendant 11 mois de tourisme, incompétence et incapable de garantir le bon fonctionnement des institutions,abandon à Museveni de 15 millards de dollars dûs a RDC.TOUTES CES FAUTES SONT DEJA COMMISES et ENREGISTREES

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
demain=aujourd'hui | DR1XJDP - posté le 06.12.2019 à 18:09

voila les resultats de la tricherie

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emmanuel Miji Ngomi | 7T1YGSV - posté le 06.12.2019 à 11:00

Un pouvoir tenu par tricherie et avec la complicité de la machine à voter, de Nanga, et de cette cours constitutionnelle dont d’aucuns ne demandent que la démission

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : la police MONUSCO appuie un nouveau plan de réforme de la police nationale congolaise

Société ..,

Assemblée nationale : les députés Adrien Phoba et Papy Matezolo suspendus pour avoir tenté...

Politique ..,

Sommé de s'expliquer, le Vice-Premier ministre de l'intérieur se dit pas informé

Politique ..,

Assemblée nationale : un député exclu de la plénière pour avoir tenté d’agresser le VPM...

Politique ..,