mediacongo.net - Actualités - Affaire Oly Ilunga : le député Lubaya déplore la lenteur de l’enquête et craint qu’elle disparaisse au même moment que le virus Ebola



Retour Société

Affaire Oly Ilunga : le député Lubaya déplore la lenteur de l’enquête et craint qu’elle disparaisse au même moment que le virus Ebola

Affaire Oly Ilunga : le député Lubaya déplore la lenteur de l’enquête et craint qu’elle disparaisse au même moment que le virus Ebola 2020-03-09
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/09-15/ilunga_oly_20_02145.jpg -

Dr Oly Ilunga, ex-ministre de la Santé

L’enquête ouverte contre l’ancien ministre de la santé, Oly Ilunga, poursuivi pour détournement présumé de plus de 4 millions de dollars américains alloués à la riposte contre Ebola, n’est pas toujours arrivé son terme, sept mois après son ouverture par la justice.

Face à la lenteur observée dans le traitement de ce dossier, le député national, Claudel-André Lubaya est monté au créneau ce lundi 09 mars pour interpeller la justice. L’élu de la ville de Kananga, dans le Kasaï central, craint que ce dossier disparaisse au même moment que l’épidémie à virus Ebola qui tend vers sa fin dans les deux Kivu et en Ituri.

« Plusieurs mois après l’annonce, l’opinion attend tjrs les conclusions de l’enquête visant Dr @OlyIlunga, ex Ministre Santé, accusé de détournement de fonds #Ebola (4millions $). Il n’est pas bon que l’enquête disparaisse en même temps que le virus Ebola », indique le compte twitter de Claudel Lubaya.

Arrêté le 15 septembre 2019, Oly Ilunga avait été placé en résidence surveillée le 17 septembre 2019 après avoir été entendu par un magistrat. Accusé de vouloir se soustraire aux poursuites judiciaires en voulant quitter le pays via Brazzaville malgré une interdiction de sortie du territoire, il avait été placé en garde à vue pendant trois jours avant d’être inculpé.

Avant son arrestation, Oly Ilunga avait démissionné de son poste en plein crise de l'épidémie de la maladie à virus Ebola. Le président de la république, Félix Tshisekedi, lui avait retiré la conduite de la riposte contre Ebola. Félix Tshisekedi avait confié la coordination de la lutte contre Ebola à Jean-Jacques Muyembe, directeur de l'Institut congolais de la recherche biomédicale de Kinshasa (INRB).

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
4632 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,