mediacongo.net - Actualités - Coronavirus : A Wuhan, pour la première fois, aucune nouvelle contamination ce jeudi



Retour Monde

Coronavirus : A Wuhan, pour la première fois, aucune nouvelle contamination ce jeudi

Coronavirus : A Wuhan, pour la première fois, aucune nouvelle contamination ce jeudi 2020-03-19
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/16-22/covid-19-chine-wuhan-plus-de-contamination.jpg -

C’est un cap symbolique : la Chine a annoncé jeudi 19 mars zéro nouvelle contamination d’origine locale par le coronavirus. Mais le pays, épicentre de l’épidémie, redoute désormais les cas importés et a lancé une campagne tous azimuts d’aide internationale.

Après plus de deux mois de confinement, la vie reprend doucement son cours dans la ville qui a été le berceau de la pandémie de coronavirus. Mais les restrictions de déplacement restent fortes.

L'espoir grandit de jour en jour à Wuhan. Ce jeudi soir, la ville berceau de la pandémie de coronavirus n'a enregistré aucun nouveau cas en 24 heures, pour la première fois depuis janvier.

A l'annonce de la nouvelle, les habitants ont chanté à leurs fenêtres l'hymne national, comme pour signifier la renaissance de leur ville, où l'immense majorité des 3 245 décès chinois ont été enregistrés. A l'échelle de tout le pays, huit nouveaux décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, ce qui ajoute à l'espoir.

Alors que l'Europe de l'Ouest se confine un peu plus chaque jour, certaines restrictions de circulation en vigueur à Wuhan commencent à être assouplies. Dans les quartiers dits « sans risque épidémique », les habitants peuvent de nouveau se déplacer à l'intérieur de leur résidence, à condition de ne pas se regrouper. Le président chinois, Xi Jinping, est même venu dans la ville le 10 mars, et a déclaré l'épidémie « pratiquement jugulée ».

Restrictions assouplies et redémarrage progressif des usines

Bien sûr, il est trop tôt pour crier victoire : les imposantes barrières mobiles en plastique ou en métal trônent toujours sur les carrefours stratégiques. Une armée de bénévoles des comités de quartier, courroie de transmission des ordres du pouvoir au niveau résidentiel, veille au strict respect des mesures de confinement. Et les rares personnes à s'aventurer à l'extérieur doivent montrer patte blanche et se soumettre à une prise de température pour regagner leur domicile.

Mais les résultats sont là : depuis début mars, le nombre de contaminations a baissé de jour en jour. L'un des hôpitaux construits dans l'urgence au début de l'épidémie a été fermé, et les patients guéris renvoyés chez eux. Selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle, 3 787 soignants dépêchés à Wuhan entre fin janvier et début février pour lutter contre l'épidémie ont quitté la ville ces derniers jours.

La crainte de l’importation du virus

Mais la Chine fait désormais face à un nouveau danger : les cas importés, dont 34 supplémentaires ont été rapportés jeudi. Ce nombre de personnes contaminées venant de l’étranger est même un record journalier.

Il s’agit le plus souvent de Chinois rentrant de pays particulièrement touchés par le Covid-19. Au total, leur nombre s’élève désormais à 189 dans le pays, qui reste le plus touché au monde par le coronavirus, avec 80 928 personnes contaminées, dont 87 % sont guéris.

« Nous ne devrions jamais permettre que la tendance positive, obtenue au prix de grands efforts, soit inversée », a mis en garde mercredi le président Xi Jinping, lors d’une réunion du Parti communiste chinois (PCC).

Pour éviter que les personnes venant de l’étranger ne relancent une épidémie endiguée sur son sol, la Chine impose désormais une quarantaine à toute personne arrivant dans le pays. A Pékin, elles sont placées pour la plupart dans des hôtels. Celles vivant seules, les plus de 70 ans, les mineurs et les femmes enceintes peuvent toutefois rester chez elles.


Le Parisien / Nouvel Obs / MCP, via mediacongo.net
1940 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

le patriote | F5YE6LM - posté le 20.03.2020 à 04:45

la Chine la Chine la Chine, elle a maîtrisé le covid avec un enormissime budget. fatshi peut nous dire ce qu'il a prévu ici? que des discours à la con et la mise en application a jamais fait partie de son vocabulaire

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : États-Unis : Donald Trump exige des gouverneurs la réouverture immédiate des lieux de culte
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus à Bukavu: la commune d’Ibanda en confinement dès ce lundi et l’amande pour...

Provinces ..,

“Covigonum” un remède contre le coronavirus conçu par un laboratoire Beni, en étude à...

Santé ..,

Coronavirus : L'étude sur l'hydroxychloroquine est-elle « foireuse », comme l'a dit le...

Santé ..,

Coronavirus: le Sud-Kivu enregistre ses 3 premiers décès

Provinces ..,