mediacongo.net - Actualités - Le CLC va déposer une plainte contre les auteurs présumés de la répression de ses marches en faveur de l'alternance



Retour Société

Le CLC va déposer une plainte contre les auteurs présumés de la répression de ses marches en faveur de l'alternance

Le CLC va déposer une plainte contre les auteurs présumés de la répression de ses marches en faveur de l'alternance 2020-02-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/24-29/ndayiwel_clc_20_02145.jpg -

Le comité laïc de coordination (CLC) a organisé une messe,ce mardi 25 janvier, à la cathédrale Notre-Dame, en hommage aux martyrs de la démocratie tombés lors des marches pour réclamer le départ de l'ancien président de la République Joseph Kabila et exiger la tenue d’élections crédibles.

À l'issue de ladite messe, le professeur Isidore Ndaywel, membre du CLC, a  annoncé que la structure et ses partenaires, vont se constituer en partie civile pour déposer une plainte contre les présumés auteurs de la répression de ses différentes marches.

Le CLC estime " inadmissible" que les auteurs de ces actes continuent à " évoluer tranquillement dans la police et au sein des forces de sécurité".

" Nous avons dit que le CLC entend réunir tous ses partenaires impliqués dans la justice également des avocats, parce que nous voulons être partie prenante avec les différentes familles, pour réclamer  justice et également réparation parce que nous estimons qu’il est tout à fait inadmissible que les auteurs présumés de ces crimes soient connus, vivent tranquillement et continuent à évoluer tranquillement dans la police et les forces de sécurité", a-t-il fait savoir.

Rossy Mukendi et Thérèse Kapangala sont parmi ceux qui  avaient trouvé la mort lors des différentes marches du CLC,organisées entre le 31 décembre 2017 et le 25 février 2018.

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
1179 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Kabumbanyungu | HBBYW8Y - posté le 26.02.2020 à 06:59

C'est plutôt Mr Ndaywel et Monsengwo qui doivent être traduit en justice dans ce dossier où ils ont voulu faire valoir leur turpitude avec le SANG des enfants des autres. Je trouve cela une course en avant!!! Ce sont des inconscients!!!

Non 10
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KINGAKATI | LDI1RQB - posté le 26.02.2020 à 06:38

JE SOUTIENS A 100% LE CLC DANS CETTE DEMARCHE POUR QUE JUSTICE SOIT FAITE ET QUE LES AUTEURS REPONDENT DE LEURS ACTES.

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : le CLC plaide pour la reconnaissance des victimes du 16 février 1992 comme martyrs de...

Société ..,

Le CLC demande aux futurs membres du gouvernement de s’engager de ne pas briguer de mandat aux...

Société ..,

Le CLC a commémoré la troisième année de la disparition de Thérèse Kapangala

Société ..,

Le CLC appelle à la suspension de la mise en place de Minembwe et suggère la suppression du...

Politique ..,