mediacongo.net - Actualités - Arrestation Kamerhe : le porte-parole de l’UNC accuse l’UDPS de vouloir l’écarter de la présidentielle en 2023



Retour Politique

Arrestation Kamerhe : le porte-parole de l’UNC accuse l’UDPS de vouloir l’écarter de la présidentielle en 2023

Arrestation Kamerhe : le porte-parole de l’UNC accuse l’UDPS de vouloir l’écarter de la présidentielle en 2023 2020-04-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/tshisekedi_kamerhe_18_0003.jpg -

Figure importante de la vie politique congolaise, Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, est en prison depuis ce mercredi 08 avril 2020. En détention préventive, il a été entendu pendant près de six heures sur des soupçons de détournements de fonds alloués aux travaux d’urgence de 100 jours, initiés en grande pompe par le chef de l’État au début de son mandat.

C'est une première dans l'histoire de la République Démocratique du Congo qu'un directeur de cabinet du chef l'État - qui est aussi le président de l’UNC et qui a formé avec l’UDPS, le parti du président Tshisekedi la coalition CACH - soit aux arrêts.

Soupçons de détournements de fonds…

Au cœur de cette enquête se trouve le fameux projet du « Programme des 100 jours » devant lancer la présidence de Felix Tshisekedi et notamment de l’exécution des travaux de « sauts-de-mouton » à Kinshasa.

On sait qu'une enveloppe de 22,5 millions de dollars avait été allouée à leur construction, mais, à la mi-février, 46 millions de dollars avaient déjà été dépensés sans qu'aucun ouvrage ne soit sorti de terre. D'autant plus que le budget global avait initialement été fixé, en août dernier, à 304 millions de dollars.

En tant que coordinateur, Vital Kamerhe s'est retrouvé en première ligne, car sa fonction de directeur de cabinet lui donne un droit de signature sur les contrats passés au nom de l'État. En effet, le dernier gouvernement de Joseph Kabila étant déclaré démissionnaire, tout est géré provisoirement à partir de la présidence de la République.

Quelques mois plus tard, les premiers soupçons de corruption tombent. Ils concernent d’abord l’opacité de la procédure de passation des marchés, dont un nombre important s’était déroulé de gré à gré. Il se fait qu’au titre de l’urgence, les contrats avaient été conclus par le directeur de cabinet du président, sans appel d’offres et dans une opacité complète. En outre, jour après jour, les chantiers piétinent et les accusations de détournements de fonds se multiplient. Une inspection ayant révélé en début d’année que les travaux étaient loin d’être terminés.

C’est alors que la justice se voit confier le devoir d’éclairer l’opinion publique sur cette affaire. En conseil des ministres, le 20 février, le ministre de la justice, Célestin Tunda Ya Kasende, avait même été jusqu’à affirmer que cette enquête doit marquer « le début du renouveau » de la justice en RDC, « pour un véritable Etat de droit ».

Et pour des raisons d’enquêtes, quelques jours seulement précédant la mise en détention provisoire du dircab du président, plusieurs autres personnalités telles que David Blattner, le patron de Safricas; Jammal Samih, le patron de Samibo Congo ; Thierry Taeymans, le DG de la Rawbank et Herman Mutima, le DG de l'Office des Routes, tous impliquées dans la construction de ces ouvrages d’intérêt public avaient eux aussi été mis sur la sellette, et pour certains envoyés à Makala, d’où ils sortirent moyennant le paiement de fortes cautions (et peut-être la communication de certains documents).

La convocation de Vital Kamerhe pour s'expliquer sur l'utilisation de fonds publics destinés au financement des grands travaux lancés par Felix Tshisekedi découle de tout cela. Il devait en particulier s'expliquer sur la passation des marchés de gré à gré et les décaissements des fonds, selon plusieurs sources. Mais le parquet n'a toujours pas communiqué officiellement sur les motifs de sa détention.

En outre, pilier de la coalition avec les FCC de Kabila, Kamerhe était aussi une cible depuis longtemps des Occidentaux (Américains en tête), qui ne cessaient de presser Félix Tshisekedi de lutter plus énergiquement contre la corruption, fût-ce dans ses propres rangs et de distendre les liens entre son régime et celui de son prédécesseur. Or, son très coûteux train de vie, dont son mariage « bling-bling » avec Amida Shatur, et la disparition des 15 millions de dollars des comptes du Trésor, qui a défrayé la chronique populaire, furent des preuves du besoin de son écartement.

… ou un dauphin encombrant ?

Quelle que soit l’issue de ses démêlés avec la justice et même s’il ne passe en détention qu’un temps limité, la mise en accusation de Vital Kamerhe aura de graves conséquences. Pour lui-même d’abord, mais également sur son alliance avec Felix Tshisekedi dans CACH et, a fortiori, cela pourrait avoir un effet boule de neige sur la coalition FCC-CACH formée en vue de diriger le pays.

C’est pourquoi, plusieurs analystes voient dans cette interpellation, la rupture prochaine de la Coalition issue de l’Accord de Nairobi en vue d’enterrer les ambitions présidentielles du futur candidat connu de CACH à la présidentielle de 2023. Ils estiment que Vital Kamerhe serait victime d’un complot bien ourdi par les autres membres de la coalition au pouvoir, qui voudrait en finir avec lui.

Au nom de la lutte contre la corruption, Vital Kamerhe pourrait avoir été la victime d’une vaste enquête anti-corruption supposée marquer le « renouveau » de la justice dans la lutte contre l’impunité des élite, sauf que la probable mise à l’écart de ce politicien hors pair risque d’affaiblir le président lui-même, même si ce dernier a eu le courage de porter le fer dans la plaie au risque de se retrouver privé du chef de file de son principal allié politique. En effet, dans son bras de fer permanent avec le FCC de Joseph Kabila, le poids politique de l’UNC au parlement pourrait lui faire défaut.

D’autre part, par la mise en détention provisoire de l’un des collaborateurs-clé, Félix Tshisekedi pourrait lui-même être inquiété par de possibles détournements d’argent au sein de sa propre présidence car comment faire croire que le directeur du cabinet du chef de l’Etat est pu sortir autant d’argent tout cela à son insu ?

C’est donc un pari risqué que tente aujourd’hui le président Félix Tshisekedi en vue de redorer son blason dans sa campagne de lutte contre la corruption en RD Congo. Mais pour cela, il lui faudra l’appui sans condition de la justice congolaise. Une institution qui, pour l’instant n’a pas vraiment brillé par son indépendance, et reste encore issue des nombreuses années de pouvoir sans partage de Joseph Kabila. Or sous le régime précédent, des milliards de dollars se sont envolés, en toute impunité.

Bref, la mise à l’écart de Kamerhe, pare-feu de Tshisekedi et artisan de la coalition CACH, et de la formation de l’alliance FCC-CACH, pourrait donc être interprétée comme « un coup de billard à trois bandes », autrement dit un coup tordu…

 

 

 

Museza Cikuru
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
7958 suivent la conversation
27 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

SHAKA | 2ZKD172 - posté le 09.04.2020 à 18:55

j,espère quand FELIX seras destitué pour complicité des détournement des fonds publics et trahison vous applaudirez l'etat de droit et féliciterez TAMBWE MWAMBA le successeur de STHILOMBO selon la constitution ,vos juges UDPS ont condamnés Kamerhe reste que le dossier vas arriver au parlement et sénat pour une enquête,nous savons tous que ce procureur muluba de Matete vient d’être nommé a peine 1 Mois par Tshilombo

Non 7
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Teddy TSHALA | TIM3X54 - posté le 09.04.2020 à 16:12

l'UDPS ne fera pas longtemps au pouvoir dans le contexte politique actuel s'il veut évoluer seul. Certains membres de l'UDPS induisent le Président en erreur.

Non 6
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 09.04.2020 à 15:42

la "sacralité" de l'argent public est consacrée pour tous maintenant avec cet acte de la justice.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo avant tout ! | UVCW7WI - posté le 09.04.2020 à 15:04

Ne parlons pas trop. Cet affaire me semble encore être à ses débuts. Je sens la tête va faire mal d'ici peu. C'est exactement comme dans un jeux de dame. chacun sort son "jocker" quand il estime que ça lui fera gagner le jeu. Reste maintenant à savoir si le "jocker" lancé par l'UDPS est réellement arrivée au bon moment si non, il se fera bouffé et ça ne sera que regret sur regret. Surtout qu'en face, il y a le "buldoser" FCC et les autres (Lamuka,...). Normalement, quand on a un "jocker", il faut être sûr, sûr, sûr de l'utiliser au vrai bon moment, si non,"???" ça va être la catastrophe.

Non 4
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bilobela kaka | R67HFHR - posté le 09.04.2020 à 14:58

Ah je ris de me voir si belle...eh si beau en ce miroir. Mbwa asui mbwa disait Eliezer.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Bosco Mulamba | 5X8XETD - posté le 09.04.2020 à 14:55

Nous pensons qu'il faut laisser la justice faire son travail, et je ne penses pas que dans l'accord de Nairobi; il est dit que même si l'allié vole les biens publics, il ne sera pas poursuivi? çà c'est un vrai état des Droits et le début d'une nouvelle Démocratie en RDC; néanmoins nous souhaitons que le procès soit public pour permettre à l'accusé de prouver son innocence au vu de tous

Non 1
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Joël | M1WKFZA - posté le 09.04.2020 à 14:49

Ce n'est pas parce qu'on a un accord pour la présidentielle de 2023 qu'on peut se permettre de faire tout et n'importe quoi sans être inquiété. Si il est innocent, on va le libérer mais si il est coupable, c'est que lui même s'est auto exclu de la course de 2023 par ses agissements. Et si Dieu décidait de le rappeler à lui avant 2023, vous allez demander à Dieu de le ressusciter parce que rien ne doit lui arriver jusque quand l'accord sera respecté en 2023?

Non 3
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
patrick balanganayi | 7EPH9TM - posté le 09.04.2020 à 14:30

Il est inconscient que le propos pareil soit tenu par le porte parole de l' UNC en qualité du conseillé de chef de l' Etat en matière sanitaire , c' est un signal fort au chef de l' Etat de découvrir son entourage, lorsqu'on est allié plus question de jouer au dos de l' autre à mon humble avis je comprendrerai que KAMERHE et ces adeptes joués au dos de Félix Tshisekedi pour lui nuire empêché les bonne idées qu' il a pour la population congolaise ? plus question que la justice fasse son travail car elle élève la nation, si vous ne savez pas avec ce geste d' autres pays du monde entier ont compris que la RDC afin s' approche d' un Etat de droit.

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 09.04.2020 à 14:22

Un homme c'est le respect de sa parole oui mais ces deux crétins n'ont pas respecté leurs paroles à Genève parce que kabila les avait promis le pouvoir, ça c'est le commencement vous vous souvenez les propos de VK et F.T lors du meeting de l'opposition au boulevard triomphale ? Laisse les histoires du respect de la parole et puis si les élections se déroule normalement tu pense que VITAL peut gagner aux élections au Congo ou ça va se passer comme s'a été le cas avec F. TSHISEKEDI ! C'est le temps de Dieu pour la RDC ça bascule tout.

Non 9
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 6W32LRU - posté le 09.04.2020 à 14:22

Le Sage (hum), je ne sais pas de quoi vous parlez, l’ancien président n’a pas non seulement envoyé ses alliés en prison ou à tenté avec des affaires farfelues (le chancelier Muyambo, monsieur Katumbi), mais à soit essayé de les tuer ou les a carrément éliminés (Katumba Mwanke, il ya même des gens qui disent son propre père). Dites-moi, de quelle poubelle de l’histoire vous tirez votre sagesse?

Non 7
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | AXLM1XA - posté le 09.04.2020 à 14:19

Mr Selé Yemba,il n'y a pas de confusion a faire entre l'accord de Nairobi, pour lequel on comprendrait ce genre de plainte en cas de violation (il n'y en a pas, en tout cas)et un dossier judiciaire entre le PG et Mr Kamerhe. En cas son interpellation et sa mise en arrestation provisoire par le parquet serait un mauvais traitement par son allié Udps (notez que je suis ni sympathisant ni membre de ce parti politique)

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 09.04.2020 à 14:07

Pas question ya k'ecarter, eza moybi; la justice fait ton travail

Non 3
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 09.04.2020 à 13:59

Si sa culpabilité est prouvée, il devra juste avoir le courage de dire qu'il a agi en bande organisée. Les têtes vont alors tomber, y compris son chef de gang, comprenne qui pourra...

Non 4
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
respect | AZLR11Q - posté le 09.04.2020 à 13:59

GK…UN VITAL KAMERHE en prison = *FCC en fête, *FATSHI affaibli mais séparé d’un allié imprévisible et gênant(on parle des millions détourné),*Un KABILA qui pert un allié de taille ds sa sécurité politiq.Mais pourquoi ceci intervient juste quand la Banq Mondial donne 47M. tous cà aujourd’hui est le fruit de l’impunité de ceux qui ont volé et tuer hier et continue à gérer la chose publique, ou est passé l’affaire 200milions de la Gécamines, quel sort pr tous le sang coulé lors des répressions pr exiger les elections, audit des entreprises publics ? audit des projets financés par l’etat et non exécuter de 2006-2018 ? PAS ETAT DE DROIT SANS FOUINER !

Non 4
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | UOIKJ32 - posté le 09.04.2020 à 13:55

courage VK mais remettez nous notre argent svp

Non 1
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kingakati | U2LCKSK - posté le 09.04.2020 à 13:50

Selé Yemba, c'est aujourd'hui que vous reconnaissez que un homme, c’est le respect de la parole ? Quand VK avait retiré sa signature à Génève, vous avez dit quoi ? Est-ce qu'il y a un seul politicien congolais qui respecte sa parole ? Tu ne sais pas que même la Constitution n'est pas respectée ? VK va juste prouver qu'il n'a pas volé...ou soit il va nous dire qui a mangé ce qu'il a volé et au nom de qui il volait...

Non 1
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.04.2020 à 13:49

Trichekedi n'a jamais été sérieux et il ne le sera jamais. Il s'attribue des faux diplômes, vole les voix des électeurs, nie sa signature au motif que la base le lui a demandé, se soustrait de l'accord de Nairobi en envoyant son partenaire en prison, même Kabila n'a jamais été de cette méchanceté satanique. Kabila a tout fait pour envoyer son ennemi juré en exile pas en prison. Il rend carrément Kamerhe inéligible pourtant MOKAT reste toujours éligible. Et puis il se revendique chrétien ce sataniste de Trichekedi. Qu'espérez vous obtenir d'un inculte pareil. Il ne fera RIEN de bon pour le pays.

Non 13
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OHIPQ2Z | OHIPQ2Z - posté le 09.04.2020 à 13:48

Il est en détention préventive! Nous pouvons penser aussi que c'est une façon de l'aider a dire TOUT ce qu'il connait sur ce dossier et ne pas chercher le bouc émissaire.

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 09.04.2020 à 13:05

PAS DE DEUX POIDS DEUX MESURES : ACACIA BANDUBOLA doit être limogée ds les 72 heures et inculpée de détournement des deniers publics= "frais de mission" plantureux à petit frère pour assister en FRANCE à un concert. de musiqu

Non 6
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 09.04.2020 à 13:04

Cette facon de faire de la politique, par des coups bas et d'autres choses inherentes a des trahisons et des interets egoistes: qui n'arrangent rien, dans la gouvernance de notre pays... Cette maniere de caricaturer la politique: qui est meme la cause de toutes ces horreurs qu'on connaissait en politique... Et Kamerhe n'y a pas echappe. Malheureusement. Et puis 2023 c'est trop loin. Si ils n'ont pas ete capables de voir venir le Covid-19, a combien plus forte raison seront-ils en mesure de voir les pires evenements du monde qui arrivent? Aujourd'hui la carriere politique de Kamerhe s'est terminee dans de petits souliers! Peut-etre qu'on le savait... Mais on a prefere garder un...

Non 4
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 09.04.2020 à 12:54

Mais, rien n'est perdu pour le Kamerheon. Il a piloté tout ce programme de 100 jours et il sait qui a fait quoi, a pris quoi en copes etc. S'il a partagé le gâteau avec le chef ou la famille ou amis du chef, et bien comme on dit 'apanza mpoke', car il semble n'être qu'au début de son calvaire qui pourra même l'emmener jusqu'au burundi.

Non 1
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo yetu | PXFHW23 - posté le 09.04.2020 à 12:48

mboka oyo somo

Non 1
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bokomesana | 39TR2L3 - posté le 09.04.2020 à 12:35

L ACCORD N ETAIT POUR COUVRIR LES VOLEURS. IL PEUT TOUTE FOIS POSTULER ETRE PRESIDENT DES PRISONIERS A MAKALA.

Non 8
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 09.04.2020 à 12:34

Titre Arrestation Kamerhe: le porte-parole de l’UNC accuse l’UDPS de vouloir l’écarter de la présidentielle en 2023. C'est sans objet, le DIRCAB de lui même se fait écarté de la course. Attendons le verdict du juge. Monsieur soit calme.

Non 6
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Josephe KABILA | X44GU1E - posté le 09.04.2020 à 12:26

Mokili mbanga ya ntaba

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bokomesana | 39TR2L3 - posté le 09.04.2020 à 12:22

BOKOLOBA BOKOLEMBA. KOYIBA ESENGO, BOLOKO KOLELA. UDPS MUTU ATINDAKI YE AKENDE KOYIBA? N IMPORTE QUOI

Non 8
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 09.04.2020 à 12:19

sans Kamerhe seul Kabila reste le sauveur de FELIX ,l'UDPS n'as plus l'UNC si ils font n'importe quoi ils auront en face une alliance de circonstance FCC,LAMUKA,UNC et TSHILOMBO seras destitué

Non 23
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

"A la veille de mon procès, je garde la foi en Dieu, juste juge", Vital Kamerhe

Société ..,

Reprise du procès Vital Kamerhe ce lundi 15 février

Société ..,

Dossier 100 jours : le procès en appel de Vital Kamerhe fixé au 15 février

Société ..,

Union sacrée: l'UNC rappelle à Tshisekedi « l’accord de Nairobi » qui faisait de Vital...

Politique ..,