mediacongo.net - Actualités - Incessantes tueries à Beni, Mbusa Nyamwisi pour une réévaluation des opérations militaires



Retour Provinces

Incessantes tueries à Beni, Mbusa Nyamwisi pour une réévaluation des opérations militaires

Incessantes tueries à Beni, Mbusa Nyamwisi pour une réévaluation des opérations militaires 2019-12-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/12-decembre/16-22/mbusa_nyamwisi_antipas_18_0000_jpg_640_350_1.jpeg -

Antipas Mbusa Nyamwisi

« Il faut réinterroger cette fameuse opération [de grande envergure menée par les Forces armées de la RDC] qui se passe dans la région », indique Antipas Mbusa Nyamwisi, lundi dernier sur Top Congo.

« Depuis novembre que les opérations ont commencé, nous avons perdu 220 personnes et plusieurs personnes disparues. Là nous sommes à peu près à 5 morts par jour dans la région. Cela se passe au Nord-Ouest et dans la collectivité de Watalinga, qu’est-ce que ça veut dire ? », se demande l’ancien membre de la plateforme Lamuka.

Traque et représailles pas au diapason…

Certes, « l’armée a annoncé qu’elle venait de prendre quelques bastions des rebelles, il faut leur [jeter] des fleurs pour ça », consent-il, mais insiste l’ancien ministre des affaires étrangères, « je crois qu’il faut réinterroger tout cela. A dire vrai, les massacres se passent sur la nationale n°4, au Nord-Ouest de Béni [tandis que] ces opérations dont parle l’armée, [se déroulent à] Mwalika, c’est au Sud-Est et Kididiwe-Vemba, c’est au centre-Est ».

Les personnes qui tuent sont vues comme des soldats…

Il poursuit, « j’ai appris, j’ai vu des propos des gens à gauche, à droite, dire que, voilà, des personnes lourdement armées sont venues d’Ouganda et tout ça. Moi, les renseignements que j’ai, n’indiquent pas qu’il y ait des personnes qui ont traversé de l’Ouganda. À Watalinga, je parle aux personnes qui ont survécu à ça [massacres], elles disent avoir vu des soldats venir en tenue militaire».

« On ne pourrait pas se taire indéfiniment se le fait que les personnes qui tuent sont vues comme des soldats congolais », s’insurge le notable du territoire de Beni et leader de l’ex mouvement rebelle RCDKML.

Allô, qui commande vraiment les opérations à Beni ?

Celui qui avait annoncé, il y a encore quelques mois, avoir suspendu sa participation à Lamuka pour prêter main forte au Président Tshisekedi, dans le cadre de la lutte contre Ebola et les groupes armés qui foisonnent dans le Nord-Kivu, fustige également l’apparente « confusion » dans le commandement des opérations militaires contre les ADF.

« Il y a aujourd’hui, à Beni, 11 généraux qui commandent cette opération. Est-ce le Chef d’état-major général ? Est-ce l’inspecteur général qui, lui-même, est arrivé ? Est-ce le commandant de Sokola ? », s’interroge Antipas Mbusa.

Il soutient, par ailleurs, de ne s’être pas désengagé de sa promesse d’aider à la fin des violences dans sa région d’origine.

« Je reste disponible. Je pense même que l’heure est au plus grand rassemblement de tous les fils de ce pays parce que le Nord du pays est en danger », avance-t-il.

Eric Lukoki
Top Congo FM / MCP, via mediacongo.net
1027 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme! | ET86R2M - posté le 20.12.2019 à 16:15

Ce qui est sûr, si les enfants du GRAND-NORD KIVU continuent d'utiliser les sangs qui COULENT de ces MARTYRS DU NORD-KIVU pour s'ENRICHIR et se CONSTRUIRE POLITIQUEMENT en se montrant les JOURNÉES comme DÉFENSEURS DU NORD-KIVU et les NUITS comme des VRAIS DÉSTRUCTEURS DU PEUPLE NORD-KIVUTIEN, ce N'EST PAS DE CETTE MANIÈRE QUE LA GUERRE FINIRA AUX KIVUS! Si cette opération DÉTRUIT VRAIMENT LA STRUCTURE DES ADF, je souhaite personnellement qu'elle CONTINUE!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Massacres des civils à l’Est : le président Félix Tshisekedi rassure les victimes « ceci ne...

Provinces ..,

Plus de 100 personnes tuées au mois de mai à Beni et ses environs, la société civile parle du...

Provinces ..,

Beni : “Ceux qui tuent veulent seulement diviser la population et son armée”...

Provinces ..,

Nord-Kivu : des journées de deuil à Beni, dès ce samedi (Forces vives)

Provinces ..,