mediacongo.net - Actualités - La dissolution de l’Assemblée nationale n’intervient qu’en cas d’un conflit persistant avec le gouvernement (Lokondo)



Retour Politique

La dissolution de l’Assemblée nationale n’intervient qu’en cas d’un conflit persistant avec le gouvernement (Lokondo)

La dissolution de l’Assemblée nationale n’intervient qu’en cas d’un conflit persistant avec le gouvernement (Lokondo) 2020-01-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/20-26/lokondo_20_02145.JPG -

Le député national Henri Thomas Lokondo

Au cours d'un point de presse tenu lundi 20 janvier à Kinshasa, le député national Henri Thomas Lokondo, élu de la ville Mbandaka a réagi à la déclaration du chef de l'État devant la diaspora congolaise. Felix Tshisekedi avait évoqué la possibilité dissoudre l'Assemblée nationale en cas de crise persistante entre lui et cette institution.

Pour Henri-Thomas Lokondo, la dissolution de l’Assemblée nationale ne peut intervenir qu’en cas d’un conflit entre le gouvernement et la Chambre basse du Parlement.

« Cette matière est réglée par l’article 148, qui stipule qu’en cas de crise persistante entre le Gouvernement et l’Assemblée nationale, le Président de la République peut, après consultation du Premier ministre et des Présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, prononcer la dissolution de l’Assemblée nationale. Le texte ne parle pas du conflit entre le gouvernement et le Chef de l’Etat, encore moins entre l’Assemblée nationale et le chef de l’Etat », précise Henri-Thomas lokondo.

Il ajoute que la dissolution de l’Assemblée nationale passe par la confirmation par le Premier ministre et des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat de cette crise persistante.

Vous pouvez écouter ici le point de vue de Thomas Lokondo :


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
5166 suivent la conversation
17 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

bob | 65TAKTN - posté le 23.01.2020 à 12:49

Et l'article 69 dit quoi ? Aujourd'hui je ne suis pas d'accord car le chef d'État est l'arbitre, donc après consultation s'il ne trouve pas satisfaction il peut seul se prononcer sur ce point n'oublie pas qu'il est le garant de toutes les institutions.

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A bon entendeur | 74PQ24O - posté le 22.01.2020 à 10:22

Consultation est différente de confirmation, M. HTL.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 22.01.2020 à 00:41

La loi est aussi claire que un plus un est égale deux. Felix n'a jamais lu cette disposition. Ou s'il en a lu, il ne l'a jamais compris. C qui, moi personnellement, ça m'étonne pas.

Non 6
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 21.01.2020 à 21:31

FELIX avez nommés les mandataires avant la formation du gouvernement et la rentrée parlementaire c'est pas constitutionnelle ces gens devrait juste faire de l’intérim en attendant l'entrée en fonction du premier ministre, c'est pas ses prérogatives ,il ne connait pas la constitution avec ses fanatiques ou il proteste pour faire le cirque devant ses supporteurs

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'unité | 5O7OOY8 - posté le 21.01.2020 à 19:16

*@Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ*: Vous racontez des mensonges ! Il faut lire la constitution en ce qui concerne la procédure de la nomination des mandataires ! Depuis quand l'assemblée nationale a bloqué les ordonnance dont il est question ? Donc le président peut violer la constitution pour créer une crise entre institutions ? Raisonnement bidon

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 21.01.2020 à 18:50

Honorable Henri-Thomas Lokondo, la dissolution de l’Assemblée nationale peut intervenir qu’en cas d’un conflit entre le gouvernement et la Chambre basse du Parlement.Les ordonnances du Président de la république nommant début juin 2019 les membres du Conseil d’administration et les Directeurs généraux de la Gécamines et de la Sncc n’ont jamais été exécutées des mois après leur publication. Elles ne sont jamais appliqué sur instruction de LA PRESIDENTE DE L ASSEMBLEE NATIONALE .CE PROBLEME PERSISTE JUSQU A CEJOUR tant sur la forme que le fond.

Non 6
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le patriote | BD1AYZU - posté le 21.01.2020 à 18:42

Tshilolo a été induit en erreur par l’esprit de talibans! Il doit faire recours à ceux qui maîtrisent bien le droit constitutionnel du Congo comme Peter Kazadi et mettre à côté tout les apprentis au sommet du pays.

Non 4
Oui 80
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 21.01.2020 à 18:39

avec toute responsabilité au sein d’un parti politique.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 21.01.2020 à 18:37

1. "Aucune dissolution ne peut intervenir dans l’année qui suit les élections": l’année qui suit les élections est terminée déjà. 2) le Président de la République peut, après CONSULTATION ( différent de "passe par" comme dit Honorable Lokondo) du Premier ministre et des Présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. 3) Article 97 Les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat électif, de tout emploi public, civil ou militaire et de toute activité professionnelle à l’exception des activités agricoles, artisanales, culturelles, d’enseignement et de recherche. Elles sont également incompatibles avec toute...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MOMBEMBE | LUDGPAQ - posté le 21.01.2020 à 18:26

C'EST CE QUE VOUS CROYER? TSHISEKEDI N'EST PAS UN UMBECILE COMME VOUS AVEZ L'IGNORANCE DE LE CROIRE.BIENTOT VOUS SERREZ EDIFIER .

Non 7
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UDPEST COVID-19 | TSWZGT3 - posté le 21.01.2020 à 17:08

Tshilombo est un vrai inconscient. Il n'a pas des conseillers ce type. Il faut faire étudier les enfants. Felix n'ayant aucun dplome universaitaire, fait des choses comme si il était dans la maison qu'il louait à la 11e rue Limete proche de Kalamu....mawable

Non 11
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UDPEST COVID-19 | TSWZGT3 - posté le 21.01.2020 à 17:06

Article 148 En cas de crise persistante entre le Gouvernement et l’Assemblée nationale, le Président de la République peut, après consultation du Premier ministre et des Présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, prononcer la dissolution de l’Assemblée nationale. Aucune dissolution ne peut intervenir dans l’année qui suit les élections, ni pendant les périodes de l’état d’urgence ou de siège ou de guerre, ni pendant que la République est dirigée par un Président intérimaire. A la suite d’une dissolution de l’Assemblée nationale, la Commission électorale nationale indépendante convoque les électeurs en vue de l’élection, dans le délai de...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.01.2020 à 16:35

Le fait de nager dans des eaux conflictogenes: voila ce qui a denature la presidence de Tshisekedi, en fin de compte. Sur qui, devrons-nous porter l'echec de la coalition actuelle? Est-ce le FCC; ou est-ce le CACH. Pourquoi le president Tshisekedi veut-il prendre la direction du gouvernement, alors que la constitution congolaise l'a confie au premier ministre? C'est la, ou ca coince! Qu'on laisse le premier ministre, diriger le gouvernement et la politique nationale du pays! Quitte au president: de s'assurer du bon fonctionnement de nos institutions!

Non 7
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK | PAEJCGZ - posté le 21.01.2020 à 16:09

Qu'il lise la Constitution au lieu de faire des déclarations en l'air…… Nous sommes un Etat de Droit!!!!!

Non 7
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 21.01.2020 à 16:05

les positions stupides de FAYULU sur la balkanisation vient d'occultés la grogne des étudiants a l'UNIKIN et des milliers d'étudiants clochardisés leurs homes étant fermés,FAYULU est ...[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INSULTES]...,pendant qu'on parlent banyamulenge les dollars continue de baissé 10 dollars 18000FC, les infrastructures, le bilan de 100 jours Felix,le chômage passent a la trappes grâce a FAYULU et son frère Muzito

Non 6
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 21.01.2020 à 15:55

Il est dans la nasse TSHILOMBO, il ne peut rien faire meme si il dissout, il n'auras pas la majorité donc il devras démissionné ,la dissolution est un cadeau qu'il risque de faire au FCC ,voir meme a Lamuka

Non 11
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gomes | IQNKUTC - posté le 21.01.2020 à 15:51

JUSTE! MAIS COMMENT FAUT-IL PAR EX. QUE LES GENTS DU FCC DOIVENT BLOQUER LES ORDONNENCES DU CHEF DE L'ETAT? MEPRISE?! D'AILLEURS VAUT MIEUX QUE LE PRESIDENT DISSOUDE LE PARLEMENT POUR QU'IL PUISSE FORMER UN GOUVERNEMENT AVEC L'OPPOSITION QUI ONT LES MEMES IDEES POUR LE BIEN ETRE DU CONGO. LE FCC ET AUTRES SONT LÀ QUE POUR GONFLER LEURS VENTRES EN DETRIMENTS DE TOUT UN PEUPLE.

Non 8
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Thomas Lokondo évacué en Afrique du Sud pour un contrôle médical

Société ..,

Thomas Lokondo salue la création d'une école de guerre et estime que Tshisekedi a prononcé un...

Politique ..,

Adresse du Chef de l'État après les consultations: Le Député national Thomas Lokondo appelle...

Politique ..,

Dossier Mabunda au Conseil d'Etat: Thomas Lokondo remet en cause la qualité de Fabrice Puela

Politique ..,