mediacongo.net - Actualités - Un congrès par souci de respect de la Constitution (Thambwe)



Retour Politique

Un congrès par souci de respect de la Constitution (Thambwe)

Un congrès par souci de respect de la Constitution (Thambwe) 2020-04-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/thambwe_mwamba_congres_20_02145_1.jpg -

« Nous nous trouvons devant une situation particulière, il est évident que devant l’urgence, le Président de la République a décrété l’état d’urgence », reconnaît le président du Sénat qui rappelle qu’il faut désormais respecter la Constitution .

« Conformément à la constitution, pour proclamer l’état d’urgence, il faut le faire avec le parlement ».

Même si ce qu’à fait le chef de l’état, « n’est pas conforme à la constitution, nous voulons face à l’urgence, sans faire de juridisme », nous conformer aux prescrits de la loi.

Alexis Thambwe Mwamba, reçus avec la présidente de l’assemblée nationale à la présidence de la république loque avant que le chef de l’état décrète l’état d’urgence sanitaire dit « avoir été surpris qu’on annonce l’état d’urgence sanitaire ».

Il est aujourd’hui, selon lui, désormais « impossible que nous puissions poursuivre dans cette voie là sans que nous ne nous conformions à l'ordre institutionnel ».

Pour le Président du Sénat, « Il faut que l’assemblée nationale et le Sénat travaillent ensemble, nous ne voulons pas de crise des institutions dans un moment comme celui-ci (crise de coronavirus), cela serait totalement irresponsable ».

Le président du Sénat, invité de l'émission FACE À FACE, dit cependant avoir dépassé ce stade de savoir si tout ce qui a été fait l’a été selon la Constitution, mais faire en sorte que désormais tout se passe selon la loi.

« Nous sommes dans un état d’urgence de fait qui n’est pas de droit, on ne revient pas en arrière mais nous souhaitons que tout se fasse dans les règles... Il sera question de donner une légitimité aux actes qu'a posé le Presodent de la République ».

Alexis Thambwe précise notamment que « le président de la république ne pourra pas prolonger cet état d’urgence sans recourir au parlement ».


Top Congo / MCP, via mediacongo.
14880 suivent la conversation
102 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Un Grenier Pour Tous | EHQ24L9 - posté le 13.04.2020 à 13:12

Parlementaires et sénateurs calculateurs sous la houlette d'une autorité morale confinée à Kingakati. Monsieur Tambwe Mwamba, les congolais sont avertis de vos stratagèmes qui consistent à demeurer indéfiniment au pouvoir en manoeuvrant pour le retour aux affaires de l'homme de Kingakati. Au vu de votre longue carrière politique en RDC qui n'a rien apporté de positif au peuple congolais et votre implication à la rébellion de l'est et à des crimes contre l'humanité, il est temps que vous vous retiriez de la scène politique congolaise.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 13.04.2020 à 08:40

Kieeeekieeee apparemment awa batu ba mibomi...plus de 100 commentaires ? Waou...ah démocratie, mundele olukela biso makambu... kieeeekieeee..sérieux c bien de débattre. J'adore mon pays

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
J'aime mon pays la RDC. | 6Z2XTJ3 - posté le 13.04.2020 à 05:06

Une comédie pour faire diversion afin d' empêcher les Congolais a réclamer leurs droits.Est-ce une priorité pour le moment?Entre-temps le Peuple croupit dans la misère et eux s'empiffrent de bifteck. Le FCC-CACH doit cesser avec ces éternels conflits sans impact en cercle vicieux,perdant le temps et acheminant malencontreusement les Congolais meurtris et avilis vers les échéances de 2023 mains bredouilles. Au finish,le Peuple n'a rien gagné. Sortons d'abord le Congo de la misère avant toute chose. Assez!Trop c'est trop! Révolution!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 13.04.2020 à 04:11

la politique, l'art de se dire je t'aime avec la bouche et de se détester avec le coeur. fatshi est cuit

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 13.04.2020 à 01:49

(Suite)...Par contre ce que toi et Mampuya êtes entrain de faire, c'est malicieusement encourager le FCC à faire la guerre au Président en les flattant avec des commentaires bien taillés pendant que votre cœur est ailleurs, question de tirer quelque chose du gachis qui en decoulerait; mais je ne pense pas qu'ils en ont envie! Du coup celui qui traite les autres de flatteur a été demasqué; en fait il ne faisait que projeter sa propre faiblesse sur les autres comme l'adadage de Robert Sabatier disant que "Le racisme est une manière de déléguer à l'autre le dégoût qu'on a de soi-même."

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pat | T12BOBW - posté le 13.04.2020 à 01:03

Sur la Question de la Proclamation de l'état d'Urgence par le Président de la République : La CONSTITUTION doit toujours s'interpreter STRICTO SENSU. L'article 85 fixe le Principe (le Président avant de proclamer l'état d'urgence consulte le 1er Ministre et les Présidents de 2 chambres tout en respectant les 144&145 fixant les modalités d'application de "CET ETAT D'URGENCE" notamment les 2 chambres se réunissant en session extraordinaire Cad en CONGRES pour voter l'état d'urgence. Une fois cette étape accomplie, le Président proclame l'Etat d'urgence. Après avoir proclamé ou pendant qu'il proclame (parler à la TV) il peut, en tant que membre de l'Exécutif ayant reçu le...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 13.04.2020 à 01:01

(Suite)...S'il y a quelque chose que vous devez faire maintenant pour que le Congo puisse changer pour le meilleur c'est commencer à travailler sur vous même pour enlever la grosse paille dans votre œil pour plus voir clairement.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 13.04.2020 à 00:59

(Suite)...Les Congolais semblent être le seul peuple au monde à avoir difficile à encourager son prochain et même ses propres enfants. Cette malédiction doit s’arrêter ici et maintenant! Le développement du Congo passera par un changement de mentalité. L'intention du Président à aider son peuple n'est plus à démontrer. C'est tout ce dont on a besoin maintenant à la tête d'un pays pour un envol certain et nous devons remercier Dieu pour ce grand cœur. A notre tour maintenant Il faut l'encourager, l'aimer, l'aider et tous se mettre au travail pour construire ensemble notre beau pays si convoite par les autres. C'est un travail d'en amont et en aval. S'il y a quelque chose...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 13.04.2020 à 00:57

Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 12.04.2020 à 18:40 Le flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute mais le problème est que moi je me suffis; des lors qui suis-je donc? Je suis celui qui aime encourager les hommes de bien qui portent la charge de tout un peuple sur leur dos car ils en auront besoin pour le bien de tous! Nous ne pouvons pas nous mettre a couper l'arbre sur lequel nous sommes assis.Un homme crée sa propre réalité par ses croyances, ses pensées et ce qu'il prononce et prêche. C'est cela la loi divine qui permet à l'homme de créer. Mais maintenant je ne sais pas ce que le Congolais se crée avec son pessimisme maladif, sa critique facile et un mauvais esprit...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 23:31

(Suite)..et normale sans empiéter le domaine du parlement, en utilisant le programme de crise au budget au cas où cela arrivait ; Et c'est ce qu'il a fait. Ce que Mr Tambwe essaye de faire maintenant, c'est récupérer, un peu confondu, la situation ou le gouvernement Français après 1 mois se remettrait au parlement et ou le gouvernement Congolais pourrait après avoir abattu un travail de titan selon ses prérogatives, attendre du parlement maintenant que ce dernier est sorti de son sommeil, les modalités d'application du programme d'urgence .

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 23:28

SHAKA, je ne sais pas si tu es en train de saisir mon message : entre la déclaration du président de la République et les discussions pour fixer les modalités d'application par les 2 chambres des mesures d'urgence, comme cela était certainement convenu durant la consultation entre le Président, le premier ministre et les présidents des 2 chambres, il ne devait pas se passer 1 semaine comme on l'espère d'un parlement responsable. Mr Tambwe et son collègue avaient cru qu'en perdant le temps, ils allaient rendre un mauvais service au président, oubliant que le président avait travaillé cet aspect des choses en comptant utiliser le gouvernement pour une action similaire et...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 12.04.2020 à 22:48

SUITE 3" D’où la naissance de cette notion nouvelle: « l’état d’urgence sanitaire ».VOIR 7sur7 du 2020/04/12/

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 12.04.2020 à 22:46

Un Monsieur intelligent que ce Patrick Nkanga du FCC (bien sûr ) TSHILOMBO n’a pas proclamé l’état d’urgence, il a proclamé l’état d’urgence sanitaire, ce n’est pas tout à fait la même chose. L’acception relative à l'état d urgence sanitaire est inédite, faisant suite à la volonté des États de répondre à un ennemi invisible qu’est le covid-19. De coutume, l’urgence sanitaire mondiale est décrétée et gérée par (OMS) ainsi que ses structures nationales, mais face à la nature de ce virus, il s’est constaté que chaque État devait prendre des mesures étatiques idoines pour y faire face. D’où la naissance de cette notion nouvelle: « l’état...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 22:30

...à ce sujet, cette disposition est plutôt inscrite dans la constitution française et indépendante de la majorité au parlement.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 22:23

SHAKA, cela n'est pas vrai! Le gouvernement est apolitique

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 22:10

JEAN JACQUE BUKASA: FELIX n'as pas de majorité au parlement comme Macron en France ,c'est pourquoi ils peuvent décidé en conseil de ministre,il s'agit de la politique intérieure donc le président est tenue de consulté le parlement

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 12.04.2020 à 22:06

NE CONFONDONS PAS TOUT décider un confinement sanitaire n est pas ETAT d'urgence, ni limiter la taille des ATTROUPEMENTS ni suspendre les liaisons aérienne? . En définitive je crois que Mr Félix ( toujours TRES MAL conseillé ) aurait dû s 'arrêter aux mesures ( salutaires et pertinentes c est vrai ) sans se croire obligé de prononcer le mot solennel de ETAT URGENCE.Entre nous ,vous vous sentez vraiment sous ETAT D URGENCE?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 21:42

Pour conclure,j'invite les gens à rélire le message de Tambwe. Nul part vous ne trouver le nom de Tshilombo, ou Tshisekedi, ou Felix. Tambwe parle du PRESIDENT de rèpublique, donc il se rèfère à une institution qui est le président de la Rèpublique. Dès lors pour faire une dicussion utile au pays, la question est de savoir si un Président de la RDC X,Y,Z peut proclamer son Etat d'urgence sanitaire sans l'avis du parlement. Il y'a quelque jourS, la Hongrie avec son parlement, a accordé au Prèsident Orban de pouvoir dèclarer l'Etat d'rgence et tous les pouvoirs en matières sécuritaires pour lutter contre le coronavirus. Pourquoi toute l'UE est entrèe en conflit avec ce...

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 21:35

(Suite)...motivé toutes les autres mesures qui s'inscrivent dans le cadre défini par le Premier ministre.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 21:34

(Suite)... Quels sont les pouvoirs du Premier ministre pendant l'état d'urgence sanitaire ? La déclaration de l'état d'urgence sanitaire autorise le Premier ministre à prendre par décret : des mesures limitant la liberté d'aller et venir, la liberté d'entreprendre et la liberté de réunion (y compris des mesures d'interdiction de déplacement hors du domicile) ; des mesures de réquisition de tous biens et services nécessaires pour mettre fin à la catastrophe sanitaire ; des mesures temporaires de contrôle des prix Ces mesures doivent être proportionnées aux risques encourus. Le ministre en charge de la santé a le pouvoir de prescrire par arrêté...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 21:32

(Suite)...publication de la loi. La loi a été publiée le 24 mars 2020.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 21:31

(Suite) Les données sanitaires sur lesquelles s'appuie le décret sont rendues publiques. Au-delà d'un mois, sa prorogation doit être autorisée par la loi. La loi de prorogation fixe la durée de l'état d'urgence sanitaire. Un décret pris en conseil des ministres peut mettre fin à l'état d'urgence sanitaire avant l'expiration du délai fixé par la loi. Les mesures prises dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire prennent fin dès qu'il est mis fin à l'état d'urgence sanitaire. Le texte voté par le Parlement le 22 mars 2020 prévoit que l'état d'urgence entre en vigueur pour une durée de deux mois sur l'ensemble du territoire national à compter de la publication...

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 21:29

Shaka, si vous lisez comment l’état d'urgence se fait en France, vous comprendrez que ce que vous demandez n'est pas non plus perfection; Lisez: "L'état d'urgence sanitaire en France est une mesure exceptionnelle pouvant être décidée en conseil des ministres en cas de catastrophe sanitaire, notamment d'épidémie, mettant en péril la santé de la population. L'état d'urgence est déclaré la première fois par décret en conseil des ministres sur le rapport du ministre chargé de la santé pour une durée maximale d'un mois. Le décret détermine la ou les circonscriptions territoriales dans lesquelles il s'applique. Les données sanitaires sur lesquelles s'appuie le décret...

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 21:22

(suite). Cela change en quoi le fond de la discussion. Si j'avais ecri que depuis le 24/03... que ce qui allait changer dans ton raisonnement, ton jugement envers moi ?

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 21:21

DPS | G9J4M8T - posté le 12.04.2020 à 20:06 Voilà la petitesse de l' intelligensia de l'homme congolais. Effectivement tshilombo a proclamé l'Etat d'rgence le 24/03/2020 Mais que ce que cela à avoir avec le fond du problème , qui est l'Etat d'urgence. Pour vous quelle est la discussion sur ce blog en moment , la date,l'heure de la proclamation de l'etat d'urgence ou l'acte de proclamation en soit. Un mois a 30 jour. au delà du 32 jours on est au delàs d'un mois.D'où grosso modo il y'a écart de 10 jours. Supposons que cela soit un lapsus,ou je faisais un autre travail en ce moment là,ou pas vérifier. Cela change en quoi le fond de la discussion. Si j'avais ecri que depuis le...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 21:09

Chaque fois que nous lisons les commentaires sur les réseaux sociaux, moi y compris, rappelons-nous toujours qu'au moins 70% des contribuant ne sont pas des Congolais mais des gens dont la mission est de faire cogner les têtes des Congolais pour qu'ils s' entre-déchirent et n'avancent pas. A bon entendeur, salut!

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 21:05

SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 20:01 Shaka, relis ce que j'ai écrit; tu n'a pas compris. J'ai essayé d'expliquer que nous attendons les modalités de d'application de l’état d'urgence déclarée par le chef de l’état après consultation avec des chef des deux chambres et que les actions que nous vivons maintenant sont les opérations normales du Gouvernement avec le budget de santé connu pour les temps de crises.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 20:17

FELIX pense que la RDC ce limeté leur propriété privé , c'est ainsi qu'il avait décidé a la hâté en catimni la construction de sauts de moutons sans aucune étude au préalable de faisabilité des travaux ,le budget de plusieurs millions de dollars décidé seul avec Kamerhe sans appel d’offre sans en référer au parlement ,ces de voleurs

Non 5
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 12.04.2020 à 20:08

NE CONFONDONS PAS TOUT décider un confinement sanitaire n est pas ETAT d'urgence, ni limiter la taille des ATTROUPEMENTS ni suspendre les liaisons aérienne? . En définitive je crois que Mr Félix ( toujours TRES MAL conseillé ) aurait dû s 'arrêter aux mesures ( salutaires et pertinentes c est vrai ) sans se croire obligé de prononcer le mot solennel de ETAT URGENCE.Entre nous vous vous sentez vraiment sous ETAT D URGENCE? Papa Tambwe ne vous dérangez pas YA PAS ETAT DURGENCE,suivons slmt les mesures de restrictions qui sont utiles pour contrer ce foutu covid19 et laissez tomber cette histoire de CONGRES, du reste irréalisable vu les circonstances sanitaires

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DPS | G9J4M8T - posté le 12.04.2020 à 20:06

Mampuya, je comprends que tu as un sérieux problème. Si tu ne sais même pas depuis combien de temps l'état d'urgence a été déclaré, chose très facile à savoir, comment prétends-tu connaître ce qui n'est pas à la portée du commun de mortel? Comment peux-tu ignorer que l'état d'urgence a été déclaré le 24 mars et dire qu'il l'a été depuis plus d'un moi? Ce pays n'a pas de chance. Et tu dis que ton Tambwe a eu a consulter d'autres juristes avant de revenir à la charge ? Non, il ont été, lui et Mabunda savonnés par l'homme de Kingakati. Voilà pourquoi ils veulent se sauver malheureusement en commettant des bêtises.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 20:04

il faut un cadre légale chaque fois que le pouvoir décide le pays n'appartient pas a un président il a un mandat et ses pouvoirs limiter les fanatiques de FELIX ont tendance a l'oublier comme sur le dossier sauts de mouton FELIX décide en catimini avant la formation du gouvernement et l'entrée en service de l'assemblée ,résultat détournement des plusieurs millions de dollars

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 20:01

JEAN JACQUE BUKASA ; arretez d'arrondir les angles votre président n'as aucune majorité dans le pays pour décidé seul au nom du peuple ,il n'as n'ont plus aucun moyen de faire appliquer ses mesures sans la collaboration du gouvernement ,la moindre de chose il parle avec le parlement et le sénat avant de décidé qui doivent a leur tour voter tout ses mesures décidé aux parlement et les inscrire dans la lois, imaginons il y a des morts suite a l'application de l'état d'urgence qui est responsable pénalement a l'absence des lois votés sur le sujet les familles peuvent porter plainte,inscrire ses mesures dans la lois protège aussi le président et les institutions ,il faut un...

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 19:42

(Suite) Je ne penses pas en ce moment, qu'il y aurait un seul Congolais qui regretterait que le Gouvernement se soit occupé d'eux entre-temps devant cette démission du parlement.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 19:29

(Suite)..de l’état d'urgence qui se font toujours attendre du côté du palais du peuple ne soient établies ? Dans la situation ou certaines choses dans un passé proche étaient faites pour expressément traîner les pas, nous serions tentés de penser qu'elles ont refait surface.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 19:27

(Suite) veut tout aussi dire qu'il peut juste vous informer de ce qu'il est bien de faire et vous demander de gérer les modalités d'application conformément à la loi. Cela lui donnait bien le droit de déclarer l'Etat d'urgence surtout si le minimum à faire est internationalement connu et que vous vous en êtes convenu. A vous maintenant de prouver qu'il n'avait pas le droit de déclarer l’état d'urgence après vous avoir consulté et qu'il se serait accaparé des modalités de fonctionnement si ce n'est juste qu'utiliser les actions minimums inscrit au budget du gouvernement pour gérer une situation de crise sanitaire normale en attendant que les modalités de la gestion de...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 19:25

C'est vraiment étrange ce que dit Mr. Tambwe: Vous avez rencontré le Président de la République pendant que Corona Virus grognait et beaucoup d' autres pays avaient déjà pris certaines mesures d'urgence, et vous voulez nous faire croire que vous n'avez même pas envisagé de faire quoi que ce soit d'urgent pour le peuple durant cette rencontre? Je ne crois pas ; La vérité est que ce meeting était pour ce problème ; Quel que soit la forme que ces discussions ont prise, si le président en est sorti avec l’idée que l’état d'urgence était bien ce qu'il fallait bien faire, et bien cela suffit pour dire qu'il vous a consulté ! Consultation par le président de la République...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MBK | SQHP93G - posté le 12.04.2020 à 19:04

Au regard de ce qui précède, je crois que Le Président du Sénat a torts lorsqu’il affirme que le Président de la République a violé la constitution pour n’avoir pas eu l’autorisation préalable de l’assemblée nationale et du Sénat, et que les deux chambres vont se réunir en congrès pour corriger cette irrégularité.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 18:55

(Suite) un pouvoir sans limite, mais voir même abus. Réquisitionner les récoltes des paysans, obbliger les gens a travailler ou les sanitaires a travailler sans protection eecc au Filippine Duarte à demander aux militaires de tirer su toute personne qui ne respecte pas le confinement. En Afrique du Sud, comme au Kenya il y'a déjà des mvs sociaux

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 18:48

L'AIDS ou SIDA est une pandémie qui est la depuis 1980 pour le moment laissons de côté les explications. Supposons qu'en 1980 Mobutu avait déclaré l'état d'urgence sanitaire, quelles conséquences auraient parcouru le pays du point de vue politique,avec les protestations d'alors ? Ebola a été découverte au Congo en 1976 d'une façon cyclique fait des victimes. Un des ces cycles au cours des nos dernières élections. La moindre suspension des élections avait provoqué des troubles, imaginons un état d'urgence sanitaire. Ainsi nous devons faire attention avec etat d'urgence sanitaire puisque risque de remettre entre les mains des tout président un pouvoir sans limite.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
IMBONGA | 263ENWS - posté le 12.04.2020 à 18:45

Ce congrès à défaut de faire des problèmes au Président de la République, sera un message fort que le FCC lui lancera. Un message en rapport avec la détention du vrai pouvoir dans notre pays. Monsieur Thambwe n'a pas manqué de souligner qu'ils (FCC) comprenaient que le Président ait décrété cet état d'urgence, mais qu'en réalité il ne lui était pas dévolu, constitutionnellement, un tel pouvoir....

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 12.04.2020 à 18:40

@Jean Jacques Bukasa. Vous etes tellement un flatteur... Que parfois je reste presqu'hebete... De vos longues tirades... Bien concues je dois le dire... Mais, ce n'est pas ca! Arrete de faire du juridisme! Tambwe: interpelle le president! Et d'ailleurs il est plus experimente et chevronne! Que Tshisekedi. Le president peut l'ecouter, et revenir aux normes constitutionnelles! Comme l'a dit MAMPUYA: a suppose que cet etat d'urgence provoque l'hecatombe economique? Qui va etre prejudiciable dans ce cas? Reflechis! Compatriote.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.04.2020 à 18:35

@JeanJacques Bukasa: ajouter ceux qui sont ds les provinces lointaines sans possibilité de voyage avion vers KIN,!!! JE L AI DIT:On est devant noeud GORDIEN constitutionnel du niveau des prof BANYAKU,VUNDWAYE et autres Laurent ONYEMBA ( SURTOUT PAS LE caméléon LUTUNDULA )

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
In God We Trust | DXQNBPE - posté le 12.04.2020 à 18:33

Dans des domaines aussi délicats que le Droit, la Médecine, l'Informatique, la Philosophie et la Théologie, la note de passage de classe doit avoisiner 100% car passer une classe avec 60% de note signifie qu'on reste ignorant de 40% de la matière et cela est grave car on se retrouve après avec des juristes, des médecins, des pilotes, des religieux qui tâtonnent...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 18:27

...ou qui ont les mêmes caractéristiques que ceux qui habitent Gombe?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 18:24

...Que va t-il se passer avec la majorité des parlementaires et Sénateurs qui habitent Gombe?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.04.2020 à 18:21

@DPS , du jamais VU la Cour Constitutionelle qui déclare ANTICONSTITUTIONELS des articles de la Constitution ? @MBK:un article 85 qui décide en se référant à des articles postérieurs :?? BANEEETU,j ai pitié de TSHILOMBO que vs enfoncez de jour en jour avec des conseils abracadabrants,:!!!!!

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 18:14

En conclusion la situation est celle-ci et c'est ce que Mr. Tambwe aurait dû dire ou semble dire ici : 1. L'Etat d'urgence a été proclamée par le Chef de l'Etat conformément à l'article 85 de la Constitution ; 2. Le Gouvernement est entrain de gérer la situation sanitaire selon ses prérogatives ; 3. Nous attendons toujours les modalités d'application de l’état d'urgence des deux chambres après une longue démission et someil, ce qui devrait être l'objet du Congrès. 4. Mais qui des parlementaires va braver le Corona Virus ou qui des Congolais va permettre une réunion qui risque de propager le virus? 5. Au Gouvernement donc de continuer son travail de droit!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 18:14

dans quel pays démocratique ou un président qui n'as aucune majorité dans son pays décide seul dans son coin de l'état d'urgence ? dans l'état d'urgence il y a quand meme des restrictions de liberté on donne des pouvoirs spécial a de forces de l'ordre, des magistrats et des policiers

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 12.04.2020 à 18:10

Les memes critiques et les memes alertes furent d'ailleurs lancees par FCC a la veille de l'investiture de Tshisekedi lorsqu'il est devenu president! On lui demandait de respecter la constitution et d'attendre le gouvernement! Mais ils y sont alles, et ils nous ont pondu le programme des 100 jours! Qu'est-ce qu'on n'a pas dit? Et aujourd'hui: la population ne paie-t-elle pas les pots casses et ce n'est pas le president qui est eclabousse avec cette affaire Kamerhe? L'appel et l'interpellation, de Tambwe Mwamba vaut tout son pesant d'or. Au president de ne pas tomber dans d'autres errements administratifs sous peine d'assombrir son pouvoir!

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.04.2020 à 18:01

SUITE ///REVISER la Constitution pr l 'adapter aux contraintes dictées par covid19 ? :impossible car plénières physiques avec quorum sont LES PREALALES irréalisables VU crainte de CONTAMINATION covid19 et avec ts ces empoisonnements en vogue, quels députés et sénateurs se risqueraient? on est devant un noeud cornélien constitutionnel du niveau des prof BANYAKU,VUNDWAYE et autres Laurent ONYEMBA

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.04.2020 à 17:54

es mesures lues par TSHILOMBO à la TV étaient bonnes et pertinentes, mais l ETAT D URGENCE DECLAREE est mort née, nulle et SANS effet car du FAIT d'une situation BOULERVERSANTE non prévue par notre constitution, cette EU n'a pas les "placenta " ( aval du CONGRES ) qui lui permettent de survrivre= avorton OU mort né', On se retrouve devant un cercle vicieux; Uiun CONRGRES par vidéo conférence est ANTICONSTITUTIONNELLE tout comme adopter une loi sans QUORUM !!!!!REVISER la Constitution. ? :impossible car plénières physiques avec quorum sont LES PREALALES irréalisables car crainte de CONTAMINATION covid19 et avec ts ces empoisonnements en vogue, quels députés et sénateurs

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 12.04.2020 à 17:53

MBK. Les propos de Tambwe Mwamba ont une portee politique et non juridique. Plusieurs n'ont pas saisi son langage... Mais quelque part, c'est comme-ci les autres poles de pouvoir au Congo reproches en sourdine a l'institution presidence de vouloir se preparer un autre agenda qui ne serait pas au parfum de tout le monde. D'ou cette interpellation, du president du Senat. Les rumeurs, autour des convocations de hauts dignitaires; pour des dossiers qui remontent meme a 2012 ou un peu avant... Tenant meme pas compte du contexte politique de l'epoque: et ca peut mettre en danger certaines institutions... Y compris le president! Donc: balle a terre! Monsieur le president.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.04.2020 à 17:51

Les mesures lues par TSHILOMBO à la TV étaient bonnes et pertinentes, mais l ETAT D URGENCE DECLAREE est mort née, nulle et SANS effet car du FAIT d'une situation BOULERVERSANTE non prévue par notre constitution, cette EU n'a pas les "placenta " ( aval du CONGRES ) qui lui permettent de survrivre= avorton OU mort né', On se retrouve devant un cercle vicieux; Uiun CONRGRES par vidéo conférence est ANTICONSTITUTIONNELLE tout comme adopter une loi sans !!!!!REVISER la Constitution . ? :impossible car plénières physiques avec quorum sont LES PREALALES irréalisables car crainte de CONTAMINATION covid19 et avec ts ces empoisonnements en vogue, quels députés et sénateurs...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MBK | SQHP93G - posté le 12.04.2020 à 17:38

Au regard de ce qui précède, je crois que Le Président du Sénat a torts lorsqu’il affirme que le Président de la République a violé la constitution pour n’avoir pas eu l’autorisation préalable de l’assemblée nationale et du Sénat, et que les deux chambres vont se réunir en congrès pour corriger cette irrégularité.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 12.04.2020 à 17:33

Qu'a la presidence de la republique qu'on ne reflechisse surtout pas de comment faire pour pietiner les autres institutions de l'Etat. Sinon, les autres institutions congolaises vont sacrificier l'institution presidence de la republique au poteau du supplice. A Tshisekedi: de ne pas aller au-dela des bornes. Il risque de s'exposer a d'autres pouvoirs institutionnels du Congo. Il est grand temps que tous respectent la constitution congolaise. C'est le moment, monsieur le president... Afin de ne pas tomber dans la conflictualite, des pouvoirs; legaux.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 12.04.2020 à 17:23

Les reponses du president du Senat Tambwe Mwamba, aux quedtions du journaliste; loin sans faux! Elles portent en realite une interpellation politique. Tres loin, de ce juridisme d'ethique ou non; mais on peut lire comme une interpellation lancee a l'institution presidence de la republique. Je l'ai maintes fois dit, ici: "combien le president devrait chercher d'eviter une confrontation des institutions". J'ai bien peur que Tshisekedi se trompe! Monsieur le president! Faites et agissez! Selon la constitution! L'interpellation du president du Senat doit nous faire tous reflechir.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
In God We Trust | DXQNBPE - posté le 12.04.2020 à 17:19

Bien dit, @Robert Lynx. Le Président de la République doit s'entourer des experts dans chaque domaine. Une petite dose d'humilité luu aurait suffit pour éviter cette erreur en consultant les deux chambres du Parlement même au téléphone pdt 5min. Je reste un fan du Président malgré cette erreur.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 17:07

a dire que les gens de l'UDPS et les balubas ont toujours une lecture dictatoriale de la constitution comme si FELIX avez tout le pouvoir seul ,comme toute les majorités en RDC sont UDPS ,rappelez vous que FELIX partage le pouvoir

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.04.2020 à 17:06

(suite) il va matter ces manifestants sous pretexte de l'Etat d'urgence. En 2023 il y'a élections, dans le cas où il n'y a aura pas, Tshilombo a à sa disposition une arme juridique pour repousser les élections. Avec Kabila, il y'avait à combattre le M23,Ebola, ADF, il n'y avait pas d'Etat d'ugence, mais il y'avait des raisons évidentes de réporter les élections, mais l'opposition ne voulait rien savoir. Maintenant avec la démarche de Tambwe,dans le cas où Tshilombo disait on a pas l'argent, puisqu'il y'a eu Etat d'urgence, personne ne va en vouloir. Nous serons en pleine démocratie, et personne ne va dire dictature de Tshilombo.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 17:05

DPS : a toi de relire la constitution vous parlez de choses caduques, FELIX n'as pas de majorité au parlement et au sénat si c'était sa majorité il n'avait pas besoin de consulté le parlement au préalable comme il est en cohabitation il est impératif qu'il consulte le parlement et le sénat avant chaque décision qui engage le peuple congolais

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.04.2020 à 17:04

Tambwe a dis une chose simple, très simple. On ne récupère l'eau versée par terre, allons en avant. Le congrés va ne réunir pour fixer les périmètres de l'Etat d'ugence sanitaire. Pas le gvt, ou tshilombo à le fixer, mais les 2 chambres. Pour proteger la démocratie. Le militants de l'UNC, dispersé à leur siège, pour le coronavirus, ou bien pour leur empecher de manifester. Si nous y pensons les 2 faits se mélangent. Voilà pourquoi les chambres doivent fixer le perimètre. Si dans 2 mois, ou un mois il y'a des manifestations pour la faim, manque du travail mouvements sociaux, que doit faire le gvt , en présence de l'Etat d'urgence, prolonger indefinement ? il va matter ces...

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 16:40

Maintenant au-delà du jugement sur l'homme Tambwe défend la démocratie. Qui veut la dictature sous toutes ses formes est contre les propos de Tambwe. En France même les juristes suivent avec attention l'état d'urgence de Macron ,pays avec des anticorps démocratiques, par rapport nous ou tout est fragile pourquoi pas un débat ou congrès. La constitution n'a pas un mandat la présidence à un mandat, voilà pourquoi il faut la défendre.

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 16:30

Allons relire les débats de droit ,depuis que Tshilombo est au pouvoir même avant. Pour la formation du gouvernement, allons relire le débat sur l'informateur ou non, le pouvoir du chef de l'État en la matière. Vous allez vous rendre compte que le juridisme des syllabus de Tshilombo n'ont gagné nul part. Faîtes un effort allez sur ce blog relire, au lieu de s'improviser intellectuel. Il faut toujours revoir ses notes.

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MBK | SQHP93G - posté le 12.04.2020 à 16:27

Au regard de ce qui précède, je crois que Le Président du Sénat a torts lorsqu’il affirme que le Président de la République a violé la constitution pour n’avoir pas eu l’autorisation préalable de l’assemblée nationale et du Sénat, et que les deux chambres vont se réunir en congrès pour corriger cette irrégularité.

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 16:27

En conclusion la situation est celle-ci et c'est ce que Mr. Tambwe aurait dû dire ou semble dire ici : 1. L'Etat d'urgence a été proclamée par le Chef de l'Etat conformément à l'article 85 de la Constitution ; 2. Le Gouvernement est entrain de gérer la situation sanitaire selon ses prérogatives ; 3. Nous attendons toujours les modalités d'application de l’état d'urgence des deux chambres, ce qui devrait être l'objet du Congrès.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MBK | SQHP93G - posté le 12.04.2020 à 16:26

Par contre, le Président de la République doit obtenir une autorisation de l’assemblée nationale et du Sénat pour toute prorogation de l'Etat d'urgence. Quant à l’article 119 dans son alinéa 2, il aurait dû, par respect à la légistique, parler de l'autorisation de prorogation de l’Etat d’urgence (et non de l'autorisation de l'Etat d'urgence) pour être en harmonie avec les articles 85 et 144 qu’il contredit, hélas, en l'état. Au regard de ce qui précède, je crois que Le Président du Sénat a torts lorsqu’il affirme que le Président de la République a violé la constitution pour n’avoir pas eu l’autorisation préalable de l’assemblée nationale et du...

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MBK | SQHP93G - posté le 12.04.2020 à 16:24

La lecture en parallèle des articles 85 et 144 de la constitution suggère que le Président de la République proclame l'Etat d'urgence dans les circonstances requises après concertation avec le Premier ministre et les Présidents des deux chambres du parlement, sans avoir besoin de l'autorisation préalable du parlement réuni en congrès. Cela ressort par ailleurs des termes de l'alinéa 2 de l'article 144 lorsqu'il qu'il dispose que "...l'assemblée nationale et le sénat se réunissent alors de plein droit...". On voit bien qu'ils ne s'étaient pas encore réunis puisque cela n'est pas un préalable à la proclamation de l'Etat d'urgence. Par contre, le Président de la...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 12.04.2020 à 16:20

(suite) bref, s'il a droit de déclarer l'état d'urgence après consultation avec les présidents des deux chambres parlementaires, l'article 145 l'oblige à soumettre les mesures d'application de l'état d'urgence au conseil de ministres pour approbation collégiale, puis à la cour constitutionnelle pour vérification de la constitutionnalité et au parlement pour les transformer en lois. Mais comme la dictacture semble être son mode de gestion préféré, il fait du aux procédures.

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 16:08

...de l’état de siège sont déterminées par la loi »

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 16:07

...Article 85 de la Constitution dit ceci : « Lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement régulier des institutions, le Président de la République proclame l’état d’urgence ou l’état de siège, après concertation avec le Premier ministre et les Présidents des deux Chambres, conformément aux articles 144 et 145 de la présente Constitution. Il en informe la nation par un message. Les MODALITES d’application de l’état d’urgence et de l’état...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 12.04.2020 à 16:05

(suite) pour nous autres, moi en particulier, l'ignorance ou l'illégalité n'est pas au niveau si oui ou non le président n'a pas droit de prendre ces mesures. Il en a droit. Mais c droit est soumis à certaines règles ou procédures qu'il n'a pas respecté. Au minimum, il devrait convoquer le conseil des ministres pour valider ces mesures et soumettre ça à la cour constitutionnelle comme la loi les dit. Il n'a pas suivi c mesure et a même déclaré qu'elles entreraient en vigueur à la veille de sa signature. Pure violation des textes. Sur base de quel loi, on devrait alors arrêter qlqu'un qui aurait violé c mesures? Rien. Amateurisme

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 16:05

...et au lieu de s'excuser auprès de la nation Congolaise, elles pointent le doigt dans l'autre sens sauf à elle-même. Donc, pendant qu'il y a des morts, nous attendons toujours les modalités d'application de l’état d’urgence des deux chambres. Entre temps, le gouvernement est dans son plein droit de gérer la santé des Congolais avec les outils (Structures) qu'il a toujours utilisés et personne ne peut lui ôter ce droit. Le chef de l'Etat a donc géré la situation en grand stratège tout simplement et conformément à la Constitution Article 85 de la Constitution dit ceci : « Lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, ...

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 16:05

Le pays est plein d'intellectuels fonctionnels,sans la moindre culture. Prenons le cas de Tambwe, un messieur qui est dans la politique depuis. Tshilombo a proclamé l'État d'urgence depuis plus d'un mois. Jamais Tambwe n'a parlé. Si pour la première il parle, cela veut dire qu'il eu tout son temps pour réfléchir en débattre avec d'autres juristes en silence. Maintenant lire des crétins qui ont la tête seulement pour porter leurs cheveux s'exprimer et donner de l'idiotie a Tambwe ou autre, en place de l'écoute et réflexion, ce pays avec le pouvoir avec ses fants ne faira aucun pas en-avant.

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 12.04.2020 à 16:04

Le Président de la République a suivi à la lettre ce a quoi la Constitution lui donne pouvoir de faire selon l'article 85 ci-dessous et conformément à l'article 144 et 145 qui demande aux deux chambres de se réunir en session extraordinaire si elles ne sont pas en session ordinaire pour fixer les modalités d'application (SEULEMENT). Est-ce que les deux chambres se sont urgemment réunies pour traiter des modalités d’application ? Non, elles dormaient donc démissionnaire devant la misère de la population et si elles s'étaient récemment réunies, c'était certainement pour traiter autre chose ayant perdue de vue la priorité des priorités. Aujourd'hui, elles se réveillent...

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 12.04.2020 à 15:59

Mon concitoyen DPS tu m'as fais rire. Promis nous allons apprendre à lire. Toutefois je vous invite aussi à lire l'article 145 de la constitution qui régit les procedures à suivre pour prendre ou avant de prendre les mesures de l'état d'urgence. 1: c mesures doivent être prise à l'issue du conseil d ministres. C qui n'a pas été fait. 2: c mesures doivent être soumises à la cour constitutionnelle pour vérification de sa constitutionnalité. C qui n'a pas été fait. 3) Le parlement doit siéger pour prendre des lois spéciales à la mesure à la veille de la prolongation. C qui n'a pas été fait. Moi personnellement, l'illégalité est à c noveau pas si oui ou non il n'a pas...

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DPS | G9J4M8T - posté le 12.04.2020 à 15:48

L'article 40 du RI du parlement violaient l'article 85 de la constitution. C'est article 40 du RI du parlement qui préconise la convocation du Congrès avant de déclarer l'état d'urgence ou de siège. Dès lors qu'il a été réputé anticonstitutionnel, les articles 4242 et 43 l'étaient aussi car découlant de l'article 40. Ceci étant, je ne sais pas d'où Tambwe Mwamba tire ces idioties. Quand j'ai tjrs dit que le gars n'est pas un vrai juriste, les gens m'opposent le fait que c'est un bon avocat. Oui, mais en médecine nous avons des infirmiers bons chirurgiens mais cela ne fait pas d'eux médecins, même si la population les appelle docteur.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ROBERT LYNX | KP6ZPNO - posté le 12.04.2020 à 15:40

Voilà la qualité des conseillers que notre président a, ils induisent intentionnellement le Président de République a violer la constitution. Mais si les deux présidents du parlement osent hausser le ton,, les gens vont criés au coup d'Etat du FCC. Que faire? Violons tous la constitution pour protéger le Président de la République qui est induit en erreur.

Non 7
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DPS | G9J4M8T - posté le 12.04.2020 à 15:36

Je comprends que les congolais n'ont pas la culture de lecture. En 2007, la cour suprême répondant à la requête du parlement lui demandant de de prononcer la constitutionnalité de son règlement intérieur, la cour a été claire en disant concernant l'état d'urgence ou de siège que le PR n'avait pas besoin du parle et mens pour le déclarer, mais juste consulter le premier ministre et les présidents des 2 chambres. Chose que FATSHI a faite. La cour avait déclaré en son temps les articles 40, 41, 42 et 43 anticonstitutionnels Tout comme Thambwe Mwamba, MilordKabengwa, Martins et Shaka devront apprendre à lire pour ne pas se rendre ridicule.

Non 5
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 14:41

Quand il y a une situation exceptionnelle on réunies le parlement et le sénat pour adapter les lois et prendre les mesures d'exception dans un temps limité fixé par les assemblées ,un président ne peut pas seul modifier les lois d'un pays ou décidé des mesures d'exceptions sans consensus c'est anti constitutionnelle

Non 7
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.04.2020 à 14:39

SUITE !!REVISER constitution :impossible car les plénières physiques avec quorum sont obligatoires!!!!! OR les réunions de plus de 20 personnes sont interdites et avec ts ces empoisonnements en vogue, je vois mal les députés et sénateur VENIR se réunir en congrès

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.04.2020 à 14:37

VOIR NOTRE le 25 MARS "Notre Constitution, oeuvre humaine, n avait pas prévu une situation genre Corona. Dès leur lecture,, jai fait le constat suivant sur ce forum ''les mesures lus par TSHILOMBO sont bonnes et pertinentes, mais l ETAT D URGENCE DECLAREE est mort née, nulle et SANS effet car du FAIT d'une situation BOULERVERSANTE non prévue par notre constitution, cette EU n'a pas les "placenta " qui lui permettent de survrivre= avorton OU mort né', On se retrouve devant un cercle vicieux; une plénière par vidéo conférence est ANTICONSTITUTIONNELLE tout comme adopter une loi hors du quorum!!!!!REVISER constitution :impossible car plénières physiques avec quorum sont...

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.04.2020 à 14:33

la famille TSHILOMBO est aussi cité comme bénéficiaire de l'argent détourner a savoir sa mère Marthe,son épouse qui vient d'acheter une villa en Belgique d'une valeur de plusieurs milliers d'euros entre autre sa fondation en une année fait des dons de plusieurs milliers des dollars d'ou sort cet argent ? plus les fils TSHISEKEDI entre autre son fils aîné

Non 5
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 12.04.2020 à 14:04

@Anonyme|VQ8M5YK Lancer des insanités révèle un niveau d' inapte INTELLECTUEL sous doué ,incapable de tenir une argumentation .HAINE= RAPPELER que Mr Félix n'A JAMAIS DECLARE " comme je n'ai que ce mandat.".? Si cette vérité vous ébranle et déstabilise c'est que vous êtes de ces fanatiques aveuglés qui chaque jour poussent Mr Félix vers des erreurs irréparables::

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 12.04.2020 à 13:48

@Anonyme|VQ8M5YK Lancer des insanités un niveau d' inapte INTELLECTUEL sous doué ,incapable de tenir une argumentation .HAINE= RAPPELER que Mr Félix n'A JAMAIS DECLARE " comme je n'ai que ce mandat.".? Si cette vérité vous ébranle et déstabilise c'est que vous êtes de ces fanatiques aveuglés qui chaque jour poussent Mr Félix vers des erreurs irréparables::::

Non 5
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Golf | 7PBHH8Y - posté le 12.04.2020 à 13:11

Le président du sénat et la présidente de l'assemblée nationale ayant été reçus à la présidence pour concertation, comme lui-même le président du sénat le confirme; vue l'urgence, l’ordonnance du chef de l'état régulière. Dans le cas contraire, seule la cours constitutionnelle connaît de la régularité et de la conformité constitutionnelle d'un acte, et non le parlement par un congrès.

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Golf | 7PBHH8Y - posté le 12.04.2020 à 12:03

La déclaration de l'état d'urgence sanitaire par le président est régulière et conforme à la constitution. Il l'a fait en tant chef de l'état et garant de la nation étant donné que le conseil de ministre et les activités de la session ordinaire du parlement sont suspendus par un cas de force majeur non prévue par la constitution, ''guerre biologique''ou catastrophe naturel et humanitaire. Pour accompagner cet état d'urgence, étant donné que la session a été suspendue, l'on doit convoquer une session extraordinaire pour voter un collectif budgétaire et non un congrès. La convention du congrès dans ce cas est anticonstitutionnelle.

Non 5
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 12.04.2020 à 11:02

On a affaire à un president de senat opposant, mr kibelisa à quand le dossier de l'avion de LAC abattu par ce criminel de ntambwe?ACAJ vous etes ou? est ce qu'il y avait urgence ou non pour abattre cet avion avec de civils hommes,femmes et enfants?

Non 6
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 12.04.2020 à 10:59

c'est triste de voir une bande d'imbeciles qui a foulé la constitution aux pieds pendant 18 ans sortir subitement et devenir defenseurs de la constitution! on te tient à lieu monsieur, tu revivra la prise de la bastille! tu peux aussi nous dire un mot sur le dossier de l'avion de LAC qui tu as eu à faire abattre? c'etait constitutionnel ou non?

Non 6
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 12.04.2020 à 10:56

Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 08:40: toi cretin,constitutionaliste de mediacongo,peux-tu avoir un peux du respect pour le PR,kabila a passé 18 ans en violant la constitition ce mesquin haineux de Ntambwe etait ou?

Non 4
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 12.04.2020 à 10:53

JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 12.04.2020 à 09:44:arrete avec tes manstrubations mentales et met de l'eau dans ton verre de haine juste le temps de laisser la justice travailler et apres tu reviendra ecrire tes papotages ici

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 12.04.2020 à 10:50

c'est triste de voir une bande d'imbeciles qui a foulé la constitution aux pieds pendant 18 ans sortir subitement et devenir defenseurs de la constitution! on te tient à lieu monsieur, tu revivra la prise de la bastille! tu peux aussi nous dire un mot sur le dossier de l'avion de LAC qui tu as eu à faire abattre? c'etait constitutionnel ou non?

Non 4
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 12.04.2020 à 09:44

NAÏFS CONGOLAIS .1/tel que vous le voyez aujdhui, vous imaginez Félix ne pas chercher un 2éme mandat?2/l avez vous déja entendu DECLARER contraire? 3.Quel était l'obstacle= accord de Nairobi cad Kamerhe.'4.Ce dernier détourne des millions$.5/Félix lui montre les conséquences.6.KAMERHE accepte de se désister pour 2023 contre PRIX fort = ces millions de dollar et un scénario d 'arrestation est monté,KAMERHE, sûr du FAIT QUE EN RDC L ARGENT DETOURNE N EST JAMAIS RESTITUE A L ETAT.Libéré après qlques jours et des enquétes ss suite, KAMERHE se retrouve alors TRES TRES RICHE,ce qui est son seul OBJECTIF DS LA VIE

Non 14
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 12.04.2020 à 09:43

Tshitshi paie de son ignorance. L'urgence n'autorise pas la violation de la constitution. Tjrs par l'ignorance, il a laissé son ministre de la justice, membre du fcc, saisir une cour ou un parquet incompétent en matière du contrôle juridictionnel des ordonnateurs, et voilà ce que lui fait c parquet, bien que dans l'illégalité, il emballe tout un peuple. Espérons que c n'est pas trop tard car dechoir Tshitshi et humilié Kamerhe, c vouloir la balcanisation de c pays. Nous autres nous allons suivre la voie que suive l'eau. Comprenne qui pourra

Non 20
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Derek | JQ1FHU7 - posté le 12.04.2020 à 09:32

On secoue les vautours, ils entrent en œuvre pour protéger les leurs ! Ce parlement doit être dissout. Ils doivent passer à la purgatoire polé polé. Mapon, Yuma, mutombo, Jeanette Kabila, selemani, tshibala, boshab, Katumbi, kimbuta, etc...

Non 7
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Martins | 8GPEZ77 - posté le 12.04.2020 à 08:44

La réaction de Ntambue expose la rancune qu'il a dans son coeur, je n'imagine pas que JKk à la place de Fatshi, Ntambue tiendrai ce language. Dès lors qu'il reconnait que le PR se trouvait devant l'urgence il fallait aussi réagir en urgence, pourquoi alors parler de crise institutionnelle? Et pourquoi le parlement a attemdu longtemps pour convoquer ce congrès? C'est pcq ils étaient pris de panique. Et lui aussi le PR, la constitution lui demande seulement de consulter les présidwnts de 2 chambres, il pouvait bien le faire avant de publier l'ordonnance.

Non 9
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.04.2020 à 08:40

Un discours avec sens de rèsponsabilité vers la Nation. Le FCC a une responsabilité morale envers le pays, du passé,présent et futur. Ne peut se permettre un discour incendiaire. Il néamoins récadrer le Président Tshsilombo. Vue le nombre des morts et des contaminés proclamé l'Etat d'urgence était trop, comme nousavions écris en son temps. Nous èspèrons que les vendeurs des syllabus de l'UDPS, et autres mwana nsampu du droit,ne vont pas nous lancer dans un débat stupide.

Non 13
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un combatant | BE8KI5L - posté le 12.04.2020 à 05:32

C’est cette violation constitutionnelle que UDPS et Felix doivent s’attendre. Les Congolais ne serons pas en tout cas derriere Felix et UDPS. FCC est composé des experts, veterans et vieux loups qui ont exigé a Felix soit de coopérer ou de faire face a leur musique. Felix va payer de sa ignorance. Il fallait renvoyer Kamhere pour une faute administrative lourde et se preparer de confronter FCC en jouant de la politique. Laissant Kamhere en prisons, c’est exposer les dossiers confidentiels de la présidence. Quelle erreur?

Non 24
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un combatant | BE8KI5L - posté le 12.04.2020 à 05:30

Il s’agit de l’operation d’un ‘gouvernement parallèle’ par le Chef de l’Etat, créant ainsi la concurrence avec le gouvernement d’Ilunga, donc FCC. La condamnation de Kamhere donnera au FCC le poids pour justifier la raison pour laquelle le President a crée un gouvernement parallel. Son bureau joue le role dans le blanchissement des fonds budgétaires en vue de créer des retro-commissions pour lui meme et son personnel.

Non 14
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un combatant | BE8KI5L - posté le 12.04.2020 à 05:29

Si la violation de la constitution en ce qui concerne Corona virus est une erreur que le Sénat et l’assemblée préfèrent soulever et fermer les yeux, le détournement du budget de l’Etat par le Président en exposant les programmes et projets de FCC est une occasion de détruire la présidence de Félix. Kamhere et ses crimes ne sont que des evidences que FCC aimeraient jouer comme la premiere carte. Laisser les Congolais découvrir tous les dossiers de la Présidence de Felix, son organisation administrative et la gestion de l’Etat et ses institutions qui doivent être contraire aux exigences constitutionnelles.

Non 11
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un combatant | BE8KI5L - posté le 12.04.2020 à 05:28

Une crise constitutionnelle se prépare. Ne lisons pas les arguments de Thambwe Mwamba de travers. Il met l’accent sur la tendance de Président Félix de ne pas maitriser son role en tant que Président mais également de ne pas savoir ce qu’il doit faire. La violation de constitution, tel que soulignée par Thambwe cache les autres violations. Ainsi, Thambwe laisse a ‘opinion nationale’ de réfléchir sur une autre violation de la constitution. Le programme de 100 jours et le dépouillement par le Chef de l’Etat du budget de Premier Ministre Ilunga.

Non 12
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Della Patria | BD1AYZU - posté le 12.04.2020 à 02:53

Kozanga koyeba eza liwa ya ndambu. Qui dit je sais n’a pas tort , qui dit je ne sais pas n’a pas tort n’ont plus . A tort celui qui dit je sais tant qu’il ne sait rien. Bososola na tangi na nga mutu te .

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Freddy | H5MX5BD - posté le 12.04.2020 à 01:19

Mr ntambwe aviez-vous lu l'article 85 de la constitution, je vous arrogant et haineux, c'est irresponsable de tenir des propos pareils dans le média

Non 18
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Payer au taux de 930fc alors que le dollar se change à 2000fc : les agents de l'administration...

Société ..,

Probables scénarii pour juguler la crise FCC-CACH : sacrifier J. Mabunda et Thambwe Mwamba pour...

Politique ..,

Cour constitutionnelle : les trois juges ont prêté serment devant le chef de l'État

Politique ..,

Prestation de serment de trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle: Katumbi, Bemba et...

Politique ..,